News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Pas d'élections législatives le 17 de décembre 2011 au Gabon

Le site de la Liberté - Freddy Petit Mamboundou le Mardi 29 Novembre 2011 à 02:09 | Lu 981 fois

Nous membres de l'UPG d'Espagne, après une réunion de travail et de réflexion face à la situation que traverse notre chèr beau pays le Gabon, disons ce qui suit aux jeunes gabonais,nos frères vivant au pays, aux mamans, aux papas, aux grand-parents et à tous les Gabonais soucieux de l'avenir de notre patrie.



Pas d'élections législatives le 17 de décembre 2011 au Gabon

Pas d'élections législatives le 17 décembre

Gabonais, chers compatriotes,

Après les élections présidentielles de 2009, le pays vit une crise profonde. Le pays a perdu en deux ans sous l'autorité du préfet Ali Bongo imposé par Sarkozy aux Gabonais, tous les acquis de notre jeune démocratie. Le préfet Ali Bongo s'est imposé avec les armes au pouvoir. Les Gabonais dans leur majorité ne se sont pas reconnus sous sa tutelle et cela se manifeste jusqu'au jour d'aujourd'hui.

À Port-Gentil, bastion de l'opposition avait manifesté contre l'imposteur d'Ali. Il envoya alors des miliataires Béninois, Congolais, Rwandais, angolais tuer et raser tout ce qui bougait. Port-gentil connut un véritable carnage. Des jeunes, des hommes , des femmes fûrent assassinés, jetés dans la mer....Aujourd'hui, malgré tous les voyages du préfet dans le pays,les Gabonais ne le recaonnaissent pas comme leur élu. Les Gabonais de l'intérieur comme de l'extérieur ( nous qui sommes de la diaspora) préféront voter un chien que d'accorder notre suffrage à cet inconnu sans arbre généalogique.

Nous,membres de l'UPG, soucieux du développement du Gabon, et comme parti responsable, après l'assassinat de notre leader dans la nuit du 15-16 octobre 2011 pendant que le PDG et son préfet se concertait à rio ce jour sur leur plan maquiavélique, disons NON au recul du Gabon, disons NON à la manipulation de Constitution, disons NON à Ali Bongo qui détruit les deux grands partis de notre pays. Ils ont supprimé par caprice l'UN; ils ont fait assassiné la tête de l'UPG et maintenant le parti est morcellé. Fort de cette situation, nous interpellons tout le peuple crgabonais. Ne soyons plus dupes, le pdg et son chef n'aiment pas le pays. Le pdg et son imposteur veulent brader le pays,ils veulent faire disparaître le pays de la carte du monde. Les exemples sont légions. Le préfet imposé par Sarkozy travaille avec des étrangers comme Accrombessi et tant d'autres.

Chers compatriotes, nous la jeunesse UPG d'Espagne, nous nous tournons vers vous pour une prise de conscience. Mettons fin à cette monarchie qui est en train de prendre forme au Gabon. Ali Bongo voudrait être roitelet du gabon. Disons NON à la monarchie. Le Gabon doit continuer à être une république.

Gabonais chers compatriotes,Pierre MAMBOUNDOU MAMBOUNDOU, se joint au mouvement social Ça suffit comme Ça. Il signa de ne pas aller aux élections législatives de 2011 sans transparence. Son combat consistait à éviter des déchirements, des conflits, des contestations entre Gabonais. Voilà pourqoui, après son hospitalisation en France (5mois environ) après avoir été victime d'une fusillade au rond point de la démocratie en 2009 pendant que les paisibles gabonais réclamaient les vrais résultats des élections présidentielles. Il avait entamé certaines négociations avec le pouvoir moribond et mortifère dirigé par Alain Bongo pour l'introduction de la biométrie. Mais, cette tentative n'a pas vu son issu. Dans cette situation, notre fondateur est assassiné dans la nuit du 15-16 octobre 2011. Les conditions de sa mort nous reste jusqu'àlors inconnues.

Pour respecter sa mémoire, nous jeunes Gabonais d'Espagne, disons NON aux élections législatives de ´decembre, Cette élection n'a qu'un impact sur le pays sinon avaliser les balivernes du Pdg et de son chef qui veulent instaurer le monopartisme de l'ère d'Albert Bernard Bongo. Aux associations des jeunes, des femmes, des sages, des hommes de l'UPG, nous vous demandons d'user de votre prudence. Ne vous laissez pas surdoyer. Ne suivez non plus les écrits des certains jeunes comme MOUANDA KASSA qui cherche à être vice-président. Qu'il rentre directement au Pdg et qu'il cesse de se prononcer au nom de l'UPG-France.

Nous interpellons tous les Gabons, de Franceville, de Makokou, Koulamoutou (mère du Pdg), Lambaréné, Libreville, Oyem, Port-gentil, Mouila, Tchibange, Ndendé, Lebamba, Leconi, Mabanda, Fougamou, Bikelé de rester chez vous. N'allez pas voter. Allez à la pêche ou à la chasse. Le pdg connaît déjà ses députés. Ne vous faîtes pas complices de la mort de notre pays. ÇA SUFFIT COMME ÇA. PAS DE BIOMÉTRIE, PAS DE TRANSPARENCE, PLUS D'ELECTIONS AU GABON

Nous vous remercions
Koumba vivien
Awa ADjayeno Grégoire,
MBa sylvain,
NGOULAKIA René
Moukanimambou Dieudonné
ABOGHE Clémence

Freddy Petit MAMBOUNDOU

Pour l'equipe de l'UPG d'Espagne.

Mardi 29 Novembre 2011
Freddy Petit Mamboundou
Vu (s) 981 fois




1.Posté par King le 29/11/2011 17:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est très bien (!)
ne vous laissez plus distraire par des personnes qui ont perdu leurs dignités!
nous avons un match à gagner celui de la démocratie véritable,quel que soit le temps,la durer,on finit toujours par triompher par vaincre,par remporter la victoire,restons unis et mobilisés!
PAS DE BIOMÉTRIE, PAS DE TRANSPARENCE, PAS D’ÉLECTION(!)

2.Posté par King le 29/11/2011 17:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est très bien (!)
ne vous laissez plus distraire par des personnes qui ont perdu leurs dignités!
nous avons un match à gagner celui de la démocratie véritable,quel que soit le temps,la durer,on finit toujours par triompher par vaincre,par remporter la victoire,restons unis et mobilisés!
PAS DE BIOMÉTRIE, PAS DE TRANSPARENCE, PAS D’ÉLECTION(!)

3.Posté par FIDÈLE WAURA vend L''upg à 1.700.000.000 FRANC CFA.!!! le 29/11/2011 20:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
FIDÈLE WAURA NKANI, UN OPPOSANT CROQUE MITAINE, MANGE-MIL QUI VAUDRAIT " 3.294.154,77 DOLLARS AMÉRICAINS (1.700.000.000 FRANC CFA.)", VIVE LA RÉPUBLIQUE PLOUTOCRATIQUE PDG

L'information suivante, circule en Europe et en Amérique du Nord: "Des accusations de plus en plus précises font état d'une perception par Fidèle Waura Nkani et son groupe d'une somme de 1.700.000.000 frs cfa (environs 3.294.154,77 USD), financée en deux phases (700 000 000 et 1 milliard de francs cfa) par Ali Bongo pour demembrer l'UPG".

Pour ma part, en tant que citoyen gabonais de la Diaspora, même si la somme paraît astronomique, il n'empêche que ce sont des manœuvres très courantes dans le système ploutocratique d'Etat-PDG depuis 1967 et, vu la position de monsieur Fidèle Waura Nkani, on peut bien s'en douter qu'il ait été acheté.

Par conséquent, même s'il ne s'agit que de rumeur, il faut absolument faire savoir ces méthodes au grand public de manière directe. Au XXIe siècle, aucun citoyen d'un Etat sérieux, ne plus accepter que son pays à l'instar du Gabon, soit dirigé de manière villageoise, ploutocratique. Si l'information est fondée, je demande aux militants de l'Union du Peuple Gabonais, au peuple gabonaise, de dire à monsieur Fidèle Waura Nkani d'aller rentre vite la somme ci-dessus mentionnée au trésor public gabonais. En effet, c'est bien l'argent du contribuable gabonais. Arrêtez, s'il vous plaît de continuez à piller les caisses de l'Etat gabonais. Le moment est venu, pour demander au peuple gabonais, de combattre démocratiquement, tous les opposants croques mitaines, mange-mil et tous ceux qui s'amusent avec l'argent du contribuable gabonais comme Guy Nzouba-Ndama, président de l'Assemblée nationale du Gabon.

Le Gabon a besoin d'être dirigé par un Homme politique gabonais incontournable, sérieux. Cet Homme doit se retrouver sur tous les aspects essentiels de l’évolution de la démocratie au Gabon. Nous n'avons plus besoin de personnages politiques ambivalents. Nous avons besoin des Hommes politiques qui s’intéressent au bien commun des Gabonais, capables de renforcer le rôle démocratique de l’Assemblée nationale, du Sénat, de la Cour constitutionnelle. Le Gabon a besoin des constructions de prestige initiées par un Homme d'Etat politique sérieux, un gouvernement sérieux. Les tentatives pour discréditer le peuple gabonais montrent que les résistances au système démocratique sont nombreuses au sein du parti ploutocratique d'Etat-PDG et ses opposants mange-mil.

In fine, au Gabon, la démocratie doit être vue et discutée par les citoyens gabonais. Depuis 1990, la démocratie est un régime politique figé au Gabon. Le pays vit, depuis 1969, sans Constitution solide. Le peuple gabonais vit dans un régime très fragile, menacé par un parti unique, une pensée unique. Ce seront la solidarité entre les Gabonais et l’importance d'une élite politique dirigeante et d'opposition sérieuse qui donneront tout poids à l’égalité entre les citoyens gabonais.

Le Gabon a besoin d'un meilleur régime politique, LA DÉMOCRATIE et non LA PLOUTOCRATIE PDG. Ce n’est ni la naissance d'une dictature, ni la fortune qui donnera le droit au Gabon de prendre des décisions, mais l’éducation politique du peuple gabonais. Que ce dernier regarde ce qui se passe dans le Moyen-Orient ou en Afrique maghrébine.

L'élite ploutocratique PDG et ses opposant croques mitaines, ce sont des démocrates démagogues, c’est-à-dire à des orateurs, qui flattent le peuple pour en obtenir les suffrages pour continuer de piller le Gabon. Peuple gabonais, ne les suivez plus. Ils sont dangereux pour les générations futures.



Que Dieu bénisse le peuple gabonais!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...