News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Massacres en Côte d'ivoire par les troupes de Ouattara - La preuve !? Avec les bons voeux de l'opération "Turquoise - Licorne" ?

Le site de la Liberté - Bruno Ben Moubamba le Jeudi 14 Avril 2011 à 13:56 | Lu 1848 fois

Que faut-il faire pour arrêter la folie meurtrière des rebelles d’Alassane Ouattara? Avec un chef délétère et très bon acteur devant les caméras, des soutiens puissants et des supporters sectaires, la solution ne vient que de la résistance, dont l’histoire nous vante les mérites qui font les grandes puissances d’aujourd’hui. Car à quoi sert-il de vivre enchaîné depuis 500 ans et se laisser mourir des malheurs qu’engendre le triomphe de l’injustice? Silence on tue! Images inédites...À la barbarie sans fin des rebelles de Ouattara s’oppose la résistance d’une Afrique digne. Images du massacre de Blolequin.



Massacres en Côte d'ivoire par les troupes de Ouattara - La preuve !? Avec les bons voeux de l'opération "Turquoise - Licorne" ?

Des enfants,des femmes,des vieillards,tous ceux qui étaient réfugiés à la préfecture de Blolequin ont été purement et simplement exécutés

Combien de preuves faudra-t-il? Combien de photos, de vidéos, de documents, de manifestations, combien d’articles objectifs et de déclarations révélatrices faudra-t-il pour que certains de nos frères se rendent compte de la barbarie de celui qu’ils supportent? On a beau tout dire du président Laurent Gbabgo, mais l’histoire retiendra qu’il a dit non à la violence, a en tout temps appelé au dialogue et a résisté à l’agresseur sans jamais lui vendre sa dignité.

Cette résistance est à l’image d’un peuple prêt à servir de bouclier humain pour protéger son président, face à une force destructrice que décidément rien n’arrête, surtout quand il s’agit d’Africains. Les rebelles, épaulés par la France et l’ONU, oeuvrent à éloigner tout espoir de dialogue mais à s’imposer par la barbarie et la terreur. On dirait que la vie d’un Africain a si peu de valeur, et que l’homme Africain lui-même, quand il a le malheur de se faire endoctriner par des assoiffés de pouvoir violents et très riches, n’aide pas à valoriser cette vie, qui expire plus souvent en Afrique qu’ailleurs sur la planète.

La résistance de l’Afrique, à travers Laurent Gbagbo, a démontré que les alliés de Ouattara ne veulent pas dialoguer. Et comme en temps de dictature, les défenseurs de la « démoncratie » sont prêts à tuer pour l’imposer à ces Africains à qui l’on prend tout mais on ne laisse rien, si oui, la mort. La libération de l’Afrique du joug impérialiste français passe indéniablement par une rupture nette des relations avec cette France coupable à tous les niveaux dans le dossier ivoirien.

La résistance de l’Afrique de Laurent Gbabgo a malheureusement occasionné de nombreuses pertes en vies humaines, et une nouvelle fois, comme pour celler le pacte quasi mystique que nous imposent les colons, l’humiliation sous sa forme la plus médiatique et donc la plus cruelle.

Les grands médias, que contrôle un oligopole d’hommes et de femmes d’affaires peu scrupuleux quand il s’agit d’enrichissement, agissent en ventouses mentales pour assouvir l’appétit vorace de la bête impérialiste. L’histoire a toujours élevé au rang de héros ceux qui ont fait partie de la résistance, et en tyrans ceux qui ont faire preuve de toujours plus de violence. La Côte d’Ivoire n’en échappe pas, et le tyran a fait ses preuves avant même de s’asseoir enfin sur le fauteuil présidentiel pour lequel il a tant tué.

Les tueries de Blolequin, celles de Duékoué ou encore celles souvent évoquées de la terre kidnappée du Nord, sont-elles la faute de Gbagbo? Faut-il accuser celui qui a dit NON à la guerre ou celui qui a imposé la guerre? La seule faute de Gbagbo est d’être fidèle à lui-même, vrai, authentique jusqu’au bout. Ouattara le gentleman avec beaucoup de squelettes dans le placard, a-t-il jamais été inquiété du fameux TPI, tribunal pantin de l’intimidation, depuis 2002? Quand l’absudre poussé à l’extrême arrive à coûter la vie à des milliers de personnes, l’on a peur de devenir fou soi-même tellement c’est... fou.

Ces innombrables morts qui jonchent les caniveaux de Côte d’Ivoire sont la seule faute de ceux qui consentent à appuyer sur la gachette pour ôter la vie d’innocentes personnes qui pourtant - on les a vu par milliers voire par millions sur la regrettée RTI – ont manifesté leur désir de paix et de dialogue. À l’heure où l’espoir d’un dénouement rapide et pacifique faisait vivre le pays, l’on était loin, très loin de se rendre compte de l’extrême violence qui sévirait ensuite. L’on parlait déjà depuis des années de la violence sans nom dont étaient capables les rebelles acquis à Ouattara, mais l’on avait espéré, en vain, qu’une étincelle de compassion les saisirait. Il n’en est rien.

Chaque jour, l’on apprend de nouveaux décès, de personnes connues et d’anonymes, avec un discours manipulateur qui malheureusement entraîne avec lui les adeptes sectaires de la politique du sieur Ouattara. On a dit des rebelles que ce sont des drogués et que, pire encore, ce sont des personnes dotées de toutes leurs facultés mentales qui posent des actes aussi abominables : égorgements, viols, pillages, braquages, exécutions sommaires, etc.

C’est à se demander ce qui justifie une telle barbarie, quel programme politique, quel candidat mérite qu’on lui sacrifie autant d’âmes? Dans une Afrique qui est civilisée de culture - et non grâce aux colons « bien-intentionnés » qui déjà avilissaient et massacraient les « indigènes » africains – ce qui se passe en Côte d’Ivoire est tout simplement irréel d’absurdité.

Le contexte dans lequel s’inscrivent les évènements tragiques de Côte d’Ivoire parlent d’eux-mêmes : La « célébration » du cinquantenaire des indépendances et la commémoration des 17 ans du génocide rwandais. Pour les croyants chrétiens, nombreux en Côte d’Ivoire, la semaine sainte avec à son apogée le dimanche de Pâques, commémoration des souffrances, de la mort et de la résurection d’un Jésus-Christ accusé à tort, humilié publiquement et crucifié injustement par l’occupant romain, exécution applaudie par une frange complice de la population.

L’on peut comprendre la symbolique très marquante qu’ont ces évènements sur nombre d’Ivoiriens et d’Africains, qui voient en l’avancée des rebelles de Alassane Ouattara la souffrance de trop. Ceci ne peut être qu’annonciateur de profonds bouleversements en Afrique, qui passeront indéniablement par le vomissement de la France hors d’Afrique, de même que de toutes les politiques impérialistes occidentales qui n’ont fait qu’excéder au fil des âges les Africains, décidés à se sortir de cette prison invisible mais bien réelle.

Une chose est certaine : les tueries massives auxquelles s’adonnent les troupes de Alassane Ouattara, soutenues ouvertement par la Licorne française et « l’armée de la paix » ONUsienne, ne resteront pas impunies. L’homme africain ne servira plus de gibier à massacre à ceux qui n’hésitent pas à tuer pour préserver des intérêts acquis depuis 500 ans et que l’Occident tient à garder à tout prix, même au prix du sang. L’Afrique digne est en marche, et sa liberté lui reviendra dans un avenir plus proche qu’on ne le pense.

Jeudi 14 Avril 2011
Bruno Ben Moubamba
Vu (s) 1848 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

17.Posté par WAKALE le 16/04/2011 03:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Comment d'habitude l'homme blanc manipule les africains pour le pousser a se massacrer ..l'exemple de la côte d'ivoire est frappant..j'ai vu à la télé des hélicoptères bombarder la résidence de GBAGBO ,qui était en même temps encercler par les chars "licorne" .Quelques minutes après j'ai appris par la même télé que Gbagbo à été arrêté par les soldats de "forces patriotiques"..Le scénario est presque pareil a celui qui s'était passé dans mon pays ,LUMUMBA à été tué par les blancs,mais ce sont ces propres frères Africains qui avaient exécuté ce plan parce qu'on leurs avaient promu le pouvoir;l'homme noir aime le pouvoir,l'argent,le succès..Tous les prétextes sont bon pour qu'ils arrivent a leurs finalités.Leurs secret c'est la division;ils ont crées les hommes du nord et du sud,ils ont crées les chrétiens et les musulmans,ils ont crées des pros GBAGBO et des pros OUATARRA..La preuve dans tout ça, quand ils ont arrêtés GBAGBO,il lui ont offert aux miliciens d'OUATTARA,et j'ai vu certains élites Africains applaudir cet acte. Ou va l'AFRIQUE mes frères?..On peut accuser GBAGBO de tous les maux,mais sachez le qu'il est le seul président en AFRIQUE qui a laisser la présidence de la com.électorale entre les mains de son adversaire..c'est un signe qui montre qu'il aime son pays,et qu'il a confiance a tous les ivoiriens..Peut être que c'est cet amour de la patrie qui l'a trahi!

16.Posté par MEBALE le 15/04/2011 10:01 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Il y a eu des assassinats crapuleux de octobre 2000 jusqu'avant la rébelion qui sont le fait de GBAGBO et ses partisans.

De 2002 à 2011 les forces GBAGBO ont tué même dans le smosquées, on aurait pu avoir un conflit réligieux. Mais lesimams ont appelé à la retenue.

Ces crimes sont à condamner surtout l'asssssinat de Robert GUEI et 17 autres personnes dans sa villa. On a même liquidé le chien pour montrer combien la crauté des hommes de GBAGBO est manifeste. Dans les 17 il y avait Mme GUEI (une sénégalaise) et des enfants de nationalité sénégalaise venus en vacances chez leurs parents. Ces faits laissent des rancoeurs difficiles à effcafer.

Aujourd'hui personne ne peut non plus nier les attrocités commises par les forces de OUATTARA, c'est une évidence elles tuent sans remord et c'est condamnable.

La CPI devra enquêter des deux cotés et punir tous les coupables sans exception.

Bien à vous


15.Posté par Igorema le 15/04/2011 09:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
qt[

14.Posté par BOUKOUBOUI le 14/04/2011 22:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@django

Tout est réglementé dans ce monde, même la chasse. Et celui qui pratique cette chasse hors des règles établies est appelé braconnier dont susceptible des poursuites judiciaires.

Votre Koudou par son gout très prononcé du pouvoir a relégué l'être humain au rang de gibier à chasser sans règlementation aucune et c'est pourquoi il payera tous ces crimes. ADO est peut être boucher comme vous voulez le faire croire aux petits esprits, mais la vérité reste toujours égale à elle même, donc Laurent Koudou GBAGBO un est braconnier ayant transformé l'Homme en gibier

13.Posté par b le 14/04/2011 22:06 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
t'as raison d'avoir pour pseudo Django. Vous souffrez, et votre souffrance durera cinq ans le temps du mandat d'ADO que vous le vouliez ou non, Ouattara est un grand homme. Ce n'est pas parce que vous le haïssez pour des raisons que vous connaissez que le monde entier aura de la haine pour lui. Dites nous qui le parrain de l'escadron de la mort? les auteurs de tous ces meurtres? Vous qui parlez de rébellion, souffrez de venir nous instruire sur les causes de la rébellion dans un Etat ou dans une famille. je m'adresse surtout à toi django.

12.Posté par django le 14/04/2011 20:48 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ SRIKA BLAH , c'est pas du sang dont est assoiffé ado le bouché c'est un assoiffé de tas de merde! idiot?

11.Posté par SRIKA BLAH le 14/04/2011 20:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@francoise, Ouattara n'est pas un assoiffé de sang ni de pouvoir.
C'est Laurent GBAGBO qui l'est et l'a prouvé ouvertement. Et puis ADO, n'a pas besoin de tuer les 46% d'ivoiriens qui ont voté contre lui d'autant plus qu'il a la majorité absolue de son côté.

Autres choses, Florence en lisant tes posts je découvre en toi une véritable tribaliste ce qui démontre que tu peux être une vrai xénophobe. Et là tu me fais peur.

Et puis pourquoi crois-tu qu'un non ivoirien mérite la mort parce qu'il se retrouve sur un territoire qui n'est le sien?

Honte à toi!

10.Posté par francoise le 14/04/2011 20:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
srihka je ne sais pas qui tu es mais ce que tu raconte est d'une absurdite inouie. saches qu'il n'ya que cinq milions divoiriens qui sont alles aux urne et pas toute la cote d'voire et meme si alhasane a gagne apres avoir destabilise le pays pour sa petite persone pendant 10 ans rien ne lui donne le droit ni a lui et son ethnie les malinkes dee tuer tous les ivoiriens. pour etre plus en paix et en finir qu'il cherche sur la lisre electoral les 46% d'ivoiriens qui n'ont pas votes pour lui pour les tuer cela assouvira plus vite sa vengeance. car tous les gens de l'ethynie de gbagbo ne sont pas inscrit sur la liste electorale sinon ce qu'ils sont entrain de faire en ce moment s'appel de l'epuration ethnique et rien ne justifie cela.

9.Posté par SRIKA BLAH le 14/04/2011 16:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ CORNEILLE Je te prie de revoir le film de la reprise de la RTI par les FDS.... ils ont fait la MEME chose sur les cadavres FRCI. Si Ouattara avait la HAINE de Gbagbo et sa femme Ehivet, il aurait ORDONNE de TUER tout le monde pris dans le "bunker" de Gbagbo. Le Gl Guei Robert a ete ASSASSINER, L'aurent Gbagbo a dit a ses parents d'OUBLIER la mort de leur fils. Les FDS TUAIENT pratiquement TOUT ce qu'ils voyaient comme FRCI ou ex-rebelles... Comment les FDS et milices peuvent rentrer dans des MOSQUEES et ASSASSINER les imams et fideles. Dieu MERCI les FRCI ont pu se MAITRISER en refusant de faire la meme chose dans les EGLISES, a part le cas du pasteur Abekan et Vincent Kodja. C'est pas VOUS(FPI) SEULEMENT qui avez du sang qui coule dans vos VEINES.

8.Posté par SRIKA BLAH le 14/04/2011 16:22 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

@ CORNEILLE Je te prie de revoir le film de la reprise de la RTI par les FDS.... ils ont fait la MEME chose sur les cadavres FRCI. Si Ouattara avait la HAINE de Gbagbo et sa femme Ehivet, il aurait ORDONNE de TUER tout le monde pris dans le "bunker" de Gbagbo. Le Gl Guei Robert a ete ASSASSINER, L'aurent Gbagbo a dit a ses parents d'OUBLIER la mort de leur fils. Les FDS TUAIENT pratiquement TOUT ce qu'ils voyaient comme FRCI ou ex-rebelles... Comment les FDS et milices peuvent rentrer dans des MOSQUEES et ASSASSINER les imams et fideles. Dieu MERCI les FRCI ont pu se MAITRISER en refusant de faire la meme chose dans les EGLISES, a part le cas du pasteur Abekan et Vincent Kodja. C'est pas VOUS(FPI) SEULEMENT qui avez du sang qui coule dans vos VEINES.

1 2
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...