Connectez-vous S'inscrire
News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Obama en Afrique sur fond de contre-offensive à la percée de la Chine

l'info réelle 7J/7 - Info juste & Utile : News 7J/7 le Lundi 24 Juin 2013 à 01:16 | Lu 453 fois



Obama en Afrique sur fond de contre-offensive à la percée de la Chine
Dans une interview accordée récemment à Xinhua, en prélude de la visite du président américain Barack Obama à Dakar, Ibrahima Niang, chercheur à l'Université Cheikh Anta Diop de Dakar et sociologue spécialiste des questions de la Chine en Afrique, estime que le voyage d'Obama en Afrique vise aussi à contenir la percée chinoise sur le continent.

Q : Comment analysez-vous la visite du président Obama en Afrique notamment au Sénégal. Mais également en Tanzanie et en Afrique du Sud, deux pays déjà visités par le président chinois ?

R : Il y a une sorte de ressemblance assez troublante à propos de l'itinéraire en Afrique des deux présidents, chinois et américains. Parce qu'à l'exception du Sénégal, les mêmes pays (Tanzanie et Afrique du Sud) ont été visités en mars dernier par le président chinois. En quelque sorte le continent africain est présenté comme un enjeu à la fois territoriale et économique pour ses deux grandes puissances.

Après l'élection d'Obama, les Africains pensaient qu'il va y avoir des changements sur le continent africain. Mais, ce n'est pas le cas. Au cours de son premier mandat, les questions africaines n'étaient véritablement pas ses priorités. C'est en entamant son second mandat qu'Obama a choisi de visiter ces trois pays africains pour marquer le retour ou l'ancrage des USA sur le continent. Et le choix d'un pays francophone, le Sénégal, s'explique par le fait que ce pays dégage un certain leadership sur le plan démocratique au niveau de l'Afrique occidentale.

Il y a également l'île de Gorée où il devra se rendre, pour marquer ses origines africaines et celle de son épouse. Sinon cette visite s'explique par le fait que l'Afrique est passée d'un continent à la dérive à celui de toutes les convoitises. Et ce déclic est venu avec le retour en force de la Chine sur le continent africain. C'est d'ailleurs ce retour en force de la Chine en Afrique qui explique le fait que les pays africains ont pu bénéficier des financements américains comme le Millénium Challenge account (MCA).

Q : Quel est le rapport avec la Chine ?

R: En effet, le MCA a été obtenu du gouvernement américain par certains grands artistes qui exercent dans le milieu de la musique et dans d'autres domaines artistiques. Ces derniers ont demandé au président Georges Bush d'aider l'Afrique. Or pour M. Bush, cela ne valait pas la peine car il y a eu des aides qui n'ont pas donné de résultats significatifs. Pour le convaincre, ces artistes ont fait savoir au président Bush que s'il abandonne l'Afrique, la Chine va la récupérer. Voici comment les USA ont commencé à s'intéresser beaucoup plus au continent en lui octroyant un programme de financement : MCA, dont le Sénégal a pu bénéficier.

Q : Est-ce une menace pour la Chine ?

R : Je ne pense pas que cela puisse être une menace pour la Chine. Il est vrai que l'avancée chinoise sur le continent inquiète les anciennes puissances coloniales et les USA. Mais pour l'instant, ces pays expriment cette inquiétude à travers les médias, les éditoriaux et une certaine littérature qui est encouragée par certains intellectuels. Mais dans les faits, les intérêts de ces anciennes puissances occidentales sont encore présents sur le continent. Même si les échanges commerciaux entre l'Afrique et la Chine sont devenus très importants.

Q : Qu'est-ce qui a facilité cette percée chinoise en Afrique ?

R : C'est parce que l'Afrique est un continent d'espoir pour les Chinois. Selon eux, l'Afrique est la dernière terre vierge dans le monde : un continent qui offre beaucoup d'opportunités et qui est appelé à se positionner dans l'avenir. Contrairement à une vision paternaliste qui considérait que l'Afrique est mal partie, elle n'a plus d'avenir. Les Chinois en se positionnant ont amorcé une sorte de rupture dans la compréhension du continent africain. Ils voient d'un autre œil l'Afrique qui diffère de la vision paternaliste véhiculée par les occidentaux.

Lundi 24 Juin 2013
Info juste & Utile : News 7J/7
Vu (s) 453 fois




1.Posté par l,esprit de la bougie le 24/06/2013 10:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La chine fait des progres considerable dans le developpement sociale et meme economique des anciennes colonies francaise, le boutique chinois ici et la avec des prix assez abordable due a la faciliter de la chine a produire, contrairement a la France exemple la SEEG, avec une production qui ne couvre pas les petit un million et quelques que nous sommes, la chine a prouve dans sa culture organisationnelle un certain degres de responsabilite sociale, contrairement aux autres pays qui participent au pillage du Gabon. Mr Obama laissez nous tranquille vous nous avez promis un netoyage des dictateurs, mais depuis l,ors RIEN ces meme maboules font la fete avec l,argent du contribuable et les ressources petrolieres chaque jour, achetent des maison ici et la sous vos Yeux. Enfin 60 ans de deal avec la france celle que vous avez etablie comme gendarme de l,Afrique ne nous a produits que des parleurs, des tirants, des dirigeants sans vision ni mission, Nous on dit OUI a la chine.

2.Posté par lepigeur le 24/06/2013 14:17 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Aïe ! avec autant de fautes on s'interroge sur le sérieux du propos. Il vaut mieux, par ailleurs compter sur ses propres forces au lieu d'attendre tout des autres. Nous avons toujours tendance à penser que le salut vient d'ailleurs. Il y a cinquante ans, la Chine faisait partie des pays sous développés. Aujourd'hui les résultats sont là. Nous avons fait quoi de nous même depuis ?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

NOUVEAU ! NOUVEAU ! Petit moteur de recherche de produit sur chaque mot souligné de nos articles, faites un test c'est gratuit !

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Dans la même rubrique :
< >

News en Afrique | Pays Africains | News International | Europe | C.P.I | Etats Unis | Eco Internationale


Flash Info
20/11/2017 07:51

Flash info : Notre version mobile, plus rapide

Nous venons de rendre notre version mobile et tablette plus rapide, après plusieurs mois de travail, en vous informons aussi que votre site est rentré dans le club des meilleurs sites francophones...
Info juste & Utile : News 7J/7








Sport... !

Les Articles les plus lus

Démangeaisons : qu'est-ce que ça cache ?

0 Commentaire - 13/08/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

Pourquoi la bière fait - il tant uriner ?

0 Commentaire - 24/08/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

»Le destin m’a condamné à la stérilité »

0 Commentaire - 04/06/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

» Notre histoire d`amour qui a bouleversé ma vie”

0 Commentaire - 27/09/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

Cet accessoire qui peut vous aider à dormir plus vite

0 Commentaire - 10/07/2017 - Info juste & Utile : News 7J/7

Savoir Bien Vivre...

La Femme Emancipée

Incroyable !