News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Pourquoi la France Veut Eliminer le Président Guinéen Moussa Dadis Camara?

Le site de la Liberté - LVDPG - Actualité en ligne 24h/24 le Samedi 7 Novembre 2009 à 16:51 | Lu 2250 fois

Depuis le 28 septembre 1958, date à la quelle, avec l’homme a la voix martelée du Manding, Sékou Touré, la France avait décidé, en utilisant des guinéens, d’appauvrir la Guinée par tous les moyens. Aujourd’hui, la France, avec sa politique de tuer tous les présidents africains patriotes, veut utiliser, selon des sources confidentielles et sures, des guinéens de l’extérieur pour détruire la Guinée



Pourquoi la France Veut Eliminer le Président Guinéen Moussa Dadis Camara?
Comment procède-t-elle à cette mafieuse besogne? Selon François-Xavier Verschave, «Plus d'une vingtaine de réseaux politiques, d'officines mafieuses, de filières occultes, se partagent aujourd'hui le gâteau africain. A peine 2 ou 3 % de l'aide publique française au développement sert à lutter contre la pauvreté. Depuis quarante ans, la politique française en Afrique vise uniquement à exploiter les ressources naturelles et géopolitiques des pays francophones.

Les profits sont immenses. C'est pourquoi les armes importent peu : la corruption, le meurtre, la manipulation et la guerre. C'est le plus long scandale de la République. Aujourd'hui, plus aucune digue ne contient la folie de la Françafrique. Notre pays, soi-disant "patrie des droits de l'homme", a soutenu, au-delà de toute raison, les inspirateurs et les auteurs du génocide rwandais.»

La France, n’a jamais aimé que l’Afrique se développe à travers des leaders patriotes africains. Tout africain qui veut le pouvoir en Afrique et qui ne veut pas de la France est automatiquement éliminé. Selon ce célèbre écrivain, «Aux lendemains des indépendances, la France dans ses anciennes colonies sous la houlette du président Général de Gaulle a mis en place des gouverneurs locaux censés s'assurer que les ressources naturelles et géopolitiques de ces pays bénéficieraient toujours à l'ancienne puissance coloniale.

Lorsque ces états eurent la possibilité d'élire démocratiquement leur représentant comme au Togo ou en Centrafrique, ceux-ci furent renversés ou/et assassinés avec l'aide de l'armée française ( Sylvanus Olympio, Abel Goumba à la suite de Boganda, Mehdi Ben Barka, Outel Bono, Ruben Um Nyombé, Félix Moumié); des pions aux mains de Foccart-De Gaulle (Eyadéma, Bongo, Déby, Bokassa...) furent portés à la tête de ces nouveaux états « indépendants » dont bon nombre sont issus des services secrets français ou de l'armée française.

Ces kleptocrates dictateurs mandatés par la France ont obtenu avec le temps (pour ceux qui ont réussi à se maintenir) une certaine autorité et autonomie au regard de la France et sont régulièrement réélus grâce à des élections présidentielles truquées sous le guidage de leurs parrains français.»

Oui, «Ces kleptocrates dictateurs mandatés par la France ont obtenu avec le temps (pour ceux qui ont réussi à se maintenir) une certaine autorité et autonomie au regard de la France et sont régulièrement réélus grâce à des élections présidentielles truquées sous le guidage de leurs parrains français.»

Malheureusement beaucoup de personnes, qui n’ont pas la possibilité d’accéder l’information sont dupées par des montages médiatiques en se servant de la propagande extrémiste et génocidaire. Voici une des raisons. Selon un journal français, la France n’arrive pas à payer ses dettes. Donc, si elle parvient à aider un africain au pouvoir, elle se sert de celui-ci ou de celle-ci pour payer ses dettes à travers les richesses de ce pays africain : «Pourquoi la France n’arrive-t-elle pas à réduire sa dette ? » Celle-ci est passée de 16% du PIB en 1977 à 65% en 2006, et tous les gouvernements y ont contribué (sauf le gouvernement Jospin entre 1998 et 2001, note l’auteur).

Côté droite, « les plus riches préfèrent naturellement que l’Etat leur emprunte de l’argent qui rapportera par la suite des intérêts, plutôt que de devoir lui verser à fonds perdu des impôts sur leurs revenus ou sur leurs patrimoines. » Côté gauche, on accepte volontiers de creuser le déficit durant les récessions, selon la bonne thérapeutique keynésienne, mais on craint le reproche d’accumuler une cagnotte fiscale, quand il faudrait profiter des recettes générées par une croissance rapide pour réduire les déficits et la dette. Le « paquet fiscal » de Nicolas Sarkozy en 2007, et la baisse d’un point de la TVA par Lionel Jospin en mars 2000 (dont les consommateurs n’ont guère vu la couleur) ont tous deux inutilement contribué à majorer la dette publique.»

En plus, en France, il y a l’inégalité entre le pauvre et le riche. Les pauvres et leurs enfants ont moins de possibilité d’accéder à l’éducation, aux soins. « Pourquoi l’Etat n’est-il pas plus efficace ? » L’éducation qui donne de moins en moins de chances aux enfants d’ouvriers de rentrer dans une grande école, l’inégalité de l’accès aux soins, les prisons surpeuplées, la justice engorgée, la pagaïe des compétences des collectivités locales sont quelques exemples d’un appareil d’Etat qui a « une fâcheuse tendance à se considérer comme au-dessus et en dehors de la société (…) Nombre des difficultés dans les rapports entre l’Etat et les citoyens en France sont en effet étroitement liées au fonctionnement toujours très aristocratique de la société française, qui se manifeste particulièrement à travers le phénomène des grandes écoles, unique en son genre dans le monde, et le sentiment d’infaillibilité de ceux qui en sortent. »

D’autre part, bien que la majorité du peuple français veuille assister des personnes en dangers, les politiciens français n’écoutent pas leur peuple. Selon le journal Le Monde, «Une majorité de Français opposés aux expulsions d'Afghans… Vingt-sept Afghans en situation irrégulière ont été renvoyés mercredi dans leur pays dans un vol groupé organisé par Paris et Londres, suscitant de vives critiques d'associations et de l'opposition de gauche en France. La majorité des Afghans – 24 des 27 – étaient expulsés par la Grande-Bretagne. Trois venaient de France.»

Cher(e)s compatriotes, la France a déjà, selon des anti-français en Afrique, acheté la Guinée dans les mains de quelques politiciens et ils/elles vont tout faire pour avoir le pouvoir en Guinée parce qu’ils ont déjà utilisé une partie de l’achat de leur pays pour financer leur campagne.

C’est le lieu de féliciter l’honorable député malien, Dr. Oumar Mariko du Parti SADI (Solidarité Africaine pour la Démocratie et l’Indépendance, quand il a dit: «A quoi servent des élections, si c’est pour vendre le pays au capital étranger. Le battage médiatique actuel sur la Guinée est très douteux. Ils veulent aussi que Dadis rentre dans le syndicat des chefs d’Etat vendus et corrompus d’Afrique. Voilà leur préoccupation. Ça va satisfaire la France.

Mais, de toute façon, la France a envie d’avoir la main mise sur la Guinée, parce qu’en 1958, ce peuple a dit non. Et en mesure de représailles, la France a refusé de payer les anciens combattants guinéens de 1958 à 1978. La même France a brûlé l’Etat civil de la Guinée et a cassé toute l’économie guinéenne. A l’époque, elle a entrepris toute l’Europe pour qu’elle ne commerce pas avec la Guinée. Qui de la France ou de Sékou Touré, a mis la Guinée dans cette misère ?»

En me basant du faite que «Depuis quarante ans, la politique française en Afrique vise uniquement à exploiter les ressources naturelles et géopolitiques des pays francophones. Les profits sont immenses. C'est pourquoi les armes importent peu : la corruption, le meurtre, la manipulation et la guerre.»

Ne pouvons nous pas donner raison au noble député malien quand il dit: «Si le dialogue n’est pas possible avec ceux qui sont au pouvoir, alors qu’ils nous disent s’ils veulent organiser une conspiration, un coup d’Etat, une insurrection ou une invasion militaire en Guinée. Dans tous les cas de figure de quel droit ils le disent ?

Je ne comprends pas ces politiciens africains. Ils ont applaudi et installé Ali Bongo qui est né et a grandi dans la fraude et dans les massacres. Ali Bongo n’a pas gagné les élections au Gabon. Au Togo, Faure Eyadema a été fortement soutenu par eux, malgré qu’il ait gagné les élections au prix de la terreur. Ils crachent sur Dadis et Tandja au Niger et ils applaudissent Ali Bongo et Faure Eyadema. Mais, qu’est-ce qu’on peut comprendre à cela? Quelle est leur logique ?»

Cher(e)s compatriotes, d’ailleurs n’oublions pas que l’occident avait prédit la guerre civile en Guinée, mais Dieu en a décidé autrement car, selon le journaliste suisse Serge Michel, spécialiste des affaires africaines l'état de la Guinée était très mauvais. Le pays n'avait pas été géré depuis des années. Il y avait un vide au sommet de l'Etat. Le pouvoir n'était plus exercé par le Président mais par ses proches conseillers qui étaient d'ailleurs régulièrement renouvelés. De plus, le pays était rongé par une très grande corruption.

A cet effet, malgré les malheureuses tueries du 28 septembre 2009, n’acceptons pas que la guerre civile détruise la Guinée. Aujourd’hui, les Nations Unis ont envoyé des spécialistes en la matière pour traduire les coupables en justice, et nous espérons que les autorités guinéennes mettront tout en œuvre pour que toutes les victimes des tueries qui s’étaient passées en Guinée puissent être bien résolues en traduisant les coupables en prison. Que Dieu bénisse la Guinée. Amen.

Joseph Haba

Education, Democracy & Leadership
www.changeafrica.com

Samedi 7 Novembre 2009
LVDPG - Actualité en ligne 24h/24
Vu (s) 2250 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

11.Posté par St. Michael le 08/11/2009 18:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Nous sommes tous d'accord que Dadis est responsable des crimes commis car c'est lui qui est à la tête du pays.
Rogombé aussi devrait être traduite devant la TPI de la Haye car ell était présidente par interim lors des massacres à POG le 04/09/09.
L.a Guinée n'a pas besoin d'une France mafieuse pour leur dire ce qui est juste et ce qui ne l'est pas car la France n'a pas d'éthique.

Let's come back on track:
•Où en sommes nous sur les stratégies pour précipiter en enfer l'axe du mal bongo/pdg-francafrique avec grèves générales et insurrection???
•Où sont les autres 80% de la population qui ont dit NON à la monarchie ???
•Qu’attendent les autres secteurs pour emboiter la pas à nos vaillants, HEROS membres de la CONASYSED ???
Notre salue ne tombera pas di ciel comme les grêlons, notre salue viendra de notre paralysie totale de l’économie qui sert à payer les mercenaires d’Ojukwu l’usurpateur.

May God strengthen our faith in this divine battle.

10.Posté par espoir le 08/11/2009 15:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
véritable dilemme. ken on sait ts le mal k DADIS fait subir au peuple de GUINEE today .ET demain après le départ de DADIS ns assisterons a la ruine de la guinée par la FRANCE avec la complicité de CELOU DALEIN DIALLO le piont kel aura choisi pour diriger la GUINEE

9.Posté par IBounago le 08/11/2009 14:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
J'ai tous lu vos commentaires,vous ne savez pas ce qui se passe.Dadis,fait l'objet d'un coup monté au sujet des massacres de l'autre jour..Ce sont des généraux guinéens appuyés par quelques hommes d'affaire occidentaux qui ont planifié ce massacre pour que Dadis soit pointé du doigt par la C.I.
Ce ne sont pas toujours les occidentaux qui doivent demander le départ et le maintien de nos dirigeants.Nous sommes des états souverains et pas des villages!!!

8.Posté par sebdepog le 08/11/2009 08:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Chers Mong y'adzè, St. Michael, que les choses soient claires. L'ingérence de la France en Afrique, aucun Africain n'en veut. Je veux dire l'Africain qui est victime au quotidien des mauvaises pratiques de la Françafrique, l'Africain qui est incapable d'élire les dirigeants de son choix car ceux ci déplaisent à Paris.

Il faudrait toutefois avoir le sens des réalités et de la mesure. Notre haine de la France est un sentiment commun. Mais ce n’est parce que Paris demande le départ de Dadis Camara que nous devons nous sentir obligés de soutenir ce sinistre personnage, qui a tué sans états d’âme 158 de ses concitoyens, fait violé des centaines de femmes en public. Et il continue de faire traquer et assassiner les opposants qui sont encore présents à Conakry.

Quand au Biafrais, c’est un usurpateur. Je suis foncièrement contre ce personnage, je dirais même que je le hais. Le peuple gabonais n'a jamais voté pour lui. Il est le président du Gabon mais pas des Gabonais. Nuance. Comme son père, il défend d’abord les intérêts de la France au Gabon et non ceux des Gabonais. Lui aussi, en effet, doit être jugé par la CPI pour les crimes commis à Port-Gentil.

L’Afrique a trop souffert et continue de souffrir avec des dirigeants de ce genre, qui ne pensent qu’à éliminer toute personne qui se met au travers de leur chemin pour qu'on continue sur cette voie. Demander le départ de Dadis Camara n’est que pure logique. Cela ne signifie nullement supporter la France. D’ailleurs, la France n’est pas le seul pays qui demande qu’il s’en aille. Les Etats-Unis l’ont fait aussi. Sans que des intentions inavouées ne soient prêtées à Obama. L’Union Européenne a aussi exigé son départ.

7.Posté par St. Michael le 08/11/2009 04:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Dear sebdepog,

When you say Dadi Camara must go out, I am with you….But when you say ‘’Pas d’Amalgame’’ I am disappointed with your statements….You still not get it and this is a real pity for Gabon and Africa.
Mong y'adzè and Mi-homme-mi femme are right, there is no amalgam. The Guinean problems are internal matters and should be resolved internally without external interference from Paris.
The reality is what things are actually and not how we want things to be: La réalité c’est que La France pollue et détruit l’Afrique.

Let's keep praying for our lasting salvation.

6.Posté par Mi-homme-mi femme le 08/11/2009 01:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les Guineens ne peuvent pas regler leurs problemes seuls puisque l'opposition est manipulee par la France. Blaise compaore est un sanguinaire.C'est un espion de la France. Mais il faut aussi comprendre que Jean Ping travaille aussi pour la Francafrique. Depuis son election a la tete de UA, il a fait reculer l'Afrique. C'est sure qu'il est Gabonais , mais je suis contre son election a la tete de cet organism continental. Nous avons tous marre de la France. le probleme que nous rencontrons est que certains jeunes africains n'ont pas encore developpe une prise de conscience qui nous conduira vers la victoire. Tous les presidents qu'ont a eu en Afrique n'ont jamais su developper les "Etats Nations" apres les independances. Plutot, ils ont tous consacre leur temps a assoire leur pouvoire. Pour avancer on doit semsibiliser, eduquer et regrouper ceux qui veulent nous joindre sur ce combat.

5.Posté par Mong y'adzè le 08/11/2009 00:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
sebdepog!! Quel amalgame? Si Dadis est coupable des mêmes crimes qu'ali bongo qui a tué des gabonais dans ta ville de pog et à Libreville; dont certains sont tjs portés disparus. La place de dadis serait au TPI si ali y avait aussi sa place. Or, les français ont choisi ali et savent qu'ils fera, tel un automate, le boulot que les français attendent de lui; ce qui n'est pas le cas de Dadis. La guinée est riche, comme le Gabon OR la France est hyper-sur rendettée et doit trouver de l'argent facile (venant d'Afrique uniquement car ailleurs personne n'est dupe) et la perte de ces deux pays scèlerait le sort de sarkozy; car la France est économiquement à terre et vit de dette, de prêts comme un pays du tiers monde. Et le départ de Dadis camara serait une aubaine pour le gouvernement français.
Franchement, bien que les derniers évènements de konakry m'obligent à ne pas soutenir ce personnage et à le trouver anti-pathique, je ne crois pas que la solution soit d'accepter que la France paie des mercenaires pour le faire partir et au final, placer un autre "pion" qui violera, pillera, tueras pour le bonheur des français. En tout cas, je préfère que les guinéens règlent leurs pblms eux-mm; sans ingérence des français...toujours eux! Y'en à marre!

4.Posté par sebdepog le 07/11/2009 23:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pas d'amalgame SVP! Moussa Dadis Camara doit quitter le pouvoir. Sa place est nulle part ailleurs que dans les geoles de la Cour Pénale Internationale. Il doit y rejoindre un autre mauvais fils du continent, Jean-Pierre Mbemba.
Maintenant quant à la lutte contre la Françafrique, c'est autre chose. Je ne vois pas ce qu'un sanguinaire, un bouffon comme Dadis Camara vient y faire. C'est autrement plus sérieux que les pitreries de ce soudard guinéen.

3.Posté par etoile le 07/11/2009 22:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
la france aux francais et l'afrique aux africains ne considerons pas les francais car les francais nous considerent pas pour le francais l'africain est le semblable du singe la preuve est qu'ils peuvent se permettre de faire tout ce qui veulent en Afrique sans que l'africains ne puisse dire mot l'inverse est appélé immigré sans papier en europe et particulierement en france exemple un clochard francais qui circule en tout quietude dans les pays
africains tandis que....le gabon au gabonais la liberté aux liberés au gabon l'urgent est fait, l'impossible est en court le miracle est avenir en etc.

2.Posté par St. Michael le 07/11/2009 17:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Et si toute l'Afrique se mettait en guerre contre la France mafieuse comme l'ont fait les Algériens et d'autres peuples qui ont combattu leurs oppresseurs.

Une étude démographique en Afrique montre qu'il y a plus de jeunes aujourd’hui qui peuplent le continent. Presque la totalité de ces jeunes a compris ce que nos grands parents n'avaient pas décelé à temps: Le monde est devenu global et compétitif et la France ne peut voler avec ses propres ailes dans cette mondialisation ; pour survivre dans cette compétition elle doit opprimer et exploiter les africains.
Le rapport démographique en Afrique, certes montre un taux de mortalité relativement élevé, mais aussi montre que la population jeune est majoritaire, ce qui fait un atout pour la guerre de libération contre l’oppresseur français.
La Côte d'Ivoire est sur la bonne voie. Et si le Gabon, Congo, Cameroun, RDC… emboitaient le pas des Ivoiriens pour précipiter la France vers l’enfer ???

Our freedom is at the stake…May God guide us and grant us blessing in this battle.

1 2

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...