News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

On m’a poussé à bout mais je n’abandonnerai jamais le journalisme (Jonas Moulenda)

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Mercredi 3 Juillet 2013 à 05:30 | Lu 681 fois

Démissionnaire du quotidien gouvernemental L’union où il était devenu l’une des meilleures plumes, Jonas Moulenda, chef du service « Faits divers et justice » a martelé dans un entretien téléphonique à Gabonactu.com qu’il n’abandonnera jamais le journalisme.



On m’a poussé à bout mais je n’abandonnerai jamais le journalisme (Jonas Moulenda)
« Je n’abandonnerai jamais le journalisme. Je dois continuer de l’exercer ici où à l’étranger toujours dans ma soif de vérité », a déclaré le journaliste, serein mais tout de même angoissé par sa décision.

C’est par une lettre à ses amis postée sur son mur Facebook que Jonas Moulenda a officialisé sa démission. « Mon directeur n’a pas encore répondu mais je sais que pour moi c’est fait », a-t-il affirmé.

Durant l’entretien, Moulenda répète qu’il a été l’objet d’intrigues, de sanctions arbitraires avec incidence sur salaire et de demande d’explications à n’en point finir.

Moulenda a excellé dans la rédaction des faits divers. L’actuel grand déballage sur les crimes rituels, le fait de société qui secoue le Gabon, a été un pain béni pour lui. Ses très nombreux articles sur le sujet ont été applaudis par de nombreux lecteurs mais aussi contestés par d’autres.

Sentant l’inertie du gouvernement sur le sujet, Jonas Moulenda a initié une série de lettres à l’attention du Premier ministre et même du chef de l’Etat pour solliciter leur implication personnelle dans la recherche de solutions contre ce phénomène. Toutes les lettres ont été publiées par le quotidien L’union.

Cependant, ces lettres auraient été la goutte d’eau qui a débordé le vase, selon le journaliste.

En 2009, Jonas Moulenda avait déclenché une véritable tempête politique dans le pays pour avoir publié une série d’articles sur les violences postes électorales à Port-Gentil après la publication des résultats de l’élection présidentielle anticipée remportée par Ali Bongo Ondimba.

Son dossier intitulé « Je reviens de Port-Gentil » était un torchant de mensonge, selon le pouvoir qui avait convoqué son directeur de publication au B 2 (service de contre ingérence). Moulenda affirme que son directeur de publication de l’époque, Albert Yangari avait perdu son poste suite à cette crise de confiance.

A 35 ans, Jonas Moulenda dit vouloir tenter une nouvelle aventure mais sans savoir laquelle. Il a travaillé à la radio panafricaine Africa N°1, à la télévision privée TV+ avant d’atterrir à L’union. Sa nouvelle destination est pour l’heure une parfaite inconnue.


Mercredi 3 Juillet 2013
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 681 fois




1.Posté par Priscilla le 03/07/2013 07:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Jonas Moulenda, vous faites le combat de David contre Goliath. Des journalistes comme vous sont si rare dans notre pays. Je suis sure que votre acte de bravour sera apprecie a sa juste valeur par vos vrais pairs et que vous trouverez un poste dans un media qui a une ethique professionnelle ainsi que des valeurs morales. La presse propagantiste du pouvoir ne sied qu'aux hommes sans ames. Il se pourrait que ce soit un peu difficile au debut, envoyer votre candidature aux medias du continent et meme occcidentaux (qui ne tente rien n'a rien), mais vous vous en sortirez avec ue meilleure opportunite que celle de travailler pour la presse PDG. Vous aux moins vous pouvez dormir sur vos deux oreilles, contrairement a vos confreres qui se rendent complices des crimes rituels soit par leur silence soit par leur accointance avec les commanditaires au pouvoir. Car s'il y'a bien une chose que tout l'or du monde ne pourra jamais acheter, c'est bien la paix du coeur. Tout ces gens ont des nuits tourmentees malgre le fait qu'is se couchent sur desdraps de soie.

2.Posté par l,esprit de la bougie le 03/07/2013 09:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
les esprits eveilles sont font toujours l,objet des menaces de la part des ....... je ne trouve pas les mots, cher jonas je suis pret a vous heberger dans ma petite chambre, n,hesitez pas a me joindre,je souhaiterais en echange une publication sur l,une des agences du pays j,ai la documentation necessaire et je suis pret a la soumettre a votre analyse. merci et bonne chance.

3.Posté par milangmissi le 03/07/2013 11:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je commence à réviser mon jugement sur ce type. J’espère vraiment m’être trompé sur son compte. Se serait tellement nouveau qu'un journaliste aux Gabon ait des convictions

4.Posté par Hatchepsout le 03/07/2013 12:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
J'espère que vous trouverez refuge dans un média qui vous permettra de vous exprimer librement et surtout de faire état de la déliquescence irréversible dans laquelle se trouve le Gabon actuellement du fait des pseudo gouvernants qui sont à sa tête.

5.Posté par Pâle Lôgè le 03/07/2013 20:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Quitter L'Union où tes chroniques ont éveillé la conscience des patriotes sur les crimes et le massacre de nos vaillants frères et sœurs à Port-Gentil, pour la défense de la victoire, aux élections présidentielles, volée t'expose aux cannibales de la république. Peut-être, appréciè-je mal!
Cet acte de bravoure doit t'amener à prendre une destination autre que le Gabon. Ou bien le peuple déjà informé de ta situation se doit d'être vigilent. si un malheur, ce que je ne souhaite pas, subvenait, un élan patriotique naîtrait. Comme ce fut en 1990. Et pourtant rien ne présageait à priori! Et la grève à l'université fut le détonateur.
Aujourd'hui la coupe est quasi pleine

6.Posté par DINEINI le 03/07/2013 20:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
NDE DI BALE TATE MOULENDA traduction,tu es un HOMME.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...