News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Ogooué-Ivindo : Un bourbier empêche les voitures de circuler sur l’axe de Makokou-Mékambo (Par Alfred PINGO)

Le site de la Liberté - Source : AGP le Lundi 17 Mai 2010 à 15:41 | Lu 817 fois



Ogooué-Ivindo : Un bourbier empêche les voitures de circuler sur l’axe de Makokou-Mékambo (Par Alfred PINGO)
Un important bourbier, formé sur l’axe routier Makokou-Mékambo, constitue un véritable casse tête pour les automobilistes fréquentant cette voie. L’obstacle bloquent les voitures pendant des heures et parfois des jours entiers.

Ce bourbier qui existe depuis des années, se situe aux environs du district de Batouala, à une centaine de Kms à l’est de Makokou.

Les pluies qui s’abattent en cette période sur la région n’ont fait que le raviver. Les pick-up et autres camions de marque Canter, utilisés pour le transport de passagers et de marchandises sur cet axe, sont les proies de cette crevasse que les équipes de la subdivision des Travaux publics de Makokou n’arrivent pas à combler définitivement.

Certains agents de ladite subdivision imputent cette situation, soit au manque de carburant, ou l’absence d’engins pour mener à bien leur travail.

Cela va sans dire que ce bourbier ne constitue pas le seul obstacle à la circulation automobile sur cette route. Car de manière globale, ce tronçon se trouve, sur 180 Km jusqu’ à Mékambo, dans un mauvais état qui se caractérise par d’innombrables nids de poules et flaques d’eau et marres crées par le manque d’ensoleillement.

Un manque d’ensoleillement fortement favorisé à certains endroits par les bambous de chine qui poussent en désordre et forment des voûtes sur la voie, faute d’abattage.

L’eau de ruissellement creuse également des rigoles sur la chaussée, ce qui rend encore plus pénible la progression des véhicules. Le résultat est que des secousses provoquées par ces trous, causent parfois d’importants traumatismes chez les passagers qui n’ont d’autre choix que de s’asseoir inconfortablement à même le plancher des véhicules.

Il y a quelques mois, une femme a vu un orteil sectionné par la chute d’un fût rempli de carburant, lequel fût avait été violement déplacé par une secousse avant de retomber sur le pied droit de cette malheureuse dame.

Dimanche, un enseignant partant de Mékambo pour Libreville, arrivé tout souillé et complètement décontenancé à l’escale de Makokou, pour avoir passé plus de 24h coincé dans ledit bourbier.

La situation de cet axe n’est que l’arbre qui cache la forêt, car, l’ensemble du réseau routier de la province de l’Ogooué-Ivindo et de l’ensemble du pays n’est guère reluisant. Il constitue l’objet d’incessantes plaintes à l’endroit des pouvoirs publics.

Les populations reconnaissent cependant les efforts inlassables consentis par l’Etat en matière d’amélioration des voies de communication dans l’ensemble du pays. Toutefois, elles voudraient une présence permanente sur le terrain des équipes des Tavaux publics suffisamment nantis en engins d’entretien routier.

L’on rappelle que lors d’un conseil des ministres, le gouvernement avait érigé la subdivision des Travaux publics de Makokou en direction régionale, compte tenu de la vaste superficie de la province de l’Ogooué-Ivindo. La mise en fonction de cette direction se fait toujours attendre. Qui vivra, verra



Lundi 17 Mai 2010
Source : AGP
Vu (s) 817 fois




1.Posté par nkare le 17/05/2010 16:52 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
cher alfred pingo quelles sont ces populations qui ont reconnu les efforts de je ne sais quoi ou qui?mais enfin,de qui se foue-t-on dans ce pays?la rancoeur du pouvoir envers cette province date de l'epoque de bongo pere lorsqu'il donne l'ordre de tuer mba abessolo et que les ogivins refusent que le sang d'un serviteur de Dieu coule(signe de malediction)sur leur territoire,c'est á cet ainsi qu'il a tourné le dos á cette province.il ne donnait du travail qu'á ceux qui détruisent et met en quarantaine les batisseurs.alors il ny a jamais eu d'ef

2.Posté par la révolt le 17/05/2010 18:53 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
dame nkare,j'apprécie votre courage quand á ce sujet que les nôtres ont peur d'évoquer et dont on a jamais eu plus amples info.en effet,tous les ogivins meme des toutes dernières générations connaissent cette partie malheureuse de leur histoire.et dire que l'instigateur ne reconnait meme pas ce que ces populations ont fait pour lui.only God can jud

3.Posté par Mezzah le 17/05/2010 19:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Cher(e) Nkare post 1,

Bravo pour cette intervention qui a le mérite de donner quelques leçons d'histoire aux jeunes qui viennent ici.

Si l'Etat avait fait un quelconque effort, toutes les routes du Gabon seraient déjà bitumées.

4.Posté par St.Michael le 18/05/2010 00:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Quand je vois certains ici (Lepacifique/Peacemaker/nietszche/GNAMA GNAMA/ Mougoy/ etre vrais avec moi-même…) venir scander des slogans ‘Laisser notre émergence avancer’, je me dis qu’ils sont devenus des schizophrènes car ils peuvent plus reconnaitre qu’une illusion est une illusion.

Ces images nous montrent que tant que l’axe du mal Alibenbongo/pdg-francafrique sera assis sur nos institutions, notre constitution et sur nos 6 Milliards de CFA/jour, le Gabon continuera de submerger en eau profonde pour au moins deux générations.

We have got to STOP IT by all means.

Amen.

5.Posté par sco le 18/05/2010 12:47 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
l'ogooué ivindo est bien privé du developpement adéquat depuis plusieurs annnées pour avoir protégé le père Paul Mba Abessole des affres d'Omar Bongo. Non seulement, cet ancien dictateur artisan de la paix du cimétière a décidé de l'immersion de cette province mais il également privé les populations de cette zone d'émerger. Aujourd'hui Paul Mba a oublié les ogivins, il a même tué les seuls ogivins qui croyaient encore en lui par l'exclusion de leur député en poursuivant le petit avec des problèmes jusqu'à l'Assemblée.

6.Posté par Diaz le 18/05/2010 20:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mon Dieu, quand je dis sur ce forum qu'il y a des gens qui souffrent de l'émergencitose et de la bongoïte, il y a des personnes qui s'offrent le luxe de m'acccuser de dire des ballivernes.

Jugez en vous-même. Le journaliste, que dis-je, l'appenti griot fait un tableau sombre, vraiment sombre, de l'état de la route. Il dit même: i[b[''Certains agents de ladite subdivision imputent cette situation, soit au b[manque de carburant, ou l’absence d’engins pour mener à bien leur travail'']b]b]i

Questions: qui doit fournir le carburant, n'est pas l'Etat? qui doit fournir les engins, n'est-ce pas l'Etat? Mais enfin!

Si un Etat, avec tous les gros sous qu'on lui connaît, un Etat dont le budget 2010 aligne 900 millaird pour l'investissement, est incapable de fournir du carburant et des engins pour 180 km (seulement!) de routes. En quoi ses efforts sont-ils INLASSABLES?

Gracious goodness, peuple gabonais, peuple de Dieu, prouvez-moi que cet Alfred Pingo ne souffre d'une maladie!

7.Posté par Diaz le 18/05/2010 20:26 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@nkare (#1)
@larévolte (#2)
@sco (#5)


Et en bon jésuite qui se respecte, Paul Mba Abessole a trouvé que le meilleur témoignage de sa gratitude aux nobles Ogivins c'est de les récompenser par une bonne trahison. Ce qui prouve combien Judas est assurément son personnage préféré dans la Bible.

Laissez Mba Abessole avancer, JESUS CHRIST l'attends devant pour le jugement.

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...