News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Point de Presse de la Confédération Syndicale Dynamique Unitaire du 14 Juillet 2016

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Dimanche 17 Juillet 2016 à 18:17 | Lu 875 fois



Le Syndicalisme doit lutter de toutes ses forces contre l’exclusion sociale. Sa mission doit couvrir deux volets :
- Défendre et promouvoir tous les intérets de ses membres ;
- Œuvrer à l’établissement d’une société plus équitable et plus démocratique.

En outre, l’article 1er alinéa 2 de la constitution de la République Gabonaise dispose : « la liberté de conscience, de pensée, d’opinion, d’expression, de communication, la libre pratique de la réligion sont garanties à tous, sous réserve du respect de l’ordre public ». De plus le décret n°1086/PR/MCEILPLEI du 14 Décembre 2004 portant création, attributions et organisation du conseil national de bonne gouvernance en son article 4 fait de la Société Civile à travers les syndicats, les O.N.G, les ordres confessionnels des membres à part entière dudit conseil national de bonne gouvernance.

C’est donc fort de ce qui précède que la confédération Syndicale Dynamique Unitaire a mis en place depuis le 1er Juin 2016, le mouvement citoyen les « Témoins Actifs » en vue de prévenir l’opinion nationale et internationale sur les risques évidents de violation de la Constitution et du Code électoral, de veiller sur le strict respect de la loi, et ainsi de garantir la transparence électorale lors des scrutins et des échéances à venir, en l’occurrence les élections présidentielles du 27 Août 2016.

Depuis le 25 Juin 2016, des rencontres citoyennes et des manifestations pacifiques ont ainsi été entreprises dont celle de samedi 09 Juillet prévue au rond point de la démocratie dans un site privé, à l’initiative des mouvements des jeunes de la société civile libre mais qui a été malheureusement envahie par les forces de défense et de sécurité aux ordres de M. Ali Bongo Ondimba, qui contre toute attente avait décidé d’organiser le même jour son show initialement prévu au jardin Botanique à la place de la paix non loin du site privé ou devait se dérouler le meeting de la société civile.

Ayant mis en place un vaste plan de liquidation physique de tous les leaders syndicaux de la confédération syndicale Dynamique Unitaire, par ailleurs leaders des « Témoins Actifs », Messieurs Ali Bongo Ondimba, Président de la République et Monsieur Pacôme Moubelet Boubeya, Ministre de l’intérieur ont intimé l’ordre aux forces de l’ordre de projeter et propulser des gaz lacrymogènes en direction des militants de la société civile.

Ayant été kidnappés par les forces de défense et de sécurité sur ordre de M. Ali Bongo Ondimba et Pacôme Moubelet BOUBEYA depuis le 09 Juillet 2016, Monsieur Jean Rémy YAMA, président du Syndicat National des Enseignants et Chercheurs (SNEC), par ailleurs Président de la Confédération Syndicale Dynamyque Unitaire et Coordinateur Général du mouvement citoyen « les Témoins Actifs », Monsieur Roger Ondo ABESSOLO, Président du Syndicat National des Travailleurs du secteur social (SYNATRASS), par ailleurs secrétaire confédéral de Dynamique Unitaire et membre du mouvement les « Témoins Actifs », Monsieur Cyrlin Koumba MBA ESSIANE, Président du Syndicat National des personnels de l’Agriculture (SYNPA), par ailleurs membre de Dynamique Unitaire et des « Témoins Actifs », et bien d’autres concitoyens dont Francky NGUIZOMO, NANG MENDOME Gilbert, Jean Rémy EBANEGA etc ont été écroués (mis en prison) pour 10 jours malgré le fait que le dossier soit vide depuis mercredi 13 juillet 2016 par M. Steeve NDONG ESSAME, procureur de la République et par M. le juge d’instruction en charge du dossier sur ordre M. Ali Bongo ONDIMBA et Pacôme Moubelet Boubeya. Le rêve de M. Pacôme MOUBELET BOUBEYA de voir M. YAMA en prison est ainsi exaucé.

Camarades, chers concitoyens, l’accusation faite à nos camarades emprisonnés c’est : trouble à l’ordre public et incitation à la violence. Les camarades ont été arrêtés avant la manifestation c'est-à-dire pendant qu’on attendait l’arrivée des adhérents. Comment peut-on emprisonner des citoyens sur la base d’une presomption d’innocence ? on pense que cette manifestation qui devait se dérouler dans un enclos privé aurait pu déboucher sur des troubles. Or il n’en n’ était rien. C’est pourquoi nous réaffirmons que c’est un vaste plan de liquidation des membres de la Société Civile et en l’occurrence ceux de Dynamique Unitaire tout simplement parce que les « Témoins Actifs » ont osé exiger pour ces élections électorales de 2016 l’application stricte de l’article 10 de notre constitution.

Cela s’est encore démontré hier mercredi 13 juillet 2016 au tribunal de Libreville par la projection des gaz lacrymogènes en direction des compatriotes venus soutenir tous nos concitoyens arrêtés. Ces forces de l’ordre qui se sont une fois de plus illustrées négativement au tribunal de Libreville ont agi sur instructions de Messieurs Thierry Oyé Zué, commandant en chef de la police, Pacôme MOUBELET BOUBEYA, Ministre de l’Interieur, Ali Bongo ONDIMBA, Président de la République et chef Suprême des forces de défense et de sécurité.

Dynamique Unitaire dénonce cette condamnation arbitraire et injuste dès lors que le dossier d’accusation était vide faute des preuves. Dynamique Unitaire exige en conséquence, la libération immédiate et sans condition de tous les concitoyens détenus actuellement à la prison centrale. Messieurs Ali Bongo ONDIMBA, Pacôme MOUBELET BOUBEYA, Thierry Oyé Zué, Steeve NDONG ESSAME sont les seuls responsables de ce qui va arriver à nos camarades dont l’état de santé se dégrade tous les jours.

Sur un tout autre plan les travailleurs du secteur public doivent savoir que ce gouvernement se moque d’eux et si on ne se lève pas notre P.I.P du 2e trimestre va contribuer à financer la tournée républicaine de campagne qui a commencé par le rond point de la démocratie et s’est poursuivie par la Nyanga.

C’est pourquoi, Dynamique Unitaire invite tous les travailleurs de tous les secteurs d’activité à une grande assemblée générale ce samedi 16 juillet 2016 dès 09h à son siège sis à la cité awendjé qui aura pour ordre du jour la libération de nos camarades emprisonnés et le paiement de la prime d’incitation à la performance (P.I.P) du 2e trimestre 2015.

En dépit de l’emprisonnement de nos camarades, le Combat pour le respect de la loi, la transparence électorale et les élections démocratiques va se poursuivre.

Je vous remercie.


Fait à Libreville, le 14 Juillet 2016
Pour Dynamique Unitaire,
Le 1er Vice Président
Simon NDONG EDZO




Dimanche 17 Juillet 2016
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 875 fois



Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...