News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Oyé Mba "Le pouvoir Gabonais doit être déconnecté des affaires"

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Jeudi 25 Avril 2013 à 12:10 | Lu 1619 fois

Passé sous la bannière de l'Union nationale, désormais dissoute, l'ancien Premier ministre d'Omar Bongo Ondimba livre un bilan sans concession du pouvoir... et de l'opposition gabonaise. Interview.



Oyé Mba "Le pouvoir Gabonais doit être déconnecté des affaires"
Au premier étage d'un immeuble du centre de Libreville, Casimir Oyé Mba, 70 ans, a établi son QG dans un appartement tout simple. Loin des boiseries de la primature ou du décor rétro-futuriste du ministère du Pétrole, dont il a eu la responsabilité après ceux des Affaires étrangères et de la Planification. Cadre éminent du Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir) depuis les années 1970, il en démissionne pour se présenter à la présidentielle de 2009 (avant de se retirer à la dernière minute). Il participe l'année suivante à la création de l'Union nationale (UN), dissoute en janvier 2011 après que son secrétaire exécutif, André Mba Obame, se fut autoproclamé président de la République. Aujourd'hui, Oyé Mba compte les pas restant à franchir par l'exécutif et par l'opposition pour renouer le dialogue. Et réunir les Gabonais.

Jeune Afrique : Quel regard portez-vous sur l'évolution du pays ?

Casimir Oyé Mba : Je vois quelques points encourageants. Le FMI vient de publier une note confirmant un taux de croissance de 7 % en 2011 et de 6 % pour 2012. Ce qui est bien, si l'on considère que l'inflation tourne autour de 2,5 % à 3 %. Notre balance commerciale est excédentaire et notre taux d'endettement s'est desserré après le rachat anticipé de la dette au Club de Paris.

En revanche, cherté de la vie, manque dramatique de logements, accès aléatoire à l'eau et à l'électricité... Trop de points ne donnent pas satisfaction. Le chômage des jeunes est alarmant, les écoles croulent sous des effectifs pléthoriques, et le secteur de la santé est dans un état inquiétant. De sérieux efforts ont été faits pour créer des centres hospitaliers, mais rien ne marche : manque d'équipements, personnel soignant qui demande une rémunération pour des soins théoriquement gratuits, etc.

Qu'attendez-vous du chef de l'État et de l'exécutif ?

Nos gouvernants doivent réaliser qu'ils exercent des responsabilités pour servir le pays. Ça a l'air moralisant, mais c'est pour moi le fondement de l'activité publique. Et le pouvoir doit avant tout être déconnecté des affaires ; ces deux sphères sont aujourd'hui bien trop imbriquées. La famille présidentielle est actionnaire de Total-Gabon, et l'État gabonais tire 60 % de ses recettes du pétrole. Comment fait-on lorsque les intérêts de l'État et du pétrolier divergent ? Cela réduit la puissance publique à l'impuissance. Le devoir d'un président consiste, aussi, à améliorer le fonctionnement démocratique du pays.

En commençant par réformer le cadre de son mandat ?

Je ne suis pas favorable à la réduction de sept à cinq ans du mandat présidentiel, réclamée ici ou là. On n'élit pas quelqu'un pour se mettre tout de suite à attendre son départ. Il faut quatre ans pour s'installer et pouvoir engager des projets. S'il ne reste qu'un an pour les mener à terme, je n'en vois pas l'efficacité. Je suis en revanche favorable à la réforme de la Cour constitutionnelle pour la détacher du pouvoir, ainsi qu'à un scrutin présidentiel à deux tours et à la limitation à deux du nombre de mandats présidentiels.

__________________________

Propos recueillis à Libreville par Laurent de Saint Périer
Jeune Afrique

Jeudi 25 Avril 2013
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 1619 fois




1.Posté par Bruno Vécarte le 25/04/2013 13:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Oyé Mba a pourtant l'avantage de connaître les arcanes du pouvoir, de son fonctionnement et... de ses points de fléchissement. Pourquoi ne met-il pas donc, avec ses amis de l'UN, toute ces connaissances stratégiques pour faire plier ali bongo dans les points qu'il souligne si bien dans le dernier paragraphe ?
Il me semble pourtant qu'à 70 ans, se donner comme axe de priorité politique pareil combat serait la plus belle contribution qu'il aurait apportée au pays, dans sa quête de libération vis-à-vis de l'étau que constitue la famille Bongo.
Mais à bien y regarder, aucun de ces anciens caciques pdgistes ne souhaite vraiment qu'un Bongo sorte un jour de la présidence, ni par la force, encore moins par les urnes !
Triste réalité.

B. Vecarte

2.Posté par AbdourahmaneDavidMartin le 25/04/2013 15:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Des véritables pauvres types, ces gens là!!!!!!!

3.Posté par Feu-PDGiste-A-Mort le 25/04/2013 17:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La faiblesse du président et la faiblesse de l'opposition se marient parfaitement.

4.Posté par Pâle Lôgè le 25/04/2013 21:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Véritable faiblesse. Elle vient certainement des pactes maçonniques et rosicruciens. Par leurs idées et propositions, ces caciques divertissent le peuple. Ils jouent au chat et à la souris avec le président. Comment comprendre qu'Oyé-Mba appelé en sphinx en 90 fut l'un de ceux-là qui perpétuèrent le règne de la dynastie actuelle. Pire encore il jeta le tablier en 2009 lors des présidentielles. Il n'est jamais trop tard, peut-être les génies du Komo lui ont révélé quelque chose!

5.Posté par NEM le 26/04/2013 09:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La peur exprimée depuis 2009 ne fait pas dire à ce Monsieur ce qu'il pense réellement du pouvoir en place, que pour se morfondre dans un langage antiquitaire des choses connues par le gabonais de la rue. Quel bilan faites vous entre les réalisations et l'argent dilapidé et placé dans les paradis fiscaux, pour les jeux de course nautique, les achats d'immeubles et voitures à l'étranger, aux constructions des villas et mosquées en Turquie etc. encore plus de l'empoisonnement probable des 300.000 enfants gabonais dans la prochaine campagne de vaccination dont parlaient certains internautes qui tiraient la sonnette d'alarme tout dernièrement?! Cher Mr Oyé Mba, si vous n'avez pas de projet pour l'avenir du Gabon, n'amusez pas la galerie.

6.Posté par alphonse le 27/04/2013 08:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
vraiment c'est triste, de voir des gens comme sa qui ont passé toute leurs existence à piller le pays, du temps ou il etait aux affaires il avait oublié les preoccupations, voir les besoins du peuple maintenant qu'il n'est plus on s'en souvient.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...