News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Pacte social : signature d’accords politiques entre Ali Bongo Ondimba et certains partis d’opposition

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Samedi 7 Juin 2014 à 07:31 | Lu 1242 fois

Ali Bongo Ondimba a reçu les leaders des partis politiques de l’opposition qui ont marqué leur accord face à son appel lancé en vue de la mise en route du pacte social, cheval de bataille dans la lutte contre la pauvreté et les inégalités sociales au Gabon.



Hier, vendredi 6 juin, Ali Bongo Ondimba a rencontré les chefs des partis politiques de l’opposition et ceux de la majorité ayant manifesté leur adhésion à son appel lancé lors de la première convention de la majorité Républicaine et sociale pour l’émergence.

Un appel auquel de nombreux leaders n’ont pas manqué de répondre, témoignant du bienfondé du Pacte social initié par Ali Bongo Ondimba.

Aussi, se sont-ils succédés à la table de signature des accords politiques les liant désormais au Chef de l’Etat et au gouvernement dans le cadre de la mise en route des mesures sociales visant à lutter contre la pauvreté et les inégalités.

De Séraphin Ndaot du Parti pour le Développement et la Solidarité sociale (PDS) à Davin Akouré de l’Alliance pour le Nouveau Gabon (ANG), en passant par Bonaventure Nzigou Manfoumbi du Front d’Egalité Républicaine (FER), et Simon Adolphe Evouna du Parti Socialiste Uni etc..., chacun de ces leaders d’opposition s’est engagé solennellement devant Ali Bongo Ondimba, à soutenir, accompagner et participer à la concrétisation du pacte social.

« Il ne s’agit, ni pour moi, ni pour le PDS que je représente, de rallier la majorité républicaine. Le PDS reste un parti d’opposition et n’envisage aucune alliance politique avec le PDG. L’accord que nous avons signé concerne seulement et uniquement le Pacte social qui est l’affaire de tous les Gabonais, car il n’y a pas une pauvreté de la majorité, ni une pauvreté de l’opposition. La pauvreté concerne tous les Gabonais. A ce titre, tous les Gabonais, de quel que bord politique qu’ils soient se doivent d’accompagner et soutenir tout projet visant à améliorer les conditions de vie des Gabonais », a tenu à expliquer Séraphin Ndaot.

Une justification qui vient répondre à certains observateurs pour qui cette adhésion des partis de l’opposition à l’appel du chef de l’Etat, témoigne du caractère « frivole » de ceux-ci.

La prochaine étape après la signature de ces accords politiques sera la mise en place d’un programme de travail qui répartira les rôles et les tâches des uns et des autres dans l’application des mesures contenues dans le Pacte social.

Gabonéco

Samedi 7 Juin 2014
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 1242 fois




1.Posté par Okoss le 07/06/2014 07:49 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@PDS =PDG. Maitre Ndaot
Tu nous prends pour des enfants?aurais tu honte de tes propres choix?Quand tu pactises avec le diable c est que tu es avec lui c est aussi simple que ca

2.Posté par Clickez sur Countries et Schools | Colleges le 07/06/2014 08:01 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Welcome to the World most dramatic African scandals.
Chatter | Amour | Contacts | News

3.Posté par Défenseur de paix le 07/06/2014 21:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
chers lecteurs bonjour
Ali Bongo distrait les opposants. s'il était prèt à concrétiser ce pacte social, la signature et programme de travail qui répartira les rôles et les tâches des uns et des autres dans l’application des mesures contenues dans le Pacte social auraient eu lieu le meme jour. ce aui n'a pas été fait.
Ali devait préciser que ce pacte aboutira avant les élections présidentelles de 2016.
Autre point d'ombre,pourquoi Ali n'a t-il pas fixé la date de commuunication du programme et de roles à jouer ? Tout fait montrant que les opposants ont été enfarinés par Ali.

4.Posté par ça alors. le 07/06/2014 22:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Dans ce groupe de faux leaders dits de l'opposition, j'en connais un, éternel fauché de son état, incapable de vous offrir un simple jus de fruits au détour d'une rencontre. En le voyant parapher les fameux documents, j'en ai ri à gorge déployée, connaissant l'opportunisme de l'individu, lui qui n'a aucune base sociologique dans son fief. Ah! danse du ventre, quand tu nous tiens.

5.Posté par pitchou le 08/06/2014 11:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
FRANCHEMENT ALI EST LE PRESIDENT DU GABON OUI OU NON A T IL BESOIN DU SOUTIEN DE L OPPOSITION DANS SONT FAMEUX PACT MONSIEUR LE PRESIDENT TROP DE DISCOURS TROP DE FORUM PASSEZ UN PEU AUX ACTES POUR L INTERET REEL DU PEUPLE ARRETEZ UN PEU AVEC VOTRE AMATEURISME QUAND A NDAO ET AKOURE LA ROUE DE L HISTOIRE EST ENTRAIN DE TOURNER VOUS LAISSEZ ENFARINER PAR ALI VEUX SIMPLEMENT DIRE QUE VOUS N AVIEZ PAS COMPRIS ET NE COMPRENDREZ JAMAIS ET JE PENSE QUE VOUS LE FAITE POUR VOTRE INTERET PERSONNEL ET NON CELUI DU PEUPLE VIVEMENT 2016 TOUS DEHORS

6.Posté par dimani é du labi ureke du reki le 08/06/2014 15:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ding ! ding!ding ! dong! la cloche autrefois de omar etcette fois du biafrais ali alain ben omar ondimba pour la danse du ventre vient de retentir.Allons à la signature de la prochaine grande bouffe cfa enne de la campagne presidentielle de 2016. Ali se fout des gabonais? Non il se fout de lui meme.De quel social parle-t-il? Social à la bouche ou quoi? Il sait tres bien que le compte à rebours pour la présiddentielle de 2016 à commencé.Les crimes rituels ne l'ont pas permit de pouvoir maitriser tous les esprits des gabonais,de de la foret, de la plaine et des plateaux etencore moins les empoisonnements tous azimuths de ses adversaires politiques pour pouvoir rester mbè mbè donc imperturbable et dirriger le pays jusqu'au 22emme siècle.Un songe lui a fait comprendre qu'i faut immiter papa albert en faisant signer les uns et les autres des pactes qui n'ont pour but que de faire politiquement beau et lui donner de l'espoir pour suffler un temps soit peu apres les braises allumées sous le derrière par Ping et les autres dissidents pdgistes.Il veut faire croire aux gabonais que le front social se calmera avec les mots.Nous on a besoin du concret comme on dit au quartier du GAIN.Sauf un Miracle,le pays n'a plus d'argent.Du coup les promesses d'augmentation du SMIG?du POINT D'INCE,du paiement de tous les rappels de solde sont hypothétiques.Les enseignants et les autres secteurs d'activité sont en grève ou en passe d'etre.Alors NDAOT ET AUTRES avez vous la certitude qu'en une année ces promesses sciales verront le jour ou quoi? Ou bien tu as peur de lui puisqu'il t'avais déjà touché un peu.

7.Posté par azete le 09/06/2014 08:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ndaot est un blagueur

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...