Connectez-vous S'inscrire
News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Paula Broadwell, celle qui a fait chuter le patron de la CIA

l'info réelle 7J/7 - Info juste & Utile : News 7J/7 le Mardi 13 Novembre 2012 à 06:52 | Lu 709 fois

PORTRAIT - Cette spécialiste de l'antiterrorisme, qui a eu une liaison avec le patron de la CIA David Petraeus, est une ancienne militaire dont la carrière était jusqu'ici exemplaire.



Paula Broadwell est l'auteur d'une biographie devenue un best-seller sur David Petraeus.Crédits photo : T. Ortega Gaines/AP
Paula Broadwell est l'auteur d'une biographie devenue un best-seller sur David Petraeus.Crédits photo : T. Ortega Gaines/AP
Reine du bal au lycée, major de promo lors de ses études, éminente spécialiste du terrorisme aujourd'hui, Paula Broadwell est devenue le centre de l'attention de l'Amérique ces derniers jours. Qui est cette femme brillante, élégante et combative qui a entretenu une relation adultère avec l'ancien patron de la CIA, qui a mené ce dernier à la démission? Comment cette experte en antiterrorisme, qui a visité plus de 60 pays et s'astreint à une hygiène de vie irréprochable, a pu envoyer des mails de menace à une femme qu'elle considérait comme sa rivale?

Paula Broadwell et David Petraeus se sont rencontrés en 2006, quand celui qui est alors un spécialiste de la contre-insurrection, une doctrine militaire qui vise à obtenir le soutien de la population locale, vient faire une présentation aux étudiants de Harvard. Paula Broadwell, qui a commencé sa carrière comme militaire, est alors doctorante en administration publique. Elle se rend à la rencontre de David Petraeus, qui est, comme elle, diplômé de la prestigieuse académie militaire de West Point. «Je lui ai parlé de mes sujets de recherche», écrit-elle dans la biographie du général quatre étoiles: «All In: The Education of General Petraeus» (non traduit). Paula Broadwell racontait lors d'une conférence à Denver, quelques jours avant que le scandale n'éclate, avoir gagné la confiance du général en accompagnant David Petraeus faire des joggings et en étant la seule à l'avoir battu à la course.

Passionnée de sport, Paula Broadwell est obsédée par sa bonne condition physique. Elle confiait en juillet à un site spécialisé se «lever tous les matins à 5 heures» afin d'avoir le temps de courir «une quinzaine de kilomètres». Mariée à un radiologue, Paula Broadwell est mère de deux enfants et vit avec sa famille à Charlotte (Caroline du Nord). Des voisins interrogés par le New York Times la décrivent comme une femme «ordinaire et amicale», qui «accompagne tous les matins ses enfants à l'arrêt de bus».

«Une relation déconcertante»

Après plusieurs joggings partagés, David Petraeus a accepté de devenir son objet de recherches et d'être suivi dans son travail en tant que chef des opérations en Afghanistan. Pour écrire la biographie du général, Paula Broadwell s'est rendue six fois en Afghanistan, suivant le militaire sur le terrain, menant de longs entretiens avec lui et l'accompagnant toujours courir. «J'ai trouvé que sa relation avec lui était déconcertante», a témoigné un ancien collaborateur du général, cité par le Washington Post . Lors la promotion de son livre, Paula Broadwell ne tarissait pas d'éloges sur David Petraeus, sa stratégie, sa façon de voir le monde. À tel point qu'invitée sur le plateau du Daily Show, le journaliste lui répond: «J'ai l'impression que le seul vrai débat ici est est-ce que Petraeus est formidable ou extraordinairement formidable!»

Le FBI a découvert l'existence de cette liaison, aujourd'hui terminée, en enquêtant sur des e-mails «menaçants» de Paula Broadwell adressés à une autre femme qui, effrayée, a demandé la protection du FBI. Cette deuxième femme se nomme Jill Kelley. Elle a 37 ans, habite Tampa, en Floride, et serait une amie de longue date du général. Selon le tabloïd le New York Post , citant un responsable gouvernemental, les e-mails disaient: «Je sais ce que tu as fait, va-t-en, éloigne-toi de mon mec.»

Paula Broadwell, qui a fêté ses 40 ans vendredi, est pour l'instant restée silencieuse. Son site personnel, où elle se décrivait comme «passionnée», n'est plus en ligne et elle n'a plus rien tweeté depuis le 7 novembre. La carrière de celle qui, à 18 ans, hésitait entre «être candidate à la présidentielle ou spécialiste des relations internationales», risque de pâtir de ce scandale. Ironie du calendrier, le dernier article de Paula Broadwell paru dans Newsweek il y a quelques jours était intitulé «Les règles de vie du général David Petraeus». «Nous faisons tous des erreurs», indique l'une de ces règles. «L'important est de les reconnaître et de les admettre, d'en tirer les leçons, d'arrêter de regarder dans le rétroviseur, de poursuivre sa route et d'éviter de les refaire.»

Mardi 13 Novembre 2012
Info juste & Utile : News 7J/7
Vu (s) 709 fois




1.Posté par Mayele Lobanzo le 13/11/2012 11:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pauvres américains pourquoi ne prennent-ils pas exemples en Afrique? quel est ce responsable africain,(politique,militaire et policié administratif ect...) quitterait son poste à cause des (déboires amoureuses,avoir fumé du fort à 11,12,13,14,15 ans?) moi qui ai toujours rêvé un jour devenir américain et postulé à un poste de responsabilité et comme ca n´a toujours était qu´un rêve qu´il reste un rêve.Avec mon passé si lourd à combien des femmes mariées et non mariées avec lequelles j´ai eu des rélations sans en prendre compte les jeunes filles de 10 à 25 ans ah oui je reste tel que je suis UN BON AFRICAIN.

2.Posté par mandjanga le 13/11/2012 17:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
J'espère que certains ne prennent pas cette affaire au 1er degré !

Le Général est isolé à cause de son option stratégique minoritaire chez les Démocrates alors qu'il est très contesté par l'establishment Républicains. Pour sauver sa peau en fin de campagne, Obama l'a laché sans toucher le noeud du problème. Comment ? En trouvant cette histoire de légèreté bien brodé par les spin doctors de la White house US.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

NOUVEAU ! NOUVEAU ! Petit moteur de recherche de produit sur chaque mot souligné de nos articles, faites un test c'est gratuit !

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Dans la même rubrique :
< >

News en Afrique | Pays Africains | News International | Europe | C.P.I | Etats Unis | Eco Internationale








Sport... !

Les Articles les plus lus

Démangeaisons : qu'est-ce que ça cache ?

0 Commentaire - 13/08/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

Pourquoi la bière fait - il tant uriner ?

0 Commentaire - 24/08/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

»Le destin m’a condamné à la stérilité »

0 Commentaire - 04/06/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

» Notre histoire d`amour qui a bouleversé ma vie”

0 Commentaire - 27/09/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

Cet accessoire qui peut vous aider à dormir plus vite

0 Commentaire - 10/07/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

Savoir Bien Vivre...

La Femme Emancipée

Incroyable !