News & Infos Utiles...
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Mesdames, plus vous êtes intelligentes, et plus vous risquez d’être célibataires.

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Mercredi 11 Janvier 2017 à 00:00 | Lu 1093 fois



Notre monde est un monde cruel, empli de premiers rendez-vous ratés, de sexe décevant, et d’orgasmes rarissimes. Désormais, pour les femmes, se risquer à chercher l’âme soeur équivaut à partir en expédition sur la toundra arctique. C’est une tâche froide, inconfortable, et vous mourrez probablement avant d’avoir réussi à allumer un feu quelconque.

Après des années d’échecs et de leçons durements apprises, nous sommes à chaque fois de plus en plus préparées. Nous avons appris tous les trucs et astuces, nous savons reconnaître les arnaques, les hommes qui n’ont qu’une chose en tête, et les endroits à éviter.

En fonction de notre destination, nous changeons de vêtements, de coiffure et de style, et pourtant, quelque chose fait que cette aventure reste constamment dangereuse et fourbe. Quelque chose que nous ne pouvons dissimuler, et que nous refusons de laisser à la maison. Quelque chose que l’on ne peut pas mettre à la consigne ou déclarer aux douanes.

En effet, l’intelligence des femmes handicape malheureusement nos voyages, et nous empêche de rejoindre notre terre promise. Parce que si vous êtes intelligentes et instruites, mesdames, vous ne rêvez pas, c’est bien le cas : plus une femme est intelligente, et plus il y a de chances qu’elle soit célibataire.

On dit parfois que « l’ignorance est la paix de la vie« , mais cela ne reflète pas bien le calvaire de nombreuses femmes, qui passent leurs week-ends seules, sans personne avec qui discuter de Nietzsche, ou parler de Proust.

Cela ne traduit pas vraiment la souffrance d’une femme lorsque ses parents lui demandent où est son petit ami, et pourquoi elle ne parvient pas à trouver quelqu’un de bien.

Le proverbe devrait plutôt être « la femme ignorante vit une vie de couple paisible, pendant que la femme instruite ne connaît jamais la tranquillité« .

Mais comment en est-on arrivées là ? Pourquoi les hommes ne veulent-ils pas de la compagnie de femmes pouvant discuter avec eux, et les remettre en questions ? Depuis quand est-ce que les femmes intelligentes et volontaires sont devenues personae non gratae ? Pourquoi est-ce que tout le monde préfère partir aux Bahamas pour bronzer en silence ?

Dans un article publié par The Wire, le journaliste financier John Carney propose une explication à ce phénomène : « si les hommes prospères sortent avec des femmes qui le sont moins, ce n’est pas parce qu’ils veulent que les femmes « soient stupides », mais plutôt parce qu’ils recherchent « quelqu’un qui ait des priorités compatibles avec les leurs« .

Traduction : ils recherchent quelqu’un qui ne fera pas passer sa carrière avant les tâches ménagères, la cuisine, etc

Ils veulent une femme qui soit suffisamment stupide pour faire d’eux leur priorité et, malheureusement pour toutes les femmes rationnelles et intelligentes, ce genre de femme est particulièrement facile à trouver.

De nombreuses femmes sont tout à fait prêtes à consacrer leur vie à leur homme, refusant de le contredire, de se disputer avec lui, et de le voir en tant qu’égal, puisqu’elles préfèrent le voir comme un être supérieur, un sauveur.

D’un autre côté, décider quel type de femme vous voulez être est un choix cornélien. Si vous êtes stupide, personne ne vous prend au sérieux, et si vous êtes intelligente, on vous prend trop au sérieux. C’est une arme à double-tranchant à laquelle sont confrontées toutes les femmes de par le monde. Une femme séduisante et attirante ne l’est pas pour son esprit, et les femmes possédant un caractère affirmé sont considérées comme des femmes masculines, indésirables et menaçantes.

Dans une étude anglaise portant sur 121 participants, il a été mis en évidence des relations problématiques entre hommes et femmes, lorsque ces dernières possédaient une intelligence élevée.

Et c’était cette intelligence qui, supposément, était la cause des problèmes relationnels. Alors qu’une intelligence élevée chez le partenaire mâle n’était pas considérée comme problématique, mais bien comme désirable.

Ces stéréotypes culturels et ces discriminations sexuelles empêchent les femmes d’êtres vues comme les égales des hommes. Les femmes rationnelles et érudites sont ignorées, et même réprimandées pour leur intelligence.

Ces femmes qui vous enseignent et vous aident à grandir sont éliminées, ignorées, et remplacées par des filles aux jupes trop courtes, et aux talons trop hauts.

Bien sûr, il existe d’innombrables femmes qui ont des compagnons intelligents. Je n’en ai pas après ces femmes, mais bien après cette douleur sourde que toutes les femmes intelligentes ressentent après un rendez-vous galant, ou un dîner, qui ne débouche sur rien car, aux yeux de leur prétendant, elles « sont trop compliquées ».

Et il y a bien pire.

La génération actuelle a pris la mauvaise habitude de « se contenter de« . Un peu partout, les femmes abaissent le niveau de leurs exigences pour se contenter d’hommes qui les apprécient. Elles font l’impasse sur ce qu’elles pensaient vouloir, pour se limiter à un « il est gentil avec moi« .

Où est passé l’homme qui devait vous comprendre, et vous poser des défis ? Où est passé l’homme qui devait vous épauler, et vous surprendre ?

Dans un article du Daily Mail, le ministre de l’éducation Britannique David Willetts affirme que « les femmes connaissant le succès professionnel vont devoir se contenter de partenaires moins qualifiés qu’elles, et pourraient bien finir par choisir un compagnon en fonction du soutien qu’il apporte à leur carrière, plutôt qu’un éventuel soutien financier. »

Malheureusement, comme les égos masculins ne dégonflent pas aussi vite que l’éducation féminine ne progresse, la balance est sérieusement déséquilibrée. Les femmes deviennent plus intelligentes, mais les hommes n’apportent pas un soutien croissant.

Dans une relation, tout le monde préfèrerait être le « meilleur » des deux partenaires. Les hommes ont été formatés pour croire qu’ils sont supérieurs, et lorsqu’une femme semble compétitive, ils se sentent menacés.

Le nombre de femmes ayant un diplôme universitaire dépasse désormais le nombre d’hommes diplômés, ce qui, en retour, a provoqué une diminution du nombre de partenaires potentiels. Les hommes ne sont pas prêts à prendre la seconde place dans le monde du travail, et cela oblige les femmes à « se contenter de », ou à rester célibataire.

On se retient de profiter pleinement de notre situation.

Avec l’intelligence vient l’ambition, et avec l’ambition, malheureusement, vient la négligence. On néglige l’amour, on néglige son compagnon, on néglige le temps qui passe, dans notre quête d’un diplôme de médecine prestigieux. À l’université, on se concentre sur ses études, et on néglige nos relations amoureuses ; au travail, on néglige notre vie sociale, et on se concentre sur son job plutôt que sur les sorties entre amis.

Malheureusement pour toutes ces femmes qui se disaient qu’elles trouveraient un homme plus tard, tandis qu’elles se concentraient sur leur carrière, d’autres femmes ont profité de leur jeunesse pour voler tous ces petits-amis et maris potentiels.

Des femmes qui sont entrées à l’université avec comme objectif d’en ressortir mariées, et qui, lentement mais sûrement, ont réduit le nombre de prétendants disponibles pour celles qui ont choisi, elles, de réaliser leurs rêves professionnels.

Et ce phénomène ne fait que s’accentuer une fois que les femmes sortent de l’université. Les femmes frustrées par leur malchance en amour se consacrent deux fois plus à leur succès professionnel, afin de remplir ce vide émotionnel conséquent. Selon le Dr. Alex Banner du Huffington Post, les femmes compensent leur vie amoureuse malchanceuse avec une carrière professionnelle prospère, ce qui ne fait qu’accroître encore le problème.

Un esprit fort, c’est comme une énorme paire de cou….es

Vous êtes peut-être douce, sensible et pleine de complexes, mais votre intelligence vous rend menaçante. Vous n’avez peut-être pas de gros muscles ou une grosse b*te, mais les hommes vous voient comme une compétitrice.

Vous êtes intimidante, et vous les émasculez. Bien que ce ne soit généralement pas vrai, les hommes supposent généralement que les femmes intelligentes sont pompeuses et arrogantes. Ils supposent que de telles femmes vont les corriger constamment, leur voler la vedette, ou, horreur suprême, les rendre insignifiants.

Dans un article publié dans le Daily Beast, le Dr. Eileen Pollack explique : « Dans notre culture contemporaine, il existe tout un tas de contradictions selon lesquelles il est impossible d’être intelligente et sexy à la fois. Et malheureusement, la plupart des gens ne remettent pas en question ce status-quo, et se contentent de l’absorber et de l’intégrer. »

Si une femme semble trop intelligente, ou avoir trop de succès, alors elle n’est plus « bonne à marier » ; si elle est drôle et compétitive, alors elle est perçue comme étant contrariante et fatigante. La société a pris l’habitude d’apprendre aux femmes qu’être drôle et intelligente n’apporte rien, si ce n’est un coeur brisé et vide, et un esprit solitaire.

Source : bridoz.com

Mercredi 11 Janvier 2017
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 1093 fois




Dans la même rubrique :
< >

Lundi 17 Octobre 2016 - 00:00 String : une cause de mycose ?

Inspiration | Mobile | Bien être | High -Tech | Diaspora Gabonaise | Diaspora Africaine | Immigration | Diaspora - Infos Utiles | Insolite | Confidence | Histoire Vécues | Buzz du net | Revélation | Santé | Bon à Savoir | Amour & Couple | La Femme | Bébé - Enfant | Nutrition | Prévention | Grossesse | Beauté | Sexualité | Mariage | Informatique | Cuisine | Trucs & Astuces | Ado Conseils | Hommes Leaders | Femmes Leaders | News People | Entreprise | Télécom | Sport Inter | News Showbiz | Success Story

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !