News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

PCQVP : L’homélie de la coterie de Marc Ona

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Samedi 13 Juillet 2013 à 07:37 | Lu 595 fois

En prélude à l’assemblée générale de la Coalition Publiez ce que vous payez (PCQVP) Gabon -tendance Charlemagne Medang Viebame- qui se tiendra dans quelques heures à Libreville, l’aile conduite par Marc Ona Essangui, Georges Mpaga et Marcel Libama a livré le 12 juillet 2013 une déclaration visant à faire la lumière sur l’attitude de leurs amis d’hier, qualifiée d’agitation et d’excitation médiatique.



PCQVP : L’homélie de la coterie de Marc Ona
Initiée depuis près d’un mois déjà à travers une pétition, la campagne de destitution de Marc Ona Essangui, coordonnateur national de PCQVP-Gabon, semble avoir été prise au sérieux par l’incriminé et ses pairs, Georges Mpaga et Marcel Libama. Ceux-ci sont en effet sortis de leur réserve pour étaler des arguments que l’on dit vérifiables au niveau du secrétariat international de cette coalition qui aurait été repensée au niveau des ambitions, des objectifs et de la stratégie, prenant ainsi de court certains de ses membres du Gabon.

«Attaquer le bureau de la coalition nationale sur des bases fallacieuses, à travers les médias, est le signe évident que ceux qui se livrent aujourd’hui à une telle entreprise de sabotage et de dénigrement depuis quelques semaines (dont le but inavoué est de ternir l’image de ses membres, de jeter le discrédit sur leur sain et noble engagement et de vouer aux gémonies la coalition en elle-même), soit n’ont rien compris aux valeurs qui impriment, éclairent et guident les relations de travail au sein de l’organisation, soit ne peuvent en aucune façon revendiquer quelque appartenance à la coalition Publiez ce que vous payez», ont déclaré Marc Ona Essangui et ses pairs.

«Par ailleurs, il ne suffit pas de s’agiter, d’exister médiatiquement le temps d’une querelle de caniveau, de faire la marionnette à travers les médias, pour mériter d’être élevé au statut et au rang de membre de Publiez ce que vous payez», ont-ils poursuivi en rappelant que la coalition dont ils sont membres et dont les autres se réclament également, fonctionne selon les standards internationaux qui doivent être respectés par tous les membres.

Pour la coterie de Marc Ona, il est essentiel de s’instruire des nouvelles évolutions du mouvement, de comprendre les nouvelles procédures de fonctionnement interne, de s’approprier la vision et les stratégies et, en définitive, de se remettre en cause, de développer l’autocritique, de renouveler sans cesse ses propres acquis, de renforcer ses capacités, de s’informer, d’assimiler les textes qui régissent le mode de fonctionnement d’une organisation.

«À la conférence d’Amsterdam qui s’est tenue en septembre 2012, il a notamment été question de réorienter les stratégies et les objectifs de l’organisation. Un processus, la vision 20/20, a donc été lancé pour ré-implémenter la dynamique de PCQVP», a précisé l’alliance autour de Marc Ona avant de rappeler qu’au sortir de ses assises, des groupes de travail, pour ce qui concerne Publiez ce que vous payez Gabon, ont été mis en place pour concevoir et écrire la nouvelle charte et le nouveau plan stratégique, qui seront bientôt amendés et adoptés par l’Assemblée générale, conformément aux recommandations d’Amsterdam et au calendrier initié par le secrétariat international.

Citant quelques actions caustiques à mettre aux actifs du clan Charlemagne, à savoir des faux rapports à l’adresse des autorités de l’époque contre certains membres éminents de la coalition, des marches de soutien au régime Bongo pendant l’incarcération des militants de PCQVP en 2009, le contre-rapport sur les événements postélectoraux de Port-Gentil en 2009, Marc Ona et les siens concluent que «ces hommes et femmes qui constituent ce groupuscule complètement à la solde du pouvoir ne savent que trahir, travestir la vérité, dépraver les valeurs communes à une organisation, être aux ordres…»

«Ils feront mieux d’aller revisiter, réinvestir leurs classiques, d’aller refaire leurs classes, pour qu’enfin ils commencent par s’émanciper de ce joug et qu’ils finissent un jour, non pas complètement démunis de tout, mais ayant au moins sauvegardé un peu d’intelligence», ont-ils conclu en guise de conseil à l’endroit de leurs adversaires.

Selon la coterie formée autour de Marc Ona, une assemblée générale refondatrice, nommée «La coalition est suprême» et devant permettre de mettre en place une nouvelle équipe de gouvernance, conformément au processus de redéploiement de la nouvelle stratégie de l’organisation, sera organisé le 27 juillet prochain.

Source : Gabonreview

Samedi 13 Juillet 2013
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 595 fois




1.Posté par Pâle Lôgè le 13/07/2013 17:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Si le contenu de l'article décrit ce qui est de coutume au Gabon, créer des scissions au sein des groupes dont la capacité d'instruire et former nuit les gouvernants, je plains par contre le chapeau, même si l'on croire à l'humour du rédacteur.
En effet le vocable coterie revêt un sens péjoratif. Suivi d'homélie, qui prend ici le sens de leçon de morale longue et ennuyeuse, il apparait comme l'eau de roche que cet article présente les faits avec un certaine partialité. Bien qu' écrire n'est pas souvent neutre, dans la circonstance pareille, le choix des mots et expressions ne doivent faire transparaitre un parti- pris. Surtout s'il s'agit d'un compte rendu.

2.Posté par Giap Effayong le 14/07/2013 09:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ Post1 pâle Lôgè,
Vous n'ignorez pas que le niveau en français des rédacteurs de "Gabonlibre.com" est très en-deça de la moyenne.Je me demande souvent sur quelles critères ces monsieurs sont recrutés.A la lecture de leurs feuilles de choux,on a l'impression de lire un journal de la république démocratique du Congo tant la langue française y est approximative.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...