News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Présidentielle de 2016 : Le très célèbre Jean Ping « serait » candidat

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Mardi 22 Octobre 2013 à 00:00 | Lu 3995 fois



Présidentielle de 2016 : Le très célèbre Jean Ping « serait » candidat
La nouvelle reste encore hors de la conscience collective des Gabonais qui, depuis plusieurs années déjà, se désintéressent totalement à la chose politique. Jean Ping, diplomate , homme politique gabonais et ancien président de la commission de l’Union africaine, serait candidat à l’élection présidentielle de 2016 au Gabon. Précisons-le, il ne s’agit pas d’une information officielle, annoncée par Jean Ping, mais d’une rumeur qui ne cesse de se propager.

Certains quotidiens locaux en ont parlé, en l’occurrence Gabon d’Abord, dans sa parution du jeudi 10 octobre 2013. Dans les coulisses, la rumeur reste sujet à débat.

Selon certaines informations, des candidatures surprises seront nombreuses à l’élection présidentielle de 2016. Les noms des personnalités communément cités sont notamment ceux de Jean Ping, beau-frère du Président de la République Ali Bongo Ondimba, et Guy Nzouba Ndama, Président de l’Assemblée nationale. Intéressons-nous au cas de Jean Ping.
En effet, plusieurs motivations pourraient justifier l’engagement de Ping à se porter candidat à la présidentielle de 2016.
Primo, il serait exhorté, dans son engagement, par la communauté internationale, en raison de son passage à la présidence de la Commission de l’Union africaine.
Secundo, Ping est originaire de la province de l’Ogooué-Maritime, en majorité hostile au système dirigeant. Sa candidature prendrait la forme d’une revanche sur les exactions fomentées et perpétrées par le système lors l’élection présidentielle anticipée de 2009, en ordonnant à l’armée de tirer sur les populations, certains médias internationaux (France24 en particulier) en ont fait état. De nombreuses personnes en ont perdu la vie, sous les tirs à balles réelles d’une unité d’élites composée, avaient affirmé de nombreux Portgentillais, d’étrangers. Mais au plan local, aucun média n’a fait état de ces événements dramatiques. L’Ogooué-Maritime en a payé un lourd tribut.

Tertio, la mort de Joseph Rendjambé, frère de Ping, décédé en 1990 dans des circonstances mystérieuses dans une structure hôtelière de la place, pourrait motiver ce dernier. Mais le pouvoir dirigeant serait-il responsable ? Nous ne saurions répondre à cette interrogation.

Quarto, la Chine, pays de son père, très présente au Gabon, membre permanent du Conseil de sécurité de l’ONU et deuxième puissance économique du monde, serait probablement séduite par la candidature de Ping. Il faut préciser que l’objectif général de la Chine est de renforcer les partenariats avec les pays en développement. Par conséquent, Jean Ping, de père chinois, prônerait probablement les idéaux de la Chine en cas de son élection à la présidence de la République. La Chine ne saurait se désintéresser à sa candidature.

Au-delà de toutes ces raisons et dans une perspective réaliste et objective, Jean Ping présente-il des qualités d’un candidat dont les Gabonais souhaitent à la tête du pays ? Certains points de vue convergent, d’autres divergent. Sur plus de cinquante personnes que nous avons interrogées dans les rues de Libreville, la conclusion générale reste mitigée. Pour certains, Ping est l’homme idéal pour diriger le Gabon, mais les raisons fondamentales des personnes interrogées sont rarement développées.

On convient que l’objectif final de certains est de faire disparaitre le système PDG. Pour d’autres, Ping, comme d’autres ex-collaborateurs d’Omar Bongo, est comptable de la gestion chaotique du Gabon, en raison des hautes fonctions qui lui ont été confiées (ministère des Affaires Etrangères par exemple). Par ailleurs, son bilan à la tête de la présidence de la Commission de l’Union africaine est négatif.

Quoiqu’il en soit, l’avenir nous édifiera sur cette information relative à la candidature de Jean Ping.

Source : Gabonédito


Mardi 22 Octobre 2013
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 3995 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

16.Posté par arévovo le 23/10/2013 21:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
aniambiééééééééé !

MAZOUNAAAAAA !

mboukouéééééé !


Nos présidents 2016 : Pascaline Bongo Ondimba, Jean Ping, Zac MYBOTO, André MBA OBAME, BEN MOUBAMBA, OYE MBA Kasimir, Marie Paul NGODJOUT, Daniel MENGARA, JF NTOUTOUME EMANE, PBM, etc ...


Le pays là est à nous tous tu fais le ngounda ngounda pour à rien KADO KADO ! on t'ait à l'œil !

15.Posté par Mouity le 23/10/2013 12:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Vous les Gabonais avez un défaut c'est de trop parler. Vos pronostiques quant au futur Président du Gabon sont faux. ni AMO, Ping ou autre transfuge du PDG ne peut être Président du Gabon. Le prochain président est Gabonais, très introduit dans la sous région et actuellement en formation en Ukraine sous un passeport d'un pays frère; a vous de trouver qui ? L e PDG mérite de disparaitre par la violence et non par vos petits discours stériles. ET C DANS BIENTOT

14.Posté par Le vieux routier le 23/10/2013 09:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@mouthou, qui t a dit que AMO a ete pardonne? Les Fang oui , mais pas tous les Gabonais.N' oublions pas nos reve parceque la nuit est longue.AMO fait partie de tete de liste de tous ceux qui ont rendu le Gabon en situation d'erosion tres poussee.Donc arrete. Ping est PGDiste, on ne peux plus d un PDGiste reconvertit ou non a la tete du Gabon.Ils ont deja fait leur preuve...Merci pour les services rendu au peuple Gabonais.

13.Posté par ex comptoir gabonais le 23/10/2013 02:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le PDG crée des articles comme ça pour intimider les potentiels candidats en 2016.
Vous savez tous comme moi, que pour avoir la chance de gagner une élection au Gabon, il faut posséder au moins 100 millions de cfa pour pouvoir séduire les électeurs et la communauté internationale (lobeying).

ALI BONGO n'est pas seul à avoir 100 millions de cfa au Gabon!

JEAN PING a la capacité financière comme d'autres challengers dont je ne citerais pas les noms.

Nous informons tout simplement la population gabonaise qu'ALI BONGO disparaîtra en 2016.

La décision a déjà été prise aux hauts lieux de la guerre froide. En clair le système BONGO qui a été mis en place en 1967, ne saurait prospérer en 2016. S'il n'est pas convaincu qu'il présente ses couteaux comme Laurent BAGBO en Côte d'Ivoire.
ALI BONGO a forcément énervé la communauté internationale depuis son accession au trône avec l'aide de SARKOZY :
Vol de plus de 4000 milliards de cfa sur les budgets successifs de 2009 à 2013, ces fonds sont placés en dehors de l'union européenne !
Forums bidons sur toute la planète
Entêtement sur la nomination des gabonais douteux (ou de première génération) aux plus hauts postes de la république gabonaise (béninois, cabindais, somaliens, sénégalais, camerounais etc ...).
Il a fait par exemple d'Accrombessi le numéro 2 de la république gabonaise.
Détournement des avoirs d'Omar Bongo Ondimba placés à l'étranger avec la complicité de SARKOZY
Marginalisation des sociétés françaises au Gabon sur les gros projets
Refus de déblocage budgétaire avant 6 mois d'exercice
Signature des contrats et des emprunts internationaux sans en aviser les élus.
Refus manifeste de développer l'agriculture au Gabon et de prendre de bonnes mesures pour enrayer un faible chômage de 300 000 personnes au Gabon, malgré le bénéfice de gros budgets annuels dépassant ceux des pays à plus de 20 millions d'habitants.
Détournements impunis des deniers publics au Gabon à tous les niveaux

Cet état de fait conduit forcément la guerre froide à réviser sa stratégie sur le GABON.

Nous y vivrons!

12.Posté par israel le 22/10/2013 15:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
S IL VOUS PLAIT LAISSEZ LE PAUVRE RESPIRER DE L AIR PUR ET PROFITER DE SA RETRAITE EN PAIX

PING S IL VOUS PLAIT NE SUCOMBEZ PAS A SES ATTAQUES PEDEGISTES . ON VEUT JUSTE SAVOIR CE QUE VOUS AVEZ DANS LE VENTRE

11.Posté par mouthou le 22/10/2013 12:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
De tous les Hommes politiques de notre pays, en dehors de notre président André M'BA OBAME, Jean Ping reste notre dernière alternative pour un Gabon digne de nous. Nous reconnaissons que cet Homme ait travaillé avec OBO, et comme AMO et les autres, il reste tout de même comptable des atermoiements imputables à la politique menée du temps de Bongo Omar. Toutefois, le moment de demander des comptes à ces gens n'est pas venu. Pour l'heure, nous devons nous donner les moyens de libérer notre pays du joug de la bande de rapaces qui pillent notre beau pays et nous relègues, nous gabonais, à la dernière position.
Jean est aujourd'hui libéré de ses engagement envers le PDG, nous le savons tous. Il s'est retiré et fait autre chose que la politique.
En dehors d'AMO, Jean PING reste l'Homme de la situation.
Nous oserons croire que Jean PING a tiré les leçons de ses erreurs, tant à la présidence de la commission de l'UA, tant au secrétariat Général de l'ONU, qu'à côté de Omar BONGO.
Qu'à cela ne tienne, d'Ali BONGO ou de Jean PING, nous Gabonais voterons "PING".
Et puis, pourquoi pardonnons-nous à AMO et ne le ferions pas avec Jean PING?

10.Posté par Sylvia Bongo la putte au botox le 22/10/2013 12:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
PING c'est un type qui a seulement bien baisé la lesbienne Pascaline. Quand on a le courage d'engrosser une guenon comme Pascaline pour sa carrière politique alors qu'on est marié à une ivoirienne, vous pensez qu'on est sérieux. il a trop peur d'Ali pour se présenter. Qui va accepter d'être commandé par un chinois qui n'a laissé que des mauvais souvenirs à omboué sa ville ?

9.Posté par Onanga Filingani le 22/10/2013 11:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
PING qui a été incapable de dire un mot après les massacres de ses compatriotes de Port-Gentil en 2009 alors qu'il avait une position exceptionnelle à la présidence de la Commission de l'UA... Même pas appeler les différentes parties à la retenue. Un pauvre type qui a lamentablement échoué à l'UA. Il protégera quel gabonais?

8.Posté par N'Nsa le 22/10/2013 10:53 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cet homme est un poltron ! Il n''a meme pas eu le courage d''installer "son" entreprise au Gabon craignant Ali.
Au cas ou il se presenterait, ce serait vraiment une volonté des chinois (qui le soutiendrons financierement pour la campagne) et non une envie émanant de lui meme.

7.Posté par ping pong le 22/10/2013 04:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Moi je dis que Ping Pong a participé à la mort de son parent Rendjambè comme Ndjavet Ndjoye ou Tchen. Donc que Ping Pong ait participé à vendre le fer de Belinga à son vrai pays le chine n'est pas une bonne chose. Pourquoi il ne revient pas au Gabon ? Il a peur de Baby Flingueur ?

1 2
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...