News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Politique : Quelles perspectives pour le maintien de la paix au Gabon (par Marinette ENGONGA)

Le site de la Liberté - LVDPG Révolution le Mardi 22 Septembre 2009 à 12:00 | Lu 1002 fois

La résolution 36/67 du 30 Novembre 1981 de l’Assemblée générale de l’ONU a permis la création d’une journée internationale pour la paix, afin de consacrer la journée du 21 septembre à la promotion de la culture de la non violence



Politique : Quelles perspectives pour le maintien de la paix au Gabon (par Marinette ENGONGA)
Le Gabon, membre de la communauté internationale ne restant pas en marge de cette résolution a lui également participé à la célébration cette journée de la paix. Toutefois, la configuration politique peu reluisante actuelle du Gabon suscite des inquiètudes.

Au regards de ces inquiètudes, quelles perspectives politiques, économiques et socioculturelles doit-on envisager pour maintenir et défendre la paix chère aux Nations-unies et au feu président gabonais Omar Bongo?

Il n’empêche que pour l’heure et malgré certains petits dérèglements, le Gabon est l’un des rares pays de la sous région qui n’a pas subit les affres d’une guerre civile ou tribales d’envergure comme cela a été observé ailleurs.

Cette attitude mature de la preuve de l’unité nationale est à mettre à l’actif d’un homme qui n’a pas fait de la paix d’une vaine lettre mais d’un esprit, et un d’esprit de noblesse. Cet effort de paix de la part du chef d'Etat du Gabon a facilement trouvé l’adhésion des gabonais et les a conduit à travailler ensemble dans le sens d’une meilleure cohésion sociopolitique.

Au plan politique, lors de sa prise de pouvoir en 1967 le Gabon était au bord d’une fracture sociale due à la mauvaise interprétation du multipartisme par un certain nombre de leaders d’alors. Dans le souci d’apaiser les tensions sociopolitiques, feu Omar Bongo créa le Parti démocratique gabonais (PDG).

Un parti qui rassemblera tous les gabonais au sein d’une même entité afin de protéger en premier essor les intérêts du Gabon, il restera l’unique parti politique du pays jusqu’à l’avènement de la démocratie en 1990 date du retour au multipartisme. Il faut signaler que cette transition s’est produite au Gabon sans tourments majeurs et surtout sans refus.

Par Cette ouverture démocratique, les autorités politiques gabonaises ont répondu sans ambage à l'apel lancé à travers le discours prononcé à la Baule en 1989 par François Mitterrand président de la Répulique française de l’époque.

Cet appel à la démocratie marquant la fin du bipolarisme devait permettre une meilleure justice et des nouvelles méthodes politique a du moins rencontré la réticence de certains chefs d’Etat africains à l’instar des présidents Mathieu Kérekou président de la République béninoise d'alors et celui du Cameroun Paul Biya qui a marqué une certaine réticence à l’ouverture démocratique. pour le maintien de la paix au Gabon, plusieurs actions ont été menées afin de promouvoir cette paix et la stabilité des institutions républicaines.

A cet effet, des stratégies tel que la géopolitique ont été mises en places pour satisfaire l’ensemble des gabonais afin qu’une ethnie ne semble pas supérieure à une autre, et surtout protéger les minorités car dit-on ''l'injustice sociale est souvent le nerf de la guerre''.

La géopolitique l'une des principales stratégies de cohésion sociale, même si elle a été mal interprétée par certains ou si du moins elle a montré ses limites, elle a néanmoins été une initiative louable pour l’intégration de l’ensemble des gabonais.

Ce système de fonctionnement qui a fait ses preuves satisfaisantes ailleurs, s’est heurté à la volonté de certains hommes politiques qui semblent-ils on fait de la géopolitique d’une démarcation identitaire culturelle ce qui risque de fragiliser ou de déstabiliser l’équilibre sociopolitique qui jusque là a toujours fait du Gabon d’un havre de paix.

Au regard de ce qui se passe ici et là, et des discours tenus par certains leaders politiques la nécessité des nouvelles perspectives politiques est indispensable pour maintenir la paix dans le Gabon et hors de ces frontières. Sur le plan nationale, une justice plus équitable à travers la redistribution des ressources sont incontournables, la bonne gouvernance, elle devra également être de mise.

L'unité nationale devra être renforcée en encourageant les gabonais à se positionner n’importe où lors des élections politiques dans n’importe quelle région du pays en déhors de sa région natale.

ME/PRB/IM

Mardi 22 Septembre 2009
LVDPG Révolution
Vu (s) 1002 fois




1.Posté par Tata le 22/09/2009 12:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Tu ne dis rien dans ton article, que du bla bla bla! Nous on veut le départ de qui vous savez pour que le pays retrouve un peu de sérénité!!!!

2.Posté par Pathie le 22/09/2009 12:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
c'est trop long c'est pas ce qu'on veut entendre tout ce qu'on souhaite c'est ke notre pays soit libéré.et arrêté de nous parler de paix.kan on faim et k'on pas de moyens pour se soigner, on ne peut pas parler de paix.et en plus la paix vient de Dieu c'est l'homme qui la donne.ce mot a été utilisé pour nous rendre idiot.ali ben laden ne sera jamais président du gabon

3.Posté par hundra le 22/09/2009 12:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Trop de théorie dans cet articleQue faut il faire pour rendre aux electeurs leur vote volé? On ne mange pas la paix.

4.Posté par TropCTrop le 22/09/2009 12:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C koi ce chiffon, kel message veux-tu nous faire passer? paix? unite nationale? Leon Mba lui-meme declarait il y a pres de 50 ans ke tout cela n'est l'oeuvre de personne, mais du gabonais lui-meme puisqu'il est par nature. Donc si t'as rien d'interessant laisses nous tranquille, le gabonais l'est peut-etre mais arretons de le prendre pour un con. geopolitique, keske cela a fait au pays? aujourd'hui tu veux dire que Bongo n'en etait pas le responsable. sorry for u, mais saches que dans ta maison si ton enfant fait des betises il est de ton devoir de le ramener à l'ordre si tu le fais pas c ke tu les cautionnes, sauf si chez toi tu encourages tes enfants dans le mauvais sens. Geopolitik, n'a fait qu'accelerer le fossé social du pays, en 2009 des maladies declarées eradiquées par l'OMS y persistent, que veux tu nous raconter. peux tu me dire kel secteur se porte bien dans notre pays? de kel paix parles tu, si le gabonais souffre? t'es sur ke celui ki veut soigner, nourrir, scolariser son enfant est en paix s'il ne le peut pas?
BONGO LE DIABLE N'EST PAS LE PERE DE LA PAIX AU GABON, LE PERE DE LA PAIX AU GABON C'EST LE GABONAIS et maintenant TROP C'EST TROP, ca va changer, profiter de vos derniers moments car la fin est imminente, TRES IMMINENT et ce par tous les moyens

5.Posté par hyndra le 22/09/2009 12:38 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Comment faire pour qu,on rende au peuple son vote?Que faire pour mbourantsuo respecte la constitution et annule l,election volée par odjukwu alin?Que dire pour kil fasse un test ADN pour k le congassa s,arrete?Kan tora trouvè fais en un article merci!!!!!

6.Posté par zokora le 22/09/2009 13:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
vous les journalistes de la 1 vous n etes que des corompus!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!! au lieu de nous parler de paix tu devrais plutot chercher comment chercher à eliminer le biafrais!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

7.Posté par Aligatore le 22/09/2009 13:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Tu nous enmerdes avec ta pseudo anthropo-socio-historico-politique.Le Gabon est une dictature bongoiste,et il faut les évincer.point /barre.

8.Posté par Per-aa le 22/09/2009 15:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Toi qui a écrit l'article, tu ments. Le dernier scrutin présidentiel a montré qu'il n'y aviat pas au Gabon d'unité nationale.
L'unité nationale du Gabon repose sur quel socle?
Aucun. Nos consciences sont encore claniques et tribales et puis la paix dont on nous parle depuis 40ans est inexistante.

Quand je ne travaille pas, que je ne suis pas bien logé, que je ne peux pas fonder une famille , que je ne suis pas en mesure d'assurer l'éducation de mes enfants, que mon pays ne m'offre aucune perspective, je ne suis pas en paix.

Aujourd'hui, il y a un problème au pays, c'est le coup d'etat orchestré par Ali Ben. Son acte a crispé et cristalisé la société et il ya risque énorme, s'il devait se maintenir au pouvoir dans ses conditions que le pays soit traversé par des ORAGES

9.Posté par sonia okouma le 22/09/2009 17:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
comprennez vous aussi que cet article n'a pas de rapport avec la dernière élection présidentielle anticipée au Gabon. Mais elle rapporte à la journée internationale de la paix concascrée par la résolution 63/67 des nations unies. RIEN A VOIR AVEC VOTRE MAUDIT BONGO ET PARENTS.

10.Posté par Ben laden le 22/09/2009 18:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je constate que certains ont bien épousé les méandres de la divagation des bongo. A l'image des gadgets qu'ils donnent aux gabonais pour beurner leur conscience, ils les offrent cette pilule soi-disant de paix qui les appauvrit aussi bien moralement que socialement. La paix est un état d'esprit individuel qui a besoin d'un certain nombres de vertus matérielles et psychiques pour fleurir dans une attache sociétale. Donc chaque peuple ou ethnie de notre pays Gabon dispose de cette conscience de paisibilité. Dire aujourd'hui que c'est à bongo qui est à l'origine de la paix au Gabon c'est à avoir oublié l'histoire du Gabon; au mieux ils ne savent même cette histoire. Je défie quiconque de me rapporter un fait de guerre mettant les gabonais entre eux avant l'avenue de bongo au pouvoir. Les faits que je connaissent sont ceux qui ont permis de constituer les le peuple gabonais lors des croisades éthniques.
Nous ne voulons plus de ce pain psychologique (cette justification de paix qui appauvrit les uns et enrichit les autres ) pendant les intestins de nos enfants vrombissent de faims. Nous devenons rester unis dans la concorde et éviter que la monarchie des bongo empêche l'être de la démocratie au Gabon. God bless Gabon

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...