News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Michelle Angue ou Tanaia, l’un des multiples faux profils Facebook à la solde d’Ali Bongo

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Mardi 2 Décembre 2014 à 13:49 | Lu 3310 fois

La guerre politique gabonaise semble avoir résolument élue domicile sur le terrain des réseaux sociaux. Les deux camps redoublant d’intelligence pour soutenir leur cause et arguer la magnificence de leurs obédiences. Seulement, le recours à des faux profils peuvent être des couteaux à double tranchant surtout quand le choix s’est fait avec une légèreté soudaine. Selon les investigations de L’œil du citoyen, c’est le cas du profil Facebook de Michelle Angue, un soutien éternel d’Ali Bongo, dont les photos de profil ont été empruntées à une prostituée 2.0 américaine du nom de Tanaia. Cette dernière est l’une des icônes éphémères des clubs pornographiques et de voyeurisme officiant au First time vidéo (FTV-Girl) américain.



L’œil du citoyen dans son énième regard épingle les méthodes machiavéliques d’Ali Bongo à travers un exemple patent, l’un des multiples profils douteux et hâbleurs utilisant de faux visages sur le réseau social Facebook qui excellent dans le groupe "Infos des Akébés" dont l’administrateur n’est autre que Vivien Amos Péa, candélabre de l’UJPG en vue de tenter de défendre la cause du président contesté. Surnommée BOA, serpent venimeux des forêts gabonaises, par ses opposants du fait que son mandat est entaché d’irrégularités, de pillages de la République et d’une imposture politique historiques.

Fait rocambolesque et révélateur des machinations insipides du camp-BOA

L’œil du citoyen observe avec un regard averti depuis le énième coup de massue sur le président gabonais Ali Bongo Ondimba (BOA), après le documentaire salace intitulé "Françafrique" de Patrick Benquet diffusé en février 2010 remettant en cause la régularité de sa victoire de 2009, le deuxième tome du livre controversé "Affaires africaines" de Pierre Péan intitulé cette fois "Nouvelles affaires africaines. Mensonges et pillages au Gabon" une vague de contestation notamment par l’entremise des réseaux sociaux surtout sur Facebook.

Pour répondre à la vague de contestation relayée sur le réseau social Facebook, nouveau médium très prisé par le peuple gabonais, selon le micro-trottoir qui a permis d’interroger plusieurs citoyens gabonais ayant un profil Facebook, L’œil du citoyen a été interpellé par plusieurs d’entre eux, avec des informations et appréciations concordantes, qu’il y aurait des agents déguisés, des jeunes qui seraient payés par le palais présidentiel pour créer des faux profils afin de défendre la cause du pouvoir vacillant du système PDG sous l’ère du BOA, reptile mal aimé des forêts équatoriales gabonaises.

En effet, depuis la publication du livre de Pierre Péan, L’œil du citoyen s’est lancé dans un exercice difficile d’observations des prises de positions sur la toile Facebook, nouvel espace public d’expressions, d’échanges et d’opinions entre les pros BOA et ceux qui n’en veulent plus du système PDG et de la famille Bongo au pouvoir. Ils sont de facto parqués sous le label de l’opposition à la gabonaise. On y dénombre un grand nombre de faux profils qui sont créés quotidiennement sur Facebook qui travailleraient tous selon des sources digne de foi à la solde du BOA, sous la commande du palais présidentiel. Le fait rocambolesque et totalement débile relevé par L’œil du citoyen, est que ces jeunes instrumentalisés à la solde du pouvoir du Bord de mer utilisent désormais des photos de stars de la prostitution et de la pornographie américaine pour mener à bien leur campagne de dénigrement.


L’œil du citoyen rappelle à toutes fins utiles que cette méthode de campagne virtuelle s’est accentuée depuis les révélations de Pierre Péan qui est notamment revenu à la charge dans son Affaires Africaines, où on y retrouve au chapitre 11 intitulé "Ali se fait fabriquer un faux acte de naissance". Dans celui-ci, l’auteur explique les manœuvres entourant la délivrance de l’acte de naissance n°65/22/A3 du 29 mai 2009 de l’actuel président gabonais. Celui-ci n’aurait pas été établi suivant l’acte de naissance de la mairie de Brazzaville mais suivant l’acte de naissance n°201/A3 du 28 février 2000 délivré par le maire du 3e arrondissement de Libreville de l’époque, Jean Boniface Assélé.

Plus grave, selon Péan, "les officiers signataires de ces actes d’état civil (...) n’étaient pas habilités à le faire, ce rôle étant réservé au seul officier de la mairie du premier arrondissement". Ce vrai-faux acte de 2009 aurait été lui, établi par Ali Bongo 10 jours avant la mort d’Omar Bongo en vue "de se prémunir de l’article 10". L’œil du citoyen s’est réjoui patriotiquement de la réaction de ses pairs citoyens notamment la libération de la parole populaire sur les choses du pays. En effet, plusieurs citoyens libres, souvent n’appartenant à aucun bord politique, comme le pouvoir laisse à penser, ont pris position ouvertement en exigeant à Ali Bongo Ondimba, le nouveau BOA des réseaux sociaux de se conformer à la Constitution Gabonaise par le respect de l’article 10 ou de démissionner.

Suite aux grands déballages d’indignation des citoyens gabonais de toute la planète et surtout celle de la diaspora sur Facebook contre l’imposture politique du BOA, L’œil du citoyen avait été déjà très surpris par une prétendue conférence de presse du jeune pantin meneur de la jeunesse avide de brillance matérielle et financière du PDG, Vivien Amos Péa qui avait eu le toupet d’exprimer son souhait vil de voir restreindre le réseau social mondial aux gabonais. Un signe patent qui empêcherait la liberté d’expressions déjà en vogue dans les chaînes publiques d’Etat, donnant à lire l’un des plans machiavélique visant à diluer la verve de contestation citoyenne sur les réseaux sociaux de son BOA.

« Michèle Angue » : photos en profil Facebook d’une prostituée américaine Tanaia serait la nouvelle avocate acharnée du BOA ?

Ps-Warning : interdit au moins de 18 ans : ces images peuvent choquer, mais c’est l’une des preuves accablantes des machinations flagrantes du camp du BOA face à la contestation citoyenne gabonaise grandissante Web 2.0
Lien-vidéo de Tanaia-Michèle Angue, avocate d’Ali Bongo sur Facebook : http://fapdu.com/tanaia-funny-teenage-babe-6
Lien photo de Tanaia-Michèle Angue, avocate du BOA sur Facebook : http://www.coedcherry.com/galleries/50401 CLIQUEZ ICI
Lien profil Michel Angue avec ses 4263 amis dont le plus grand nombre sont Gabonais : https://www.facebook.com/michelle.angue.79?fref=ts CLIQUEZ ICI


L’œil du citoyen a été alerté par le fait qu’un citoyen l’ai démasqué habilement lors d’un échange sur les pillages des deniers publics sous l’ère du BOA. En effet, un profil d’un citoyen gabonais répondant à la fameuse Michèle Angue lui a fait remarquer, qu’elle gagnerait à se démasquer, car ce profil utilise preuve à l’appui des photos de Tanaia, start x américaine en exprimant sa verve satirique contre l’opposition gabonaise et tous les citoyens libres qui s’offusquent des machinations du BOA. Ce profil utilise les soutiens des artistes à la solde du pouvoir comme l’ancien slameur révolté désormais asséché par les billets de banque ‘’Le Wise’’. Mais aussi se baigne dans le profil de Sylvia Bongo, la première dame en partageant des informations montrant la pseudo santé du pouvoir vacillant du BOA.

Le but pour lequel cet agent débile sur les bords s’est fait enrôler dans cette mascarade virtuelle et numérique serait sans cogiter à l’avance sur sa manœuvre mal inspirée est d’être un avocat du mandat d’Ali Bongo sur Facebook. Et qui serait pour L’œil du citoyen fortement instrumentalisé : est celui également de tenter de décrédibiliser les prises de positions des citoyens qui semblent être engagés à déboulonner le BOA le plus mortel des forêts gabonaises, comme celles des concentriques Landry Washington, Frank Jocktane, Serge Obame hostiles au pouvoir en place. Ils sont très outrés comme plusieurs Gabonais face à la longévité du pouvoir PDG-Famille Bongo. Ces derniers expriment résolument leur détermination à combattre jusqu’à une déchéance fatale le système PDG-Famille Bongo au pouvoir depuis 47 ans.

L’œil du citoyen observe quotidiennement la fameuse "Michèle Angue", qui sous son pseudonyme malingre s’en prend également aux membres de l’opposition gabonaise réunis sous la bannière du Front uni notamment le nouvel intrépide, ancien baron du PDG et beau-frère du BOA, membre influent du Front, Jean Ping. Sous couvert d’un pseudonyme et des photos de la prostituée américaine, cet agent qui est sûrement un des nombreux ahuris à la solde de la campagne démente du palais présidentiel sur Facebook publie des vidéos notamment avec des intitulés de bas étages et avec des fautes d’orthographes et une syntaxe digne d’un personnage abêti : « un gabonais de la diaspora précisément au USA en colère ramasse ping comme un poisson pourri ».

Pour L’œil du citoyen, cette contre-campagne inepte du palais présidentiel à travers le réseau social Facebook, puissant moteur déclencheur des printemps arabe, des mouvements révolutionnaires sénégalais et burkinabé montrent à quel point le pouvoir du BOA souffre d’un manque criard des idées intelligibles afin de détourner ce qui est l’une des impostures les plus flagrantes et inacceptables du pouvoir PDG en place depuis 47 ans.

Face à la revendication légitime du peuple gabonais et de l’opposition qui exigent simplement la publication d’un acte de naissance original ou le résultat d’un examen médical de l’ADN du BOA afin de taire comme Barak Obama les nombreuses critiques qui affaiblissent sa légitimé à présider la magistrature suprême de la République Gabonaise, le palais présidentiel brille par une ingéniosité virtuose futile.

L’œil du citoyen relève et attire l’attention de l’ensemble des citoyens gabonais, qu’après l’approximative vidéo de sensibilisation contre le mouvement de contestation du 13 novembre dernier, qui aurait été réalisée par une boîte de communication parisienne, le pouvoir du BOA équipe désormais des jeunes agents sans-emplois sûrement pour animer en longueur des journées des faux profils Facebook. Ces nombreux profils créés à but de propagande ont les mêmes tâches et les mêmes procédés : l’utilisation curieuse pour leur travail infect sur la toile, des photos officielles des sorties présidentielles, notamment celles du départ du BOA à Dakar pour le Sommet de la Francophonie, sa rencontre avec l’un des princes richissimes saoudiens. Mais aussi par l’entremise des informations relayées par le profil d’un chevillé au corps du BOA, le comunity manager de l’émergence imaginaire, Michel Ogandanga.

A en croire les mêmes erreurs de grammaire, l’indigestion du style souvent vindicatif usités, la récurrence des photos glanées sur la toile et désormais sur les sites pornographiques pour faire office de photos de profil, des filles particulièrement séduisantes pour servir d’appâts afin et de recueillir plus de demande d’amis sur Facebook. A en croire ce genre d’agissement, cet agent constipé est un adepte de ses plate-formes de perversion inutiles contrecarrant l’élévation de l’âme et de l’esprit.

Et surtout que ce dernier n’est pas doté d’un minimum d’intelligence pour utiliser de telles images de femmes prostituées pour défendre un président de la République. Comment est-ce possible que la garde présidentielle des communicants dirigée par le couple publiciste Richard et Cécilia Attias laisseraient-t-ils un tel procédé médiatique désobligeant et effarant pour l’image de leur BOA ? Il se pourrait selon le regard de L’œil du citoyen qu’il s’agirait sans doute d’un même agent qui crée ses moult profils en l’animant à la même cadence et dans la même tonalité.

De par son aveuglement et l’attachement passionnel à son BOA, cet agent qui se croit bon perfide et très affûté dans la bêtise humaine va jusqu’à usurper d’identité en prenant stupidement des photos de prostituées et des stars X américaines qu’il utilise pour attirer bon nombre de certains amis gabonais, avides de sexe virtuel et de relations amoureuses fantomatiques. Car avec un grand nombre d’amis, le terrain est propice afin de débiter ses insanités sur la bravoure courageuse de revendication citoyenne menée par le Front uni sur le terrain politique. Cet inapte oublie que sur le web tout fini par se savoir. Et nous l’espérons, qu’il fera disparaître à la nuit tombée de tels profils qui participeraient aux machinations médiatiques sous le dictât du BOA ou de ses sergents.

Mais aussi, relève L’œil du citoyen, ces nombreux agents dégénérés à travers leurs profils utilisant les photos notamment de la prostituée américaine, Tanaia s’appuie sur des informations qui paraissent contraignantes à l’encontre du combat judiciaire de l’opposition gabonaise. Comme celle de Ben Moubamba qui refuse de surfer sur les révélations du livre de Pierre Péan, afin de déconstruire judiciairement le pouvoir du BOA. Toutes ces machinations médiatiques du Web 2.0 assurément ratées illustrent bien évidemment des signes avant-coureurs du déclin progressif du pouvoir du BOA et du système PDG qui semble vraisemblablement en panne d’inspiration et surtout des méthodes dissuasives et d’instrumentalisation médiatiques perpétrées par une jeunesse gabonaise vidée de son essence sacrificielle.

Ces nombreux agents affabulateurs qui ont pour mode de travail les propagandes virtuelles sur Facebook paraissent très attachés aux biens matériels et aux avantages financiers intermittents. Car comment comprendre qu’ils préfèrent tronquer le combat républicain citoyen à la manipulation virtuelle, vaine à travers Facebook. Mais une chose est sûre, l’histoire retiendra qu’en face, ils trouveront sur le chemin d’autres jeunes patients combatifs et surtout patriotes-républicains qui n’ont pas hâtes de briller par des postures de chantres de la cour royale du BOA. Ces jeunes bien que minorés, selon leur imagination d’arrogance attachée au pouvoir qui ne souhaitent qu’avancer dans le gâchis de gouvernance politique, sont fortement habités à restaurer l’ordre républicain dans leur unique terre natale.

Heureusement pour le travail d’éveil et de conscientisation du peuple, L’œil du citoyen a démasqué facilement cette ânerie virtuelle, par l’entremise des Hackeurs citoyens libres Gabonais qui ont pris l’engagement à bras le corps de la veille citoyenne Web 2.0. L’objectif primordial est le processus d’instauration d’une alternance politique et l’installation d’une réelle démocratie qui s’impose au Gabon. L’un des écueils du développement du Gabon est la concentration du pouvoir durant plus de 47 ans par une caste des privilégiés inoculés du pouvoir PDG autocratique. Ils ne rêvent plus mêmes dans leurs pires cauchemars s’en départir un seul instant. Ils ont tous la crainte et la peur de perdre leurs avantages personnels au détriment de ceux de la Nation Gabonaise. D’où il faut un mouvement libérateur pacifique et citoyen dépassant les clivages ethniques et les combats sourds de la politique politicienne antirépublicaine.

Ceci passe assurément pour L’œil du citoyen par la révision constitutionnelle du Gabon qui inscrirait noir sur blanc la limitation des mandats présidentiels à 5 ans renouvelable une fois et la restauration de toutes les clauses démocratiques inscrites dans la loi fondamentale du 26 mars 1991. Ces dernières garantissaient une probité des institutions Républicaines afin de préserver l’équilibre de la Nation par une alternance politique assurée et solidement pacifique. C’est au peuple dans son ensemble d’entamer cette revendication citoyenne totalement légale dans par le biais d’une concertation nationale apaisée.

L’histoire est en marche dans l’Afrique unique berceau de l’humanité, ce train d’instauration des gages de démocratie doit absolument passer par le Gabon sinon le dédain profond du pays s’installera en mode de réaction populaire. Le changement de la classe politique doit être le point de départ du questionnement du développement du Gabon. Sinon tous les autres sujets importants ne peuvent être posés avec acuité, scellés par une cohérence et une légitimité citoyenne.

Car comment faire la justice, la santé, l’éducation, l’électricité, l’eau, les infrastructures routières, la réévaluation des salaires, l’autosuffisance alimentaire,l’emploi, la sécurité publique et routière, quand à la tête du pays le BOA émergent est complice du détournement abusif de nos deniers publics et semble être entouré par des lieutenants "brouteurs" qui n’aiment pas dans l’âme la patrie Gabonaise ?

info241

La capture d’écran de son profil Facebook
La capture d’écran de son profil Facebook

Mardi 2 Décembre 2014
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 3310 fois




1.Posté par MOUSSOUAMY le 02/12/2014 15:37 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Michelle Angue j’espère que tu un compte bien garni, une maison en Europe toi et tes complices parce-que quand sa pétera ont te cherchera toi et tes complices et vous allez mangerez la poussière de se pays parce-que la coller des Gabonais vont sa battre sur vous.

2.Posté par forum opposition à PARIS le 02/12/2014 15:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Marcel Libama, Annie Léa MEYE, alexis Bengone, Pierre André KOMBILA viennent d'être interpellés et empêchés de sortir du territoire par des policiers de l'aeroport alors qu'ils apprêtaient à prendre un vol Air France à destination de Paris, afin semble t-il d'y assister au forum de l'opposition gabonaise devant jeter les bases de la présentation d'un candidat unique de l'opposition aux présidentielles de 2016 au GABON.

-Mise en place d'une charte de l'opposition unie
-Signature pour chaque membre d'un engagement de loyauté pour éviter qu'il y est des LOUIS GASTON MAYILA BIS
-Déclinaison d'un chronogramme des actions, entre autre l'organisation des primaires de l'opposition unie en 2016, l'après victoire de 2016 etc.
-Stratégie financière
-Stratégie d'éviction de la candidature naturelle (mot d'ordre de la révolte populaire lancé depuis paris).

3.Posté par OMBRAX le 02/12/2014 15:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
CHERS POLTRONS DE L'OPPOSITION, NOUS VOUS DONNONS RENDEZ-VOUS EN 2017, C'EST LA DATE QUE NOUS AVONS DECIDE POUR LE SCRUTIN PRESIDENTIELLE AU GABON ET NON 2016.
NOS AMIS FRANÇAIS SONT INFORMES ET ILS S'EN FOUTENT!

4.Posté par Bitang le 02/12/2014 18:15 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Kadafi était aussi l'ami des français; il parait qu'il a même financé une campagne électorale. Tout le monde connait sa fin tragique et ses commanditaires......

5.Posté par Ening le 02/12/2014 21:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bitang a tout dit! ceux qui ont des oreilles peuvent comprendre!

6.Posté par OMBRAX le 02/12/2014 22:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
QUEL RAPPORT CHER AMI? NOUS FAISONS AVEC LA FRANCE DES CHOSES QUE KADHAFI NE POUVAIT PAS ACCEPTER PAR ORGUEIL.
QUAND BILIE BI NZE ANNONCERA LA DATE DES ELECTIONS PRESIDENTIELLES POUR 2017 ET NON 2016, J'AIMERAIS VOIR VOTRE COURAGE POUR CONTESTER NOTRE DECISION. CE SERA DUR!!!!!!!!!!!
RENDEZ-VOUS POUR 2017

7.Posté par maria le 05/12/2015 13:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
AVIS DE RECRUTEMENT
La Direction Générale 5450,Côte Des Neiges,suite 402 Canada H3T 1Y6
Adresse de la Direction : directionoecd8@gmail.com
Tél : +15193715268 / +15143842130
Fax : +15199895398
Accord de publication N° 049 / S-21/ 142503/ 2014 DU PROJET 0.E.C.D- & D.A.C.
Cher citoyen dans le cadre de lutter contre le sous-développement, le
voyage clandestin, la pauvreté et le chômage des diplômés de l’Afrique
et de l'Europe, le service 0.E.C.D (Organisation for Economic
Co-operation and Development") organise un recrutement dans tous les
domaines d'activités y comprirent la main d’œuvre afin d'aider chaque
citoyen qui veux travailler et vivre au Canada.Alors, si vous êtes
intéressé, merci de nous répondre afin que nous vous envoyions les
conditions et formulaire à remplir.
NB: VEUILLEZ NOUS FAIRE PARVENIR VOTRE DEMANDE D'EMPLOI SOUS LA
REFERENCE Réf : 001/GC/DRH/GOV-CA-0.E.C.D-2015. Par Émail :
directionoecd8@gmail.com
PARTAGEZ L'INFO

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...