News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Ogouliguendé, Maganga Moussavou, Kombila Koumba et Mayila absents à la présidence

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Jeudi 15 Novembre 2012 à 10:46 | Lu 2904 fois



Ogouliguendé, Maganga Moussavou, Kombila Koumba et Mayila absents à la présidence
Les présidents des partis politiques de l’opposition, Jules Aristide Bourdès Ogouliguendé, Pierre Claver Maganga Moussavou, Pierre André Kombila Koumba et Louis Gaston Mayila ont brillé mercredi par leur absence à la présidence de la République où les attendait le chef de l’Etat Ali Bongo Ondimba dans le cadre des consultations sur les principaux projets de la CEMAC.


Selon la délégation de l’Union pour une nouvelle République (UPNR) conduite par son vice-président, Narcisse Massala Tsamba, Louis Gaston Mayila hors du pays ne pouvait se présenter à la rencontre. Il a dûment mandaté M. Massala Tsamba pour le représenter.

Pierre Claver Maganga Moussavou s’est également fait représenter par des cadres de son parti. Gabonactu.com n’a pas cependant obtenu des informations concernant les absences de Bourdès Ogouliguendé et du professeur Kombila Koumba.

Les consultations se poursuivent ce jeudi avec des partis de l’opposition et de la majorité présidentielle.

Ali Bongo consulte la classe politique nationale sur les principaux projets d’intégration dans la sous région Afrique centrale notamment la mise en place d’un passeport commun entre les Etats membres de la CEMAC.

Le Gabon et la Guinée Equatoriale, plus riches en pétrole que les autres Etats de la sous région accusés à tord ou à raison de bloquer ces principaux projets d’intégration sous régionale craignant d’être envahis par les ressortissants des Etats membres de la CEMAC à la recherche d’un mieux vivre.

Les pays membres de la CEMAC sont le Cameroun, la Centrafrique, le Congo, le Gabon, la Guinée Equatoriale et le Tchad.


Source : Gabonactu

Jeudi 15 Novembre 2012
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 2904 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

12.Posté par ONE REVOLUTION le 16/11/2012 17:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
QUAND ON FINANCE L’ÉRECTION DE MONUMENT A LA GLOIRE DE SONT PATER DANS UN PAYS TIER ET QUE SA PROFITE PAS AU GABONAIS YA DES QUESTION A SE POSER ?????

11.Posté par ONE REVOLUTION le 16/11/2012 16:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
LE VERITABLE BUT FAIRE VENIR LES GENS DE RCA DU CONGO VOTE ALI EN 2016 GABONAIS PASPORT CEMAC C PAS LE MOMENT EN BON ENTENDEUR SALUT

10.Posté par Grand-Maître Maçon Hiram Abiff le 16/11/2012 10:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Selon les dernières statistiques officielles, contrairement à ce qui est dit dans ce article, le Gabon n'est pas le deuxième producteur de pétrole en zone CEMAC, mais bien le troisième après la Guinée Équatoriale et le Congo Brazzaville.

Il vaut mieux pour le Gabon de s'arrimer au marché sous-régional et favoriser la libre circulation des personnes et des biens. Bien entendu, il y a lieu de comprendre et d'expliquer que la libre circulation ne signifie pas la libre installation. Au plan économique, le marché gabonais est si étroit qu'il ne peut pas y permettre le développement des affaires; et surtout l'industrialisation tant vantée par les émergents immergés dans la médiocrité et l'improvisation. C'est pourquoi les zones franches, la plus grande trouvaille industrielle du gang d'Ojukwu, sont programmées à une mort certaine d'autant qu'au Cameroun et au Congo, il y a des projets identiques avec des productions presque qu’identiques. Où donc les produits fabriqués à Nkok et / ou Mandji seront-ils écoulés si la libre circulation des personnes et des biens n'est pas actée? Mieux, les coûts de productions et la disponibilité de la main d’œuvre qualifiée sont à l'avantage dans ces deux pays; pendant que Séraphin Moundounga et consorts fanfaronnent. Les Gabonais devraient savoir que depuis une quinzaine d'années, le Gabon a décroché dans tous les classements sous-régionaux, sauf pour la corruption et la dictature. De l'émirat imaginaire où l'injustice sociale était la règle, on est devenu un mapane à ciel ouvert avec, en plus de l'injustice, la brutalité et l'envahissement des Oustafs.

Par ailleurs, il vaut quand même mieux avoir affaire à des populations qui ont des comportement socio-culturels proches ou semblables, au lieu de l'envahissement sans nom dont nous sommes victimes de la part des Kalabas, des Ibos, des Biafrais, des Yoruba, des Malinkés, des Fôns, des Ewés... avec leur cortège de fétichisme, de vaudou, de crimes rituels, de djihadisme et de fondamentalisme musulman comme la secte Boko Haram dont Ojukwu est le représentant au Gabon.

9.Posté par NEM le 16/11/2012 03:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le Gabon est un pays très perméable à l'envahissement des étrangers. Il suffit d'observer ces postes frontières pour s'en rendre sérieusement compte. Certains de ces postes ont souvent un bout de bois mal taillé et dépourvu de sécurité de résistance. Derrière les locaux vétustes qui servent de bureaux de contrôle, des pistes et traverses ont envahies la brousse. Pas de rigueur dans les contrôles, pas de surveillances nocturnes des environs d'entrées clandestines etc. Le Gabon commence à se bonder de la population chinoise qui vient gonfler les effectifs des clandestins voisins de la sous région; encore que ces derniers (camerounais, congolais, equato-guinéens etc) sont plus proches de nous. "Craindre d'être envahis par les ressotissants des Etats membres..." est un langage purement démagogique. Vider d'abord Mont-Bouêt des commerçants clandestins qui reprennent à vendre moutouki et autres denrées nocives à la population gabonaise.

8.Posté par kama ondimba le 15/11/2012 21:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Réponse au poste 3
Ne touche pas à mes actions dans les sociétés sinon je te tue.
écrit tes trucs en ciel ouvert on verra!

7.Posté par le gabonais le 15/11/2012 21:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
LE BOUITY a déja tué plus de 1000 personnes au GABON. ça ne soigne pas. ça rend fou. ça dérange les nérones. Les gens qui sortent du bouity puent. il ya des maladies intestinales qui sont provoquées par l'absorption de l'iboga.
Les franc-maçons se servent des ses rites pour sacrifier.

6.Posté par ditengu le 15/11/2012 17:09 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonne reflexion en tu es vrai gabonais mais sur un poi t je ne suis pad d accord avec toi camarade sur l interdiction de la tradition bwity ndjobi.donc tu fermes toutes ces eglises qui font rd du briut dans nos quartiers. Traditione patrimoine

5.Posté par Oréma le 15/11/2012 16:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
PAS DE PASSEPORT COMMUN POUR L'INSTANT PARCE QUE ÇA NE PROFITERA PAS AUX GABONAIS ET AUX ÉQUATO. ALI CASSE-TOI ET LAISSE-NOUS LE PAYS TRANQUILLE, ON EN A MARRE DE TOI VOLEUR DE VOTE.

4.Posté par laurenzo lamas le 15/11/2012 14:59 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
très bonne réflexion. Mais un peux exagéré.

3.Posté par REPONSE AUX GRANDS CAMARADES DU PDG le 15/11/2012 13:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les gabonais ont besoin d’une conférence nationale souveraine qui verra la participation de tous les acteurs politiques à l’intérieur qu’à l’extérieur du GABON. Il s'agit de faire un retour à la constitution de 1990 qui avait été modifiée abusivement par l'ancien président de la république en 2007. Cette nouvelle constitution sera soumise à l'approbation du peuple gabonais (référendum). Que le PDG arrête d’abrutir la population en soutenant que la conférence nationale est un coup d’état. Il s’agit de sortir du partir unique (limitation du nombre de mandat présidentiel).

Le peuple gabonais souverain demandera à lors de la CNS que :

- Le mandat présidentiel soit de 5 ans au GABON
-Le président de la république sera élu deux fois pas plus, pour enrayer la monarchisation du GABON
- Les élections municipales, législatives et présidentielles doivent se faire en deux tours au lieu d'un seul.
- Le candidat à la présidence de la république doit être gabonais de 3 ieme génération.
-Tout gabonais vivant à l’étranger ou au GABON a le droit de se présenter à la présidentielle, il suffit qu’il dépose une caution de 10 millions de francs CFA!
- Le budget du gabon doit être voté en début d’exercice et forcément contrôlé en fin d’exercice par les élus (sénateurs et députés).
-La cour des comptes doit toujours être présidé par un candidat de l’opposition
-Aucune somme supérieure à un milliard de franc cfa ne peut être sortie du budget sans l’aval des élus.
-Répartition équitable des investissements entre toutes les provinces du GABON, autrement dit les investissements ne doivent plus être faits seulement à libreville , à Port-Gentil et à Franceville, toutes les autres villes du GABON doivent bénéficier des investissements.
- Les budgets de la présidence de la république gabonaise et de la primature ne doivent plus être un secret d’état.
-Le budget d’investissement doit être strictement contrôlé par les élus (députés, sénateurs et CES).
-interdiction aux ministres en exercice de se présenter à une élection polique
-interdiction de nommer les étrangers ou les étrangers naturalisés à des postes stratégiques (DG, DGA, SG, DC, DCA)
- Il faut instaurer un conseil national des nominations ou chaque gabonais devra déposer son CV (fini avec des nominations franc-maçonniques du moyen-âge)
-Demander un audit de l’utilisation des budgets du GABON depuis 1967 date de la prise de pouvoir par les Bongos.
-Mise en place d’une commission d’enquête sur les actionnaires privés de toutes les sociétés au GABON
-Déposer une plainte à la cour internationale de justice sur les détournements opérés par ELF GABON sur le pétrole du GABON (Affaire ELF détournement de près de 4000 milliards de CFA en 20 ans d'exploitation pétrolière au GABON).
-Déposer une plainte à la CPI sur les assassinats et crimes rituels commis sous le régime d’Omar BONGO. Ces actes sont prescriptibles pendant 30 ans, si l’auteur des crimes est décédé ses héritiers payeront les frais.
Interdiction pendant 100 ans de l’exercice de la franc-maçonnerie sur le territoire national (grande loge du GABON, rose croix, grande loge symbolique du GABON)
-Interdiction de faire voyager les ministres, les présidents des grandes institutions et leurs membres de familles en classe affaire.
-Interdiction d’achats de voiture de plus de 40 millions de cfa au GABON dans les administrations.
-Ouverture d’une plainte à la Cour Internationale de Justice contre les détournements de fonds des deux derniers présidents de la république du GABON (plus de 1000 milliards de CFA sont détournés chaque année par le président de la république gabonaise en exercice sur le budget régalien).
-Plainte contre Samuel Dossou Aworet pour avoir vendu le pétrole du GABON pendant 45 ans de façon mafieuse. Selon le dernier rapport de l'ITIE, l'écart entre le montant des ventes d'hydrocarbures et les sommes correspondantes déclarées au budget du GABON, est de l'ordre de 1000 milliards de francs CFA. Il y a donc un détournement annuel de l'ordre de 1000 milliards de CFA sur les ventes du pétrole gabonais opérées par la société PETROLIN de Dossou!.
-Redécoupage des circonscriptions éléctorales au GABON et recensement de la population.
-Interdiction des pratiques du bouity, du ndjobi, du ndjembe etc sur tout le territoire national
-Augmentation du pourcentage de participation de l’état dans les sociétés.

Vive le GABON.
bongo.albertbernard@gmail.com

1 2
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...