News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Manifestation du 16 juillet à Washington : Des Gabonais écrivent à Barack Obama et autres personnalités américaines, demandent le retrait du soutien au dictateur gabonais

Le site de la Liberté - Source : BDP Gabon le Mardi 6 Juillet 2010 à 00:57 | Lu 1739 fois



Manifestation du 16 juillet à Washington : Des Gabonais écrivent à Barack Obama et autres personnalités américaines, demandent le retrait du soutien au dictateur gabonais
Dans une avalanche de lettres adressées le 1er juillet à diverses personnalités américaines, dont Barack Obama, président des Etats-Unis, Carl Levin, le Sénateur qui coiffe le puissant Comité du Sénat américain sur les investigations qui avait dans plusieurs rapports inculpé les Bongo pour détournements de deniers publics, de corruption et d’enrichissement illicite, Nancy Pelosi, Présidente de la Chambre des Représentants (sorte d’Assemblée nationale des Etats-Unis) et bien d’autres, des Gabonais demandent le retrait par la Secrétaire d’Etat américaine, Hillary Clinton, de ses mots de soutien au dictateur gabonais Ali Bongo.

Ces lettres à Obama et autres personnalités américaines font echo à celle déjà envoyée le 30 juin à Hillary Clinton. Essentiellement, les lettres reprochent à la Secrétaire d’Etat ses mots de soutien à Ali Bongo le 8 mars dernier lors d’une conférence de presse conjointe à Washington en marge de la session du Conseil de Sécurité dont le Gabon allait assurer la présidence tournante. Les Gabonais des Etats-Unis demandent ainsi aux diverses personnalités de faire pression sur Hillary Clinton pour qu’elle retire ces mots de soutien que les Gabonais trouvent contradictoires au vu du fait que le Congrès américain venait de mettre en cause Ali Bongo et son père pour enrichissement illicite et détournement massif de biens publics.

Les lettres citent également les rapports annuels du Département d’Etat sur les droits de l’homme au Gabon, rapports qui présentenet le Gabon comme un pays dominé par une présidence forte et dont le peuple est dans l’incapacité de changer ses dirigeants, et accuse le pays de se livrer au trafic humain, dont le trafic des enfants. La lettre demande en outre aux Etats-Unis de ne plus recevoir Ali Bongo dans le cadre de visites officielles et d’en faire un persona non grata en terre américaine

Mardi 6 Juillet 2010
Source : BDP Gabon
Vu (s) 1739 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

14.Posté par Kidordin le 08/07/2010 00:50 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
"je n'ai pas compris que la marche des USA a pour but d'attirer les américains au Gabon"
C'est mignon de croire que les américains (ou n'importe quel pays) va aider les opposants d'un pays souverain sans la moindre contrepartie en retour.
Les US sont bien connus pour être les champions de la démocratie (les détenus de Guantanemo partagent d'ailleurs complètement cet avis).
Chaque fois qu'il y a des opposants dans le monde, les américains sont toujours là pour les écouter avec attention (en plus ils n'ont que ça à faire) et leur prêter main forte sans jamais rien exiger en retour.
C'est tout-à-fait ainsi que va le monde: la diplomatie internationale fonctionne à coups de gestes désintéressés, en particulier chez les américains. :))))))


"ceci doit commencer par le retrait des propos de Hilary Clinton qui a déclaré soutenir la politique actuelle."
Oui...là aussi l'espoir fait vivre.
Et même.
Imaginons un instant qu'Hilary, dans un grand élan de compassion (c'est bien son genre), retire ses propos: ça changera quoi, concrètement, au quotidien du gabonais qui a du mal à joindre les deux bouts?
Franchement est-ce que cela ne serait pas plus efficace que nos "valeureux" compatriotes viennent aider le Gabon à se développer sur place plutôt que d'envoyer des lettres à des milliers de kilomètres de distance à des gens qui n'en ont, somme toute, un tout petit peu rien à foutre?



"cette manifestation est d'une très grande portée. ne vous en doutez pas un seul instant."
La seule chose dont je ne doute pas une seconde est l'importance qu'elle a dans l'imaginaire de certains gabonais. Mais un pays ne se développe pas avec des rêves, c'est bien dommage d'ailleurs parce que sinon le Gabon serait une des premières puissances économiques mondiales. :)))))
Personnellement je pense que la diaspora serait plus utile dans des initiatives de développement du commerce entre les pays où elle se trouve et le Gabon ou encore dans la promotion de sa culture, de sa musique...Bref, tout faire pour faire reconnaître positivement le Gabon à l'étranger. Râler, toujours râler, ne mène à rien car si cela faisait avancer il y a bien longtemps que les gabonais auraient déjà atteint la lune.


Bonne nuit à tout le monde.


Peace.

13.Posté par bombardier le 07/07/2010 15:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Kidordin

A la lecture de cet article, je n'ai pas compris que la marche des USA a pour but d'attirer les américains au Gabon, encore moins de les inviter à se mêler de la politique intérieur du Gabon.

j'ai plutôt compris que ces valeureux gars veulent seulement attirer l'attention des autorités américaines sur la prise du pouvoir au Gabon et sur la gestion catastrophique actuelle du pays, de manière à ne plus jamais soutenir cette politique machiavélique menée au Gabon. ceci doit commencer par le retrait des propos de Hilary Clinton qui a déclaré soutenir la politique actuelle.

cette manifestation est d'une très grande portée. ne vous en doutez pas un seul instant.

12.Posté par Larévolte le 07/07/2010 02:08 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La Guinée Equatoriale traite avec les Etats-unis, est-ce pour autant qu'ils ont (les Etats-Unis) une mainmise sur le pétrole équato-guinéen comme la France au Gabon?
Pour commencer, le pétrole coule à flot dans le Golf, c'est cette partie du monde qui intéresse le plus les américains. Les Etats-Unis d'Amérique possèdent également des richesses, l'Alaska est carrément une grande réserve de richesses. Qu'ont-ils (les Etats-Unis) à foutre avec le petit pétrole du Gabon qui va bientôt s'épuiser? Certains gabonais ne voient le mal que là où il n' y en a pas. Que pensez-vous des chinois qui sont entrain de nous envahir sûrement et sournoisement avec la bénédiction des rois et princes du Gabon? Il y a actuellement sur terre 1 milliard et 500 millions environ de chinois, sachant que les chinois sont comme des fourmis, ils ne laissent rien sur leur passage. A l'allure où vont les choses, il ne restera au Gabon qu'un vaste champ de ruines après leur départ s'ils ( les chinois) ne font pas comme les hollandais en Afrique du sud c'est-à dire surgir de nulle part, spolier les autoktones et les assujettir sur leur propre sol si le gouvernement gabonais s'entête à les solliciter. Vos inquiétudes doivent plutôt s'orienter vers eux.

11.Posté par Kidordin le 07/07/2010 00:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@Burdigala

J'ai l'impression que ton message est une réponse au mien (mais je peux me tromper), dans tous les cas, voici mon avis personnel sur ton intervention que j'ai lue avec beaucoup d'attention:

J'ai simplement donné mon avis et si mon opinion est différente de la tienne, je n'y vois ni défaitisme de mon côté, ni bravoure du tien: c'est juste que nous avons un examen différent de la situation.

Et si mon message est capable d'en décourager certains dans l'opposition gabonaise aux US, ben...c'est qu'il ne leur en fallait pas beaucoup pour se décourager :))))

Bref, vouloir faire quelque chose pour son pays c'est bien, quelque chose de réfléchi c'est encore mieux.
Attirer les US sur notre sol, ce n'est pas une bonne idée (encore une fois ce n'est que mon avis, je ne prétends pas détenir la vérité absolue). Je ne suis pas pro-France - loin de là - mais quitte à choisir deux maux, je préfère choisir celui que je connais déjà.
De plus la seule expérience de tentative de "développement" (à ma connaissance) des US en Afrique, c'est le Libéria et je sais pas pour toi mais moi, personnellement, je préfère vivre au Gabon qu'au Libéria.

Pour avoir naïvement milité dans Amnesty International fût un temps, j'ai aujourdhui la conviction qu'écrire des lettres ou manifester, surtout en faveur d'un pays africain, ça ne sert pas à grand chose (mais tant qu'à faire, je préfèrerais encore cette méthode que par exemple celle qui incite les gens à prendre les armes et à conquérir le pouvoir par la force car là c'est toujours le peuple qui paie le prix fort, rarement les leaders et ça aussi c'est une grande constante de l'Histoire. Et puis pour quoi faire? pour assoir une dictature toute neuve qui voudra s'enrichir à son tour à concurrence des premiers? Quand je lis certaines insultes et délires mégalomaniques de l'opposition, franchement, ça fait peur quant au "niveau" de ceux qui aimeraient assurer la "relève". Heureusement - je précise avant qu'on ne me jette la pierre - que tous les opposants ne sont pas à mettre dans le même sac).

Je ne suis pas fataliste pour autant, je pense que les changements prennent du temps mais que ceux qui se font, de l'intérieur, petit à petit, sans bain de sang et sans aide extérieure, sont ceux qui sont les plus pereins dans le temps et évitent de lourdes pertes humaines. Je crois que la génération internet nous y aidera et ce forum de discussion, impensable il y a quelques années, est déjà un signe que les temps changent.

Les gabonais de l'étranger doivent revenir au pays, aider sur place, mettre en service les bonnes pratiques qu'ils ont appris à l'étranger, pour que nous en bénéficions tous. Descendre dans la rue aux US, envoyer des lettres, soutenir ses proches à distance, moi je dis pourquoi pas? Mais venir concrètement mettre la main à la pâte, se confronter aux réalités de nos concitoyens, les aider à s'en sortir et faire progresser le pays, c'est mieux.

N'attendons pas de miracles de nos dirigeants ou d'une puissance étrangère, remettons-en à nous mêmes avant de nous en remettre aux autres, à des étrangers ou à Dieu. La vraie force du Gabon, sa véritable richesse, il faut prendre conscience que c'est les gabonais. Ce n'est pas un gabonais en particulier - quelqu'il soit - qui va développer le pays à la place des autres.

Enfin, à mon avis.

Maintenant ceux qui préfèrent croire que l'administration américaine va (et sans arrière-pensée) voler à leur secours pour résoudre leurs problèmes...pourquoi pas?


10.Posté par Gabonais le 06/07/2010 22:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Pays souverain ? Réaliste, le Gabon n'a jamais été souverain. Tout à toujours été dicté par la France et les multinationales. Je ne sais pas dans quelle planète tu vis, car si tu étais aussi réaliste que tu le dis, tu saurait que le Gabon ne peut ignorer la pression extérieur, même les grandes nations peuvent être influencées et changer de politique à cause de la pression extérieur. Sais-tu que la décision de François Mitterand a en partie imposée aux pays de l'Afrique francophone d'adopter la démocratie, même s'il ne s'agit qu'une démocratie de façade. Si tu étais si réaliste que tu le dits tu saurais qu'il est stupide de parler de Gabon émergent, parce qu'il est impossible de l'être en 7 ou 14 ans.

9.Posté par Burdigala le 06/07/2010 21:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Oh là là, c'est quoi ce peuple de défaitistes ? Avant, je me disais que les africains ne savent plus quoi faire pour se débarasser des dictateurs et de leurs progéniteurs. Mais je suis déçu de voir que d'autres gabonais se moquent de leurs compatriotes qui essayent de faire quelque chose. A ceux-là, j'aimerais vous dire ceci
1°) La contestation des africains c'est uniquement au moment des élections. Et ceci est encore plus vrai pour les gabonais. C'est quand il y a des élections ou quelques jours après que vous criez dans vos quartiers. Et dès qu'on vous envoie l'armée dans les rues, on ne voit plus personne. Et cette psychologie des africains en général et des gabonais en particulier est très bien connue de nos chers dirigeants dictateurs. C'est pour cela qu'on ne connaîtra jamais de changement car personne ne veut mourir, personne ne veut faire la révolution. Même une marche non violente, personne ne veut la faire, de peur d'être violenté par l'armée. Revoyez l'histoire des peuples qui se sont battus pour obtenir leur liberté. Ce n'était pas avec des "on va encore faire comment..." qu'ils ont obtenus leur liberté. 1789, révolution française, il a fallu que les français se révoltent contre le clergé. L'appel du 18 Juin, a été fait à Londres par le Général de Gaulle qu'on peut considerer comme quelqu'un qui appelle les autres à lutter alors qu'il est paisiblement dans un autre pays. Je vous passe des exemples d'autres révolutions dans l'histoire.

2°) Si pour nous les gabonais une marche, une grève de la faim, n'ont aucun sens, il n'en est pas de même pour les pays occidentaux. C'est un moyen d'expression et de revendication qui attire l'attention de l'opinion publique. Si vous pensez que le Président Américain ne tiendra pas compte de la marche des gabonais qui sont aux USA, c'est que vous vous trompez. Certes, Il ne donnera pas une suite correspondant aux revendications, mais cela ne tombe jamais dans les oreilles d'un sourd pour le pays le plus puissant du monde. Ils sont capables de vous faire croire que vous êtes leurs amis, et au moment où vous vous attendez le moins, vous renverser. Avis aux politiques africains qui pensent toujours avoir un appui des grandes puissances. Relisez l'histoire, les frères.

3°) Oh oui, ce n'est pas une bonne chose que le gabon passe de l'exploitation française à l'américaine. Mais lorsque nous regardons les pays qui ont été colonisés par les anglosaxons, ils les ont quand-même construits. Ce qui n'est pas le cas des pays colonisés par la France.
Ceci n'est pas une acceptation du néocolonialisme d'un pays quelconque.
C'est le peuple gabonais qui a sa destinée entre ses mains. Tant qu'il pensera que rien ne peut être fait. Rien ne se fera. Mais si certains essayent de faire quelque chose, ne les décourageons pas. La liberté s'acquiert à un grand prix et il faut l'arracher. Si nous ne sommes pas prêt, continuons à manger en silence, notre manioc et notre banane avec la sardine fumée. Et ceux qui sont à l'étranger profitez-en et travailler pour vos familles.

4°) Cela vous parle t-il de savoir que l'Afrique est le continent le plus riche du monde et qu'elle ne participe qu'à 2 % dans l'économie mondiale. Si on accuse souvent et à raison les puissances étrangères, ne pensez-vous pas que ce sont ces dirigeants dictateurs et corrompus qui leur donne cette force. Ce sont des gens qui n'aiment ni leur pays, ni leur peuple. Ils s'aiment eux-mêmes et ils aiment leurs propres familles et c'est pour cela qu'ils travaillent à assurer des places à leur progénitures. Que Dieu ouvre nos yeux !!!

8.Posté par Kidordin le 06/07/2010 19:36 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le droit de s'exprimer, de manifester, de ne pas être d'accord, c'est un droit et chacun est libre de l'exercer.

Maintenant il faut :
1. savoir si ce que l'on souhaite obtenir est réalisable.
2. si on obtient ce que l'on souhaite, en comprendre les conséquences, à court et long terme.

De ce que je comprends (mais je peux avoir mal compris), l'opposition gabonaise aux Etats-Unis demande aux US de protester contre le gouvernement gabonais en place.

1. Est-ce réalisable? à mon sens (mais ce n'est que mon humble avis): non. D'abord sur la forme parce que ce gouvernement est en place et proclamé, intervenir serait se mêler des affaires de politique interne d'un pays étranger ami. Ensuite, sur le fond, les US ont-ils intérêt à se fâcher avec un des premiers pays africains producteurs de pétrole? un pays qui regorge d'autant de richesses naturelles? protégé par la France (autre pays "ami")? Franchement, sans être expert en relations internationales, je ne crois pas et c'est du simple bon sens.

2. Okay, oublions à présent le point 1 (après tout je peux me tromper) et admettons que les Etats-Unis s'immiscent officiellement dans nos affaires.
Vous qui protestez (et avec raison!) contre l'ingérence de la France post-coloniale, je serais curieux de voir comment vous allez vous débarrasser des US, autrement plus puissants, une fois que vous les aurez vous-mêmes appelés à la rescousse chez nous et qu'ils voudront leur part du gâteau en retour (ah bon?...vous croyiez qu'ils allaient vous aider gratuitement? par pur esprit chevaleresque?) Et juste comme ça: entre les français et les américains, lesquels sont les plus durs en affaire, à votre avis? Et je ne parle pas de l'éloignement géographique, de la barrière de la langue, des différences culturelles encore plus importantes, ect, ect, ect.


Bref, tout ça c'est une tempête dans un verre d'eau (mon avis en tout cas).

:)

7.Posté par Le berlier d'okondja le 06/07/2010 18:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le Realiste, tu es vraiment le roi des cons quand tu parles de la souveraineté du Gabon. Dis est ce après 1964 que le Gabon a obtenu la soit disante souveraineté que tu te plais de clamer? Je comprends tu ne connais rien de l'histoire de notre pays car même ma fille qui est née en 1990 sait qu'en 1964 la France avait retabli Leon Mba au mepris de la volonté des Gabonais. Je dois te dire que c'est en 1960 que le Gabon accéda à l'independance, et qu'à ce titre aucune autres nations avait le droit de s'ingérer dans nos affaires intérieures.
Que dis-tu des raids américains effectués en Libye, est ce parce que ce pays n'était pas souverain?
Tout est une question d'interet et des enjeux, si les USA decident de mettre un terme au regne d'ali c'est pas ta souveraineté qui les empêchera.
Sais tu comment Saddam Husein est parti? c'etait un gros complot Us!!!
S'ils le veulent faire la meme chose avec les massacres par exemple post-presidentille de 2009, ou alors l'asphyxié économiquement, le Fmi et la Banque mondial peuvent jouer en ce sens!!!!
Ne vois pas seulement Obama partir de lui et venir mettre fin au règne d'ali.
Je ne sais pas si tu travailles toi, si ali ne parvient plus à te payer pendant meme deux mois, je jure tu seras le premier à combattre ce régime.
Donc, reste tranquille et laisse les autres continuer la lutte par tous les moyens... Et évite de défier OBAMA ...

6.Posté par bombardier le 06/07/2010 15:42 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
LaRaison

je viens de lire ton commentaire, j'ai l'impression que tu es dépassé par les évènements au Gabon et qu'à ce titre, tu ne vois pas clair ce que les gabonais des USA peuvent faire. je peux te dire que ce travail de lobbying a sa portée et cette portée est grande. au pays on doit travailler, à l'étranger également. je te conseille de félicité ces gars pour leur boulot qui est immense.

par contre, LE REALISTE ne comprends rien de la vie, il ne sert plus à rien de répondre à ses postes. c'est un vendu.

5.Posté par LE REALISTE le 06/07/2010 15:19 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Le GABON est un pays souverain et vos lettres adressées à un Président, des USA soit il , ne changera rien du tout.Soyons realiste, ALI BONGO ONDIMBA est le président de la République Gabonaise.A ce titre, aucune autre nation,aucun autre Président, aucune autre autoritée ne saurait mettre en mal , la souveraineté du GABON.
Je vous invite simplement à rentrer au Gabon et participer au developpement de votre nation, notre nation.
Voilà la demarche patriotique.vive le GABON EMERGENT.

1 2

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...