News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Moukagni Iwangou interpelle les forces de l’ordre sur les crimes économiques de Delta Synergie

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Vendredi 27 Mars 2015 à 08:54 | Lu 5155 fois

Jean de Dieu Moukagni Iwangou, président de l’Union du peuple gabonais (UPG) est passé à l’offensif ce jeudi à l’occasion d’un point de presse tenu à Libreville en invitant à une intervention d’une armée républicaine afin de stopper dans l’urgence l’hémorragie financière perpétuée par Ali Bongo et son clan familial. Ce, à travers le système de captation, de prédation et d’accaparement de tous les pans juteux de l’économie gabonaise à travers leur holding Delta Synergie.



Après l’affirmation de son droit d’inventaire dans le dossier de la succession d’Omar Bongo Ondimba, le président de l’UPG, Jean de Dieu Moukagni Iwangou, haut magistrat, expose dans son adresse tout le système de prédation de l’économie gabonaise.

Par le biais de la machine des sociétés écrans notamment avec la holding familiale Delta Synergie, le clan Bongo Ondimba s’est taillé toutes les belles et faramineuses parts d’actions dans toutes les plus grandes entreprises gabonaises génératrices des richesses de l’économie nationale.

Après avoir menacé également d’en référer au peuple devant la rupture du pacte républicain, à l’initiative des institutions de la République gabonaise, Moukagni-Iwangou, mandataire du Front uni de l’opposition, revendique que toutes ces dividendes spoliées dans les caisses de l’Etat Gabonais par ce système de pillage soient rendues au peuple Gabonais.

L’habileté de l’enrichissement illicite du clan familial Bongo Ondimba, dans leur ensemble mené par Ali Bongo et Pascaline Mferri Bongo Ondimba a atteint son paroxysme. Leur génie unique, publié aux éditions encyclopédiques familiales du pillage clanique Bongo-régime PDG devrait surement être très distingué par les grandes écoles d’économies américaines et londoniennes mondialement reconnues.

D’où leur combat de voir accomplir leur rêve royal ressassé maladroitement par Pascaline Mferri, et son frère Ali Bongo Ondimba de régner éternellement à la tête de la Présidence de la République Gabonaise. Et ce, sans aucune alternance politique démocratique, comme leur père, l’autocrate tout puissant Omar Bongo, mort au pouvoir après 42 ans de pillages ostentatoires comme le démontre cette prédation effarante.

Nous vous livrons l’intégralité de son exposé aux allures de réquisitoire judiciaire qui jette un éclairage sur la boulimie financière et l’opulence légendaire du clan familial Bongo Ondimba dont Ali Bongo est l’un des garants protecteurs du jackpot du siècle.

Aujourd’hui, nous savons désormais que la République est gouvernée par un régime hors la loi.

Aujourd’hui, le Peuple exige la démission du régime hors la loi.

Aujourd’hui nous constatons que l’armée frappe le Peuple, pour protéger le régime hors la loi.

En frappant le Peuple, l’armée nationale veut-elle signifier à chaque gabonais :
que les membres du régime au pouvoir doivent éternellement rester impunis ?
Que la famille présidentielle doit se partager à elle seule toutes les richesses de notre pays à tous ?

Que la fortune amassée sur le dos du Peuple par Delta Synergie, le dispositif mis en place par la famille présidentielle pour capter les biens de la Nation, ne doit pas être vérifiée ?

Que toutes les sociétés déjà découvertes, ou toutes celles à découvrir, n’ont aucun compte à rendre au GABON, c’est-à-dire :
1. Ank Gabon, une société spécialisée dans le traitement du manioc, contrôlée à
39,2% par la famille Bongo Ondimba.
2. Mining Logistics, une filiale du groupe Bolloré qui offre un soutien logistique au
secteur minier gabonais, contrôlée à 30% par la famille Bongo Ondimba.
3. Ragasel (29,1 %), une raffinerie de sel, contrôlée à 29,1% par la famille
Bongo Ondimba.
4. Somipar contrôlée à 28,5% par la familleBongo Ondimba.
5. Petro Gabon Holding spécialisée dans la commercialisation des
hydrocarbures, contrôlée à 17% par la famille Bongo Ondimba.
6. Les Carrières de Makora contrôlée à 13,04% par la famille Bongo Ondimba.
7. Maboumine, qui gère un immense projet d’exploitation de gisement
polymétallique au sud-est de Libreville, contrôlée à 5% par la famille Bongo Ondimba.
8. la Somivab qui œuvre dans le bois, contrôlée à 2,68% par la famille Bongo Ondimba.
9. la Comilog, une filiale du géant français des mines et de la métallurgie Eramet,
contrôlée à 0,03% par la famille Bongo Ondimba.

Dans la finance et les banques

10. le groupe BGFI Bank , ses filiales BGFI Holding, FINATRA, qui recycle l’argent
desBongo Ondimba.
11. d’Ecobank Gabon, contrôlée à 7,5% par la famille Bongo Ondimba.
12. l’Union gabonaise de banque, contrôlée à 5,21% par la famille Bongo Ondimba.
13. Banque internationale pour le commerce et l’industrie du Gabon (BICIG), une
filiale de la BNP, contrôlée à 3,23% par la famille Bongo Ondimba.
14. la compagnie du Komo, l’autre véhicule financier, qui est au capital de la
Société d’énergie et d’eau, contrôlée à 15% par la famille Bongo Ondimba.

Dans les assurances

15. le groupe Ogar, contrôlée à 60,69% par la famille Bongo Ondimba.
16. la Solicar et Assinco, sont contrôlés respectivement à hauteur de 55 % et 7,5 % par la familleBongo Ondimba.

Dans les transports

17. la Sarep, contrôlée à 54% par la famille Bongo Ondimba.
18. La SN2AG, spécialisée dans l’aviation d’affaires, contrôlée à 34,99% par la
famille BONGO.
19. Gabon Fret, contrôlée à 20% par la famille Bongo Ondimba.

Dans le BTP

20. la Socoba, principale bénéficiaire des travaux publics du pays, contrôlée à
50% par la famille BONGO.
21. Le groupe français Bouygues, présent au Gabon au travers de la société
ETDE/SOGEC, contrôlée à 4,54% par la famille BONGO.

Dans l’immobilier

22. le géant gabonais IMP, contrôlé à 35% par la famille Bongo Ondimba.
23. son concurrent AICI, contrôlé à 20% par la famille Bongo Ondimba.

Dans le textile

24. la société MGV, connue pour fabriquer tout ce que le pays compte d’uniformes
(écoliers, armée, hôpitaux…), contrôlée à 34,7% par la famille Bongo Ondimba.

Dans les médicaments

25. la Société gabonaise de fabrication de médicaments, la Sogafam, contrôlée à
60% par la famille Bongo Ondimba.

Dans la sécurité

26. SGS, leader dans la sûreté des sites sensibles, ambassades, ports ou
aéroports, contrôlée à 69,3% par la famille Bongo Ondimba et à 9,2% par la famille
d’Ernest Mpouho Epigat.

L’armée nationale, la Gendarmerie Nationale, la Police Nationale sont instituées pour l’intérêt de la Nation et non pour les convenances de ceux qui en ont la gestion. L’armée est républicaine et doit rester républicaine.

Merci de transmettre ce message à chaque militaire, à chaque gendarme, à chaque agent de police. Afin que nul n’en ignore.

Je m’appelle MOUKAGNI-IWANGOU
Je suis né à Mouila
Je réside dans la commune d’AKANDA
Je suis prêt à répondre de l’ensemble de mes actes.
Rappelons que la succession d’Omar Bongo chiffrée à 360 milliards, lève le voile sur le modèle économique à l’origine de son immense fortune. Laquelle ne serait rien sans Delta Synergie, une holding familiale conçue pour s’accaparer des bénéfices personnels en acquérant des parts sociales du fleuron de l’économie gabonaise.

La répartition de cette manne fait grincer les dents parmi les héritiers alors que Ali et Pascaline Bongo raflent la mise avec les 2/3 du butin présidentiel à hauteur de 183,46 milliards. La cinquantaine d’autres héritiers doivent se contenter chacun de 3,39 milliards. Une injustice donc !

Officiellement, indique Mediapart, « Delta Synergie a été valorisée dans le cadre de la succession d’Omar Bongo à 27,8 milliards de francs CFA. Plusieurs héritiers soupçonnent une sous-évaluation massive, au regard de l’emprise réelle de la holding sur l’économie gabonaise. »

Vendredi 27 Mars 2015
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 5155 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

23.Posté par Claircommloderoch le 31/03/2015 17:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le pillage continue ...

ENQUÊTE
Comment dépenser 86 millions en billets d’avion ? La recette de Pascaline Bongo
Par Xavier Monnier (contributeur Le Monde Afrique)
LE MONDE Le 31.03.2015 à 14h26 • Mis à jour le 31.03.2015 à 14h52

En savoir plus sur

http://www.lemonde.fr/afrique/article/2015/03/31/comment-depenser-86-millions-en-billets-d-avion-la-recette-de-pascaline-bongo_4606723_3212.html#ckkfdzMAHrDd3yB7.99

22.Posté par NEM le 31/03/2015 10:53 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
NB: A @Post15 desmond

21.Posté par NEM le 31/03/2015 10:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
A @Post 16, desmond,
Il faut savoir ce que tu vas faire, car ton message n'est pas clair! Tu veux attaquer la résidence?! Mais la résidence n'est pas la cible que tu dois choisir? Il faut attaquer le résident lui-même.
Tu vas te brûler pour l'honneur du peuple! c'est que tu ne peux pas attaquer! Donc tu préfères mourir au lieu de faire le contraire! Alors ça c'est une blague. Ne racontes pas n'importe quoi quand tu ne peux que tuer toi-même. Laisses la résidence d'autrui tranquille car il y a les enfants là dedans qui ne t'ont rien fait. Ton suicide ne sera qu'une perte de citoyen inutile. Alors réfléchi bien sur ce que tu vas faire pour te valoriser et prends la meilleure décision.

20.Posté par POG online le 30/03/2015 22:09 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Seul le soulèvement de l''armée ou un coup d''état est de mise pour le départ de ces montres vampires.

19.Posté par FOUTAISE le 30/03/2015 20:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ôooooo que OUI !!! Il faut arrêter le massacre !!! Si une armée républicaine ( je ne parle pas de la milice personnelle d'Ali Bongo) existe, elle doit REAGIR! C'est impératif!

18.Posté par Le Sankariste le 30/03/2015 12:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Poste 17, c'est votre droit de vous exprimer ainsi. Ali passera, OK. Ali gouvernera OK. Mais saches, mon cher que le pouvoir de ton champion n'est nullement celui donné par le peuple. La justice triomphera un jour.

Lu Pour vous sur mays-mouissi.com

"Administrations fermées, enseignants en grève et établissements scolaires déserts depuis près de 3 mois, le Gabon est agité par une grave crise sociale. Dépassés par la tournure des événements, le Président de la République et le gouvernement semblent impuissants. Une crise de confiance s’est installée entre les syndicalistes et les autorités, les négociations tournent au dialogue des sourds. Pourtant avec 18 000 milliards FCFA de budget engrangé entre 2009 et 2015, les autorités ont disposé de suffisamment de ressources pour réaliser des investissements structurants, engager la nécessaire réforme de l’Etat et organiser une meilleure redistribution des ressources. Au lieu de cela, ils ont plutôt fait le choix d’investissemenfts hasardeux.

« Ali Bongo sait promettre mais ne sait pas tenir », cette phrase traduit un reproche récurrent des syndicalistes au Président de la République. En effet à l’origine de la crise sociale, il y a des promesses multiples et parfois démagogiques du président de la République.

Des promesses, encore et encore

Alors que rien ne le lui imposait, sans consultation et ni préparation, le Président de la République a décidé en 2014 de généraliser une prime (la prime d’incitation à la performance) jusque-là réservée aux seules régies financières à l’ensemble des fonctionnaires. Au moment de l’annonce de cette généralisation, le Chef de l’Etat n’avait pas pris la peine de s’assurer que les caisses de l’Etat disposaient de suffisamment de ressources pérennes pour supporter la charge indue.

Aujourd’hui, 9 mois après la généralisation de la PIP, les fonctionnaires la perçoivent systématiquement avec des trimestres de retard. D’un trimestre sur l’autre les montants varient sans qu’on ne comprenne pourquoi causant de nombreux mécontentements.

Une autre promesse non-tenue est à l’origine de la radicalisation des syndicats. Au cours de son discours à la nation du 31 décembre 2014, le Président de la République s’est senti obligé d’annoncer une augmentation généralisée des salaires dans l’administration publique avec prise d’effet dès janvier 2015. 3 mois après l’annonce, aucune augmentation. A cette occasion la parole publique du Chef de l’Etat a perdu du crédit auprès de ces concitoyens.

Depuis son accession à la magistrature suprême Ali Bongo a multiplié les promesses qui n’ont pour la plupart connu aucun début de réalisation. C’est le cas notamment de :

– La construction de 400 salles de classes avant la rentrée scolaire 2013 ;
– La construction de 5000 logements par an ;

– La construction d’universités à Port-Gentil, Boué, Oyem et Mouila
– La création d’une compagnie aérienne nationale avant la CAN 2012

– La construction d’une voie de contournement de l’aéroport de Libreville avant la CAN 2012 ;

– La réfection des voiries de la ville de Bitam ;

– L’augmentation du SMIG à 150 000 FCFA ;

– La construction de 10 fermes agropastorales à travers le pays ;

– Etc.

18 000 milliards FCFA de budget depuis 2009

Sources: mays Mouissi.com

17.Posté par Ali bongo passera en 2016 le 30/03/2015 01:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
algré le contexte social morose, Ali Bongo est crédité d’une victoire sans bavure en 2016. Raisons : il dispose d’un dispositif politique impressionnant qui est derrière lui (PDG, majorité, associations, sympathisants). Il y a aussi son action politique qui a un impact social réel sur les populations (Graine, Cnamgs, bourses, allocations familiales, PIP, emploi). Des projets visibles et palpables qui ne manquent pas de susciter l’intérêt de la part des populations. C’est dire qu’Ali Bongo a redonné espoir à plusieurs Gabonais, via tous ces projets qui ont véritablement impacté leur quotidien. Autant de raisons d’espérer. Ce qui n’est pas rien. Le fait d’avoir en 2015 toutes ces grèves dans l’administration publique nous fait présager d’une année 2016 beaucoup plus calme en matière de revendications sociales d’autant plus que le gouvernement d’Ona Ondo est obligé de trouver des solutions à la fronde sociale qui perdure. Nul doute que le professeur est occupé dans son laboratoire à nous sortir le miracle de l’accalmie sociale.

Le président de la République qui a multiplié les rencontres avec les hiérarques de son parti notamment ceux appelés les caciques, voudrait mettre fin à d’éventuelles démissions à venir. Ali Bongo Ondimba range donc les têtes fortes du PDG derrière lui, ce qui est de bon augure pour 2016. La jeunesse ne sera pas en reste dans ce dispositif victorieux. D’abord l’UJPDG qui a multiplié depuis des mois des rencontres avec ses troupes et même des jeunes en dehors du parti, constitue un maillon important du dispositif d’Ali 2016. La jeunesse constituant le gros de l’électorat nécessaire pour une victoire cash. Les associations et les partis de la majorité républicaine et sociale, avec un porte parole de ce groupe qui a décidé de faire entendre sa voix.

Le Président de la république dispose d’un autre atout nécessaire pour triompher dans les mois prochains : le capital sympathie. De milliers de gabonais et gabonaises qui ne sont pourtant pas affiliés à la politique directement pourraient soutenir Ali Bongo. Cette sympathie vient principalement des attaques dirigées vers le Chef de l’Etat, des attaques jugées inopportunes puisque ne concernant en rien le projet politique de ce dernier. Il s’est retrouvé en situation de victime et forcément cela à jouer en sa faveur.

L’autre atout d’Ali Bongo Ondimba ne vient pas de son camp politique mais plutôt de l’opposition. L’opposition gabonaise disparate, manque de vrai projet, avec des leaders en manque de légitimité, victimes d’une guerre d’égo. Il y a aussi le fait que dans cette opposition, plusieurs partis politiques ont un défaut : celui de l’absence de structures de bases solides, tout comme les structures d’une jeunesse dynamique.

Le seul vrai argument de l’opposition reste sa capacité à nuire, à casser l’image du Gabon et à jeter le discrédit sur le caractère paisible du Gabon. Ali Bongo qui a promis d’être intransigeant sur cette question car il en va de la sécurité des personnes et des biens, devra être d’une très grande sagesse pour gérer l’éventualité d’un désordre post-électoral organisé par des opposants. N’oublions pas que cette élection 2016 est la dernière pour un nombre important d’entre eux du fait de leur âge très avancé. De quelle façon gérera-t-il cette période post-électorale ? Telle sera la grande inconnue, et elle dépendra aussi du professionnalisme de la grande muette. Ancien ministre de la défense, il a certainement une idée de comment il fera pour préserver la vie des gabonais de la majorité comme de l’opposition.

16.Posté par desmond le 29/03/2015 12:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je dois attaquer la résidence d'ali bongo, ils ont volé notre argent.

en tout cas vous verrez ce qui n'a jamais été fait au gabon depuis la nuit des temps.

tous nos budgets sont spoliés, volés et truqués.

vous allez voir ça, je me brulerais pour l'honneur de tout le peuple.


15.Posté par moutouens le 28/03/2015 10:58 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Post 11 tu n es pas scandalisé par cette spoliation de ton pays par une seule famille. Tu racontes des inepties sur ce magistrat de haut vol. Peut être que tu es héritier aussi de synergie c est pourquoi tu viens amuser la galerie

14.Posté par FREC le 28/03/2015 03:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

ET LES AUTRES DOIVET SE CONTENTER DE BONS DE CAISSE CAR LES BONGO ONT TOUT PRIS ET NOUS SOMMES LA TELS DES CONS A LES REGARDER SE FOUTRE DE NOUS CHAQUE JOUR UN PEU PLUS .

1 2 3
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...