News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Malika Bongo Ondimba, le procès en patronyme

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Vendredi 31 Janvier 2014 à 07:03 | Lu 1884 fois

La seule évocation de son nom dans le domaine politique, ces dernières semaines, lui a valu de nombreuses critiques. Pourtant, la jeune Malika Bongo Ondimba, connue pour avoir redonné une image plus ou moins saine au concours de Miss Gabon, n’a pas cessé de multiplier des sorties en faveurs des populations les plus défavorisées, et notamment pour les jeunes enfants. Son seul péché : porter « fièrement » le nom de son père.



Agée de 32 ans, Malika Bongo Ondimba, ne s’est pas reposée sur ses lauriers et l’aisance de sa famille paternelle comme le prétendent de nombreux Gabonais, bien souvent mal informés sur la personne. Fille aînée du Président de la République, la jeune femme s’est avérée être une « bosseuse » selon ses proches. En effet, présente dans le domaine social depuis quelques années, Malika s’est vite imposée aux organisations locales et internationales, telle que la Croix Rouge, en œuvrant dans l’humanitaire et le secours aux personnes en difficulté comme une sorte d’ambassadrice pour la cause des populations fragilisées, notamment pour une des franges les plus sensibles et souvent négligée, les tout-petits et les femmes.

En effet, avec la création, il y a quatre années de l’association Défis de femmes pour laquelle elle ne ménage aucun effort, Malika Bongo œuvre dans le soutien et l’aide aux mères, ainsi qu’aux familles en difficulté. De même son combat pour la valorisation de la jeune Gabonaise a plutôt surpris de nombreux individus, dans ce qu’il diffère fondamentalement de ce qu’était la visée des anciens organisateurs de l’évènement Miss Gabon. Le concours de beauté qui, jadis, avait fini par être réputé connu pour ses frasques que pour sa mission de valorisation de la culture et du talent des différentes candidates, est redevenu, selon la présidente du comité, un évènement culturel et artistique dont le principal objectif est de faire la promotion de l’ambition et de la détermination de la jeune Gabonaise.

Une entrée remarquée en politique

Si ses premiers pas en politique n’ont pas été remarqués de tous les Gabonais, le choix de sa personne au conseil communal d’Akanda, au nord de Libreville n’est pas passé inaperçu. Pourtant, contrairement aux supputations de quartier, les choses n’ont pas été aussi faciles pour la jeune femme, malgré son patronyme et quelques marques de soutien de la part de certains conseillers élus. La fille d’Annick Aubierge Lafitte Mouvagha a dû une nouvelle se battre ; d’abord contre les préjugés et ensuite contre certains idéaux de la partie adverse. Toute chose qui lui a valu la confiance de Claude-Michel Sezalory, vue qu’elle qui n’apparaissait qu’en 15ème place dans la liste PDG du 2ème arrondissement d’Akanda, conduite par l’actuel maire élu.

Discrète mais bien présente sur le terrain social, Malika Bongo, mère de jumelles de 2 ans, a dit consacré sa présence dans le milieu politique pour l’accomplissement de ses projets en faveur des femmes, principalement à la maternité et aux jeunes enfants à travers le Gabon. Récemment, la jeune femme a d’ailleurs confié aux journalistes de Jeune Afrique qu’elle envisage ouvrir une garderie dans le quartier d’Angondjé. L’objectif, selon elle, est de venir en aide aux femmes afin de leur permettre de concilier leur rôle de mère et leur activité professionnelle. Pourtant, depuis son retour au pays en 2009, la fille d’Ali Bongo est victime du patronyme qu’elle dit porter fièrement.

Gabonreview



Vendredi 31 Janvier 2014
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 1884 fois




1.Posté par Melanie le 31/01/2014 11:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La petite bitte de ton béninois de Dossou ne te suffit pas ! Tu veux te faire déchirer par un vrai gaboma. Dis la vérité

2.Posté par Melanie le 31/01/2014 11:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La petite bitte de ton béninois de Dossou ne te suffit pas ! Tu veux te faire déchirer par un vrai gaboma. Dis la vérité

3.Posté par Melanie le 31/01/2014 11:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Y en a marre de ces petites pétasses de tismé. Les plus bordelles du Gabon sont les métiss. Je connais tout ça.

4.Posté par brulons les bongo ondimba le 31/01/2014 16:52 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Tout gabonais soucieux de son avenir doit toujours avoir en tete l''idee selon laquelle un bongo ondimba qui nait chaque jour est une menace pour le Gabon. On doit tous les bruler. Voyez les elans de cette petasse elle nourrit forcement l''idee de diriger le Gabon un jour comme son nigerian de gros pere.


Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...