News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Ping, Myboto-Gondjout, Bourgi… la conjuration anti-Bongo : 2016 s’annonce rude !

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Lundi 26 Mai 2014 à 15:47 | Lu 5609 fois

A en croire une célèbre lettre continentale d’informations confidentielles, un véritable «conseil de guerre» s’est récemment tenu à Paris (France), rassemblant des personnalités de l’opposition gabonaise et quelques pourfendeurs occidentaux de l’émergence à la gabonaise. La principale cible : Ali Bongo.



Depuis le début du mois qui s’achève, des choses se trament au sein de la relative «grande famille des opposants gabonais». Critiques acerbes, interviews au bazzoka, contre-manifestations visant à discréditer l’action du gouvernement, d’Ali Bongo et de ses amis, à de Richard Attias, initiateur et promoteur du New York Forum Africa (NYFA), tout est mis en œuvre pour tenter de faire douter le président de la République gabonaise, qui, quoi qu’on en dise, semble faire fi des multiples reproches qui lui sont lancés.

Pourtant, si Ali Bongo semble en effet serein et bien dans ses bottes, donnant le sentiment de marcher sur ses détracteurs au plan national, le revers de cette attitude risque très vite de lui imposer de se raviser, du moins, d’adopter une nouvelle conduite. En effet, ses pourfendeurs, non satisfaits de mener leur lutte sur le sol gabonais, exportent désormais leur aversion de la politique de l’émergence aux quatre coins du monde, notamment à Paris, où selon la Lettre du continent du 21 mai 2014, un «conseil de guerre» aurait été organisé dans le but de se payer son scalp.

L’on rapporte à cet effet que quelques personnalités de l’opposition gabonaise, conduites par Jean Ping que l’on dit très actif ces derniers temps, auraient organisé une réunion dans la capitale française, à quelques jours de la troisième édition du New York Forum Africa. L’ex-patron de la Commission de l’Union africaine (UA) qui serait arrivé à Paris le 13 mai dernier, voudrait montrer sa détermination au président gabonais, en s’associant à d’autres pourfendeurs occidentaux, en vue de mettre à mal sa politique, à un peu plus de deux ans de la présidentielle de 2016.

Le néo-opposant, «présent en France depuis la mi-mai, a tenu un véritable conseil de guerre avec Robert Bourgi, le 19 mai, au cabinet parisien de l’avocat autrefois très proche d’Omar Bongo», rapporte le média confidentiel. De 16h30 à 19h, la réunion à laquelle prenaient part, entre autres personnalités conviées, l’opposante Chantal Myboto-Gondjout, visait plusieurs objectifs. Le principal : rassembler le maximum d’adversaires d’Ali Bongo en une coalition, afin de déboucher sur la création d’une nouvelle formation politique au Gabon.

Rien de bien nouveau, puisqu’il est de notoriété publique que des réunions politiques visant la destitution d’Ali Bongo se tiennent régulièrement à Paris, notamment autour de Félix Bongo, 44 ans, ancien directeur de la dépense au Trésor public et promoteur de la société de services ING Consulting qui avait défrayé la chronique en 2008 avec la sulfureuse affaire des fourgons blindés. En janvier 2013, la Lettre du continent avait d’ailleurs annoncé que celui-ci travaillait à la création d’une formation politique qui devait apparaitre au grand jour à la fin du même mois et devait être dirigé par un ancien ponte du régime Omar Bongo.

Si aucune de ces annonces ne s’est matérialisé, on devrait également douter de ce projet de nouveau parti politique. Jean Ping, au centre de toutes les extrapolations, ayant jusqu’ici laissé entendre qu’il travaillait à l’unification de l’opposition. La création, par ses bons soins, d’une nouvelle force politique, viendrait le contredire formellement et ruinerait le crédit qu’il a pu jusqu’ici engranger.

Il est pourtant annoncé qu’à la nouvelle formation politique préconisée «se rallieraient plusieurs membres de la famille Bongo et des barons de l’ère Omar Bongo mais aussi des personnalités de la société civile». La source ajoute par ailleurs que «plusieurs discrets hommes d’affaires soutiennent cette initiative mais avancent masqués par peur des représailles». Rêve ou utopie de la part des opposants ? Une chose est sûre, 2016 s’annonce rude pour le président gabonais et son parti politique, le Parti démocratique gabonais (PDG). Qui vivra, verra...

Gabonreview

Lundi 26 Mai 2014
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 5609 fois




1.Posté par bigbang le 26/05/2014 10:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
l'heure approche . chacun doit répondre de ses actes ici bas . Mais de grâce épargnez le sang des pauvres gabonais .

2.Posté par orteguslevirus le 26/05/2014 13:04 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Tchip, le seul crédit que ping a,est de poursuivre l oeuvre de ami jusqu au bout. Y a truc qui me fascine: je n ai point entendu le nom d un fang dans cette réunion secrète. Pourquoi,et comment cela a pu se faire?

3.Posté par orteguslevirus le 26/05/2014 13:05 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Tchip, le seul crédit que ping a,est de poursuivre l oeuvre de amo jusqu au bout. Y a truc qui me fascine: je n ai point entendu le nom d un fang dans cette réunion secrète. Pourquoi,et comment cela a pu se faire?

4.Posté par pitchou le 26/05/2014 14:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ESSAYONS DE PRENDRE AU SERIEUX SE QUE FONT NOS PAPI POURQUOI ENCORE CHERCHER A SAVOIR S IL N YA PAS UN FANG MAIS ENFIN POURQUOI ON NE PEUX PAS METTRE DE COTE L ETHNIE ET VOIR PLUTOT LES HOMMES QUI SONT CAPABLE DE NOUS DEBARASSER DE CE DICTATEUR D ALI ON TE DIT BIEN QU IL YA DES GENS DE L OMBRE CEUX LA QUI NE VEULENT PAS POUR L INSTANT SE FAIRE CONNAITRE IL SE PEUT QUE CE SONT DES FANG AUJOURDHUIT EN TANT QUE GABONAIS ON SAIT TOUS QUE CELUI QUI VEUT BATTRE ALI AURA BESOIN DE TOUTE LES ETNHIES JE DIS BIEN TOUTE LES ETNHIES DU GABON PAS SEULEMENT LES FANG COMME VEUT SAVOIR MON AMI ORTEGUSLEVIRUS POURQUOI IL N YA PAS UN FANG L HEURE N EST PAS DE SAVOIR POURQUOI SA POURQUOI CELA L HEURE EST AU RASSEMBLEMENT DE TOUS LES FILS DU GABON QUI ASPIRENT A L ALTERNANCE NORD SUD EST OUEST DONC ARRETONS UN PEU AVEC DES ARGUMENTS QUI NE NOUS FAIT PAS AVANCER DEPUIS DES DECENI

5.Posté par 440 milliards de cfa pour les gabonais du village le 26/05/2014 14:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La Chine a débloqué le 1er Mai 2014, 440 milliards de cfa d’aide au Gabon pour la protection des forêts! (c’est l’argent des initiés! soyez initiés!).

Au terme d’une récente audience à Libreville avec Noël Nelson Messone, ministre de la Forêt, de l’Environnement et de la Protection des ressources naturelles, l’ambassadeur de Chine au Gabon, Sun Jiwen a annoncé que son pays apportera une aide de 440 milliards de francs cfa au Gabon pour soutenir ses programmes de préservation de la forêt et de l’environnement ainsi que de lutte contre le braconnage.

En 2016, ce fond sera dans les oubliettes!

En contre partie, le Gabon s’interdit de développer l’agriculture et l’exploitation des mines dans la forêt gabonaise. bééh c’est déjà observé avec la floraison des parcs nationaux classés patrimoine mondiale de l’humanité qui interdisent toute recherche minière dans la zone (50 milliards d’aide par an)!

A ce fond s’ajoutera une subvention dont l’enveloppe est de 4000 milliards de franc cfa, issue des accords de kioto, pour la protection des forêts équatoriales et de l’environnement (effet de serre).

Concrètement, il faut enlever le Gabon VERT dans le PSGE, mais plutôt parler de Gabon BLEU pour ne pas énerver les occidentaux!

ALI BONGO Trop d’argent nuit!
Quand aux gabonais réveillez vous, le pays est sous perfusion avec les Bongos et la France.

http://www.presidentalibongo.com/l-actualite/toute-l-actualite/24024/la-chine-debloque-une-aide-de-440-milliards-de-fcfa-pour-la?page=0,2

http://www.gabonlibre.com/La-Chine-debloque-800-000-dollars-d-aide-au-Gabon-pour-la-protection-des-forets_a25237.html

Je demande au gouvernement central du Gabon d’indemniser à hauteur de 10 millions de cfa chaque village du Gabon exposé à la menace des éléphants et à l’appropriation des terres et des savanes par OLAM…

si ces 440 milliards sont partagés entre les chinois et les initiés gabonais, nous vous dilapiderons en 2016 comme on l’a fait avec Khadafi mouamar sure sure …

6.Posté par toujours ballonnés akaa! le 26/05/2014 18:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je ne comprends pas pour quoi autant d’argent pour un petit pays ?

Pour quoi cet argent n’est pas déclaré à l’assemblée nationale ou au SENAT du Gabon ? de qui se moque t-on ?

Pour quoi les élus ne savent pas ou sont passés les :

508 milliards de cfa d’emprunt obligataire de juillet 2013 ?
750 milliards de cfa d’emprunt obligataire de Novembre 2013 ?
400 milliards d’addax pétroleum de taxe sur la transaction opérée avec l’état gabnais?
850 milliards d’excédents budgétaires de 2013 ?
654 milliards d’économie sur les budgets de 2006 à 2013 ?
4000 milliards de cfa issus des accords de kioto et octroyés pour protéger les forets équatoriales ?

Peut-t-on expliquer d’où sortent les découverts du Gabon à la BEAC ?
Les vrais besoins du Gabon sont justifiés par la masse salariale de 600 milliards chaque année. Que fait le Gabon avec le reste des sous du budget et pour quoi simuler un découvert à la BEAC pour justifier l’utilisation des fonds ?

La Cour Constitutionnelle, Le Conseil d’Etat, le SENAT et l’assemblée nationale ont l’obligation de lancer un Audit des comptes du Gabon à la banque centrale du Gabon, donc à la BEAC.

De même ils doivent rapidement convoquer l’ANIF et la Cour des comptes pour comprendre ce qui se trame sur les finances de la république gabonaise.

Sommes nous toujours des esclaves pour continuer à boire l’eau des rivières ? ou bien pour s’éclairer avec des lampes indigènes ?

KIMBABOUAI ? Cessez de dormir ?

7.Posté par PATRIA NOSTRA LIBERTA le 10/11/2014 12:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
BON COURAGE ENFANTS DU GABON VERITABLE L HEUR EST GRAVE SOYEZ FORTEMENT ARMEE DE .

8.Posté par PATRIA NOSTRA LIBERTA le 10/11/2014 12:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
VERITE DEMOCRATIE LIBERTE

9.Posté par PATRIA NOSTRA LIBERTA le 10/11/2014 12:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
PATRIA NOSTRA LIBERTA

10.Posté par PATRIA NOSTRA LIBERTA le 10/11/2014 12:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
NOUS VAINCRONS COURAGE

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...