News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Pierre Mamboundou doit être destitué et accueilli au Gabon avec des œufs et des casseroles, dit la diaspora gabonaise

Le site de la Liberté - LVDPG - Média Libre & Débat 24h/24 le Jeudi 30 Septembre 2010 à 03:45 | Lu 3342 fois

Suite à sa rencontre avec Ali Bongo le 27 septembre à Paris (voir photo ci-contre), désormais perçue comme un crime de haute haute trahison par la communauté gabonaise expatriée, Monsieur Pierre MAMBOUNDOU MAMBOUNDOU doit être destitué de sa qualité de président de l’UPG et les Gabonais doivent se rendre massivement à l’aéroport international Léon MBA pour l’accueillir avec des œufs et des casseroles. Voilà en substance le contenu du communiqué de presse publié aujourd’hui par la diaspora gabonaise, dont le texte est publié ci-dessous par le BDP



Pierre Mamboundou doit être destitué et accueilli au Gabon avec des œufs et des casseroles, dit la diaspora gabonaise
DESTITUTION DE PIERRE MAMBOUNDOU DE L’UPG ET DEFIANCE DE LA CLASSE POLITIQUE GABONAISE


Depuis la réouverture du multipartisme en 1990, la situation politique n’a guerre changée au Gabon. Le pays est en berne et perd chaque jour d’avantage ses repères. La liberté du peuple gabonais ne cesse d’être bafouée. Le Gabon fait face à une crise morale, une crise fondamentale.

Les élections présidentielles organisées en 1993, 1998, 2005 et 2009 n’ont jamais été libres et crédibles. Celles-ci ont toujours aboutià des contestations populaires et des contentieux non résolus.

En effet, le peuple gabonais est pris en otage par :

une Cour Constitutionnelle qui ne joue pas son rôle de gardienne de la Constitution et de garant de la démocratie dans le jeu électoral. Cette Cour s’est transformée depuis 1990 en protecteur des acquis d’une classe politique dotée de pratiques occultes, mafieuses et criminelles. Elle est une chose de l’État-PDG ;

un système État-PDG qui a compris que le meilleur moyen de tricher et de pratiquer la terreur pendant les élections, c’est d’habiller des mercenaires en uniforme de nos armées. Le PDG a pour volonté essentielle la conservation du pouvoir par tous les moyens, l’enracinement d’une dynastie et d’un pouvoir absolu ;

une Commission Électorale Nationale Autonome et Permanente spécialisée dans le biseautage des résultats électoraux ;

une pseudo opposition politique délinquante, immorale et «conviviale», prête à valider des parodies électorales dans des salons feutrés de Libreville et de Paris.

Témoins, ce lundi 27 septembre 2010, Monsieur Pierre MAMBOUNDOU MAMBOUNDOU, le vainqueur indiscutable de l’élection présidentielle anticipée du 30 août 2009 a accepté, après avoir été ragaillardi à l’hôpital d’instruction des armées du Val-de-Grâce à Paris, aux frais du contribuable gabonais et français, de rencontrer Monsieur Ali BONGO ONDIMBA, le Président choisi par la Françafrique.

En réservant sa première apparition publique, depuis près d’un an, à Monsieur Ali BONGO ONDIMBA, Monsieur Pierre MAMBOUNDOU MAMBOUNDOU a fait preuve d’un manque de considération profond à l’endroit :

des martyrs de Port-Gentil et des autres villes du Gabon, qui sont morts pour que le choix du peuple souverain soit enfin respecté lors du Coup d’Etat électoral du 3 septembre 2009 ;

de l’ensemble des adhérents et sympathisants de l’Union du Peuple Gabonais (U.P.G), au Gabon et à l’étranger, qui s’inquiétaient de l’absence de communication de Monsieur Pierre MAMBOUNDOU MAMBOUNDOU depuis près d’un an ;

de la diaspora gabonaise qui s’est mobilisée corps et âme pour son accession à la tête de l’Etat gabonais ;

du peuple gabonais qui à su jouer son rôle citoyen et démocratique au cour de cette élection ;

La Diaspora Gabonaise Unie (DIAGAU) dénonce le piétinement de l’État de droit au Gabon et demande aux instances politiques de l’Union du Peuple Gabonais (UPG) et au peuple gabonais d’organiser un congrès pour destituer Monsieur Pierre MAMBOUNDOU MAMBOUNDOU de sa qualité de président de l’UPG et de se rendre massivement à l’aéroport international Léon MBA pour l’accueillir avec des œufs et des casseroles, ou du moins lui faire passer directement leur message.

La Diaspora Gabonaise Unie demande également au peuple gabonais à ne plus faire confiance aux hommes politiques suivants :

Pierre MAMBOUNDOU MAMBOUNDOU, Ali BONGO ONDIMBA, André MBA OBAME, Clément DIVUGUI DI NDINGUE DI DJOBE, Pierre André KOMBILA, Casimir OYE MBA, Pierre Claver MAGANGA-MOUSSAVOU, Paul MBA ABBESSOLE, Zacharie MYBOTO, Guy NZOUBA NDAMA et Rose Francine ROGOMBE. Car ce sont là les fossoyeurs de la République Gabonaise.

Fait à Paris, le 29 septembre 2010

La Présidente
Dominique Annie MOUKAGNI-MAMBO

Le Vice-président
Blanchard MENGOUNE SAXENHOFER

Jeudi 30 Septembre 2010
LVDPG - Média Libre & Débat 24h/24
Vu (s) 3342 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

26.Posté par MBA ASSOUME le 02/10/2010 13:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
PMM doit des explications publiques aux gabonais et gabonaises. Le silence et une rencontre avec Ali Bongo, le voleur du vote des gabonais, ne vous grandissent pas. PMM doit clarifier sa position politique après les dernières élections truquées au Gabon.

25.Posté par Ondo le 02/10/2010 10:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
J'apprécie la réaction de chacun selon son positionnement et selon ses motivations. Tout en restant lucide, je constate tout simplement que la réaction de la diaspora gabonaise, même si beaucoup ne s'y reconnaisse pas, n'est qu'une cellule politique. De ce fait, elle affirme avec conviction que PMM était incontestablement l'élu du scrutin de 2009.
Nos commentaires seraient-ils teintés de graves céssités,
- Avant la mort de Bongo père, PMM a bandit sa fortune sur son étiquette de leader de l'opposition qui devenait pour lui un fond de commerce.

- Sous Ali Bongo, PMM, en réunion avec l'oligarchie Bongo négocie sa place de 2è aux élections, un poste au gouvernement et le fauteuil de la vice-présidence.

Que Myboto, Oyé Mba, AMO et autres soient faux, je ne reste au moins persuadé d'une chose: ils ont compris que la volonté du peuple n'est pas négociable.
Cependant, PMM, avec son accord avec les Bongo, a validé de concert avec l'Elysée l'élection d'Ali.
Qui pouvait imaginer que la fougue de PMM le retiendrait après sa bastonnade au rond point de la démocratie sans aucune action judiciare? Quel est le statut qui lui donne le droit de se faire soigner en France aux frais de l'Etat alors que Pierre Claver Zeng qui était Président d'une Institution ne pouvait pas en bénéficier?
Ilo n'ya aucune vérité que l'histoire ne puisse établir. Les générations à venir découvriront le rôle ignoble et génécidaire que cet homme aurait joué au Gabon.
Cependant que ses partisans ou non se rendent bien compte d'une chose: l'abolition de l'esclavage est arrivée chez nous sans mérite objectif de notre part; l'indépendance nous a été accordé sur un plateau doré; la libération du joug des Bongo est proche, n'en déplaisent aux jouisseurs et calculateurs du moment.
Ne ratons pas le rendez-vous de l'histoire en devenant acteur et artisan d'un Gabon libre et uni.

24.Posté par Quirch le 01/10/2010 13:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ Hortense

En aout 2016
Pierre Mamboundou aura 69 ans
Myboto 77 ans
Oyé Mba qui est né en 1942 aura 74 ans
Eyéghé Ndong 70 ans
Mba Obame aura 60 ans

Comme tu peux le voir l'âge de Mamboundou n'est pas un problème comme certains veulent nous le faire croire, il pas le plus vieux de tous, à la limite c'est l'un des plus jeune

23.Posté par Hortense BITEGHE le 01/10/2010 09:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ma questoon actuelle je ne voies pas un autre à la carrure de ce Monsieur . PM EST UN GRAND a comparé avec les autres guignols que je prefere garder les noms.Le commentaire de DIAZ est exemplaire et juste pour moi PMM EST LE SEUL vrai homme politque ce que je deplore c'est peut-etre age pour les prochaines éléctions,il aura combien dans sept ans ?

22.Posté par Hortense BITEGHE le 01/10/2010 09:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je ne rien a dire. Tres bon commentaire DIAZ TON SENS INTELLECTUEL EST TRES ELARGIS.

21.Posté par LeGaboma le 01/10/2010 00:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Quelque soit le déguisement du cafard, il finit toujours par se faire démasquer par le coq! Nous dit un proverbe de chez nous. Que PMM accepte un poste juteux ou pas, il n’y a qu’aux des fanatiques de son parti qu’il est « le seul vrai opposant ». Ceux qui regardent la scène politique sans fanatisme savent que PMM n’est plus opposant, comme jadis, depuis 2006.


Des gens comme Aline (post 8) sont littéralement ceux qui, sans le savoir, font que certains se désintéressent de l’UPG. Ces militants fanatiques et extrémistes qui n’ont que l’injure comme point de vue. Et comme si ce n’était pas assez, voila l’autre, post 8. Quant il dit que les grands se rencontrent, il fait allusion à qui? Donc, du coté de l’UPG, Ali est devenu un grand? Apres avoir tiré sur des gabonais, après avoir intenté à la vie de PMM et d’AMO, c’est maintenant un grand comme on espère que de cette rencontre un poste à la soupe va tomber?


En tout cas, en ce qui me concerne, que PMM soit traitre ou pas, qu’il obtienne un poste ou pas ne m’intéresse aucunement. C’est son problème avec lui-même et avec les gabonais qui lui font confiance. La seule chose qui vaille pour moi, c’est comment restituer au peuple gabonais le droit d’être présidé par une gabonaise ou un gabonais qu’ils ont élu. Les bongo doivent restituer aux gabonais leur pays, même s’il est en lambeau, on le reconstruira.


Les efforts des gabonais, des vrais patriotes (pas ceux qui veulent seulement voir leur demi-dieu à la soupe) doivent être conjugués dans ce sens. Apres 42 ans, c’est inimaginable que le patronyme Bongo continue à nous être sifflé dans les tympans. Si au moins il avait été élu, on supporterait parce que le peuple a décidé.


Mais aujourd’hui, comme hier Mba des bois, la galère fait que ce même Ali, dont l’ACR a raconté l’épopée de biafrais pendant toute la campagne, est préféré à AMO par les militants de ce camp. Espérons qu’Ali, qui semble avoir eu PMM en seulement un an de pouvoir (alors que le Roi Bongo Premier avait attendu de 1996 à 2006!), va offrir aux upegistes ce poste sur lequel, en réalité, ils fantasment tous.

20.Posté par Biboulou le 30/09/2010 20:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Engong, tu as raison. Quand les grands fossoyeurs du Gabon se rencontrent pour dévélopper les stratatégies d'aggravation de la paupérisation des populations, de déstructuration des liens sociaux et familiaux, et de pisser sur les cadavres de ceux qui ont donné leur vie pour la démocratie, les non-initiés doivent fermer les yeux, au risque de devenir aveugles. Deux franc-maçons ont décidé de se rencontrer rue Cadet à Paris, c'est tout un symbole. Comme dit un adage, lorsqu'un boxon ne marche pas, ce n'est pas parce qu'on aura ravaler la façade que les choses changent. Il faut changer les putains. Mamboundou Mamboundou est au nombre des putains à canger dans la maison Gabon.

19.Posté par Engong le 30/09/2010 20:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Quand les éléphants se rencontrent, les antilopes et les gazelles se doivent d'observer en silence avant de s'agiter. Du calme, les grands se rencontrent, les choses se disent, les stratégies sont dans les consciences et les yeux regardent.

18.Posté par Biboulou le 30/09/2010 18:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cher Aline, ce n'est pas par l'injure que vous changerez le jugement des gens, qu'il soit juste ou injuste. Les Gabonais ont maintenant une très longue expérience des fourvoiements des soit-disants responsables politiques qui, au long des vingt dernières années, n'ont cessé de trahir leurs espoirs. La liste est très longue, mais la démarche est toujours la même. Mamboundou avait rencontré Omar Bongo officiellement la première fois à sa sortie de l'Ambassade d'Afrique du Sud. Alors qu'auparavant, il n'avait cessé de dire qu'il ne toucherait jamais la main du diable Bongo. Par la suite, il en est devenu u visiteur hebdomadaire au point de verser plus de larmes à sa mort, que celles versées par tous les enfants réunis. Il a dû penser aux milliards engrangés pour les consultations hebdomadaires.

Que vous le voudriez ou non, les Gabonais se souviennent de tous les morts encore frais de Port-Gentil et d'ailleurs. Ils se souviennent des déclarations de Mamboundou au sortir de l'élection présidentielle selon lesquelles il ne reconnaitra jamais la légitimité d'Ali Bongo. Aujourd'hui, il le rencontre à Paris, de son gré ou forcé peu importe. C'est très grave si c'e'st forcé par la françafrique qu'il l'a rencontré; car ainsi il prouve qu'il est lui-même membre de cette nébuleuse mafieuse et criminelle.

J'ai dit que les Gabonais connaissent très bien le chemin tortueux qu'empruntent les opposants fatigués par l'âge, usés par la famine et les souffrances familiales, et tentés par le fric, lorsqu'ils ont décidé de passer à table. C'est un chemin qu''Oyono Aba'a, Mboumbou Ngoma, Divoungui Didjob, Manganga Moussavou, Pierre Claver Zeng, Mba Abessolo, Albert Toung Ondo, Pierre Amoughe Mba, Ndemezo'o Obiang, Adrien Nguéma Ondo, Pierre Kombila, Ebo Gno... C'est exactement le même lchemin que Mamboundou a pris avant même le décès d'Omar Bongo. S'il n'était pas mort, Mamboundou serait aujourd'hui au gouvernement, peut-être comme vice-Président de la République. C'était son exigence. Il a repris la même demande avec le fils, avec en appui le pourcentage arrangé par Mbourantsouo, qui tenait absolument à ridiculiser Mba Obame, considérant que celui-ci a trahi la famille dans laquelle il a ses propres rejetons Bongos.

C'est fort de ces discussions entamées avant l'élection présidentielle avec le père, maintenues avec le fils, malgré le vacarme post-électoral, qu'Ali Bongo l'a fait admettre à l'Hôpital des Armées du Val-de-Grâce, et payé la facture. Pour qui connaît les conditions d'accès à l'hôpital en question, l'admission de Mamboundou Mamboudou n'a pas pu se faire sans le dépos, sous forme de caution, d'un très gros chèque, ou d'un engagement écrit de l'Etat gabonais dont l'adversaire présumé de est le chef.

Cher Aline (tu n'es pas une femme mais un mec), tu peux vociférer en postillonant comme un voleur pris la main dans le sac, tu ne changeras plus la perception réelle des Gabonais du jeu trouble auquel Mamboundou se livre depuis 4 ans. Il y a 99 jours pour le voleur, mais un seul jour pour le propriétaire. Les propriétaires de la conscience gabonaise ont découvert le jeu trouble et troublant de ton champion, qui vient ainsi de liquider, une seconde fois, la vie de ceux qui se sont donnés pour la démocratie au Gabon. Il aura le même sort que celui qui frappe maintenant Mba Abessolo. Le PDG, une fois qu'il t'a vidé de ta substance, te jette comme le dernier de ses cacas.

17.Posté par Ngone le 30/09/2010 17:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je trouve cet article violent. PMM a rencontré Ali pour aller à la soupe disent certains. Et DIAGAU de réagir de façon épidermique. Etes-vous en mesure de nous dire ce qu'ils se sont dit ? Que se sont-ils donc dit ? PMM n'a sûrement pas demandé à rencontrer Ali. Je suis sûre que cette rencontre a été arrangée et imposée à PMM, et en tant que homme politique, il l'a accepté de façon diplomatique d'autant qu'il était sur le sol des "arrangeurs".

Je constate que nous réagissons comme des enfants, prêts à jeter aux orties vite fait même ceux qui voudraient se sacrifier pour nous. PMM a sa stratégie certainement et je rappelle qu'il n'était pas chez lui pour avoir un minimun de marche de manoeuvre. Attendons donc qu'il rentre au Gabon où il ne manquera pas de nous donner sa version. Même s'il ne dit rien, nous comprendrons, et à ce moment là, libre à chacun de tirer sa conclusion.

Un peu de sagesse voudrait donc que l'on attende que PMM parle aux gabonais, sinon nous jouons un jeu où nous enverrons nous-mêmes nos leaders à la guillotine (voyez-vous le piège ?) et ceux qui tirent les ficelles n'auront qu'à se frotter les mains.

En ce qui me concerne, et pourquoi donc PMM ne devrait-il pas rencontrer Ali ? Au point où nous en sommes, le vin est tiré ! Faut-il donc laisser Ali seul maître sur le bateau Gabon ? qu'il fasse ce qu'il veut et quand il veut sans contre pouvoir ? et la seule chose qui nous resterait à faire serait pleurer, pleurnicher et encore pleurer ? Il serait temps que nous retrouvions notre lucidité sinon ça sera éternellement l'enfer des pleurs.

1 2 3

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...