News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Pour une élection présidentielle anticipée au Gabon ! Communiqué de la Société Civile libre

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Samedi 21 Avril 2012 à 15:53 | Lu 1104 fois



Pour une élection présidentielle anticipée au Gabon ! Communiqué de la Société Civile libre
Communiqué de la Société Civile libre Gabonaise suite à la répression policière survenue le 18 avril 2012 à l’Université de Libreville et à la détention arbitraire des étudiants

Dans le cadre de la recherche des solutions à la crise qui secoue l’Université Omar Bongo (UOB), les étudiants ont organisé une réunion pacifique le mercredi 18 avril au sein du campus universitaire pour réaffirmer leurs revendications , jugées légitimes par toutes les parties , demander le départ de la gendarmerie de l’Université et solliciter l’implication personnelle du Chef de l’Etat à afin de trouver une solution définitive à cette situation qui n’a que trop duré.

En réponse à cette manifestation pacifique, le gouvernement a donné l’ordre au contingent de la gendarmerie en faction au sein de l’université appuyé par les unités de police de violenter, de brutaliser et de procéder à l’arrestation des étudiants à l’intérieur du campus et dans les différents quartiers de Libreville. Plusieurs étudiants ont été blessés, d’autres sont arrêtés et incarcérés dans les geôles de la police et de la gendarmerie, ils seront présentés au procureur ce lundi 23 avril.

A travers, cet acte de violence inqualifiable, le pouvoir émergent vient de réaffirmer à la face du monde son caractère brutal et répressif, sa volonté de taire toutes les voix discordantes et sa détermination à ne pas trouver des solutions aux problèmes qui minent la bonne marche du pays.

Sinon comment comprendre la facilité et la célérité qui caractérisent le gouvernement et le Président de la République quand il s’agit d’effectuer des dépenses somptueuses, inutiles et improductives pour le pays et leur volonté à ne rien céder quand il s’agit de faire face aux problèmes de l’éducation, de la santé, du logement… des gabonais?

Que coûte la finalisation des travaux de réfection d’un pavillon au campus universitaire face aux honoraires distribués gracieusement à Pelé, à R.Kelly, à Akon, ou à Fally Ipoupa, juste pour venir amuser la galerie pendant quelques minutes et satisfaire aux caprices du prince? Que coute la construction de quelques salles de classes, d’une maternité à l’hôpital général et de son alimentation en eau potable, de quelques bâtiments pour accueillir le surplus des malades obligés de se faire perfuser debout par rapport au 65 milliards de francs dépensés pour acquérir un hôtel particulier à Paris?

Que coûte la bourse des étudiants par rapport aux montants non justifiés et improductifs affectés pour le fonctionnement de l’Agence Nationale des Grands Travaux dont les résultats ne se font pas voir ? Combien nous coûte la communication du chef de l’Etat et ses multiples voyages de prestige? Combien nous as coûté l’organisation des Conseil des Ministres décentralisés dont les projets retenus n’ont connu aucun début d’exécution ?

Face cette dérive autoritaire du Pouvoir-Emergent et à sa volonté de taire toute les voix discordantes tout en maintenant le pays dans une situation de non développement au profit de l’enrichissement d’une minorité d’« illuminés-arrogants », le Mouvement « ça suffit comme ça » demande aux étudiants, élèves, enseignants, parents d’élèves et à tous les démocrates gabonais de se mobiliser et de faire échec à ce projet macabre de destruction de notre système éducatif, de chosification du Gabonais, de pillage de nos ressources et de liquidation de notre pays.

D’ores et déjà, tout en demandant aux étudiants de ne pas céder aux menaces et aux intimidations, le Mouvement « ça suffit comme ça » appelle les Gabonais, à se rendre massivement au tribunal de Libreville ce lundi 23 avril pour soutenir les étudiants et exprimer leur refus à la dictature.

Samedi 21 Avril 2012
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 1104 fois




1.Posté par Alerte Info le 21/04/2012 21:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
GABON: appel à mobilisation des étudiants

Chers frères et sœurs, qu'importe le statut que vous occupez; étudiants, hommes politiques, hommes publiques, journalistes, élèves, citoyens conscients, fonctionnaires…, sachez que l'étudiant de l'Université de Libreville vit une sorte de « dictature » qui ne dit pas son nom. Etudiants, le temps pour nous n'est plus de fléchir, sinon les conséquences nous seront dangereuses, voire graves et lourdes. Car, si nous reculons, personne ne pourra plus accepter une nouvelle fois de porter la veste de représentant-étudiant dans l’avenir ! Les zizanies que le gouvernement sème sur nous, soit disant que nous sommes instrumentalisés, qu'il y a une main invisible, que nous prônons l'année blanche, et on ne sait quoi encore, sont lamentables. Ils savent pourtant que nos revendications sont légitimes. Aussi, lorsque nous empruntons les voix légales et que les dirigeants restent sourds, on se demande pourquoi? "Veulent-ils qu'on mendie, qu'on agisse en bandit, qu'on attende que la pitié du ministère grandisse ou qu'on fabrique des bombes comme les révolutionnaires" ? Ainsi, quand l'étudiant prend la rue pour faire entendre sa voix, il est considéré comme un bandit de grand chemin ! Lundi prochain à 09h00 se tiendra un procès, pour nos condisciples emprisonnés, nous vous invitons TOUS à prendre part à ce « fameux procès ». Cependant, une partie des étudiants doit être présente à l'université parce qu’une Assemblée Générale s’y tiendra ce même jour, car nous en avons assez de cette politique qui nuit à la vie des étudiants gabonais. Nous devons agir pour changer les choses afin de ne pas rester des éternelles victimes et continuer à dire « on va encore faire comment ».

Les étudiants de l’UOB

2.Posté par Orema le 22/04/2012 14:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les arrestations incessantes des étudiants et les faux procès organisés contre vous sont les signaux qui marquent souvent la fin d'une dictature et celle d'Ali n'en sera pas une exception. Tenez bon et n'ayez crainte, tous les gabonais épris de liberté et de justice sont avec vous et prient pour vous car vous seuls êtes l'avenir de Gabao.

3.Posté par Orema le 22/04/2012 14:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Tous les combattants pour un Gabon libre et pour tous seront mobilisés pour informer le monde entier du traumatisme subit par la jeunesse gabonaise.

4.Posté par Orema le 22/04/2012 16:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
TOUS AVEC LES ÉTUDIANTS, L'AVENIR DU GABON.

5.Posté par Norbert le 22/04/2012 21:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
je m insurge contre la repression des etudiants, mais vous commentaire ici son decevant. faut croire que ya rien de serieux sur ce site, alors que nos savons que dans les comme egypte l'eternet a contribuer considerablement, ils ont fait des propositions serieuses. si nous voulons que les coses au gabon ils faudrait que nous soyons serieux et courageux, s'est pas en etant en etranger et en envoyant les autre sur le terrain , moi je louer le courage de Monsieur Ben MOUBAMBA bien que le trouve defois flou mais au moins il es la.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...