News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Pas d’argent, pas de vote pour le Gabon à l’ONU !

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Samedi 18 Février 2012 à 16:39 | Lu 1638 fois

Le Gabon qui siégeait au Conseil de sécurité jusqu’au 31 décembre dernier, s’est vu refuser le droit de vote sur la Syrie le 16 février dernier, lors de l’Assemblée générale des Nations pour la résolution “cesser des violences contre la population et autorisation des secours humanitaires ». Une situation consécutive aux arriérés de paiement envers l’institution.



Pas d’argent, pas de vote pour le Gabon à l’ONU !
Pour n’avoir pas pu honorer ses engagements financiers à hauteur de $169.114, au près des Nations-Unies, le Gabon, pays du manganèse, du pétrole, et du bois de la sous région d’Afrique centrale, n’a pu participer au vote pour l’adoption de la résolution sur la Syrie le 16 février 2012.

Au cours de la séance de vote, le tableau de vote électronique du Gabon ainsi que ceux de 11 autres pays (le Cap-Vert, Dominique, République Dominicaine, la Gambie, le Kirghizistan, Palau, le Soudan, la Swaziland, Tonga, Vanuatu, Yémen), ont été bloqués. L’incident a indisposé les sponsors de cette résolution car selon les sources concordantes «la plupart des mauvais payeurs se rangeaient dans le camp du « oui » ». La résolution adoptée par 137 voix contre 12 et 17 abstentions aurait donc pu bénéficier d’une majorité encore plus écrasante.

«C’est très inhabituel pour le secrétariat de priver autant d’États membres de leur droit de vote d’un seul coup, même s’ils sont en retard de paiement», observe un diplomate occidental qui explique cette sévérité soudaine par des pressions de la Russie et de la Chine pour faire appliquer le règlement à la lettre et minimiser ainsi la majorité condamnant la Syrie.

À l’heure actuelle, 21 États Membres sont en retard selon les termes de l’article 19 de la Charte des Nations Unies, qui stipule : «Un membre de l’Organisation des Nations Unies qui est en retard dans le paiement de sa contributions financières à l’Organisation ne peut participer aux votes de la Assemblée si le montant de ses arriérés est égal ou supérieur au montant de la contribution due par lui pour les deux années complètes écoulées. L’Assemblée général peut néanmoins autoriser ce Membre à voter si elle est convaincue que le défaut de paiement est dû à des circonstances indépendantes de la volonté du membre».

«Dans sa résolution 66/4 du 11 Octobre 2011, l’Assemblée générale a décidé que la République centrafricaine, les Comores, la Guinée-Bissau, le Libéria, Sao Tomé et Principe et la Somalie devraient être autorisés à voter à l’Assemblée jusqu’à la fin de sa soixante-sixième session».

Dans cette résolution adoptée par 137 votes en faveur, 12 votes contre et 17 abstentions, les Etats membres condamnent fermement «la poursuite des violations généralisées et systématiques des droits de l’homme et des libertés fondamentales par les autorités syriennes».

Le texte «exhorte le gouvernement syrien à mettre immédiatement fin à toutes les violations des droits de l’homme et aux attaques contre des civils, à protéger sa population, à respecter pleinement les obligations que lui impose le droit international.» Il condamne «toutes les violences, d’où qu’elles viennent».

gabonreview

Samedi 18 Février 2012
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 1638 fois




1.Posté par King le 19/02/2012 14:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est un peu Amusant,on voit bien que L'ONU devient de plus en plus une organisation de manipulation!
L'ONU a laissé siéger le Gabon au conseil de sécurité pendant 2 ans,sans réclamer quoique se soit,maintenant que ce pays n'est plus utile pour le moment on réclame l'argent!
Le dindon dans tout çà,c'est le président actuel imposé au Gabon par la Françafrique,l'armée française et quelques combinards; il s'est laissé manipuler en votant 2 résolutions contre deux pays africains qui l'ont soutenu et qui ont même reconnu sa Victoire usurpée.
Impopulaire subissant des revers électoraux,juridiques,il doit comprendre que lorsqu'on n'a aucun lien de sang avec la nation qu'on veut présider la tache est compliqué.

2.Posté par Marshall le 20/02/2012 09:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Monsieur King, j'aime bien ce que vous dites au debut de votre texte. Mais lorsque vous introduisez le presdent dans vos propos d'une façon irrespectable, me laisse constater que vous avez pas encore compris! aujourd'hui les étapes que vous énumerez (s'agissant des élections) ne nous servent pas. Les questions qui nous profitent maintenant sont celles liées aux conditions de vie de la population gabonaise. J'aime bien les remarques que vous au sujet de l'ONU, et si, le gouvernement leur ait redevable, je pense qu'il est simplement mieux de payer, afin d'avoir les droits qui y sont donnés au pays membres.

3.Posté par Marshall le 20/02/2012 09:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Monsieur King, j'aime bien ce que vous dites au debut de votre texte. Mais lorsque vous introduisez le presdent dans vos propos d'une façon irrespectable, me laisse constater que vous avez pas encore compris que c'est du temps jadis ça! aujourd'hui les étapes que vous énumerez (s'agissant des élections) ne nous servent plus à rien, sinon faire du bruit pour rien. Les questions qui nous profitent maintenant sont celles liées aux conditions de vie de la population gabonaise et les solutions apportées par le gouvernment de l'émergence. J'aime bien les remarques que vous faites au sujet de l'ONU et du gabon puis des frais à payer. et si, le gouvernement leur ait redevable, je pense qu'il est simplement mieux de payer, afin d'avoir les droits qui y sont donnés au pays membres.

4.Posté par King le 20/02/2012 13:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@
Monsieur Marshall,
c'est trop facile de votre part de dire qu'il faut faire table rase sur le passé! Non ça ne se passe pas comme çà dans une RÉPUBLIQUE!
Laissez moi vous dire que l'amélioration des conditions de vie des citoyens passe par le respect de leurs choix,et vote.
L'amélioration des conditions de vie des populations passe par la démocratie participative,le consensus dans des décisions institutionnelles,et non L'OLIGARCHIE!
L'amélioration des conditions de vie des populations s'est de ne pas détruire les maisons de ces populations sans plan de relogement (respect de la vie humaine) c'est d'éviter la suppression des salaires,(source de survie) d'éviter la suppression au droit à la formation (source de développement)! etc.
L’ÉMERGENCE est un Slogan,voire un programme gouvernemental de pillage.
Si vous acceptez que votre nation soit dirigé d'une manière bordélique alors cher ami,continuez à ramer sans pagaie.

5.Posté par GABON OSSOU le 20/02/2012 15:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Voici les mefaits de l'ONU. Tous les pays qui siègent à l'ONU ont souvent des retards de paiement des cotisations régulières. Alors pourquoi empecher maintenant à certains pays de participer à ce conseil? La reponse est- très simple, ils veulent empecher aux pays en plein developpement comme le Gabon de donner leur avis, avis qui n'est pas toujours en harmonie avec les aspiration de ses pays occidentaux voila tout

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...