News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Politique / « Le fondateur de l’UPG a dit en son temps que les jeunes poursuivraient son œuvre », Bruno Ben Moubamba (Gabonews)

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Mardi 8 Novembre 2011 à 14:09 | Lu 768 fois



Politique / « Le fondateur de l’UPG a dit en son temps que les jeunes poursuivraient son œuvre », Bruno Ben Moubamba (Gabonews)
Libreville, 8 novembre (GABONEWS) – Dans une interview exclusive accordée à notre rédaction via internet et dont nous vous proposons l’intégralité, le nouveau militant de l’Union du Peuple Gabonais (UPG, opposition), Bruno Ben Moubamba (ancien candidat à la présidentielle 2009) a accepté de répondre à certaines préoccupations de ces concitoyens le concernant.

GN : Dans les coulisses des obsèques de PM à Ndéndé, nombreux sont les militants qui estimaient que la politique est une affaire de générations : Et en cela, ils voyaient en vous l’unique successeur de Pierre MAMBOUNDOU : Êtes-vous de cet avis ?

BBM : Aujourd’hui, Pierre MAMBOUNDOU nous a quittés de façon prématurée. Son expertise dans la quête du développement de la démocratie au Gabon va nous manquer. Il a laissé, dans le sillage du combat politique mené avec ceux de sa génération, un véritable héritage politique : des idées, une philosophie, une science du politique que ma génération ne peut ignorer si elle veut faire évoluer notre pays vers sa maturité politique.

J’ai rencontré Pierre Mamboundou à plusieurs reprises en 2009 mais cela ne fait pas de moi son successeur d'office et je suis touché que l’opposant historique m’ait accueilli favorablement chez mon aîné maître Louis-Gaston Mayila en juillet 2009 lorsqu'il a dit devant les leaders de l’ACR « vous reprenez un peu mon combat d’il y a vingt ans ». Le fondateur de l’UPG a dit en son temps que les jeunes poursuivraient son œuvre. C’est un géant, sans doute l’un des derniers du Gabon postcolonial après Germain Mba ou Joseph Rendjambè, et personne ne peut lui succéder en tant que tel tant son parcours est indépassable : du Gabon en France, de la France au Sénégal, du Sénégal au Gabon …etc.

GN : En voyant en vous la doublure de Pierre MAMBOUNDOU, les populations de Ndéndé disent que votre place est à Ndéndé : en cela ils veulent vous offrir sur un plateau la confiance et le pouvoir qu’ils avaient légué à PM : votre réaction ?

BBM : Je vous laisse la responsabilité de ces affirmations... Pour ma part je n'ai pas eu vent de ces échos de Ndendé.

Mamboundou était « une grande personne et une personne grande », pour reprendre les propos de l’honorable Zachary Myboto aux funérailles de l’illustre défunt. Je ne suis qu'une modeste personne de bonne volonté.

Continuer le combat de Pierre Mamboundou, pour tous les membres de l'UPG et donc pour moi, c’est d'abord mériter le respect qu’il a reçu des populations gabonaises et en effet en particulier celles de Ndéndé, sa terre natale. Servir les populations de Ndéndé, à la suite de Pierre Mamboundou sera un grand honneur pour toute personne qui se verra chargée de cette mission. Pour ma part, je n’ose l'envisager pour le moment. Tout ce que je souhaite c'est servir le Peuple Gabonais au mieux, aider à la modernisation de l’UPG et, par voie de conséquence, favoriser la « Réforme » de l’Etat gabonais. L’UPG doit vivre malgré le départ prématuré de son fondateur charismatique. C’est essentiel pour la démocratie gabonaise !

GN : Pour eux, une fois au Gabon, votre place serait à Ndéndé. Selon elles votre candidature aux locales est vivement attendue à Ndéndé : Que dites-vous ?

BBM : A nouveau je n'ai pas eu les informations que vous affirmez dans votre question. Avant tout, il faut penser à reconstruire le parti, élargir sa base militante, recruter de nouveaux cadres et implanter le parti de façon structurelle et idéologique dans l’ensemble du pays. Il y a à l’UPG des militants extraordinaires qui ont toujours agi de façon désintéressée. Il y a aussi des personnalités éminentes qui prendront les bonnes décisions au bon moment. Moi, je ne suis qu’un militant de plus qui fera de son mieux. Nous n’avons que quelques mois pour booster l’UPG avant la tenue des élections locales qui seront là rapidement.



Si les chefs de l’Union du Peuple Gabonais (UPG) le veulent bien, avec tous les organes de base du mouvement, je ferai des propositions qui pourraient être une synthèse de l’évolution possible que nous devons faire connaître à l’UPG à la suite de l’énorme travail fait par le défunt président Pierre Mamboundou. Celui-ci a cité un certain nombre de préalables dans ses discussions avec le pouvoir gabonais. Les prochains chefs de l’opposition gabonaise devront s’assurer de la mise en place des « préalables de Mamboundou » afin de conserver leur liberté d’hommes libres, conscients et crédibles pour les militants, le Peuple Gabonais et la communauté internationale.


GN : Pour terminer, que pensez-vous de ceux qui disent que le pouvoir de PM se trouvait à Ndéndé? Accepteriez-vous d’abandonner votre famille pour poursuivre le combat mené par PM en acceptant d’être à Ndéndé et vivre dans cette localité qui n’est pas la votre?

BBM : Il faut éviter d'enfermer PM dans ses origines. Il est une figure nationale et même panafricaine qui dépasse Ndéndé, sa ville natale.


Pour ma part, le combat pour le Gabon peut se faire dans une certaine mesure en France, ainsi que nous l’avons quelque peu démontré ces dernières années et comme l’a montré en son temps Pierre Mamboundou. Mais c’est sur le terrain au Gabon qu’il doit être mené pour l’essentiel, avec toutes les garanties nécessaires car nul n’ignore la dangerosité relative de notre pays... Je vais prendre mes responsabilités à l’égard du parti et à l’égard des Gabonais qui me suivent. Le moment venu, je les inviterai à m’imiter en venant à l’UPG.

Encore une fois, il s’agit tout simplement d’aider modestement une évolution positive de notre pays.


Mardi 8 Novembre 2011
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 768 fois




1.Posté par MANIOC le 08/11/2011 14:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Du vrai n'importe quoi.

Ce Moubamba n'aura jamais la stature de PMM. Bon maintenant qu'il veut être député,ou remplacer PMM, on verra si ses calculs sont bons...

2.Posté par King le 08/11/2011 16:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
En date d’aujourd’hui, le Peuple gabonais doit savoir que les partis politiques suivants ne prendront pas part aux prochaines élections législatives,et
Appelle solennellement le peuple gabonais à s'opposer et à empêcher l'organisation de ces élections.
ACR :
- Union du Peuple Gabonais (UPG) ;
- parti Socialiste Gabonais (PSG) ;
- parti cercle Oméga (PCO) ;
- rassemblement National des Bûcherons (RNB).
CPPA
- Congrès pour la démocratie et la Justice (CDJ) ;
- mouvement de Redressement National (MORENA) ;
- mouvement de Redressement National Unioniste (MORENA UNIONISTE) ;
- parti Gabonais du Progrès (PGP) ;
- Union Nationale (UN) ;
- Union Républicaine pour la démocratie et le Progrès (URDP).
FSG
- Forum Africain pour la Reconstruction (FAR) ;
- mouvement Émancipation Socialiste du Peuple (MESP).
APPO
- Forces Patriotiques Unies (FPU) ;
Unis-nous vaincrons

3.Posté par BOYCOTT le 08/11/2011 18:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
L’idée de boycott des prochaines élections législatives du 17 décembre prochain au Gabon n’est pas pour déplaire à la majorité constituée par les parties d’opposition, la société civile et le peuple. Cette adhérence s’explique par le fait que maintes fois, à plusieurs occasions, le PDG a tout fait pour confisquer le pouvoir en crachant sur la volonté réelle du peuple. Tous les efforts mis en place pour instaurer des bases démocratiques au Gabon et ainsi assurer la tenue d’élections libres et transparentes et le respect du choix du peuple ont été mis en soutane par notre très cher parti au pouvoir, le PDG.

Aucune élection ne peut se mériter le titre ou la nomination d’élections transparentes malgré tous les efforts mis dans ce sens. Aujourd’hui le peuple constate une fois encore avec amertume qu’il a été trahi par le pouvoir en place et ses alliés et que ceci risque de se reproduire si des mesures austères ne sont pas prises.

Considéré comme salutaire, le mot d’ordre « PAS DE BIOMÉTRIE, PAS DE TRANSPARENCE, PAS D’ÉLECTION » initié par les parties d’opposition et les acteurs de la société civile vient répondre aux prières des citoyens à savoir de voir un bloc solide face à la machine à tricher du PDG capable de contrer toutes mesures anti-démocratiques et poser la pierre sur laquelle seront montées les fondations d’un Gabon démocratique.

Le mot d’ordre ayant fait son bout de chemin, et la date butoir des prochaines élections avançant à grand pas, il est temps de se pencher sur quelques stratégies de boycott pour agir tôt de façon efficace et non improvisée:

Stratégie de communication : d'abord, il faut informer, rassembler, et aller vers le peuple en utilisant les moyens mis à notre disposition « SMS, tractations, TV plus (qui risque d’ailleurs d’être interrompue comme à l’accoutumé, journal écrit et en ligne, face book, bouche à oreille, porte à porte, radio, église, affiche…»;
Il ne faut pas attendre que les initiateurs du mouvement fassent tout.
Stratégie de Visibilité : clip de musique de propagande, T-shirt, casquette à l’éfugie du mouvement «« PAS DE BIOMÉTRIE, PAS DE TRANSPARENCE, PAS D’ÉLECTION » en mémoire de PIERRE MAMBOUNDOU et de ceux avant lui qui sont tombés (REMDJAMBÉ, PIERRE CLAVER NZENG…)
Stratégie de Dispersion : pour réussir à déjouer les actions de répression du PDG;
Stratégie de désobéissance nationale : demander au peuple d’aller travailler mais de ne rien faire pendant une semaine pour mettre à mal le roulement de la machine ou demander au peuple de rester chez soi pour faire pression;
Stratégie PAS D’ÉLECTION: demander au peuple de ne pas répondre à l’appel du PDG pour aller les voter.
Stratégie de face à face : en dernier recours il faut songer à initier des marches de contestations PACIFIQUES direction la présidence, la Cour Constitutionnelle, le siège de la CÉNAP, le ministère des affaires intérieurs, la RTPDG…

Quelque soit la stratégie choisie: il vaut mieux se battre avec des mots et des actions pacifistes qu'avec des morts!!!

4.Posté par Ngado le 08/11/2011 18:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Curieusement rapprochement avec le pouvoir. Notre compatriote moumbamba manque encore de la constance dans sa vision politique. Aujourd'hui Gabonews media du PDG, s'intéresse curieusement a notre compatriote et vois en lui un futur PMM. Tu pourras nous ta future partition à jouer au sein du PDG. Je devine que ton poste sera le chef de l'opposition comme ce fut le cas de PMM en convoitise avec MOA. Je pense que Moubamba gagnera beaucoup à s'adhérant au parti ARENA de Moulomba car lui a eu l'audace de dire la vérité a PMM lors de son vivant en créant par la suite un vrai parti. Opportuniste cher compatriote, ce sera difficile de te suivre. Tantôt membre du parti l'UN, tantôt acteur libre de la société civile et aujourd'hui futur Président de l'UPG. Un conseil, prend juste deux mois de travail acharné tu verras que tout ira bien par la suite car votre talent est indéniable sur le plan local mais reste un problème de la cohérence et de la consistance dans votre démarche car on risque de vous le reprocher toute votre vie. Quelle est cette idée d’un être un dauphin de PMM, vous méritez autre choses que les héritages des hommes politiques gabonais. Merci

5.Posté par King le 08/11/2011 21:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
urgent : Les primaires pour désigner les candidats de l'UPG fantôme de Waura et Mboumba Nziengui n'ont plus eu lieu!!!

La détermination des militants de base de l'UPG à faire triompher la dernière volonté de feu Pierre Mamboundou, à savoir: "pas de biométrie, pas de transparence, pas d'élection" vient d'atteindre son apogée. En effet les primaires que devaient tenir l'UPG fantôme des "a...ssassins" de Pierre Mamboundou n'ont plus eu lieu . renvoyées à deux reprises à cause de l'opposition des militants qui ont investis le siège du parti depuis vendredi dernier jusqu'à ce jour pour empêcher leur tenue, les membres du secrétariat exécutif de cette faction de putchistes ne se sont même plus présenté ce mardi 08 novembre au siège du parti où les militants les attendaient de pieds fermes pour régler leurs comptes, si ces derniers persistaient dans cette voie de liquidation du parti. Officiellement, aucun candidat ne se présentera aux législatives prochaines sous la bannière de l'UPG. Fidèle Waura et Mathieu Mboumba Ndziengui doivent chercher les voies et moyens d'aller rembourser l'argent qu'ils ont pris du pouvoir usurpateur établi au Gabon. Pour les militants de l'UPG, le mot d'ordre de l'ensemble de l'opposition gabonaise et la société civile reste d'actualité et sera scrupuleusement suivi sur le terrain; à savoir, "pas de biométrie, pas d'élections" ça suffit comme ça !!!

6.Posté par BBM va se facher le 08/11/2011 22:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le frangin Bruno Ben va être triste.

Bruno Ben, c'est quoi le PLAN B pour tes confrères, candidature indépendante avec le financement du PDG?

Vraiment les choses du pays. C'est triste.

7.Posté par la vérité le 09/11/2011 09:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Quand je pense que cet homme crachait dans le dos de Pierrot durant les élections 2009, le voir rallier l'UPG après sa mort est vraiment une honte.

8.Posté par King le 09/11/2011 12:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
URGENT: LE PIPERMINT BAR", le siège de l'UPG fantôme de,Waura et Mboumba Ndziengui!

L'UPG fantôme de Fidèle Waura et Mathieu Mboumba Ndziengui, qui n'a pas réussi à organiser des primaires au siège du parti finalement prévu le mardi 08 novembre 2011 à cause de la détermination des militants à respecter la dernière volonté de leur leader Pierre Mamboudou, c'est finalement retrouvé ce mardi 08 novembre autour de 20h, au Bar Pipermint situé à Akébé ville pour bricoler quelques dossiers de candidatures à déposer à la CENAP ce mercredi 09 novembre au plus tard à 24h. Accompagné de deux de ses complices, c'est finalement trois personnes, à savoir Waura et deux nécessiteux comme lui qui ont examiné quelques dossiers fictifs autour d'un verre pour rattraper les délais que la CENAP a reporté exclusivement pour eux et justifier les mallettes d'argent et les promesses des postes importants qu'ils ont reçu du pouvoir usurpateur pour semer la confusion dans l'opposition. Nous savons officiellement que l'UPG n'ira pas aux élections du 17 décembre prochain puisqu'aucune candidature n'a été validée et recommandé par les militants au siège du parti. Mais si la CENAP publie les noms des candidatures issus de ce parti, ce ne sera que les candidatures de l'UPG fantôme de Pipermint qui n'a pas de cadre juridique et ces candidatures sont nulles et de nul effet. On voit clairement que l'amateurisme de ce pouvoir usurpateur n'accouche que des mongoles et leurs actes ne fait que les enfoncer de jour en jour dans les abimes des ténèbres!!! Pour l'UPG et l'ensemble de la population gabonaise le temps n'est plus pour accorder du crédit aux élections truquées d'avance, à la nomination des députés au détriment de la voix du peuple. Un seul mot d'ordre reste valable: "empêcher la tenue de ce scrutin" au finish "pas de biométrie, pas d'élections, ça suffit comme ça" !!!
La stratégie de l'émergence moutouki d'Ali9% est de nommer quelques députés de cette opposition fantôme de service qui se présenteront, puisqu'ils ne pourront même pas battre campagne, encore moins être élu à cause de la population qui les attend de pieds fermes pour régler leurs comptes, former un petit groupe parlementaire fictif de l'opposition à l'Assemblée Nationale et montrer à la communauté internationale que l'opposition est représentée à l'Assemblée Nationale, donc le Gabon est un pays démocratique. Ceci est plus que rébarbatif parce que tout ce qui se fait au Gabon est connu dans le monde entier à travers les autoroutes de la communication!!!
Il n'y a que des PRIMATES qui peuvent se livrer à ce genre de mésaventures et non des homo sapiens pourvus de jugeote!
PAS DE BIOMÉTRIE PAS D’ÉLECTION!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...