News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Paris - Mengue M'Eyaa : Un pas vers l'alternance au Gabon: meeting de soutien à Ping !

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Lundi 22 Août 2016 à 14:53 | Lu 1161 fois



Il y avait bien foule ce 21 août dans une très grande et belle salle de la rue St Martin, dans le 3ème arrondissement à Paris.

Il s'agissait de rassembler les partisans de Guy Nzouba Ndama, de Casimir Oyé Mba, les associations et mouvements divers, autour de la candidature de Jean Ping.
Précisons que les Gabonais de l'étranger ne constituent pas une diaspora, car les mobilités entre le Gabon et l'extérieur sont fréquentes. Il n'y a donc pas de communautés à l’extérieur qui a ses propres modes fonctionnement dans les pays d'accueil, hors de ceux du Gabon, même s'il peut être commode, pour les paresseux de l'esprit d'utiliser le mot de diaspora.

Ce point de définition étant réglé, le Mouvement Civique du Gabon a travaillé depuis 2009 à mettre en place une dynamique d'union pour l'alternance au Gabon.
Comme les autorités françaises ont été interpellées, je rappelle que le Parti socialiste a aidé dans les premiers temps l'opposition gabonaise à s'organiser depuis 2009.

C'est le Mouvement civique du Gabon qui, depuis 2009, dans ses positions (http://mouvementciviquedugabon2009.unblog.fr) a mené le combat sans culte de la personnalité, pour le rassemblement, la fraternité et l'unité.

Nous devons maintenant rassembler tous les Gabonais, quelles que soient leurs sensibilités respectives. Chacun doit être respectueux de ce que chacun porte en matière d'idées nouvelles et d'analyses pour enrichir une transition digne et ne pas reproduire les modes de fonctionnement et les mentalités du régime quarantenaire. Après l'élection, il faudra une transition réussie autour de la citoyenneté et de la souveraineté retrouvées de notre pays.
Ce qui n'apparaît pas dans ce texte, en raison de mon improvisation, est que j'ai commencé par rendre hommage à des grands combattants de la démocratie au Gabon, qu'étaient Pierre Louis Agondjo Okawé, ancien candidat à l'élection présidentielle lui-aussi, avec qui j'ai eu l'honneur de travailler, et Joseph Redjambe.

J'ai rendu hommage à André Mba Obame avec qui j'ai eu l'honneur de travailler, et à Pierre Mamboundou, qui m'avait confié le soin d'ouvrir le meeting de Rio de l 'opposition en 2009,comme je rends hommage à toutes les femmes gabonaises engagées pour la cause de la démocratie en France,en Europe et aux Etats unis, depuis 2009.
Je forme aussi le voeu que M. Ngoulakia, qui est un homme politique de qualité rejoindra très rapidement le rassemblement de l'opposition. Il a un style moderne et authentique dans sa façon de faire de la politique. Sa présence apporterait une dimension plurielle supplémentaire, comme le serait la venue de M. Ndong Sima., auteur d'un intéressant témoignage sur son expérience de Premier ministre, chaque sensibilité devant être respectée.
C'est donc un long combat qui doit déboucher sur une victoire d'un Gabon libre.

J'ai également évoqué la place des femmes dans le progrès d'un pays au regard de la transition écologique (évoquée pendant la COP 21).
Voici mon discours en qualité de conseillère spéciale de Guy Nzouba Ndama, ancien président de l'Assemblée nationale, et soutien de Mr PING.
"Demain doit s’écrire avec vous!

Comme nous l’avons rappelé avec quelques amis, dans notre appel récent à l’unité (appel que nous vous invitons à signer, bien entendu), nous avons fait référence à un concept bantou, l’Ubuntu, cher à Nelson Mandela, c’est-à-dire le fait de se dépasser pour parvenir à quelque chose de meilleur.

C’est ce qui est arrivé le 16 août, soit la veille de l’anniversaire de notre indépendance, lorsque deux des principaux acteurs de l’élection présidentielle, Guy Nzouba Ndama, ancien président de l’Assemblée nationale, et, Casimir Oyé Mba, ancien premier ministre ont décidé de soutenir un seul parmi eux, Jean Ping.

Vous le savez, en tant que conseillère spéciale de Guy Nzouba Ndama, je peux dire que c’est ce qu’il a réalisé en retirant sa candidature. Il l’a fait pour ce qu’on appelle le « bien commun ». Ce n’est pas une distribution de postes comme j’ai entendu de la part de candidats moins bien connus, et envieux de ce qui s’est passé. A ceux- là, nous disons qu’il est encore temps de participer à l’histoire du Gabon, de prendre le train de la victoire démocratique plutôt que de se plaindre ou d’attendre des cieux meilleurs.

Nous avons connu toutes ces années de plomb depuis le coup d’Etat électoral de 2009. Il est temps aujourd’hui d’y mettre un terme.

Du coup, quel est ce candidat désormais détenteur du soutien du peuple gabonais ? Jean Ping s’est volontairement présenté comme celui qui allait faire la transition avec le régime en place depuis 1967.
Le programme de Jean Ping est connu. Il est progressiste, et même si je regrette sa méfiance par rapport au féminisme exprimée dans son texte, force est de constater que l’essentiel s’y trouve.

Conscients de ce que lègue le régime Bongo, il est impératif de redresser le pays et je vous propose de retenir plusieurs des principales propositions œuvrant à ce redressement et je cite Jean Ping :
-" Je mettrai en place les conditions d’une bonne gouvernance politique, économique, financière et sociale en réformant l’Etat et l’administration, en vue d’une gestion rationnelle des finances publiques.
-Je lutterai résolument contre la corruption et la fraude dans les affaires publiques et mettrai tout en œuvre pour changer les mentalités et bâtir une société gabonaise du mérite et de l’excellence.

-Je lancerai des programmes de grands travaux et d’investissement publics et privés en vue d’accélérer la croissance économique, développer l’emploi, promouvoir les PME/PMI gabonaises et les secteurs économiques essentiels et porteurs, tels que: l’agriculture, l’élevage et la pêche, la transformation du bois, le tourisme et l’écotourisme, l’industrie et l’agro-industrie, et les services."

En effet, comment le peuple gabonais peut-il ainsi se retrouver dans de telles difficultés quotidiennes dans un pays producteur de pétrole depuis le début des années 70 ?

La santé publique est dégradée chaque jour, l’état sanitaire de notre pays se détériorant sans que le régime ne réagisse. Les conditions d’études sont elles-mêmes sinistrées. Que dire d’un Etat qui méprise ainsi les enfants et les jeunes, n’hésitant jamais, à les frapper violemment en guise de réponse à leurs légitimes inquiétudes ?
Et je ne parle pas de l’image du Gabon dévergondée par des aigrefins affairistes autour de M. Bongo, inquiétés par la Justice française ou américaine. Cela doit maintenant cesser. Tel est le mandat que nous confions à Jean Ping, et que nous vous invitons à soutenir.

Il faut que cet Etat « sauvage », « barbare » même, cesse, que la dynastie Bongo quitte enfin le pouvoir.
Ce n’est pas une mince affaire, sachant l’expertise de fraudes acquise depuis plus de 45 ans, des institutions aux mains de personnes sans éthique, ni honnêteté, des individus qui ne respectent pas la démocratie, ni leur défaite
Alors, que va-t-il se passer ? Bien sûr, après les ralliements, Jean Ping va gagner.

Que ferons-nous alors ?
Allons-nous laisser faire un énième coup de forces ?
Non, chers compatriotes, nous veillerons à ce que les procès-verbaux authentiques soient transmis comme il se doit, et non remplacés, comme j’ai commencé à le voir sur la toile par des faux donnant Bongo vainqueur. Je m'interroge sur la présence de ces observateurs européens, qui ne protestent d'aucune arrestation de nos jeunes militants de la démocratie, des cartes d'électeurs non distribuées et retenues par le régime, y compris jusque dans les missions diplomatiques....

Il faut donc que nos ami-e-s de l'extérieur, en France et ailleurs, se réveillent et protestent contre les méthodes confiscatoires de l'usurpateur.
Nous veillerons à ce que la France, l’Europe ou les Etats-Unis soient les témoins, heure par heure, du combat du peuple gabonais pour ses droits démocratiques, comme au Burkina Faso, et nous les prendrons à témoin des manœuvres frauduleuses du régime, qui ne peut se survivre sans celles-ci.

N’ayons donc pas peur ! La justice et l’esprit démocratique sont de notre côté. Renversons le régime quarantenaire et construisons enfin le Gabon autour des valeurs de partage des richesses, de bien-être de chacun et de développement humain.

Permettez-moi d'achever ce propos par une citation de Patrice Lumumba parlant de son pays, mais qui m'a fait penser à notre pays, le Gabon :
« Je sais et je sens au fond de moi même que tôt ou tard mon peuple se débarrassera de tous ses ennemis intérieurs et extérieurs, qu’il se lèvera comme un seul homme pour dire non et pour reprendre sa dignité sous un soleil pur. »
J'ajoute à cette très belle phrase, la suivante :
Demain doit s’écrire avec vous !
Demain doit s'écrire avec PING !"

Mengue M'Eyaà
Conseillère spéciale du Président Guy Nzouba Ndama
Présidente du conseil exécutif du Mouvement Civique du Gabon
Présidente du Mouvement Civique des Femmes.

Lundi 22 Août 2016
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 1161 fois



Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...