News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Plus de transparence et d’informations dans l’octroi de crédits

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Vendredi 26 Juillet 2013 à 07:50 | Lu 295 fois

« Le crédit étant un service comme les autres, son coût obéit à la loi de l’offre et de la demande. C’est pourquoi le gouvernement souhaite encourager une plus grande concurrence et surtout une plus grande transparence de l’offre de ce service. En cela, l’entrée en vigueur du règlement CEMAC portant diverses dispositions relatives au taux effectif global et la publication des conditions de banque constitue une réponse adaptée ». Propos du Ministre de l’Economie, Luc Oyoubi.



Plus de transparence et d’informations dans l’octroi de crédits
Les 24 et 25 juillet, le Ministre de l’Economie, Luc Oyoubi a présidé, en présence des professionnels de banques et des établissements de micro-finance, le séminaire de vulgarisation des règlements bancaires d’allocation de crédit.

Les principaux points de ce séminaire étaient les dispositions relatives au Taux effectif global (TEG) ainsi que la définition et la régression de l’intérêt dans les Etats de la zone CEMAC.

Le TEG est le taux mesurant le coût total d'un prêt, tous frais inclus. Aux intérêts calculés à partir du taux nominal, s'ajoutent les frais d'assurance et de garantie, et les frais de dossier. Il doit obligatoirement figurer sur les offres de prêt, et doit permettre de comparer plusieurs offres entre elles. Le TEG est généralement un taux annuel .Mensuellement, il est parfois précisé.

C’est en octobre 2012 qu’il a été initié par Luc Oyoubi en sa qualité de président en exercice du Comité ministériel de l’Union monétaire de l’Afrique centrale.

Objectif de celui-ci : protéger l’emprunteur et lui garantir une transparence des offres sur le marché. De même, il définit le mode de calcul global du cout réel du prêt sur toute la période de remboursement contractuel.

Le Ministre a d’ailleurs rappelé que ce texte permettra aux demandeurs de crédits de toute nature, d’avoir des informations sur le coût du service qui leur est proposé et sur les offres concurrentes et de se prononcer en toute lucidité.

Ce qui, comme l’a souligné le Directeur Général de l’Economie, Jean Baptiste Ngolo Allini, implique que le rôle de la Banque des Etats d’Afrique Centrale (BEAC) soit crucial, dans la mesure où c’est elle qui assure le secrétariat du conseil national du crédit, et qui de plus, est chargé de la publication tous le six mois, des TEG Moyens ainsi que des seuils plafonds de taux d’intérêt correspondants.

Il précise également que « L’obligation d’indiquer le taux effectif global des transactions permettra aux collègues en charge de la régulation de la consommation et de la concurrence de disposer d’une nouvelle norme à faire observer. La commission bancaire impliquée lors de l’élaboration de ces textes regardera le respect de ces normes lors de différentes inspections. Ce dispositif devrait contribuer à lutter contre le coût élevé du crédit, qui est un facteur de nature à dissuader les éventuels emprunteurs ou à renchérir les charges financières des entreprises et des ménages ».

Ce texte pourra permettre, semble-t-il, de fournir aux tribunaux des preuves sur les situations de délits en cas de plainte.



Publié le 26-07-2013 Source : GabonEco

Vendredi 26 Juillet 2013
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 295 fois




1.Posté par milangmissi le 26/07/2013 08:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
"Plus de transparence et d’informations dans l’octroi de crédits" Je suppose que c'est pour rigoler que cette phrase a été prononcé. Est ce que Luc Oyoubi se lance dans le one man show ?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...