News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Maintenant que Moubarak est parti , Qui sera le prochain? Ali Bongo !

Le site de la Liberté - LVDPG - News le Mardi 15 Février 2011 à 09:24 | Lu 1282 fois

Les manifestations révolutionnaires en Tunisie et l'Egypte n'étaient pas censés se propager vers le sud jusqu'à l'Afrique subsaharienne. Mais les manifestants gabonais visant à évincer le président Ali Bongo.



Maintenant que Moubarak est parti , Qui  sera le prochain? Ali Bongo !
Le président égyptien Hosni Moubarak a quitté ses fonctions hier au milieu d'un flot de protestations. Du Gabon Ali Bongo peut-être le prochain après Moubarak.

Les protestations qui transforment le monde arabe ne sont pas censés se propager vers le sud jusqu'à l'Afrique subsaharienne. Mais pendant des semaines, alors que les scènes d'Egyptiens dépasser leur capital ont hypnotisé le public de télévision mondiales - et introduit les noms les plus reconnus au monde dans les nouvelles TV au Caire - manifestants gabonaises ont été face à la mort et d'emprisonnement dans une série de manifestations anti-répression délibérément calqué hors l'exemple tunisien.

L'ancienne colonie française a été exécuté pendant 34 ans, avec le soutien ouvert de la France, par la famille Bongo - d'abord par Omar Bongo, puis par son fils, Ali. Dans le premier acte de la famille, Bongo Sr. a accumulé une fiche de rap avec Amnesty International qui comprend assassinats politiques et de tortures de dirigeants de l'opposition. La famille a réussi à survivre à des vents de démocratisation qui a balayé l'Afrique dans les années 1990, avant Bongo Sr. est mort en 2009, en passant le pouvoir à son fils, Ali.

EN IMAGES: photos exclusives du moniteur de l'agitation de l'Egypte

En attendant, la famille a consacré au moins 100 millions de dollars de l'argent dans les banques des États-Unis seulement, selon une enquête menée par le Sénat américain. Pour faire un point, l 'épouse de Bongo Jr. a été à un moment de louer un 25.000 $ une maison du rappeur alors le nom de Puff Daddy.

Les critiques disent que les Bongos s'en est tiré avec ces sortes de pitreries, qui ont coûté tant de nombreux autocrates leur soutien de l'Occident à cause d'une seule chose: l'huile. Le pays, qui sert à pomper 370.000 barils par jour de l'étoffe, mais trouve ses réserves en cours d'exécution sèche à la semaine. Peu importe. Le dommage a déjà été fait. Service a fait de ce coin du continent, une république bananière d'Afrique - à l'exception que les agriculteurs commerciaux n'est plus la peine de pousser des bananes dans ce qui serait le sol idéal pour la culture, les limites de la grâce d'une monnaie d'huile-gonflés (voir, la maladie hollandaise) .

Vous pensez connaître l'Afrique? Répondez à notre quiz géographie.

Gabon gens sont pauvres - de deux dollars par jour aux pauvres - mais la macroéconomie sont bizzare. Le pouvoir d'achat, le pays a à peu près la même taille de l'économie par habitant en Argentine.

C'est le contexte dans lequel les étudiants à trouver eux-mêmes pneus enflammés à l'appui d'un candidat de l'opposition se cacher dans les locaux des Nations Unies de bureau pour le développement. André Mba Obame, qui affirme avoir remporté la présidentielle du pays en août dernier, mis en place un gouvernement de l'ombre le matin même que les protestations égyptiennes a débuté.

Cela a inspiré le président Bongo pour fermer les stations de télévision et aurait kidnapper des membres de l'opposition. L'ONU accuse la police du Gabon d'envahir et de battre les étudiants de l'université.

Les étudiants ont mené des protestations, à ce jour. Bien que les manifestations initiales sont très majoritairement composé par des loyalistes de l'opposition, "l'agitation semble se développer dans un plus grand conflit social", écrit le blogueur et du droit international chercheur Julie Owono.


Source :
http://www.csmonitor.com/World/Africa/Africa-Monitor/2011/0212/Now-that-Egypt-s-Mubarak-is-out-could-Gabon-s-Bongo-be-next

http://www.csmonitor.com/World/Africa/Africa-Monitor/2011/0212/Now-that-Egypt-s-Mubarak-is-out-could-Gabon-s-Bongo-be-next http://www.csmonitor.com/World/Africa/Africa-Monitor/2011/0212/Now-that-Egypt-s-Mubarak-is-out-could-Gabon-s-Bongo-be-next


Mardi 15 Février 2011
LVDPG - News
Vu (s) 1282 fois




1.Posté par NDONG MINKO le 15/02/2011 10:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bonjour frères, je reviens pour vous demander de faire preuve de patriotisme et de nationalisme. Participons tous à la manœuvre de libération du pays, notre très chère et beau pays le Gabon.

2.Posté par yaba le 15/02/2011 14:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Laissez la Politique aux politiciens...Le Gabon doit rester uni et surtout avancer...
Humblement je ne pense pas que la cause de tous les problèmes du Gabon soit Ali Bongo Ondimba,et a contrario que André Mba Obame soit la solution .Chaque gabonais porte en lui une part des maux de ce beau pays, par notre manque de solidarité, d initiative, de volontarisme, de détermination, d ambition et surtout d humanisme envers nous mêmes et envers la patrie.
Être patriote, ce n est pas vouloir le chaos pour remplacer un homme politique (qui a briller par son génie avec servir une cause qu il combat seulement aujourd'hui) par un autre homme d État (qui semblerait ou serait mal élu tant avantager par le style d élection que par son patronyme).
Aujourd'hui, André Mba Obame se proclame président voit il quel effet ça fait a un homme de voir une partie de la population le soutenir et voir cet impact insuffisant devant les urnes, voit il ce que ça fait d être le perdant, réalise t il enfin tout le mal qu il a fait en truquant les élections précédentes pour le compte du PDG, réalise-t-il ce que ca fait d être a la place de Mamboundou!!!
Aujourd'hui que certains d entre nous se lèvent pour réclamer le départ du président Ali Bongo Ondimba, sous couvert des révolutions tunisienne et égyptienne et un documentaires(dont le passage sur des dires durent 40 secs).Le Gabon n est pas la Tunisie et encore moins l Égypte, ces révolutions sont nées d une révolte sociale et c est le peuple entier qui s est levé(pas de partis politique et aucun candidat malheureux).Et même dans les faits ca ne pourra s appliquer au Gabon pour plusieurs raisons, les Gabonais sont divisés. André Mba Obame passe pour un fanatique obnubilé par le pouvoir, alors que l U.N avait toutes les chances de s implanter en 2011 avec les élections législatives, il est reparti un an et arrière pourquoi?

C est vrai il y a une frustration, les perdants se sentent abandonnés et insultes dans leur chair dans leurs idées, dans les coeurs et de l autre cote, l appareil étatique s est refermé sur lui même et derrière les mêmes travers(corruption,intrigue politico-judiciaire, détournement de fonds, abus de pouvoir et fanatisme aveugle a la sauce de "laissez nous avancer" ou " émergence").Mais c est le propre même de la nature de l homme, le pouvoir a changé de coté.
Le combat résulterait a se battre pour ses droits, pour ses enfants, pour ses idées, pour son pays ,par la réflexion, par le combat pacifique pour changer les lois, par le vote, pour une meilleure transparence dans la gestion de l État, pour une impartialité au sein des institutions garantes de la démocratie(la cour constitutionnelle?) pour un redécoupage électoral( le nombre de députés?).
Il est important que chaque gabonais connaisse ses droits et appliquent les moyens mis en œuvre pour être écoutés et entendus et surtout être respectés. Et c est seulement a partir de ce moment que l affrontement devient inéluctable.

Aux rebelles internautes(et particulièrement a Gloria Mika), il ne suffit de venir crier, débattre sur des sites sans apporter de profondeur a cette lutte mal défini,doit on suivre un Homme ou doit on écouter le peuple celui qui n a pas accès a l eau potable, celui qui habite dans des mapanes, celui qui emprunte des clandos, celui qui a vu les ministres défiler( devenir opposants puis alliés et encore opposants), celui qui n a pas de quoi manger?A moins que cet Homme soit vraiment un messie et qui puisse régler tous les problèmes sur un coup de baguette magique ce qui n a pas réussi a faire pour son propre village, je trouve ce combat perdu d avance et vraiment désolant pour le Gabon.
Désolant parce que le Gabon a des vrais problèmes et c est pas un seul homme qui peut les resoudre mais toutes les forces de ce pays Unis.

Par contre je suis de tout coeur avec toutes ces associations locales ou amies qui se battent tous les jours sur les vrais problèmes du Gabon, que sont le chômage, l éducation de nos jeunes, la sante, la hausse des aliments de premières nécessités, les détournements de fonds(par les nouveaux pans du régime), l insécurité( la recrudescence des braquages), l absence criante d infrastructures...Et j en passe.

Je ne pense pas que M. Ali Bongo Ondimba soit le meilleur président possible pour le Gabon beaucoup de ses décisions sont souvent frappées du saut de la précipitation et de son entourage proche aux affaires depuis tellement d années que la rupture avec le passé ne peut être consommé, il est tellement difficile de changer les mentalités ancrées...Mais il a été élu (et reconnu par l ONU donc le PNUD) et ce depuis un an pour 7 ans( pas depuis 41 ans a ne pas confondre avec son père) et malheureusement ce n est pas un messie.

3.Posté par THE HEPTONES le 15/02/2011 14:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
LORSQUE TU EST OPPRIMé ET QUE TU TE SAIS OPPRIMé . SANS RéACTION DE TA PART ; TU DEVIENS COMPLICE DE TON OPPRESSEUR ET PAR CONSéQUENT FAUTIF DE TON OPPRESSION .

IL FAUT LIBEREZ !!!

4.Posté par claude benga le 15/02/2011 15:00 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
bonjour le peuple gabonais je croie celui la ne connait pas les réalité du gabon tu na pas compris ce qui ce passe en tunisie pour te raflechire la mémoire en tunisie il son marché pour tous ceux qui étais au pouvoir donc tous ceux qui on géré comme ministre donc quant tu parle du pouvoir de bongo tu oblie ceux la qui son aujourd'hui dans l'opposition il son vole et torture les gabonais qui pouvais parle de miboto à mounana ou mba obame à medouneu missambo à lastourville eyegue ndong à libreville

5.Posté par MLUTHERKING le 15/02/2011 15:33 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@Yaba et aux autres, vous ne dites absolument rien il ne s'agit pas ici d'enlever un homme pour le remplacer par un autre, il s'agit de libérer le Gabon d'un système machiavélique incarné par alilebiafra, qui a appauvrit et qui continue à appauvrir les Gabonais, les Gabonais sont mendiants chez eux à tous les niveaux, pensez vous que c'est normal?
ça assez duré comme ça (44ans), nous en tout cas nous n'en voulons plus des bongos au pouvoir car ils sont la pire des choses qui puisse arriver à un peuple. alilebiafra doit partir et va partir que le vouliez ou pas.

6.Posté par Lesaintpere le 15/02/2011 18:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ yaba, claude benga

Pourquoi voulez-vous justifier le faite que la population dise qu'elle ne veut des Bongo au pouvoir, par des critique à l'égard des membres de l'UN ? moi, franchement je ne vois pas de rapport.

Ecoutez une fois pour toute:
ON NE VEUT PLUS DES BONGO AU POUVOIR.
Je pense que ya beaucoup de Gabonais qui peuvent aussi diriger ce Gabon. Ils ont déjà fait 44ans vous aussi est-ce que ce n'est pas suffisant ? mes frères ? Le combat que nous menons est que: toi, moi, et les autres gabonais puissent également acceder à la présidence du Gabon. Nous refusons de servir une seule famille jusqu'à l'éternité. ça suffit comme ça pour les Bongo !

Je vais vous dire franchement ce que je pense et cela n'engage que moi, je préfère en ce moment un chien au pouvoir en ce moment qu'un Bongo et je suis très sincère !

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...