News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Opération mains propres sur les fêtes tournantes : Je n’ai rien à craindre, jure Maganga Moussavou

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Mardi 2 Septembre 2014 à 07:57 | Lu 1612 fois

En sa qualité de président du comité de gestion des fêtes tournantes édition 2008 dans la province de la Ngounié (sud), l’opposant Pierre-Claver Maganga Moussavou a déclaré lundi lors d’une conférence de presse lundi à Libreville, ne pas être inquiété par la Cour des comptes qui a déjà épinglé l’ancien Premier ministre, Jean Eyeghé Ndong qui aurait détourné 98,300 milliards de FCFA.



«J’ai géré les fêtes tournantes avec fierté», s’est réjouit M. Maganga Moussavou lors d’une conférence de presse animée à sa résidence du quartier Bas de Gué-gué, dans le 1er arrondissement de Libreville. Il a indiqué que grâce à lui, les projets retenus ont vu le jour malgré les difficultés.

Sur les 25 milliards de F CFA destinés aux projets de développement dans les villes et départements de la province, à peine, selon lui, 14,500 milliards ont été gérés à bon escient sous son autorité. Il dit n’avoir jamais perçu des fonds mais donnait des orientations.

Dans une longue explication-bilan, le maire de Mouila a donné les plus amples détails sur sa gestion. Sous son autorité, 7,500 milliards F CFA avaient été empruntés par le gouvernement pour la réalisation des projets relatifs à la Coupe d’Afrique des nations de football, que le pays a co-organisé avec la Guinée Equatoriale en 2012. Une coquette somme d’un milliard de francs CFA a été consacrée à l’adduction d’eau et d’électricité dans les quartiers de Mouila et le même montant affecté aux voiries de la localité. C’est la société Colas qui avait assuré l’exécution des travaux.

L’ancien ministre de l’Aménagement du Territoire affirme que 4, 500 milliards ont été consacrés à l’achat des engins lourds pour le désenclavement et l’entretien des voiries. Deux autres milliards ont été investis dans le projet Café/Cacao qui avait pour objectif de créer de l’emploi dans la province de la Ngounié. La région accuse un déficit criard à ce niveau.

La même gestion fait état des six (6) milliards destinés à l’extension de la Présidence de la République dans la capitale provinciale. Dans la caisse de ces fêtes tournantes, une enveloppe de trois (3) milliards restants devait servir pour les projets communautaires dans les départements. Les 7,500 milliards empruntés par le gouvernement pour la CAN 2012 devaient également être investis dans les départements, selon Maganga Moussavou. A ce propos, l’homme politique dit ne «plus savoir si le gouvernement a déjà remboursé l’argent» dédié aux fêtes tournantes de 2008.

Les audits des fêtes tournantes constituent de fait une bonne chose pour la moralisation et la gouvernance publique, mais l’opposant Pierre-Claver Maganga Moussavou interpelle le président de la République, Ali Bongo Ondimba, de «montrer l’exemple en cherchant dans la majorité». Pour lui, «il ne faut pas faire dans la gesticulation», avant de conclure qu’il y a beaucoup de gestionnaires véreux des allocations des fêtes tournantes encore présents au sein du régime qui ne sont pas inquiétés.

Gabonactu

Mardi 2 Septembre 2014
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 1612 fois




1.Posté par Bouka Rabenkogo le 02/09/2014 11:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
"Appel d'urgence à l'organisation d'une Conférence Nationale Souveraine pour fixer la Direction du Millénaire"

Il nous faut Mille (1000) signatures au moins pour valider son organisation. Le cahier de signature des adhésions est ouvert au siège provisoire.
"Appelez aux 07364378 et 05226928" pour informations.

Cet acte Patriotique doit se faire dans l'Ordre et la Discipline.
"Montrons l'Exemple".

Le Gabon est un "Pays de Paix" qui s'exclu totalement de la tradition et de la civilisation du chaos imposée par l'Occident et l'Orient depuis 1980 ans.

Il ne s'agit pas d'Ali Bongo!!! Il s'agit d'enjeux géostratégiques du millénaire. Quelle direction doit on prendre tous (Gabonais)?
A 14 ans du millénaire tous les gabonais doivent s'assoir autour d'une table pour faire un bilan d'étape et fixer le Cap. On ne peut plus gérer le Gabon et l'Afrique sous le prisme de l'occident et de l'orient. Le Gabon et l'Afrique doivent se construire en Gabonais et en Africain, comme le France qui se construit en français, la Chine en chinois, l'Angleterre en anglais etc...
Pour l'avenir de nos enfants et nos petits enfants.

Créée le 17 août 2014, le mouvement "ÇA DOIT SE FAIRE MAINTENANT" composé de "Patriotes Gabonais Autochtones" (pas de blanc à la peau noire, utilisé par l’occident et l’orient pour perpétuer l’ordre esclavagiste, coloniale, néocoloniale et l’auto colonisation au 21ème siècle).
Le mouvement "ÇA DOIT SE FAIRE MAINTENANT" qui a pour objet d’éradiquer le nouvel ordre colonial (esclavage, colonisation, néo colonisation et l'auto-colonisation nouvellement instauré), perpétrer, perpétuer et entretenu par Albert Bongo, le système et son clan:
"Appel d'urgence à l'organisation d'une Conférence Nationale Souveraine".
Le Programme "LA RESTITUTION" démarré le 17 août 2014 sera traduit et exécutés méthodique par les Patriotes jusqu'au départ sans conditions d'Ali Bongo Ondimba.
Pour le mouvement "ÇA DOIT SE FAIRE MAINTENANT" la journée du dimanche 17 août 2014, a mis fin à la forfaiture et la duperie : l’élection d’Ali Bongo Ondimba président de la ‘’République’’, ainsi qu'à la fin de la commémoration et de la célébration de l'indépendance du colon (esclavagiste).

Une Aurore Nouvelle a annoncé le dimanche 17 août 2014, l'Eveil de la Nouvelle République et l'Indépendance Réelle du Gabon et de l'Afrique.
"UNITÉ - CONCORDE - FRATERNITÉ"

L’Adhésion au mouvement "ÇA DOIT SE FAIRE MAINTENANT" est libre.
(Les plus Grandes Victoires sont Pacifiques).
Large diffusion
"Le Patriote"
Contact : 07364378/05226928

2.Posté par alain le 02/09/2014 16:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
c'est quoi le nouveau numéro de l'ambassade du Gabon à Paris

3.Posté par mentlentume le 02/09/2014 16:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
je pense que nous n'allons pas envier ceux la qui ont investi au gabon; MAGANGA MOUSSAVOU est un vrais patriote il vient de demontrer comment il a fait pour avoir sa richesse et il a aidé le gouvernement pour construire les LOGEMENTS et ces logemnts, ce sont les agents de l'état qui habitent donc si tous ces voyoux avaient agit comme YA SAVOU , le gabon devrait un peut avancé en matiere de logement ils sont deux dans ce gabon ASSELE BONIFACE ET YA SAVOU le gabon a besoin de ceux la qui pensent a la population encore une fois bravo YA SAVOU

4.Posté par AbdourahmaneDavidMartin le 03/09/2014 10:24 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Poste 3; je suppose que c'est une plaisanterie vos propos...

5.Posté par jeune diplomé chomeur sans pistons le 06/09/2014 16:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
En ne s’interessant qu’aux FETES TOURNANTES,le Petit monarche tente un tour de passe-passe dont les objectifs sont les suivants: se creer un boulevard pour 2016 et proteger « sa »famille Bongo. En effet, il convient de poser le postulat suivant: LE PILLAGE DES RESSOURCES DE GABON A COMMENCE EN 1967,DES L’ARRIVEE AU POUVOIR DU CHEF DES PILLEURS DU GABON ET TOUTE SA LEGION FAMILLIALE. En effet,les enquetes actuelles se portent sur une periode qui va de 2002 à 2008. Mais quel gabonais,avec un peu d’honneteté intellectuel peut croire que le pillage du pays a commencé en 2002? Nous pouvons dès lors affirmer qu’au sommet de la PYRAMIDE DES FAMILLES QUI ONT PILLé le Gabon,se trouve les Bongo.Nous pouvons dès lors proceder à la declinaisons suivante: Omar Bongo Ondimba(Chyef des pilleurs du Gabon)-Le petit Monarche Alain(fils ainé du chef des pilleurs du Gabon)-Pascaline Ferry Bongo(fille ainée du chef des pilleurs du Gabon)-CHristian Bongo(fils du chef des pilleurs du Gabon qui a fait disparaitre la compagnie nationale aerienne). Cette liste n’est pas exhaustive car le defunt Bongo a fait et adopté beaucoup d’enfants. Tout cela pour dire que tout les enfants du defunt Bongo(chef des pilleurs du Gabon)qui se sont partager en 2010 l’Heritage Volé laissé par leur patriarche sont des receleurs de Bien Mal Acquis. Or, Ali2025 fut le principal heritier de cette fortune amassé pendant 47ans de reigne des Bongo. Au fait,qui a dit que les Bongo avaient la science infuse?(pardonnez moi car c’est vrai qu’ils ont la science infuse du VOLE);Qui a dit que seul un BONGO etait capable de gouverner ce pays? Pourtant leur reigne à la tete de ce pays est un Fiasco total. Pour conclure, ne proposons au Petit Monarche des Tropics de commencer par nettoyer devant sa porte en procedant a l’arrestation de tous les membres de sa Famille,commencant par FIDELE ANDJOUA(individu qui n’a jamais rien fait pour le Gabon,qui n’a jamais servis dans aucune administration mais qui est MILLIARDAIRE parcequ’il est le grand frere du Chef des Pilleurs du Gabon)et en terminant par YACINE et DENIS-JUNIOR. De cette facon il montrera vraiment qu’il aime ce pays, parceque nous les 80% de Gabonais qui vivons dans la misère depuis 47ans du reigne des Bongo,nous sommes Convaicu que tous les Bongo deteste le Gabon en commenbcant par ALAIN BERNARD lui meme. Les enquetes actuelles sont de la POUDRE AUX YEUX

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...