News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Manipulations du football international avec Messi au Gabon , dernier coup de com' raté du régime …

Le site de la Liberté - Mengue M'Eyaà le Dimanche 26 Juillet 2015 à 21:22 | Lu 6432 fois



La venue de Lionel Messi au Gabon, grand joueur de l'équipe de football de Barcelone, a démontré une fois de plus la vacuité et l'incompétence du régime, y compris lorsqu'il s'agit de sa propre communication d'Etat.

Rappelons que le régime a pris l'habitude d'instrumentaliser le sport et le football.
La précédente CAN a été co-organisée avec la Guinée équatoriale,qui était prête dans les délais impartis, contrairement au Gabon. Pendant ce temps, les entrepreneurs gabonais, qui ont tenté de préserver l'image du Gabon, en investissant sur leurs ressources propres, n'ont toujours pas été payés de leurs prestations.

Cela n'a pas empêché le régime de se positionner sur la prochaine coupe africaine des nations, contre l'Algérie, qui s'est illustrée lors de la dernière coupe du monde au Brésil. Alors même qu'il n'a pas fini de payer ses dettes de la précédente CAN, par quel mystère le Gabon s'est-il vu attribuer deux fois de suite l'organisation de la coupe d'Afrique des Nations ?

En effet, la prochaine Coupe d'Afrique des Nations, obtenue dans la plus complète opacité par le régime, doit encore avoir lieu au Gabon, la veille des élections présidentielles, si celles-ci ont lieu (les conditions d'une élection présidentielle transparente et libre en sont pas réunies).

Ainsi, Ali Bongo veut s'appuyer sur le prestige du football pour tenter de frauder à nouveau à une élection, à laquelle il n'a pas le droit de se présenter pour des raisons constitutionnelles (article 10 de la Constitution gabonaise).

On peut se souvenir qu'il y a au Gabon en ce moment des mouvements de grève dus notamment au défaut de paiement des bourses des étudiants. Les installations de l'université, ou les bibliothèques universitaires, sont totalement délabrées comme l'a montré récemment un reportage de la chaîne France 24 (« les Observateurs de France 24 »). Les dispensaires et centres de santé sont sous-équipés et insuffisants en nombre. La mortalité infantile est au Gabon trop élevée, etc... Le Gabon a donc des besoins réels et non ceux qui consistent à assouvir des envies puériles.


Ali Bongo vient inaugurer un stade à Port-Gentil, ville symbole de l'opposition avec Pierre-Louis Agondjo-Okawe, ancien député-maire de cette ville devenue martyre de la répression en 2009 (un rapport des atrocités du Professeur Kombila a été remis à M. Ban KiiMoon , secrétaire général des Nations Unies, a révélé la nature du régime de M. Bongo).


L'évidence aurait été de faire appel à la jeune star du football africain,français et international, Pierre-Aymerick Aubameyang, consacré meilleur joueur de football africain, qui a choisi de conserver sa nationalité gabonaise. Le régime n'a rien trouvé de mieux que de faire venir Lionel Messi à coup de millions d'euros. M. Bongo ne fait pas confiance aux Gabonais.

C'est une fois de plus un comportement antipatriotique et complexé.

On ne connait pas le montant exact du séjour du footballeur argentin mais comme le rappelle la presse sportive internationale, l'indécence du régime n'a pas de limite, entre 1 et 3 millions d'euros, selon les sources. Cet argent aurait pu pourtant être utile pour permettre aux étudiants de l'université de Libreville de travailler dans des conditions décentes. Il aurait également pu être affecté à l'hôpital général de Libreville qui manque cruellement de moyens.Pour y être soigné, il faut y venir avec ses propres produits de soins.

Au lieu de cela, conformément à ses habitudes, pour masquer les contestations multiples en interne dans le parti-Etat, comme à l'extérieur, le régime fait de la politique-spectacle, avec le clou de l'attraction : un joueur de football qui foule le sol gabonais avec un accoutrement de plagiste de St Tropez, s'apprêtant à plonger une tête au bord de mer. Pendant ce temps, une nuée de ministres costumés du parti-Etat sont à la descente d'avion en rang d'oignons, prêts à serrer la poigne de l'éminence venue de Barcelone en short.

En clou du spectacle, Ali Bongo, dont certains disent qu'il est le chef d'Etat du Gabon, prend lui-même le volant pour transporter l'auguste footballeur à travers Libreville, faisant l'objet de toutes les moqueries de la presse international et provoquant la colère des Gabonais.

Nous disions dès 2009 qu'Ali Bongo ne pouvait être chef d'Etat du Gabon ,parce qu'il avait perdu par les urnes. Cet épisode confirme qu'il ne peut en aucune façon représenter le peuple gabonais. La situation actuelle le démontre à souhait s'il y avait des doutes possibles.

Après avoir ridiculisé le Gabon, une fois de plus, reçu de l'argent devant revenir au développement du Gabon, le même Messi s'en est retourné en Europe, non sans qu'il ait fait un détour pour inaugurer un nouveau stade sans grande utilité. Rappelons qu'il en existe un autre stade, entamé sous Omar Bongo, et dont la construction a été abandonnée sans raison autre qu'une absence de suivi et de financements du projet voulue par celui qui se veut son successeur :un « éléphant blanc », comme on dit... alors qu'un Gabonais sur trois vit sous le seuil de pauvreté.

Ainsi, M.Bongo croit-il que les Gabonais se sont distraits du spectacle d'un footballeur international dans la cour d'un roîtelet illégitime !Il est contesté de toutes parts, y compris dans le parti-Etat, et,obligé, sans cesse, de pratiquer la fuite en avant, tellement effrayé par sa propre illégitimité.

Ali Bongo est l'homme de tous les records : au moins trois actes de naissance avec des informations contradictoires, des diplômes approximatifs, dont un doctorat en droit... ou en géographie, on ne sait plus vraiment, une élection truquée en 2009 et une présence continue depuis cette date, en jouant la comédie du pouvoir....

Bref, c'est un régime aujourd'hui aux abois, qui ne sait plus où il en est des vérités et des mensonges, qui se contredisent sans cesse.

Après cette indigne, coûteuse et pathétique mise en scène, les superlatifs autour du ridicule sont aujourd'hui dépassés au Gabon.

Mais, nous ne sommes pas au bout de nos peines : le Forum des Attias, autre perle du régime, est en cours de préparation dans la plus totale opacité, et, s'il y a lieu, il faut espérer que les autorités françaises sauront rester à distance, au risque, à nouveau d'apparaître de plus en plus complaisantes avec la pantomine, jouée au Bord de Mer.
A Libreville, Ubu roi est nu, comme aurait pu le dire Alfred Jarry. Seules les autorités françaises et européennes, qui le reçoivent ou acceptent ses invitations, le voient encore habillé.

Si le spectacle Messi était en effet scandaleux, il faudrait éviter les malentendus.

Le peuple gabonais est très amateur de football.

Les dilapidations financières du clan Bongo, malheureusement fréquentes au cours des 40 années de pouvoir absolu, sont sans rapport avec le respect que le peuple gabonais a du peuple argentin, qui ne doit pas être tenu responsable du comportement de Lionel Messi. Ce dernier est pleinement responsable de sa venue au Gabon, et des contreparties financières exorbitantes exigées pour ce déplacement.

C'est la ritournelle de la honte toujours plus honteuse sans que celui qui l'a provoquée n'ait l'air de s'en rendre compte qu'il faut dénoncer.


1 - Le Mouvement civique du Gabon ne saurait s'associer à toute initiative visant à manifester devant les représentations diplomatiques argentines, ou, à s'attaquer au peuple argentin, qui a eu à lutter et à se libérer de la dictature des généraux.
Les Gabonais ne sont pas xénophobes et n'entendent pas mélanger les combats. On ne saurait s'attaquer à un pays en raison des actes individuels d'un individu, fût-il nanti d'une certaine notoriété.

2 – Nous dénonçons les conditions dans lesquelles l'organisation de la CAN a été confiée au Gabon alors même que le régime est contesté et tentera de l'utiliser pour se maintenir au pouvoir.

3 - Le Mouvement civique du Gabon propose aux associations et mouvements qui souhaitent manifester leur indignation d'aller protester devant les sièges des sponsors de Lionel Messi, puisqu'il n'est intéressé que par l'argent.

4 - Lionel Messi, qui n'a aucune considération pour le peuple gabonais si l'on en croit son accoutrement, doit rendre au Gabon l'argent perçu. Nous sommes persuadés que cet argent ne lui manquera pas.

Mieux encore, pour éviter que ce montant ne soit détourné par le régime,il doit être versé dans une ONG internationale, qui assurerait la rentrée prochaine des enfants dans les écoles primaires. Il peut transformer cette grosse bévue en action positive pour lui.

5 – Nous dénonçons les entreprises et les personnalités qui viennent au forum Attias à Libreville, qui ne correspond à aucune demande de la part du peuple gabonais. Nous leur conseillons de décliner toute invitation de ce forum, qui est constitue un détournement de l'argent public de l'Etat gabonais, qui devrait servir à des projets de développement, dans lesquels les populations souhaitent être associés. Il est temps que ce moment arrive.

Fait à Paris,le 26 juillet 2015.


Mengue M'Eyaà,

Ancienne journaliste d'Africa n°1
Présidente du Conseil exécutif du Mouvement Civique du Gabon
Présidente du Mouvement Civique des Femmes

http://mouvementciviquedugabon2009.unblog.fr



Dimanche 26 Juillet 2015
Mengue M'Eyaà
Vu (s) 6432 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

19.Posté par MILANG MISSI le 12/08/2015 10:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pierre-Aymerick Aubameyang, consacré meilleur joueur de football africain, qui a choisi de conserver sa nationalité gabonaise. Le régime n'a rien trouvé de mieux que de faire venir Lionel Messi à coup de millions d'euros. M. Bongo ne fait pas confiance aux Gabonais.

18.Posté par gabon d''''abord le 08/08/2015 01:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Poste 12, permets-moi de te dire que tu n'as poussé loin la réflexion. En voulant défendre ton président atteint du syndrome de Peter Pan, tu ne fais que le discréditer davantage. Comment peux tu excuser le fait qu'un chef d'état accueille officiellement un footballeur et se fasse son chauffeur? D'abord, que messi, invité en pays étranger par chef d'état, s'y soit pointé en débardeur et baskets signifie qu'il n'éprouve aucun respect pour son hôte. Se serait-il vêtu de la même façon si c'est Obama qui l'avait reçu? Tu prends les exemples d'Adiahénot et d'Oye Mba qui conduisent sans chauffeurs...Mon Dieu, faut-il te rappeler qu'ils n'ont jamais été présidents de la république? Le Président de la république est une Institution et ton ali est en train de la désacraliser par ses agissements de vieux gamin. Pour ce qui est des salaires, mon ami, t'aurais pas dû en parler. Tu veux savoir combien cette augmentation coûte à l'état par an avec suppression de la PIP? 131 milliards par an. Les fonds communs en coûtaient 227 par an à l'état. Si tu fais le calcul, l'augmentation de la masse salariale est moindre de 96 milliards. Où est parti ce reliquat? L'état aurait donc dû faire plus d'efforts que les 80 mille rajoutés aux salaires de la majorité des fonctionnaires. Avant de défendre l'indéfendable, essaye d'abord de faire fonctionner tes méninges. Le pathétique et honteux, c'est toi.

17.Posté par laurenzo lamas le 31/07/2015 20:19 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
J ss a la recherche de ses sales PD qui parlent mal de l'opposition gabonaise.

16.Posté par Leïla le 31/07/2015 12:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Face à une opposition incapable de destituer un usurpateur, nous serons toujours l'objet des railleries de ces flibustiers du pdg. On passe du temps à raconter n'importe quoi du côté de l'oppositon quand l'heure est à la destitution d'un dictateur sans papiers.

15.Posté par Ding-Ding le 31/07/2015 11:03 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Blaise Mengue ,plus tu connaitras l'Histoire du Gabon, plus tu serras libéré .

14.Posté par Boussougou le 29/07/2015 21:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ posts 12 & 13
A cette allure votre président émergent finira par devenir ramasseur de ballons pendant la CAN 2017.

13.Posté par Auguste Pamphile Assoumou le 29/07/2015 21:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
c'est une honte la politique de nos opposants et société civile.

12.Posté par Blaise Mengue le 29/07/2015 20:58 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Comme peut -on encore avoir un raisonnement aussi terre a terre.
Donc a cause d'une election POLITIQUE, les villes d'oyem, et port gentil, ne doivent pas profiter d'un développement. Mais pour vous rien d'autre ne passe avant votre politique. Vous vous foutez du développement et du social.
Comme dit Landry Ifouta, comment connais tu toi mon, toi qui n'est pas au PDG? Comment sais tu que Messi a perçu cette somme. Toujours a faire dans les ragots. L'arrivée de Messi au gabon a suscitée de vives commentaires, donc de la visibilité du Gabon.
Quand le PRESIDENT ALI BONGO ONDIMBA, conduit le Premier Ministre pour aller visiter la mise en oeuvre du chateau d'eau d'angondjé, personne ne dit mot. Stupide de caricaturer un acte d'une simplicité de l'HOMME ALI BONGO ONDIMBA. Quand Oyé Mba, Adiahenot etc.....conduisaient sans chauffeurs avec leurs Gardes de corps a coté, personne n'a dit mots. Mais nous avons tous appréciés ces comportements d'humilités, Oui d'humilité, car la bible déclare que l'humilité précède la gloire.

Merci au President Ali Bongo Ondimba, d'avoir rehaussé les salaires de nos papa et maman au Gabon. On vous suit et on apprécie.
PATHETIQUE ET HONTEUX

11.Posté par andy le 28/07/2015 09:35 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ali dégage! mais la dernier chose qu''on aurait souhaité c''est vous voir vous ou un de vos opposant a la merde venir parlé vous tous ne valez pas plus que vous mm!

10.Posté par le cul de vérité le 27/07/2015 21:25 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
""vérité "" imbecile maudit soit le un ou tu es née lorsque les gabonais parle leur problème ferme tz bouche ou va au Bénin chz toi ou au Nigeria et laisser notre pays en paix

1 2
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...