News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

PDG : Dissolution du Mogabo et révocation de tout autre courant

Le site de la Liberté - source : gabonreview le Samedi 4 Juillet 2015 à 07:07 | Lu 3750 fois

La virulente sortie d’«Héritage et Modernité», mouvement dit des frondeurs du PDG, n’aura pas été un coup d’épée dans l’eau. Après avoir donné l’impression de le défendre, le 1er juillet dernier, Ali Bongo a décidé, le 3 juillet 2015, de la désagrégation du Mogabo et par ricochet de tout courant au sein du parti au pouvoir.



Alors qu’on les annonçait en meeting ou causerie politiques durant ce week-end dans le Woleu-Ntem et l’Ogooué-Ivindo, les «frondeurs» du courant «Héritage et Modernité», apparu tout récemment au sein du Parti démocratique gabonais (PDG), ont dû raturer leur agenda. Leur courant n’a plus droit de cité, de même que le Mouvement gabonais pour Ali Bongo Ondimba (Mogabo), contre lequel ils se sont insurgés, a été dissous par président de la formation politique au pouvoir, Ali Bongo, durant une réunion de crise du Comité permanent de ce parti.

Convoquée le vendredi 3 juillet 2015 par le président Ali Bongo Ondimba, la réunion du Comité permanent, structure dirigeante du PDG comptant deux représentants par province et les délégués nationaux des organes spécialisés de ce parti (UJPDG, UFPDG, etc.), est la conséquence des dissensions apparues ces derniers jours au sein de ce parti, notamment avec la création du mouvement «Héritage et Modernité», emmené par le député Alexandre Barro Chambrier, en vue de contrer la montée en puissance du Mogabo, sorte de doublon du PDG dont les membres étaient soupçonnés de vouloir s’accaparer et isoler Ali Bongo de la hiérarchie institutionnelle de l’ancien parti unique.

La réunion a permis au président du parti de donner la parole à tout le monde afin de comprendre le contexte, les insinuations et les conséquences plausibles de la fissure naissante au sein du PDG. «Chacun a donc pris la parole ; les uns pour indexer le Mogabo, les autres pour expliquer la création de ce mouvement qui s’est mis en place pour défendre l’action du président puisqu’un déficit avait été noté au niveau de la défense du président de la République, attaqué de partout, et au niveau de la communication sur son action», raconte une source de la présidence de la République où la réunion a eu lieu.

Au terme de quatre heures d’échanges houleux auxquels prenait part Alexandre Barro Chambrier, élu du 4è arrondissement de Libreville et figure de proue du mouvement «Héritage et Modernité», Ali Bongo a compris que le problème de fond était le Mogabo, sorte de doublon du secrétariat général du PDG. Il a de ce fait décidé de mettre un terme à ses activités. «Donc, le Mogabo va disparaitre, comme vont disparaître tous les autres courants et mouvements créés par des hauts responsables du PDG. Le président a été clair : il n’y a pas possibilité de courants au sein du PDG ! Le PDG doit reste un et indivisible», explique la source sus citée.

Si cette issue sonne comme une victoire de la fronde «Héritage et Modernité», Ali Bongo, cité par la même source, a été formel : «Il n’y a pas de victoire personnelle. Il n’y a qu’une victoire collective.» Tout est donc rentré dans l’ordre au sein de la famille PDGiste à qui il a été demandé de se mettre en ordre de bataille pour l’élection présidentielle de 2016.

Samedi 4 Juillet 2015
source : gabonreview
Vu (s) 3750 fois




1.Posté par motema le 04/07/2015 08:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
tu arbitré comme un sage et l'affaire est classée

2.Posté par tate le 04/07/2015 09:06 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le biafra a eu peur que tous les caciques se rangent du cote de ABC avec son H&M il etait oblige de tout dissoudre,qui a finance Boubelet Pacome pour son MOGABO c est le

3.Posté par Le citoyen libre le 04/07/2015 09:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les divisions au sein du PDG sont nées il faut assumer.

4.Posté par Le citoyen libre le 04/07/2015 09:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ABC doit faire attention , il ne faut pas croire qu'ALI va te pardonner d'avoir osé le défier par ton H&M
Il faut qu'ABC ne relâche pas sa vigilance vis à vis d'ALI s'il ne veut pas se retrouver comme AMO.
ALI est très rancunier il n'aime que l'on mettre son leadership en mal.

Un dictateur, en effet, n’a pas de concurrent à sa taille tant que le peuple ne relève pas le défi.

5.Posté par Mwane Dimbu le 04/07/2015 19:41 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
la bande a ABC ne doit pas se degonfler s'ils veulent vraiment faire degager le distingue camarade.
Sinon cela sera percu comme une mise en scene organisée par le pouvoir.

BOA sait tres bien que si le PDG présente un autre candidat face a lui et son MOGABO, il n'a aucune chance de rempiler en 2016.
D'ou la précipitation a dissoudre son MOGABO car il a vu la chute se pointer a l'horizon.

6.Posté par Boussougou le 05/07/2015 18:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Un "Non évèvement" qui ne concerne en aucun cas le peuple Gabonais qui a pour objectif de mettre Ali Bongo et son comité d'entreprise : le PDG hors d'Etat de nuir.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...