News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Pour eux sonne le glas! L'antisémitisme et le racisme anti fang ne passeront pas au Gabon.

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Mercredi 5 Février 2014 à 08:19 | Lu 2030 fois



L'individu qui s'exprime ci-dessous est conseiller du "président" Bongo, qui l'est devenu en 2009 à la suite d'un coup électoral.

«Je suis un homme en colère, écœuré par ce qui se trame actuellement au sein du PDG du Woleu-Ntem. Même si la traîtrise de nombreux militants PDG du Woleu-Ntem ne surprend personne, cette province a toujours été le bastion du judaïsme, antichambre du salafisme».

M. Ogandaga, conseiller à la Présidence de la République gabonaise, est un antisémite affiché.

Il n'y a pas qu'en France qu'il y a des relents d'antisémitisme. Plutôt que de contester une élection municipale qu'il ne pouvait que perdre dans les communes du Woleu Ntem, le parti-Etat menace, fait du tribalisme, du racisme et de l'antisémitisme. Le régime gabonais n'a donc aucune valeur à défendre.

Tous les fangs du Gabon doivent donc se sentir la cible du clan occupé à piller le Gabon.

Discrédité auprès des populations gabonaises de toutes les provinces, ce qui sauve encore ce régime est que l'on fasse encore appel à lui au niveau international pour les conflits en Centrafrique et au Mali. Curieuse situation d'un Etat dont les prétendus dirigeants sont délégitimés à chaque consultation électorale, mais dont la contribution est attendue dans la diplomatie internationale;

Cette situation n'enlève rien à son illégitimité et à la violence avec laquelle il exerce le pouvoir.

Il ne reste plus que la presse anglaise pour dénoncer les comportements du clan Bongo qui tente de se rapprocher de la famille royale afin de se donner une respectabilité qu'il n'a pas.

Le conseil exécutif du Mouvement civique du Gabon exige la démission immédiate de M. Ogandade toute fonction à la présidence de la République et la publication par voie de presse de ses excuses au peuple gabonais.


Mengue M'Eyaà

Présidente du Conseil exécutif
Mouvement Civique du Gabon

http:\\mouvementciviquedugabon2009.unblog.fr



Mercredi 5 Février 2014
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 2030 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

13.Posté par Mengue M''''''''Eyaà le 09/02/2014 12:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je constate que beaucoup des commentaires postés sont sans rapport avec la gravité du comportement et des propos tenus par ce conseiller.

Le mouvement civique du Gabon condamne les propos antisémites et racistes tenus par cet individu. Nous exigeons également sa démission de toute fonction publique.

Il faut également s'interroger sur la présidence du Gabon de la commission des droits de l'Homme des Nations Unies dans ce contexte. Comment le régime gabonais qui tolère l'appel aux meurtres ethniques peut-il juger ce qui se passe dans les réglements de comptes tribaux en centrafrique, au Mali et ailleurs dans le monde?

j'invite tous les lecteurs et lectrices à exiger la démission de cet individu.

Mengue M'Eyaà

Présidente du Conseil exécutif
Mouvement Civique du Gabon

http://mouvementciviquedugabon2009.unblog.fr

12.Posté par Grand-Maître Maçon Hiram Abiff le 07/02/2014 11:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@LE PANAFRICAIN

Et quand on lit pas la Bible, qu'on ne croit pas en Dieu et en Son Fils unique Jésus-Christ en esprit et en vérité, on est dans les crimes rituels et dans les ogandanganeries, savoir vaudou, homosexualité, djobi...

Je me demande où avez-vous trouvé le lein entre lire la Bible ou le coran et les propos d'Ogandanga ou certains de ces contradicteurs? C'est ce mélange des genres qui est mortifère intellectuellement et spirituellement. Ali Bongo Ojukwu et sa bande d'atardés mentaux doivent être combattus pour ce qu'ils sont: des criminels ou, mieux, des gansters qui salissent tous les jours l'intelligence humaine et le bon sens commun. Quand ils ont fini de se shooter à la cocaïne et de pratiquer les cultes sataniques, ils viennent déverser leur bile et leur fiel sur la place publique, tentant d'entrainer les Gabonais dans des considérations qui peuvent entrainer des conflits desquels ils espèrent tirer leur épingle, notamment disposer du sang des Gabonais pour leurs cultes diaboliques. Ils rendront bientôt compte à cette patrie dont ils ne font pas partie.

11.Posté par OYIBA le 07/02/2014 02:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

VRAI SERGE ONDO, JE ME RAPPEL MME QUE CETTE CONASSE DE CONGOLAISE DE JOSEPHINE BONGO AVAIT DIT :" SI ALI ODJUKU GAGNE , LES FANGS VONT MANGER LES KAKA"

10.Posté par SERGE ONDO NDONG le 06/02/2014 23:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
OGANDAGA DIT HAUT CE QUE ALI ET ACCROMBESSI DISENT BAS. CE PROJET ANTI-FANG EST ENTRETENU PAR PATIENCE DABANY ET SON FILS. LES OGANDAGA NE FONT QUE JOUER LEUR PARTITION.

9.Posté par Mambiga le 06/02/2014 20:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Tous ceux qui jugent leur prochains sur la base ethnique ou de nationalité, n'ont qu'un dénominateur commun, un comportement bestial qui ignore ce qui fait la valeur d'un homme. Si je pouvais dire une chose aux uns et aux autres, c'est qu'au Gabon aucune ethnie n'est supérieure à une autre, fut-ce -t-elle constituée d'un grand nombre d'individus.

A Ogandaga, je dirais qu'il galvaude la fonction qui est la sienne si les propos relayés sont vraiment de lui. Un homme public n'a pas le droit de s'exprimer ainsi, il doit rassembler, quelque soit les divergences et les dérives.

Par ailleurs, il est aujourd'hui reconnu que les individus mal intentionnés se servent de l'identité électronique d'autrui pour faire des publications séditieuses, afin de compromettre l'auteur de l'identité usurpée. Cette option n'est pas à écarter, on ne sait jamais...

8.Posté par jojohns le 06/02/2014 19:11 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cela veut donc dire qu il faut eviter de jouer avec le feu car certains qui traitent ogandaga de tous les noms d oiseaux ne se sont pas genés de traiter aussi les autres ethnies de sous hommes. Donc jeter l anatheme sur ogandaga doit nous pousser a .

7.Posté par Mambiga le 05/02/2014 21:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Tous faux!

Chers compatriotes, plus tôt que de nous perdre en conjecture, je pense qu'il y a des déclarations qui relèvent simplement de la provocation. Et il faut les considérer à ce titre. Ogandaga est coutumier des termes extrémistes qu'il utilise intentionnellement pour provoquer ceux qui ne lui font d'ailleurs pas de cadeau. En plus du judaïsme, il utilise salafisme. Dans ce contexte, je pense qu'il ne s'agit pas de religion juive (judaïsme), car il n'y a pas de communautés gabonaises versées dans le judaïsme, ni dans le salafisme (intégrisme islamique). Sans vouloir le justifier, il semble que les termes utilisés ici sont intentionnellement ou à tort employés pour designer la traîtrise. Dans ce cas, Mr. Ogandaga aurait mieux fait de restreindre son propos au cercle de ses amis PDGistes, pour ne pas assimiler les honnêtes gens au comportement incriminé. Il y a d'autres coins dans le Gabon où les élus PDGistes majoritaires, ont désigné les opposants en lieu et place de ce qu'on leur a imposé (c'est une trahison vis à vis du parti, mais mieux, un exercice de liberté de scrutateurs). Le PDG devrait plutôt tirer les conséquences de ces choix, plutôt que d'accuser ceux qui désapprouvent ses principes vicieux.
Chacun est libre de voter qui il veut, mais il n'est pas non plus élégant de porter l'étendard d'un parti et au finish se débiner. Pourquoi ne pas démissionner avant? A ce niveau la ligne de démarcation entre liberté électorale et trahison politique est très très mince.

Le mieux, c'est d'être un apolitique, un chrétien pratiquant, honnête, par ce que Jésus est la valeur sure. Au dessus des ancêtres, des partis politiques, des considérations partisanes.

Salutations!

6.Posté par DBD le 05/02/2014 19:41 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@post 3...Tres bonne remark. Regardez aussi le titre de l'article! Ah nous Gabonais vraiment!!

5.Posté par AFRIQUIYA le 05/02/2014 17:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
OU EN EST LA FAMEUSE CONFERENCE NATIONALE SOUVERAINE PROMISE AUX GABONAIS?

4.Posté par AFRIQUIYA le 05/02/2014 17:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je suis d'accord avec le poste 3. Je ne vois pas le rapport entre le Woleu-Ntem, le peuple fang et le judaïsme. Sauf si certains veulent s'attirer des faveurs de qui on sait. Suivez mon regard.

1 2
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...