News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Mbourantsuo rêve à tue-tête d’élections politiques gabonaises sans contentieux

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Vendredi 30 Janvier 2015 à 07:20 | Lu 2189 fois

La présidente de la Cour constitutionnelle, Marie Madeleine Mbourantsuo a souhaité ce jeudi, à l’occasion de l’audience solennelle de la rentrée de l’institution dans ses nouveaux locaux flambant neuf du bord de mer, que les prochaines élections politiques ne souffrent d’aucuns contentieux.



« Le rêve d’une Cour Constitutionnelle serait certainement une élection sans contentieux. Parce qu’une élection sans contentieux , est une élection pour laquelle chacune des institutions concernées s’est pleinement impliquée dans le processus électoral et a donc rempli scrupuleusement, dans le respect du droit, les missions à elle dévolues », a déclaré Mme Mborantsuo dans son discours d’ouverture de l’audience.

La présidente de la Cour a également indiqué que : « C’est une élection où les candidats et les partis politiques ont mené la compétition pour le pouvoir politique avec honnêteté et dans le respect de règles électorales et, enfin, c’est une élection où nos citoyens se sont sentis pleinement confortés dans l’exercice de leur droit de suffrage.

« Car, en définitive, un juge constitutionnel qui n’a pas à intervenir dans le contentieux électoral, c’est peut-être le meilleur indicateur d’une démocratie apaisée et respectueuse de l’Etat de droit, mais encore et surtout de la maturité d’esprits des acteurs », a-t-elle dit.

Mme Mborantsuo a, à cette occasion, rappelé aux acteurs politiques que la participation à la compétition électorale doit se faire dans le respect des règles légales, afin d’éviter toutes critiques des résultats devant le juge.

Dans cette perspective, elle a indiqué que la présence sur le terrain des acteurs politiques, la nécessité de se faire connaître, de développer des programmes cohérents et constructifs pour la nation, de convaincre l’opinion mais aussi l’électeur sur sa capacité à répondre à ses attentes, de s’organiser sur les plans matériels humains et financiers et de se préparer à accepter les résultats issus des urnes, surtout lorsqu’ils ne sont pas ceux attendus.

Selon elle, ce sont des aspects d’une élection à ne pas oublier ou feindre d’ignorer. Des élections législatives et présidentielles sont prévues en 2016 au Gabon. Depuis l’instauration de la démocratie multipartite en 1990, les acteurs politiques notamment ceux de l’opposition contestent toujours les résultats des urnes, rappelle-t-on.

Source : AGP

Vendredi 30 Janvier 2015
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 2189 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

22.Posté par liberté le 01/02/2015 21:38 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Car à cause de son avilité à l'argent et aux crimes en tout genre, elle a fini par dégoûter les gabonais de cette institution qui est la véritable honte du pays. Qu'elle aille en enfer.

21.Posté par liberté le 01/02/2015 21:36 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cette femme pue et fout la merde dans cette belle institution qu''est la cour constitutionnelle. Elle l''a tellement salie et deshonoree qu''il faudrait le Seigneur lui même pour venir la purifier.

20.Posté par AbdourahmaneDavidMartin le 31/01/2015 21:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mon petit doigt me dit quelle va un jour nous sortir la connerie suivante: Elle est propriétaire du nouveau bâtiment qui abrite la cours constitutionnelle....

19.Posté par Pambo le 31/01/2015 16:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Nous ne devons pas attendre 2016 pour mettre cette dame hors d'état de nuire. La cour constitutionnelle n'est pas une entreprise privée. Elle n'est malheureusement pas la seule dans ce cas; Guy Nzouba Ndama. doit dégager et le Sénat doit disparaitre de la scène politique Gabonaise.

18.Posté par mbala le 31/01/2015 06:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
SVP.Publiez le nouvel hymn national du Gabon

http://youtu.be/c5A4eatb7NY

17.Posté par Pala le 31/01/2015 05:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mbourantsuo,
Tu es responsable des contestations du statut d'Ali Bongo. Tu as validé sa candidature contenant un faux acte de naissance donc tu n'as pas pleinement joué ton rôle. Aucune institution ne joue son rôle comme il faut. On ne veut plus de toi. Débarrasse le plancher ! Tu es parmi les faussaires du Gabon. Vous êtes une famille de faussaires.

16.Posté par Fefe le 30/01/2015 23:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Plus de 30 ANS que cette femme est à la Presidence de la Cour Constitutionnelle et cela ne choc personne , cette institution appartient-elle à ses parents pour qu'elle en soi l'heritière !!!!! mais qu'est ce qu'il ne va pas dans ce Pays !!!! est -ce vrai que le Peuple Gabonais est envouté , maraboutés , aveuglés au point d'etre des Beni oui oui !!

Qui veut etre un Martyr pour un Peuple aussi Con et Aveuglé que le Peuple Gabonais , moi je dis personne, ils sont dans la merde , qu'ils y reste puisqu'ils aiment ça .Peuple de Maboules .

15.Posté par Momo le 30/01/2015 22:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
On verra par où il passera en 2016 , le sang va couler s'il frauder meme se representer , les Bongo doivent degager , ils nous ont assez tué , volés , assez pris pour des cons , ça doit cesser , le Gabon merite mieux ainsi que son Peuple .

14.Posté par THE WISE le 30/01/2015 19:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Gabao Kool arrêtez de rêver, il n'est pas disqualifié, Oh! Que non pas du tout. Il me semble avoir lu je ne sais plus si c'est sur gabonreview ou gabonlibre, qu'il sera gratifié d'un jugement supplétif en place et lieu d'un acte de naissance. C'est pourquoi ça ne sert à rien d'attendre 2016 pour libérer le Gabon. Si aujourd'hui les gabonais n'arrive pas à s'unir pour la démocratie; ce ne pas en 2016 qu'ils seront capable de le faire, d'autant plus qu'aujourd'hui; le peuple a tous les éléments et toutes les raisons qui justifie la destitution de l'actuel soit disant président? Réfléchissez 2016 ne sera pas du tout comme vous le pensez, le moment propice pour le combat. Car les carottes sont déjà cuites à l'heure où l'on blablate au lieu de penser sérieusement à l'avenir; à la liberté de notre patrie et de nos progénitures; "enfants, petits enfants et arrières petits enfants". C'est quand même extraordinaire ce qui se passe au Gabon. C'est bien le seul pays au monde, où la population est ravi de souffrir. Le seul aussi où l'égoïsme, l'individualisme; des soit disant intellectuels ou pas, est une vertu noble. Le seul aussi où les gens préféré se battre chacun dans son coin pour sa petite personne. Sinon comment comprendre? : Malgré que tout le pays soit en ébullition, (les syndicats, les journalistes, les étudiants la presse les fonctionnaires etc...) que les gens soient totalement déni de faire fonctionner leur cerveau; pour s'unir et soutenir l'opposition, qui fait son travail en tant qu'opposant comme dans tous les pays civilisés du tiare monde, pour venir à bout des malades, qui sont convaincu qu'il faut tuer, falsifier, opprimer et terroriser le peuple, ou encore avoir aucun intérêt à respecter la constitution pour mieux gouverner. Sinon dites moi?

C'est du jamais vu, c'est juste époustouflant; dans aucun pays, l'étranger est roi! aucun! Mais au Gabon c'est normale.

13.Posté par Oeuil le 30/01/2015 16:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Toute la Cours Constitutionnelle actuelle est corrompue donc ne peut faire un travail Propre et digne. Elle est à raser complètement, de Mborantsuo à toute la bande de béni oui-oui. Ils ne sont là que pour leurs intérêts et n'ont à lors-là...rien à foutre de la République. Sinon comment comprendre que des hommes de Lois soient eux les premiers à la violer, ou à contribuer à sa Violation! Pathétique. Ils valident des candidatures avec de faux papiers...incroyable, je les pensais sage! Aussi miss-mborantsuo ne devrait plus parler au nom de la République, République qu'elle trahit et salit. Mais comment a t-elle encore le courage de se regarder devant un miroir! Mais c'est le diable qui ne peut que faire ce genre de chose! Cette cours doit dégager et pas la peine d'imposer BOA une fois de plus au peuple qui l'a déjà vomi. Au fait, où sont les 35.000 logements pour les 7ans et autres promesses? Les gabonais n'ont eu que des malheurs: mensonges, détournements, crimes rituels et autres assassinats, homosexualité, liberté bafouée, arrestations arbitraires etc. Arrêtez de faire vos faux plans. Sa candidature est nulle et ne peut être retenue car sans papier. Les bongo, laissez le Gabon en Paix. Garde ton BOA dans ton ventre!

1 2 3
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...