News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Pourquoi fête-t-on Noël le 25 décembre ?

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Dimanche 25 Décembre 2016 à 00:00 | Lu 786 fois



Il n’est pas sûr historiquement que la date du 25 décembre ait été d’abord choisie pour son symbolisme de la renaissance de la lumière qui convient pourtant si bien à la naissance de Jésus Christ le Sauveur. Le chant prophétique de Zacharie, le père de Jean-Baptiste qui sera le dernier prophète de l’Ancien Testament, celui qui fait reconnaître le Christ, annonce « L’astre d’en-haut qui vient nous visiter », et le prologue magnifique de l’évangile de Saint Jean dit du Fils qu’il est « La lumière véritable qui éclaire tout homme ». Mais pratiquement c’est parce que l’on avait d’abord fixé au 25 Mars la fête de l’Annonciation, c’est-à-dire de la Conception virginale de Jésus, que tout naturellement on a décidé de fêter la naissance neuf mois après.

C’est au IVème siècle vers les années 340, après trois siècles de persécutions, que les fêtes chrétiennes vont pouvoir se développer à l’extérieur. A ce moment avec la fête liturgique de Noël apparaissent les représentations de la crèche, avec le bœuf et l’âne, les bergers, l’étoile et les mages. Le premier sermon de Noël conservé et un sermon latin d’Optat de Milève, un évêque d’Afrique du Nord, daté de 368.

A cette époque la célébration du « sol invictus », c’est à dire du solstice d’hiver, lié en particulier au culte de Mithra, est en désaffection. Finalement l’Eglise, qui ne rejette rien de ce qu’il y a de beau et de vrai dans la culture païenne, va faire renaître et comme donner ses lettres de noblesse au symbole du soleil qui, au solstice d’hiver, recommence à grandir dans le ciel. Contrairement à une opinion inutilement agressive, le christianisme n’est pas généralement un niveleur de cultures ; comme dans ce cas du solstice d’hiver, il a été et sera très souvent capable de donner aux plus belles intuitions de l’homme un sens ultime.


Seul évangéliste à évoquer la Nativité, Luc ne donne aucune date de naissance pour le Christ. Les rares éléments permettent d'estimer que la Nativité a probablement eu lieu vers l'an 5 ou 6 avant notre ère, mais sans qu'un jour précis soit connu. D'ailleurs, pour les premiers chrétiens, la fête de Noël n'existait pas : seule comptait Pâques, fête de la Résurrection…

C'est vers 330 que Noël a commencé à être fêté à Rome le 25 décembre. Une date qui correspond à une fête païenne, la fête de Sol invictus, le Soleil invincible, fêté au moment où les jours commençaient à rallonger et au cours de laquelle on allumait de grands feux.

Les chrétiens ont vite associé le Christ au soleil, et aujourd'hui la Tradition chrétienne résonne de ces symboles du Sauveur des nations désigné comme un « Soleil levant », comme le rappelle la liturgie de la nuit de Noël avec le texte d'Isaïe : « Le peuple qui marchait dans les ténèbres a vu se lever une grande lumière » (Is 9, 1).

Noël n'est cependant pas fêté le 21 décembre, jour du solstice d'hiver. Une différence due au calendrier julien, institué en 46 av. J.-C. par Jules César, qui avait fixé le solstice au 25 décembre. C'est cette date officielle du solstice que le concile de Nicée (325) reprendra pour Noël.

Dimanche 25 Décembre 2016
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 786 fois




Dans la même rubrique :
< >

Parole de Dieu | Louange | Témoignage | Nécrologie | Réligion

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !