News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Ndong Sima - Il y a péril en la demeure au Gabon avec l’effondrement en cours des prix du pétrole.

Le site de la Liberté - Perspectives Gabon le Mardi 16 Décembre 2014 à 16:15 | Lu 3386 fois



Les cours du pétrole affichés par les principales bourses mondiales présagent d’une situation critique à très brève échéance compte tenu de la dépendance extrême de nos finances publiques aux revenus de cette activité.

L’année 2014 avait déjà enregistré une loi de finances rectificative dont le rapport économique et financier et plus particulièrement les hypothèses de croissance étaient pour le moins discutables. Les services des ministères de l’économie et du budget anticipaient en effet une croissance de 5,1% lorsque la diminution de la demande globale laissait entrevoir une contraction de l’activité comprise entre 15 et 20% par rapport à l’année précédente.

Cet optimisme forcé a conduit à maintenir un trend de dépenses publiques incompatible avec la réalité des recettes perçues tant et si bien que l’ensemble de l’Administration s’est vu réduit à un ajustement de facto de ses dépenses en rupture avec le discours officiel. 2014 se termine ainsi à la rame. Nombre d’administrations peinent à engager leur budget amplifiant les difficultés de nombreux opérateurs économiques traditionnellement dépendants des marchés de l’Etat.

L’effondrement actuel des cours du pétrole rappelle par sa vitesse et son ampleur une situation déjà vécue en 1986 lorsque les prix avaient été réduits d’un peu plus de 50% par rapport à leurs niveaux de 1985. La suite, les plus anciens s’en souviennent. Ce fut le début d’une descente aux enfers qui a duré jusqu’en janvier 1994.

L’ampleur de la chute attendue des recettes pétrolières et son incidence sur les revenus totaux de l’Etat commandent une remise à plat de l’ensemble des hypothèses budgétaires tant pour les recettes que pour les dépenses pour envisager un changement urgent de palier rendu nécessaire par l’évolution de l’environnement international et l’extraversion toujours très forte de notre économie.

La loi de finances 2015 examinée par le Parlement au cours de la session qui s’achève était déjà discutable sur certaines de ses hypothèses. Elle tablait notamment sur une baisse du prix du pétrole de 20% et une appréciation du taux de change du dollar américain de 2,1% par rapport au franc CFA. On sait ce qu’il en est avant même que l’année 2014 ne soit terminée, les prix du pétrole se sont repliés de près de 40% et rien n’indique que ce mouvement soit terminé.

La loi de finances à peine votée est ainsi devenue caduque avant même d’avoir été promulguée. A la baisse des revenus pétroliers vont s’ajouter celle des investissements publics et plus généralement celle des dépenses publiques qui affecteront d’autant la demande globale. Ce ne sont plus les mois mais les semaines et peut-être même les jours qui sont comptés avant que le choc qu’annoncent les marchés ne soit perceptible de tous.

La situation est critique et on doit considérer qu’il y a désormais péril en la demeure que tout retard ou toute complaisance dans l’ajustement qu’il impose ne feront qu’aggraver.

- See more at: http://ndongsima.com/?p=46#sthash.h6BtbB6l.dpuf

Mardi 16 Décembre 2014
Perspectives Gabon
Vu (s) 3386 fois




1.Posté par Boussougou le 16/12/2014 18:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
N'en déplaise....rien à cirer avec ce manque à gagner. De toutes façons , le peuple n'a jamais profité de cette manne pétrolière......Il y aura moins d'argent dans les caisses et Ali Bongo et ses 40 voleurs n'auront rien à rien à piller

2.Posté par AbdourahmaneDavidMartin le 17/12/2014 12:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Parole et parole, tu vis ou? Au lieu de t'engager comme un vrai homme... Apres toutes ces humiliations te voila encore fidèle au PDG... Par ton silence tu aides bien "la légion étrangère" a s'enrichir encore et encore... Alors tes analyses a 2 euros gardent les pour toi.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...