News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Nouvelle grève de la faim des agents de Gabon Fret

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Mercredi 4 Juillet 2012 à 01:09 | Lu 598 fois

Après un rendez-vous raté avec le ministre de l’Économie, de l’Emploi et du Développement durable le 30 juin dernier, les 45 agents de la société Gabon Fret viennent de reprendre la grève de faim entamée le 8 mai dernier et suspendue après avoir reçu l’assurance du règlement des 19 mois d’arriérés de salaires et la régularisation du plan social négocié avec les autorités.



Nouvelle grève de la faim des agents de Gabon Fret
Les agents grévistes de la société Gabon Fret, spécialisée dans la manutention aérienne, ont renoué ce matin du 2 juillet avec leur sit-in devant le ministère de l’Économie, pour réclamer le payement de 19 mois d’arriérés de salaires et la régularisation du plan social négocié avec les autorités.

«Nous avons entamé des démarches et avons été reçu par les agents du ministère, notamment monsieur Itsita, un des conseillers du ministre Luc Oyoubi, qui nous ont certifié que nous serons payés au plus tard le 30 juin, et jusqu’à ce jour, nous sommes le 2, nous ne sommes pas payés», a déclaré Richard Obiang Ndong, l’un des grévistes.

«Lors de notre précédent mouvement de grève, le ministre nous a reçus, et nous avait rassurés de ne pas nous inquiéter et qu’on allait être payé et qu’on n’avait plus de raisons d’observer notre sit-in sur le site. Cette fois-ci nous ne partirons pas d’ici si nous ne sommes pas totalement payés. Pas d’argent, personne ne bouge du ministère quitte à mourir», a poursuivi Richard Obiang Ndong.

La précarité dans laquelle se trouvent les agents de cette société est la conséquence de la fusion de la Société nationale d’acconage et de transit (Snat), Air Gabon et Delta Synergie, mais aussi de ce que toutes les demandes d’intervention et signaux de détresse adressés aux autorités compétentes sont restés lettre morte. Toutes choses qui ont motivé l’observation de cette grève de la faim pour réclamer les impayés de leurs salaires.

Avant la mise en ligne cet article, les agents grévistes ont reçu la visite du tout nouveau secrétaire général du ministère de l’Économie, de l’Emploi et du Développement durable, Jean Philippe Ndong Biyogho, qui leur a demandé de se déplacer vers le ministère du Budget, des Comptes Publics et de la Fonction Publique. Selon le Secrétaire général, le dossier relatif à la situation de ces employés se trouverait au niveau du Budget qui se charge de la suite. Une nouvelle qui, selon Migouanga, l’un des agents de Gabon Fret concerné, les oblige à changer de site pour manifester. Le cap a donc été donné en direction du ministère du Budget.

Les employés de Gabon Fret ont été mis au chômage depuis novembre 2011. Spécialisée dans la manutention aérienne, Gabon Fret était à l’origine un démembrement d’Air Gabon, il a été privatisé en 1995 et n’a enregistré qu’une suite de problèmes depuis 2004 avec l’arrêt définitif des activités de la compagnie aérienne nationale gabonaise, mais la situation s’est empirée suite à la perte de son dernier gros client, la société aérienne Air France. Les employés assuraient alors que leur secteur d’activité ne se portait pas si mal que ça. Ils étaient donc convaincus que le cul-de-sac dans lequel ils se sont retrouvés n’était que la conséquence d’un mauvais management. Aujourd’hui, leur déplorable situation est le résultat du non-respect des procédures et des lois.


Gabonreview

Mercredi 4 Juillet 2012
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 598 fois




1.Posté par Gabao kool le 04/07/2012 04:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Ce n'est qu'un début d'un mouvement qui doit prendre une recrudescence nationale. Ayant commi la sottise de museler et d'étouffer le peuple par la repression policiere et militaire, Ali ODJUKU BONGO, bien que conscient de son « hold up » électoral de 2009, a très vite oublié l'éffet de dégagement comme la conséquence d'un peuple qui désormais aspire d'être traité comme des humains.

Les fils de la nation annoncent leur surgissement pour revendiquer ce qui leur appartient. Après avoir dépensé 5-7 millions de CFA dans l'un des forum les plus ridicul et sugrenu de l'histoire, Ali ODJUKU et les n'ont pas machés leurs mots pour prouver leur apatridre, leur mépris, leur égoïsme, leur brigandage ou en un mot, leur cliché pour le GABON et son PEUPLE.

Aujourd'hui comme par hasard, je suis tombé sur les « capital cities » de certains pays de nos frères et sœurs Africains, notamment, ( Dakar, Abidjang, Bamako, Acca etc.. ), que j'ai éssayé de comparer à Libreville, seules les larmes m'on consolidées. Notre capitale est comme un grenier. Pas de routes, pas d'immeuble imposants, Libreville manque même d'eau potable, la population côtoie avec les serpents, les rats,les moustiques, tout est entassé en un tout sans plan.

Qu'est-ce-que feu BONGO a fait de l'argent du GABON durant ses 42 ans de pouvoir? Quand bien même nous manquons des
hôpitaux, d'universités, de voie de communications, de
logements sociaux, de tout, rien n'esr fait rien!!!!

Notre insignifiance démographique aurait dont nous servire de tremplin pour prendre de vitesse la plupart de ces pays qui sont non seulement largement plus peuplés, mais aussi ne disposent pas en majorité le même sous sol que le GABON. Malhereusement les BONGO et le PDG ont érodés le pays, aussi nuls qu'ils sont, leurs arrivée au pouvoir a transcendé et influencé les esprits faibles, bien qu'intellec

2.Posté par Gabao kool le 04/07/2012 04:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Correction: ridicule - servir - forums - intellectuels à la fin.

3.Posté par Gabao kool le 04/07/2012 05:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Corrections: ridicules, sugrenus, servir, forums, intellectuels à la fin. Poste 1

4.Posté par akié!!!!!!!!!! le 04/07/2012 14:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
LA FRANCAFRIQUE EST UN CRIME CONTRE L'HUMANITÉ AU MÊME TITRE QUE LA TRAITE DES NOIRS ET L'EXTERMINATION DES JUIFS. TOUS CEUX QUI ONT CAUTIONNÉ CE CRIME; MÊME DCD, DEVRONT ÊTRE JUGÉS ET LEUR MÉMOIRE SALIE.

5.Posté par King le 04/07/2012 16:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Écoutez payer les salaires de ces pères et meres de familles c'est simple il y a l'argent dans ce pays et beaucoup d'argent!
aucune banque au monde ne peut refuser un prêt au Gabon!

6.Posté par NEM le 04/07/2012 17:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Nous avons, visiblement dans ce cas de situation, la caricature de l'incompétence notoire de certains responsables des Ministères gabonais. Le fait de manquer de responsabilités à la prise des risques sur le solutionnement d'un problème vital rélève du désordre moral. Il est bien indiqué "19 mois de salaires impayés" ! ce n'est vraiment pas normal. Que Gabon Fret et le Ministère de tutelle trouvent une solution rapide à ce triste sujet. Car ce sont des familles gabonaises qui souffrent derrière ces pères et mères dont le droit vital est bafoué.

7.Posté par FOUTAISE le 04/07/2012 17:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Vive l'émergence!

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...