News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Politique africaine et élection présidentielle française : impasse ou enjeu majeur ?

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Dimanche 17 Juillet 2011 à 07:52 | Lu 497 fois



Politique africaine et élection présidentielle française : impasse ou enjeu majeur ?
La France est entrée dans sa campagne présidentielle avec un espoir très fort pour les Africains : le départ de Nicolas Sarkozy et des néo-foccardiens de l’Elysée.

Quelle place aura la politique africaine dans les enjeux présidentiels ? Elle sera sans doute réduite. Il faut souhaiter, qu’à l’occasion de thèmes comme l’immigration, ou la bi –nationalité, invoquées comme des menaces par la droite et l’extrême droite, il sera rappelé le nombre de Français installés en Afrique, nantis de situations bien supérieures aux africains.

Une donne nouvelle sera le vote des Français d’origine africaine, leurs parents et toux ceux, nombreux, qui ont désormais l’impression de partager un ensemble d’injustices sur le sol français. Ils s’abstenaient dans les élections pour certains préférant « croire à la grande communauté nationale ». Cette croyance s’est effilochée au fur et à mesure des attaques de la droite gouvernementale sur leur identité puis sur leur pays d’origine.

La politique africaine de la France doit donc être revue dans son intégralité, non pas sur le mode incantatoire, puis, après l’élection, revenir à la gestion habituelle complaisante, paternaliste à l’endroit de ceux qui occupent indûment le pouvoir sur le continent.

Le mensonge de Nicolas Sarkozy sur la « rupture » a fâché les Gabonais et les Africains avec le slogan du « changement ». En guise de « rupture », ce fut un retour vers les années Foccard. Ainsi, l’armée française a sauvé Idriss Déby au Tchad d’un renversement probable. Le Gabon a hérité d’un Bongo élu par personne, contre un peuple tout entier. Au Togo, le fils Eyadéma a été placée en remplacement de son père, en RDC également avec le fils Kabila. L ‘attitude française a été ambiguë sur la côte d’Ivoire avec une « posture d’éthique démocratique » qui a maquillé un choix politique d’élimination d’un homme, Laurent Gbagbo, au profit d’autres réseaux affairistes plus proches de la droite sarkozienne.

Deux candidates à l’élection présidentielle française ont démontré leur intérêt pour le sujet africain : Eva Joly pour les verts-Europe Ecologie et Martine Aubry, candidate socialiste. Celle-ci a marqué sa différence au cours d’un discours à Dakar par rapport au discours de Nicolas Sarkozy qui était colonialiste et raciste. Elle s’est montrée déterminée au changement et humaniste, avec une foi sincère envers les hommes et les femmes du continent :



« Les valeurs démocratiques, qui ont fait des avancées sur ce continent depuis le début des années 1990 -malgré bien des difficultés-, doivent être encouragées partout. Cela implique aussi pour la France et l’Europe d’être résolument aux côtés de tous ceux qui se battent pour la démocratie, les libertés et les droits de l’homme quand ils ont besoin de nous, pendant des années si longues d’opposition et de répression subie. Et quand le cours des choses s’inverse, nous devons être là, une fois encore, pour aider à consolider l’espoir d’une démocratie durable. Dans cette quête de toujours pour plus de démocratie et de liberté, les sociétés civiles africaines, les peuples, ont joué, jouent et joueront un rôle majeur.

Sur d’autres rives de l’Afrique, les peuples adressent ces jours-ci au monde entier un extraordinaire message. Leurs révoltes, en Tunisie d’abord puis en Egypte, sont conduites au nom de la démocratie. Ce sont les peuples qui les mènent pacifiquement avec courage et dignité. Les sociétés toutes entières s’y engagent et s’y retrouvent. Toutes les générations sont là. Pas simplement une avant-garde, mais une société, ses réseaux sociaux, sa jeunesse courageuse et indomptable.

Ce grand moment des peuples se nourrit avant tout des idéaux démocratiques de liberté politique et de justice sociale. Ces valeurs sont les notres. Elles bousculent les régimes autoritaires, les élites corrompues. Elles démentent les certitudes paresseuses des cyniques, ceux-là même qui ferment encore les yeux par indifférence ou par connivence.

C’est un message pour le monde. C’est aussi un message pour l’Europe tout entière, qui à d’autres époques a vécu ses immenses « printemps des peuples ». Quand la démocratie grandit chez ses voisins, l’Europe doit être présente et utile. Ce message-là, je veux aussi le porter. » (extrait)

Quant à Eva Joly, son parcours de magistrate-combattante contre les ramifications politico-mafieuses de l’ex-compagnie pétrolière ELF, dont le Gabon a été un des théâtres essentiels, lui constitue une notoriété sans égale. Elle ne peut donc être soupçonnée de connivences avec la Françafrique et connaît les réelles motivations du soutien apporté au clan Bongo, et à quelques autres, par le pouvoir français.



Les choix sont donc clairs même s’il est évident que seule l’action des acteurs africains sera déterminante. On le voit avec l’extraordinaire révolte des Sénégalais contre la réforme de Wade, soutenue par l’Elysée, visant à tenter d’imposer son fils. On le voit également avec la résistance d’André Mba Obame, président de la République gabonaise élu, dont le parti fait l’objet d’une répression inimaginable de l’extérieur et qui sans l’intervention du Président Obama aurait été empêché de quitter le Gabon pour se soigner. Il faut d’ailleurs souligner que l’Union nationale, parti d’André Mba Obame, est toujours interdit au Gabon.

Que va donc faire François Fillon dans cette dictature, le Premier ministre du pays qui est train d’apporter la « démocratie » en Libye ?

Sa visite au Gabon est là pour rappeler le lien indéfectible entre les néo-foccardiens et les milieux d’affaires, car seul l’intérêt économique semblerait justifier le soutien avec le putschiste Bongo. Il n’y a pas de mal en soi à préserver l’intérêt économique d’un pays à condition que les avantages soient partagés, sujet qui n’intéresse pas le clan Bongo, occupé qu’il est à s’enrichir.

Les composantes de la gauche française suscitent l’espoir. Au même titre que pour le printemps arabe, elles ont donc intérêt à défendre l’idée d’un changement véritable qu’il faudra concrétiser par des actes marquant une nette différence avec tout ce qui s’est passé depuis 2003. Dans le cas du Gabon, il faudra rompre avec 43 ans sans aucune alternance politique.

L’espoir est là, intact pour 2012 !


Mengue M'Eyaa

Présidente du Conseil exécutif
Mouvement civique du Gabon (MCG)

http://mouvementciviquedugabon2009.unblog.fr


Dimanche 17 Juillet 2011
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 497 fois




1.Posté par yuotam le 17/07/2011 14:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Quand le parti socialiste Français accorde son violon avec les Fachos Français pour une guerre coloniale en Republique d'Eburnie.

Alors là je commence à donner raison aux anarchistes Français qui lors du défilé du 1er mai, avait scandé P-S = P comme pourri et S comme Salaud.

Y' a rien attendre des petits blancs, ils n'ont pas d'amis mais seulement des intêrets.

2.Posté par aba le 18/07/2011 11:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
la composante française suscite l'espoir mais de qui ce monsieur se fout ?comment peut on être aussi naïf en 2011.monsieur c'est honteux même votre intelligence vous l'insulté. sachez monsieur qu'en France il n'y a pas plus fourbe que les socialistes .gbagbo était socialiste mais pourtant il a été crucifier par ces cons de la gauche française .lors du vote sur la prolongation des bombardements en Libye quel était la position des socialiste ? quel était la position des socialistes quand sarko nous imposait alibet , lorsque gniassingbé fils massacrait les togolais pour préserver le fauteuil de papa ? au Congo lorsque sassou massacrait les congolais armés par la France pour chasser lissouba de son fauteuil ? de exemple y'en a bcp donc grand pardon mettez votre intelligence au placard .

3.Posté par St.Michael le 19/07/2011 23:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
...Fillon est passé au Gabon prendre la malette pour financer la campagne de Sarkozy et les socialistes ont fermé les yeux....

Que le maudit Sarkozy soit le tombeur des socialistes et tous les français qui ne méritent que ce qui arrive à cette maudite et assassine France pourrie.

I certify this message.

St.michael.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...