News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Pourquoi le PDG n’annonce-t-il pas la couleur pour la mairie de Libreville ?

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Mercredi 20 Novembre 2013 à 07:48 | Lu 958 fois

A quelques semaines du lancement de la campagne électorale pour les locales et municipales, les candidats à la mairie centrale de Libreville ne sont pas encore tous parfaitement connus. Du côté du parti au pouvoir, le PDG, on semble avancer à visage masqué. Une stratégie qui présage déjà plusieurs coups bas.



La question préoccupe depuis de nombreuses années les Gabonais. Notamment celle portant réforme de certaines dispositions du Code électoral sur la désignation explicite des candidats aux présidences des conseils municipaux, des conseils départementaux et au Sénat. On devrait en effet reconnaître et accepter, au Gabon, que celui qui conduit la liste électorale d’un parti politique n’est pas forcément (ou toujours) celui à qui échoira la gestion de la circonscription convoitée. Pourtant, pour une meilleure visibilité auprès des électeurs, il serait souhaitable que chaque tête de liste soit directement le candidat au poste que sa liste brigue. Sinon, pour qui et pourquoi vote-t-on véritablement ?

Depuis la publication officielle des listes électorales, de nombreux partis politiques n’ont pas encore déclaré ouvertement leurs ambitions. C’est notamment le cas du Parti démocratique gabonais (PDG) qui, en tant que principal détenteur du pouvoir dans la plupart des circonscriptions à travers le pays, ferait mieux d’annoncer la couleur. Mais jusqu’à présent, hormis des déclarations sous le manteau, seuls ses adversaires, candidats indépendants et se réclamant de la Majorité républicaine ou de l’Opposition, se sont clairement déclarés pour certains postes. C’est notamment le cas de Jean Eyéghé Ndong (indépendant) et Jean Boniface Assélé (CLR) pour la mairie centrale de Libreville.

Aux dernières nouvelles, celle qu’on pressentait pour tenir tête aux candidats officiellement déclarés pour l’Hôtel de ville, Laure Olga Gondjout, lorgnerait la présidence du Sénat. «La candidature de Jean Eyéghé Ndong (à la mairie centrale) ne m’empêche pas de dormir», avait pourtant déclaré la tête de liste PDG du 3e arrondissement de Libreville, lors d’un récent entretien accordé au site Gabonactu. Pourquoi fuirait-elle dans ce cas l’Hôtel de ville ? Pour des ambitions plus «grandes», estiment certains. Pour suivre les pas de son père, premier président de l’Assemblée nationale gabonaise, estiment d’autres. Qu’à cela ne tienne, le parti présidentiel joue un bien dangereux jeu de cache-cache qui risque de lui coûter cher. Sans nul doute une stratégie dictée par Louis, quartier de Libreville où se trouve le siège du PDG.

Pour ce qui est des partis politiques se réclamant de l’Opposition ou de la Majorité, à l’instar du Centre des libéraux réformateurs (CLR) d’Assélé ou du Parti social démocrate (PSD) de Pierre Claver Maganga Moussavou, le jeu est clair : exprimer façon explicite de ses ambitions afin de s’attirer le plus de suffrages possibles. C’est dans cette optique que se portant lui-même candidat à l’Hôtel de ville de la capitale gabonaise, Jean Boniface Assélé entend visiblement imposer son poulain Anicet Bongo Ondimba (CLR) à la mairie de Franceville, et que Maganga Moussavou postule officiellement la mairie de Mouila. De cette façon, le jeu est clair. Que ne veut donc pas annoncer le PDG ?

Source : Gabonreview

Mercredi 20 Novembre 2013
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 958 fois




1.Posté par Coudou le 21/11/2013 08:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Peut-etre parcequ'ils veulent faire de Seydou Kane le futur maire de Libreville
le processus est mis en marge: la dissolution pure et simple des Gabonais aux affaires de leur Pays

Coudou (le vrai)

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...