News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Mausolée Omar Bongo : La Majorité critique l’absence de l’opposition

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Mercredi 10 Décembre 2014 à 02:59 | Lu 2071 fois

Réuni le 8 décembre dernier, le regroupement de partis soutenant l’action du président de la République a dénoncé l’absence des «opposants», lors de la présentation du mausolée Omar Bongo Ondimba, le 2 décembre dernier, omettant sciemment de noter que de nombreux membres de la parentèle du défunt, y compris ses enfants, n’y étaient pas eux aussi.



Quelques jours après la présentation officielle du mausolée dédié à Omar Bongo Ondimba à Franceville, en présence du président de la République et de quelques membres de sa famille, les responsables de la majorité ont fustigé l’absence des membres de l’opposition à cette cérémonie. Ils sont ainsi revenus sur ce qu’ils qualifient de «comportement antirépublicain et même immoral des compatriotes dits opposants qui ont refusé de répondre à l’invitation leur ayant été adressé à cette occasion». Avant eux, lors de cet événement, le Premier ministre avait effectué une maladroite et bien malheureuse sortie en s’en prenant aux mêmes personnalités de l’opposition.

Les membres de la majorité estiment que ce mausolée constitue «un témoignage de la reconnaissance du peuple gabonais de l’œuvre de ce grand homme d’Etat en faveur de la construction du Gabon, de l’unité et de la cohésion nationale ainsi que le rayonnement de notre beau pays à travers l’Afrique et le monde entier». Le précisant, ils regrettent par la même occasion que certains parmi eux n’aient pas pu se rendre à cette cérémonie du fait des problèmes d’organisation.

En effet, lors de cette présentation, l’on a bien noté, au-delà de la seule absence des personnalités de l’opposition, celle de certains membres de la famille de feu Omar Bongo Ondimba, entre autres. Si, très peu de responsables de l’opposition et de la société civile ont pris part à cette manifestation, il en va de même pour un bon nombre d’enfants de l’illustre disparu. Les questions de logistique évoquées en guise d’explication auraient donc pu inciter la majorité, qui s’excuse quasiment de ne pas avoir pris part à cette cérémonie, à faire montre de davantage de retenue ou à considérer que les personnalités incriminées auraient pu faire les frais des mêmes contingences.

En outre, un responsable de l’opposition faisait remarquer que ce n’est pas à travers un communiqué dans le quotidien L’Union que l’on invite des personnalités politiques, qui plus est pour prendre part à une cérémonie programmée de longue date. «Ces méthodes archaïques doivent prendre fin. C’est dans (l’édition du quotidien de la veille) que nous avons appris que nous (étions) conviés à Franceville le lendemain ! Était-ce pour nous empêcher de nous rendre en France ?

Était-ce pour nous faire insulter par les PDGistes comme ils l’ont fait le 30 novembre dernier contre Zacharie Myboto lors de la marche de soutien à Ali Bongo qui était en réalité une marche contre Zacharie Myboto et nous ses amis», se demandait un député qui n’a pas manqué de rappeler que Daniel Ona Ondo, chantre circonstanciel de la loyauté, s’était présenté contre Ali Bongo pour l’investiture du PDG à l’occasion de la présidentielle anticipée d’août 2009.

Pour autant, la majorité relève que les Gabonais connaissent les relations unissant la plupart des opposants au président Omar Bongo. En ce sens, elle souligne que le peuple se pose des questions et s’interroge sur «cette attitude de ceux qui aspirent à gouverner». «Au-delà de nos ambitions et de nos divergences, il y a la famille, la nation, le République, la reconnaissance des bienfaits», rappellent les membres de la majorité.

gabonreview

Mercredi 10 Décembre 2014
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 2071 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

15.Posté par AMOUR le 04/03/2015 13:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Arrêté de dire que Bongo a été le père de la nation c'est tout simplement du n'importe quoi.

14.Posté par St-Clair le 17/12/2014 11:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le Gabon étant un pays à économie de rente, il est tant que chaque région (PROVINCE) revendique son indépendance dans l'intéreˆt des peuples vivants dans les dites régions.

13.Posté par NEM le 11/12/2014 17:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C'est vraiment triste que le mausolée du père de la Nation soit construit à Franceville. La Citée de la Démocratie de Libreville pouvait être le meilleur endroit pour cette belle œuvre. Le tribalisme familial a encore fait son mauvais choix. Tous les gabonais passent par Libreville et auraient pu consacrer un petit temps de visite au défunt père de la Nation. Je suis très fâché de l'isolement que l'on a fait de ce mausolée. Pour quel intérêt un pauvre gabonais comme moi vivant à Libreville, Port-Gentil, Mouila, Oyem etc. irais à Franceville voir la dernière demeure du Boss? Quel triste affaire. Tous les enfants et plusieurs parents ne s'y sont même pas rendus; alors pourquoi indexer d'abord les opposants que l'Etat ne reconnait même pas le Parti et les membres?! Bizarre tout ça! Vous croyez qu'un Monsieur de la trempe de Bengone Nsi va faire la fête quand le peuple croupi dans la misère?

12.Posté par bidon le 11/12/2014 12:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
NOTRE BEAU PAYS LE GABON COMME ILS LE DISENT SI BIEN?AVEC DES BIDON VILLES PARTOUT DANS LA CAPITAL?DES ROUTE POURRIS?DES POUBELLES DANS TOUS LES CARREFOURS VOILA LA BEAUTÉ DU GABON DE QUOI ACCUEILLIR LES TOURISTES BRAVOOOOOOOO

11.Posté par toyen libre le 10/12/2014 18:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
«un témoignage de la reconnaissance du peuple gabonais de l’œuvre de ce grand homme d’Etat en faveur de la construction du Gabon, de l’unité et de la cohésion nationale ainsi que le rayonnement de notre beau pays à travers l’Afrique et le monde entier.
Quelle construction du Gabon ?
Quelle unité et de cohesion ?
ALI Bongo prend les gabonais comme ses sujets.
S'il veut que l'on le respecte il doit commencer par respecter la constitution de notre pays en nous presentant son acte de naissance dans le cas contraire " qu'il aille se faire voir ailleurs" avec son mausolée..

10.Posté par Larévolte le 10/12/2014 14:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Y a t-il vraiment quelque chose comme des restes d'un être humain dans cette tombe? Si on exhume ce caveau, le monde entier sera surpris de découvrir que c'est une statue de cire à l'intérieur. Avec sa soif de pouvoir, Ali Bongo pouvait-il résister à la tentation de conserver au chaud à côté de lui-même les reliques de celui qui l'a fait roi du Gabon. Vous croyez que les chefs d'état des pays frères qui ont bien voulu participer au financement de ce mausolée l'ont fait par pure faveur. Les os d'un "satan" comme Omar Bongo ne demeurent pas dans la tombe, les autres "satan" de ce monde encore en vie se le partagent. Polémique sans fondement et inutile... Circulez, y a rien à voir, c'est la caravane qui passe en bluffant!

9.Posté par Milord le 10/12/2014 10:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je ne sais pas ce que cette minorité de délinquants qui se prend la majorité a fumé avant de faire de telles déclarations.
Dans le fond, ils n'ont pas tort de nous traiter de la sorte. Nous savons qu'ils ne représentent rien, ni pour eux-mêmes et leurs familles, ni pour le pays.
Alors il faut dégager tous ces voyous au cours d'une insurrection populaire avant 2016. Si nous jouons les idiots en attendant 2016, il ne nous restera plus que nos yeux pour pleurer après la fraude électorale.
La misère de notre peuple ne peut plus durer jusqu'à 2023.

8.Posté par Milord le 10/12/2014 10:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je ne sais pas ce que cette minorité de délinquants qui se prend la majorité a fumé avant de faire de telles déclarations.
Dans le fond, ils n'ont pas tort de nous traiter de la sorte. Nous savons qu'ils ne représentent rien, ni pour eux-mêmes et leurs familles, ni pour le pays.
Alors il faut dégager tous ces voyous au cours d'une insurrection populaire avant 2016. Si nous jouons les idiots en attendant 2016, il ne nous restera plus que nos yeux pour pleurer après la fraude électorale.
La misère de notre peuple ne peut plus durer jusqu'à 2023.

7.Posté par NOUMBA le 10/12/2014 10:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
la majorité c est qui ces fraudeurs !!!!!!!!!!!!!!!!!on s en fou d eux.qu ali bongo démissionne ce faussaire.

6.Posté par MONEFAME le 10/12/2014 10:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il faut que la famille BONGO arrête de prendre des gabonais pour des ignares. OMAR BONGO ONDIMBA n'appartenait plus à sa famille mais à la nation toute entière. En décidant d'aller l'inhumer dans sa province, cette famille a montré combien de fois le peuple gabonais ne représentait rien à leurs yeux. Qu'est ce que les gabonais ont à foutre de l'inauguration de ce mausolé? Ce que cette famille oublie, elle qui pense qu'OMAR BONGO ONDIMBA a beaucoup fait, c'est qu'il n'a fait que retourner à ces gens, le fruit de leur sincère amitié et devouement. Donc, chiche à ceux qui crient à l'ingratitudes des opposants. D'ailleurs pourquoi même tous ses propres enfants n'ont pas assisté à cette cérémonie?

1 2
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...