News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Nzouba Ndama s’insurge contre les ministres boycotteurs des auditions parlementaires

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Vendredi 4 Janvier 2013 à 07:00 | Lu 1408 fois



Nzouba Ndama s’insurge contre les ministres boycotteurs des auditions parlementaires
Le président de l’Assemblée nationale, Guy Nzouba Ndama s’est insurger ce jeudi lors de la cérémonie de présentation des vœux au président de la République, Ali Bongo Ondimba, contre certains ministres qui se sont illustrés durant les sessions parlementaires 2012, dans le boycott des auditions programmées par l’Assemblée nationale.


« Lors de la prochaine session, les membres du gouvernement qui n’obtempérons pas aux interpellations des députés seront dénoncés sur la place publique », a averti M. Nzouba Ndama avant de préciser que le gouvernement est responsable uniquement devant l’Assemblée nationale.

Selon le député en chef, les Agences qui ne sont que des outils d’aide à la décision, ne sauraient se substituer aux missions du parlement qui consistent à voter les lois, consentir l’impôt et contrôler l’action du gouvernement . Sans les citer, le président de l’assemblée nationale a déploré et voit du mauvais goût la confusion que certains ministres entretiennent à ce propos.


Parmi les agences créées par décrets présidentiels, l’Agence nationale des grands travaux (ANGT). L’ANGT est un organe rattaché à la présidence qui pilote toute la politique gouvernementale en matière d’infrastructures.

Cette cérémonie de vœux a été élargie non seulement au gouvernement mais aussi au sénat, au corps judiciaire et à la Cour constitutionnelle.

La présidente de la Cour constitutionnelle, Marie Madeleine Mbourontso a pour sa part invité le chef de l’Etat à tout mettre en œuvre avec la classe politique, un modèle biométrique fiable encours d’élaboration pour que les élections 2013 se passent dans les bonnes conditions.

« Il ne faut pas que ce grand rendez vous soit à l’image d’une montagne qui couche la sourie », a-telle dit.

En matinée ce sont les diplomates accrédités au Gabon qui ont ouvert le bal. Au nom de ses pairs, le diplomate du Congo Kinshasa en sa qualité de doyen, Janneot Tchowa Létamba a sollicité de la prochaine conférence des chefs d’Etats la de CEEAC, la nécessité urgente de mettre en œuvre les mécanismes du COPAX (Conseil de paix et de sécurité en Afrique centrale) pour mettre fin aux crises persistantes qui sévissent en RCA et à Goma (RDC).

Ce 4 janvier, la série des vœux au chef de l’Etat, Ali Bongo Ondimba va s’achever avec la presse, les syndicalistes et autres composantes de la société.


Sydney IVEMBI
gabonactu

Vendredi 4 Janvier 2013
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 1408 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

11.Posté par NESTOR le 05/01/2013 05:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Notre gouvernement bat-il de l'aile ,? Avec des ministres qui boycottent en toute impunité les conférences de presse du Premier Ministre , des ministres qui refusent de répondre aux questions d'actualité au parlement , tout ça sous l'oeil amusé du chef de l'Etat.
Ces ministres qui sont nourris et logés aux frais de l'Etat alors que les Gabonais dorment dans des abris de fortunes et ne mangent pas à leur faim, ces ministres qui ont des véhicules de fonction avec chauffeur pendant que les gabonais ont du mal à se rendre à leur lieu de travail sous sous un soleil d'aplomb sont incapables de remplir leur fonction..Ces ministres qui vont se faire soigner à l'étranger pendant de l'hôpital général de Libreville n'est plus capable de remplir sa fonction , voilà ce que Dieu leur a demandé de faire du Gabon.
Le peuple Gabonais va t-il va continuer à ne rien voir et à ne rien entendre ?
Une chose est très sure, nos ministres sont payés à prix d'or, pour commettre des crimes rituels, détourner les fonds publics, l'exemple le plus récent étant celui de l'actuel ministre de l'agriculture , en un mot devenir des hors la loi . Voilà le Gabon émergent.

10.Posté par ONTETE le 04/01/2013 22:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

CA NE FAIT QUE COMMENCER , TRES BIEN
GUY NZOUMBA COMME TU ES A VIE A L'ASSEMBLE , TOI AUSSI TU PASSERAS A LA BARRE UN JOUR , QUAND LE GABON CHANGERA
PRÉSIDENT ILLÉGITIME
MN ILLÉGITIMES
OCCUPE TOI DE CE QUI SE PASSE DANS TA CENTRAFRIQUE NATALE ET BOUFFE TRANQUILLEMENT,CAR UNE BOUCHE PLEINE NE PARLE PAS OU NE SE PLEIND PAS.
IDIOT CENTRAFRICAIN VAAAAAAAAAAA

9.Posté par Pala le 04/01/2013 21:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les ministres sont fatigués de jouer les figurants. Ils ne décident de rien. Quelqu'un décide tout et dépense les budgets à leur place. Appeler le dépenseur en chef et laissez les ministres qui ont décidé d'assumer. Ils ont refusé de se pointer à l'exibition des soi-disant chantiers. Ils ne veulent plus perdre leur temps précieux pour des soi-disant auditions. La révolution de palais!!!

8.Posté par Kouralepet le 04/01/2013 20:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Honorable Mr Nzouba, il est tout à fait juste de vôtre de dénoncer l'attitude des Ministres boycoteurs des auditions parlementaires.Comment voulez-vous que nos ministres craignent vos collègues qui viennent au palais Léon Mba user leurs fonds de pantalons et terminer leurs nuits ? Vous disposez d'une arme redoutable qui est la motion censure; avec la majorité écrasante dont vous disposez, vous avez toutes les possibilités de mettre hors d'état de nuire
ce gouvernement. QU'ATTENDEZ-VOUS ? êtes-vous complice ?

7.Posté par Lola le 04/01/2013 13:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Quand M. D'AKOK parle de malbouffe, il a raison. Tous ces loubars passent par le nouveau Boulbess ici derrière l'assemblée pour se désaltérer à l'abris du verre piègé, de l'assiette chinoise. C'est ici qu'ils vident aussi leurs tripes. La bande des pépés et des mémés virés du gouvernement et affectés à l'assemblée nationale a décidé de régler les comptes à ces jeunes ministres qu'il traite d'incompétents et d'inexpérimentés. Chacune de leurs copies est passée au peigne fin. Les questions aux ministres se transforment en une véritable torture pour ceux là qui ne maîtrisent pas leurs dossiers et pensaient que cet exercice était qu'une simple formalité. Du coup le banc des ministre est déserté.
On le sait ici. L'explosion au vol d'ALI viendra du PDG.
Heureusement, le peuple attend les cueillir au vol pour en faire une bonne bouillie.

6.Posté par daffy le 04/01/2013 12:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Attend man ils vont dire quoi à l'assemblée nationale, il ne gèrent rien du tout. Se sont des pseudos ministres, des échantillons. Convoque plutôt les agences c'est elles qui gèrent le gain. Vous avez semer le vent man il faut supporter la tempête.

5.Posté par King le 04/01/2013 11:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Nzouba Ndama, fait tout simplement preuve d'idiotie.
donc tu ne savais pas que tu es président bidon, d'une assemblée nationale BIDON et tu viens te plaindre devant quelqu'un d'illégitime.
Mouf dégage!

4.Posté par mbilingang le 04/01/2013 11:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Quand l'architecte du TSF, sieur Nzouba Ndama, se plaint de l'arrogance des ministres d'Ojukwu, qu'il a porté au pouvoir par la force et la farce, c'est le pyromane qui joue au pompier !

3.Posté par LES AFFAIRES DE NOUS-MEMES NOUS-MEMES le 04/01/2013 10:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ Nzouba Ndama

On ne peut pas vouloir une chose et son contraire, le Gabon est a l'image des choix égocentriques que votre système BONGO-PDG impose. Pourquoi les membres du gouvernement devraient-ils accepter de ce faire auditionner par une assemblée nationale qui leurs aient acquises ? pourquoi perdre de son précieux temps pour rédiger un rapport a lire devant des députés illégitimes comme l'est ce régime ? Il n'y a pas de démocratie au Gabon la preuve personne ne vous respect meme pas ceux de votre propre camp politique. Qui cherche trouve et qui trouve supporte. Quel que fois les acteurs eux-aussi sont fatigués jouer à la comédie si ce n'est pas un moyen pour eux d'exprimer leurs arrogances et leurs mépris inculqués par votre système dictatorial.

« Lors de la prochaine session, les membres du gouvernement qui n’obtempérons pas aux interpellations des députés seront dénoncés sur la place publique », a averti M. Nzouba Ndama et çà les fera quoi ? ah laissez-nous avancer, lol

2.Posté par Priscilla le 04/01/2013 10:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
meme mbourantsouo la put... de la republique se trouve maintenant des talents d'actrice
je suis sure que si ali odjukwu acrombessi n'etait pas un pede elle serait passe du pere au fils. Tchipppp

1 2
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...