News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Présidentielle 2016 :« L’opposition doit s’unir pour triompher ou périr », dixit Séraphin Akouré Davain.

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Vendredi 5 Février 2016 à 06:00 | Lu 1177 fois

L’Alliance Nationale pour le Nouveau Gabon (ANG), parti politique de l’opposition gabonaise, ne voit pas d’alternance possible en 2016 sans la mutualisation des forces « du changement ». Séraphin Akouré Davain, président de cette formation politique vient d’appeler au sursaut patriotique.



Le landerneau politique est en passe de s’animer au Gabon, pays d’Afrique centrale, moins de 7 mois avant la présidentielle au cours de laquelle le chef de l’Etat sortant Ali Bongo Ondimba du PDG, Parti Démocratique Gabonais, au pouvoir, va mettre en jeu son mandat arrivé à terme. Séraphin Akouré Davain, le ton grave, a égrené pêle-mêle à son siège de Nkembo (quartier populaire de Libreville), les manquements des gouvernants actuels : « Nous sommes dans un pays marqué par le règne de l’arbitraire avec une justice aux ordres et un dispositif électoral au service du PDG », a martelé l’opposant.

« Comment voulez vous arriver à déboulonner un tel système sans mutualiser nos forces », s’est interrogé l’ancien médecin de l’équipe nationale du Gabon, à l’époque AZINGO. Le membre fondateur du Syndicat Hippocrate (Syndicat des médecins du secteur public) avait entamé en novembre dernier, une tournée dans l’arrière-pays, aux fins de porter un message nouveau et mobiliser les populations en vue de leur enrôlement sur la liste électorale.

Il avait, à son retour à Libreville, dénoncé, photos à l’appui, lors d’une conférence de presse, le 3 décembre 2015 à la Chambre de commerce, une opération d’enrôlement jugée par lui irrégulière. « Nous avons saisi la justice, mais jusqu’à présent, aucune mesure n’a été prise dans l’optique d’arrêter cette fraude à grande échelle qui est en préparation, mais dans quel pays sommes-nous ?», s’était-il emporté. Cette sortie, devant un parterre de personnalités du Front de l’Opposition pour l’Alternance, aujourd’hui divisé après la désignation de Jean Ping par 18 partis sur les 27 que compte ce groupe comme « candidat unique de l’opposition à la présidentielle d’août prochain » avait été suivie de journées de désobéissance civile à l’appel de l’ANG.

Parmi ces manifestants pacifiques tout de noir vêtus, à une jetée de pierre de l’entrée principale du palais de l’Assemblée Nationale, une des commerçantes qui s’était dénudée pour protester contre le racket des forces de l’ordre au marché de Mont-Bouet, marché central de la capitale gabonaise, courant novembre. L’affaire avait suscité un tollé sur les réseaux sociaux et entrainé des sanctions disciplinaires à l’endroit des policiers mis en cause.

« L’élection législative partielle du weekend dernier dans le Canton Kyé dans le nord du Gabon ressemble, à s’y méprendre, à la présidentielle de 2009. L’addition des voix des opposants au PDG aurait permis aux anti-PDG de l’emporter en dépassant les cinquante pour cent. » a poursuivi l’élu de Lambaréné.

Cependant, l’idée de la candidature unique de l’opposition n’est pas la solution au problème du Gabon selon Pierre Claver Divungui. Le Président de l’Adere, Alliance démocratique et républicaine, dirigée par l’ancien Vice-Président de la République, a déclaré la semaine dernière lors d’une tournée à l’intérieur du pays et diffusée sur la chaîne de télévision TV + : « La libération du Gabon ne passe pas par une candidature unique de l’opposition ». L’ancien collaborateur d’Omar Bongo Ondimba a souligné : « aux élections présidentielles de 1993, 1998 et 2005, l’opposition n’a pas eu besoin de présenter une candidature unique pour l’emporter ».

La désignation du candidat unique de l’opposition pourrait devenir une arlésienne tant les critères sont difficiles à définir. L’Union du Peuple Gabonais (UPG) tendance Jean- de- Dieu Moukagni Iwangou qui a annoncé lors de la convention des jeunes du Mouvement de l’UPG tenue en fin d’année dernière, présenter un candidat à la candidature déclinera sa position définitive lors de son congrès extraordinaire en fin de semaine à Libreville.

source : gabonéco


Vendredi 5 Février 2016
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 1177 fois




1.Posté par apocalypse le 05/02/2016 13:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cest un désordre d avoir plusieurs candidats à une élection à un tour ! La majorité a ses propres électeurs et les opposant vont se partager des miettes, du coup, la majorité va emporter ! Raison pour laquelle nous cesserons de dire ke certains opposants sont des faux car mintenant une stratégie k ils savent bien k l opposition n aura rien ! Or avec une candidature unique, et avec l élection à un tour, l 'opposition aura sa victoire ! En sommes toute les fois, l opposition ira aux élections en rang dispersé, elle perdra !

2.Posté par Alliance pour le Gabon le 05/02/2016 17:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Peur inexplicable

On sait qui est candidat crédible pour l'alternance démocratique quelque soit la multiplicité des candidats

3.Posté par Okogo le 05/02/2016 19:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ali Bongo a rappelé la règle de jeu à ses frères maçons..Les Myboto et consorts sont rentrés dans le rang.

4.Posté par L OEIL le 06/02/2016 14:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
UN CHASSE MILLE DEUX CHASSERONT COMBIEN FAITES LE CALCUL BONNE IDEE TONTON DAVYN

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...