News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Présidentielle 2016 : un ancien du "PDG", néo-opposant serait-il un bon challenger?

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Samedi 21 Mars 2015 à 11:04 | Lu 2039 fois

A l’approche des élections présidentielles de 2016, et l’agitation que cette échéance suscite sur la scène politique, de nombreux Gabonais se demandent si un ancien du Parti Démocratique Gabonais (PDG) devenu opposant pourrait être un bon challenger pour concourir contre le candidat officiel du PDG ?



« Le Parti Démocratique Gabonais (PDG) a entretenu un système qui a laissé le pays dans le « chaos ». Le système du PDG a conduit au pillage des biens du pays au profit d’une famille et des alliés de celle-ci Il faut en finir avec le système PDG », entend-on aux quatre coins du Gabon. Le changement c’est bien, mais avec qui ?

Les transfuges du parti au pouvoir qui se sont découverts dernièrement une âme d’opposant sont nombreux à avoir bâti leur fortune grâce au système PDG, nombreux à avoir participé à ce qu’ils qualifient à présent de « descente aux enfers du pays » sur le plan des infrastructures routières, de la construction de logements, d’hôpitaux et face à la hausse du chômage etc…

Ces opposants novices qui crient haut et fort qu’ils ont honte de l’Etat actuel du pays ont pourtant préféré satisfaire leur confort personnel et celui de leurs familles lorsqu’ils étaient encore au cœur de ce système qu’ils dénoncent aujourd’hui à grand renfort de déclarations solennelles.

La repentance est un acte brave, mais combien sont-ils après leur arrivée dans l’opposition à avoir fait preuve d’une transparence totale en dressant un bilan public de leur action qui s’étend sur plusieurs années en fonction des différents postes qu’ils ont occupé au sein du gouvernement gabonais pour la plupart, tout en dévoilant l’étendue de leur fortune devant le peuple ? Combien d’entre eux ont créé des sociétés, ne fût-ce que des PME pour réduire le taux de chômage dans le pays ? Pourtant, ce ne sont pas les moyens qui leur manquent.

En 2015, ils s’étonnent de l’état des routes à Libreville, de la situation actuelle dans les écoles, de la grève dans l’enseignement etc… mais ces problèmes ne datent pas d’aujourd’hui. Ils ne sont que le résultat de nombreuses années de gabegie.

Qui peut donc aujourd’hui prétendre sauver le Gabon en 2016, entre Ping, Myboto, Ndemezo’o, Oyé Mba et consort ? Avec quel passif dans le PDG et quel bilan en tant que baron de ce système ?

Est-il normal que certains se disent « Ah, il a demandé pardon pour les années passées au sein du PDG, donc tout est oublié» ? Avec un minimum de recul, ces personnes devraient avant tout se demander si se déclarer aujourd’hui opposant confère à ces vieux briscards une nouvelle virginité politique et par conséquent les absout de toutes leurs fautes tout en leur conférant une allure de présidentiable, si jamais quelques uns parmi eux venaient à déclarer leur candidature pour la magistrature suprême ?

Le taux de chômage baissera t-il ? Le secteur de l’éducation cessera-t-il d’être en proie à des perturbations ? Le travail sera-t-il accessible à tous ?

A méditer…

gabonéco

Samedi 21 Mars 2015
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 2039 fois




1.Posté par murucocu le 21/03/2015 11:16 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le moment tout arrivé dans l'opposition est une bonne chose pour le moment on fini avec le PDG ensuite on règle les problèmes des anciens passé dans l'opposition

2.Posté par Le lecteur le 21/03/2015 11:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Gabonéco, organe du PDG, est à la manœuvre.

3.Posté par XXL le 21/03/2015 11:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Par un Processus de Reconciliation nationale.

4.Posté par gabao.kool le 21/03/2015 12:36 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Accrombessi, Liban Souleiman, Saydou kane existent depuis que BOA a pris le pouvoir par la force. BOA lui même viole la constitution Gabonaise de par ses origines Biafraises. Tous ces Expa pillent le Gabon à une vitesse jamais connue dans l'histoire.

5.Posté par moutouens le 21/03/2015 13:50 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Dommage pour gabon eco je vous lisais mais désormais je ne consulte même plus leur site. Et tout le monde sait que son audience à beaucoup baissé à force de défendre le régime le site a perdu toute crédibilité. Pitié

6.Posté par Marianne X le 21/03/2015 14:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Peuple gabonais, les services secrets de notre pays sont en alerte depuis la création de l'URFG. Notre mouvement enregistre déjà des succès et nos réunions se tiennent comme nous vous le disions par groupe de trois, quatre personnes dans les différents quartiers de Libreville et Port-Gentil.
Et comme il fallait s'y attendre certains hommes n'arrêtent pas de questionner leurs femmes à la maison à propos de leurs sorties. La panique est réelle dans les rangs du pouvoir et c'est une honte de voir un homme pleurer quand sa femme est pourtant prête à verser son sang pour la libération du Gabon. Ils n'auront aucune information de notre part, parce que l'insurrection surprendra tout le monde.
Gabonéco essaye de diviser le peuple à travers des articles insipides parce que la plupart des femmes, officiellement dans le pdg, militent désormais avec nous clandestinement.
Nous jurons devant le peuple gabonais et devant l'histoire.
Nous allons montrer à la face du peuple et du monde entier, que la femme gabonaise n'est pas celle qu'on a forcé à remuer ses fesses en public.
Que les hommes prennent leurs responsabilités de leur côté. Aux lâches qui hésitent encore, nous disons ceci: Si notre pays manque de respect et de dignité, nous devons le laver par le sang de ses ennemis.

7.Posté par CHOW le 21/03/2015 20:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler



Apres les Bongo il ne doit plus y avoir de PDG car ce parti est non seulement politique mais aussi Demoniaque , CE PARTI DOIT ETRE ABOLIT TOTALEMENT DU PAYSAGE GOBONAIS CAR LE DIABLE Y RESIDE . A BON ENTENDEUR .

8.Posté par Federalitude le 22/03/2015 10:41 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Voter un seul homme dans notre pays revient à cautionner la négation de notre diversité ethnique. Cela revient à confier le destin de nos différents peuples et de nos territoire à un seul homme envers lequel on n''aura aucun pouvoir de réclamation..

9.Posté par Federalitude le 22/03/2015 10:48 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le Gabon doit être dirigé par un collège de 9 ministres désignés par le Parlement et représentatifs de la diversité ethnique poutine mandat de 5 ans. Président doit devenir une fonction honorifique qui sera assumée à tour de rôle par 1 des ministres

10.Posté par Federalitude le 22/03/2015 10:57 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
L''élection du président au suffrage universel c''est l''achat des consciences et du pouvoir du peuple par une élite qui jouit des richesses nationales et entretient ensuite la misère du peuple. Il faut instaurer la FÉDÉRALITUDE

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...