News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Procès-verbal de l’Assemblée Générale du samedi 12 Novembre 2016

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Lundi 14 Novembre 2016 à 13:20 | Lu 1598 fois



Procès-verbal de l’Assemblée Générale du samedi 12 Novembre 2016
L’an deux mille seize et le douze novembre à 11h30mn s’est tenue l’Assemblée Générale de la CONASYSED en vue de dresser le bilan de la grève de deux semaines reconductible déclenchée le 31 octobre 2016.
Il ressort dudit bilan dressé par le Délégué National Administratif, Louis Patrick MOMBO, qu’aucune rencontre n’a été initiée par la tutelle en vue d’une sortie de crise, qu’aucun engagement contracté par le gouvernement devant la CONASYSED n’a été honoré. En somme c’est un bilan négatif en ce qui concerne la volonté du gouvernement à résoudre les maux qui minent le secteur éducation.

En revanche, l’Assemblée Générale s’est satisfaite du suivi de la grève par les enseignants sur toute l’étendue du territoire national.

Par ailleurs, l’Assemblée Générale s’est insurgée contre les propos du premier ministre, Emmanuel ISSOZET NGONDET, lors de sa présentation de la Politique Générale devant l’Assemblée Nationale le jeudi 10 novembre 2016, affirmant avoir construit 23 établissements. Cette construction n’est qu’une vue de l’esprit du Gouvernement selon l’Assemblée Générale, qui exige à ce dernier de publier les noms desdits établissements et leur situation géographique.

En outre, l’Assemblée Générale rejette les réformettes rétrogrades initiées unilatéralement par le Gouvernement et ce en violation de l’article 9 de la recommandation O.I.T/UNESCO sur la condition du personnel enseignant qui dispose : « il convient de reconnaître que les organisations d’enseignants peuvent contribuer grandement au progrès de l’éducation et qu’en conséquence elles devraient être associées à l’élaboration de la politique scolaire ». il s’agit de :

- La transformation du lycée d’Excellence en C.E.S ;
- L’harmonisation des coefficients au premier cycle du secondaire car inadaptée et inopportune ;
- Le double flux : il n’est point question d’accepter cette réformette qui va consacrer la surexploitation, l’asservissement des enseignants, exposera les élèves aux risques d’enlèvement étant entendu que les cours iront jusqu’à 18h, encouragera le Gouvernement à ne pas construire les établissements. Aussi cette réformette viole t-elle l’article 89 de la recommandation O.I.T/UNESCO sur la condition du Personnel enseignant qui dispose d’une part : « le nombre d’heures de travail demandé aux enseignants, par jour et par semaine, devrait être fixé en consultation avec les organisations d’enseignants » et l’article 90 qui dispose d’autre part : « en fixant les heures de cours, il faudrait tenir compte de tous les facteurs qui déterminent la somme de travail que les enseignants ont à fournir tels que :

a) Le nombre d’élèves dont l’enseignant doit s’occuper, par jour et par semaine ;
b) Le temps qu’il est nécessaire de réserver pour la bonne préparation des cours et la correction des exercices ;
c) Le nombre de différents cours à donner chaque jour ;
d) Le temps exigé des enseignants pour participer à des recherches, aux activités parascolaires, pour surveiller les élèves et pour les conseiller ;
e) Le temps qu’il est souhaitable de laisser aux enseignants pour informer les parents et s’entretenir avec eux des progrès des élèves ».
Le cas contraire, le Gouvernement doit instaurer une prime pour double flux à raison de 10.000F l’heure pour chaque enseignant.

Considérant donc le mépris, les contre-vérités et le mutisme du gouvernement, l’Assemblée Générale a décidé d’une grève Générale illimitée jusqu’à satisfaction.

Enfin, en sus d’autres engagements dont l’exécution par le gouvernement est attendu, l’Assemblée Générale exige à nouveau l’instauration d’une prime pour effectifs pléthoriques (P.E.P) et l’annulation de toutes les affectations arbitraires particulièrement celles qui frappent les enseignants membres du bureau provincial CONASYSED de la NYANGA, de la NGOUNIE etc.

L’ordre du jour étant épuisé, la séance a été levée à 13h.
Fait à Libreville, le 12/11/2016
Pour la CONASYSED
Le Délégué National Administratif

Louis Patrick MOMBO

Lundi 14 Novembre 2016
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 1598 fois



Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...