News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Luc Michel évoque une éventuelle «déstabilisation du Gabon» par les USA

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Mercredi 17 Décembre 2014 à 07:24 | Lu 2768 fois

Auteur prolixe et analyste de la géopolitique mondiale depuis plusieurs décennies, le théoricien belge pro-palestinien s’est récemment penché sur «le cas explosif» du Gabon. Il croit déceler la main des Etats-Unis d’Amérique derrière les mouvements sociaux actuels, qui, selon lui, viseraient à remplacer le pouvoir établi, défini comme une création de la Françafrique.



Le 12 novembre 2014, une vidéo, dont le commanditaire et l’auteur restent inconnus à ce jour, accusait l’opposition et la société civile d’avoir conçu un plan en cinq étapes pour renverser le pouvoir établi. Deux mois plus tard, l’accusation, qui est restée en travers de la gorge des personnalités nommément mises en cause, notamment Jean Ping, Marc Ona Essangui et Marcel Libama, a refait surface par l’entremise d’une émission produite conjointement par «EODE-TV» et le groupe Afrique Média, le 16 décembre.

Intervenant en qualité d’analyste sur l’émission «Le grand jeu», Luc Michel, fondateur du Parti communautaire national-européen (PCN) s’est montré peu surpris et inquiet face aux mouvements sociopolitiques enregistrés au Gabon ces derniers mois. Pour lui, ces événements ne sont que les «marques de naissance d’une nouvelle donne géopolitique en Afrique», qui laisse entrevoir «la réalité de la recolonisation de l’Afrique par les USA». Et de l’avis du théoricien belge pro-palestinien, «le Gabon est la première tentative d’imposer ce changement de régime (la Françafrique) par les méthodes habituelles des USA : révolution de couleur ou soi-disant «Printemps arabe» ».

S’il a indiqué qu’«il est encore trop tôt pour le dire», en parlant de «déstabilisation» du pouvoir établi, il n’en a pas moins soutenu la thèse, véhiculée en novembre dernier par la vidéo intitulée «Le pompier pyromane». Aussi, affirme-t-il fermement que «le livre de Péan est le détonateur, volontaire ou involontaire (…), d’une opération de déstabilisation politique» du Gabon. Selon l’analyste qui dit donner «les clés des géopolitiques rivales vues de Moscou, Washington, Bruxelles ou encore Pékin», si le brûlot du journaliste-écrivain français ne doit pas apparaître comme la seule origine du soulèvement de la population gabonaise, la situation du pays procède d’«un cocktail explosif».

Et si certains observateurs de la vie politique gabonaise ont tôt fait d’accuser la France qui, prétendent-ils, souhaite désormais «révoquer» le président de la République, Michel Luc estime qu’il n’en est rien. «Le crime ne profite évidemment pas à la France ni à un régime qui est la création de la Françafrique et contre lequel Péan se dresse», affirme-t-il, avant d’ajouter : «Il profite directement au plan américain, à la fois pour un renversement et un changement de régime, et pour évincer la France.»

De même, s’il reste convaincu de son raisonnement, l’ancien activiste aujourd’hui responsable des «éditions Machiavel», s’est montré sceptique voire anxieux au sujet de la véritable position de l’auteur de «Nouvelles affaires africaines – Mensonges et pillages au Gabon» avec lequel il dit partager quelques rares théories. A cet effet, s’interroge-t-il, «comment quelqu’un comme Pierre Péan qui a pu, dans l’affaire du Rwanda, servir les intérêts français, se retrouve aujourd’hui dans une opération anti-française ?» Mystère et boule de gomme !

Gabonreview

Mercredi 17 Décembre 2014
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 2768 fois




1.Posté par Gervais Mboumba, militant des droits de l'homme le 17/12/2014 07:55 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bigre! ce Luc Michel dont on parle ici, ne fait que partie des français qui pensent qu'il n'y a que la France qui doit avoir des intérêts séculaires avec les pays Africains et particulièrement le Gabon.
Tout gabonais mûr, intellectuel et nanti de connaissances géostratégiques ne peut pas oublier qu'avant mêmes les indépendances des territoires sous domination de la France, cette même France n'a fait que de crimes économiques et politiques dans toute l'Afrique et particulièrement au Gabon, en instituant un véritable pillage économique à ciel ouvert pendant longtemps au détriment des peuples africains et du Gabon en particulier, en plaçant des impopulaires au pouvoir dont Bongo qui a tellement pillé le Gabon, qu'une grande fortune évaluée à plus de 1000 milliard de frs cfa , fait le bonheur de la France et de la famille Bongo, puisque cet argent est dans les actions et dans les comptes secrets que cette famille idiote des Bongo n'aura jamais à tout retirer, en dehors de quelques miettes.

Eh bien qu'est ce qu'on entend par la déstabilisation du Gabon par les USA, dans la mesure où les USA ne viennent que détruire un système mafieux qui a rendu tout un peuple à l'état de la pierre taillée?

Non, il faut suivre la valeur des mots. Il n'y a pas déstabilisation du Gabon par les USA. Il n'y a que la déstabilisation des groupes de pilleurs français qui ont transformé le Gabon en vache laitière en brimant tout un peuple, à travers des politiques de couillonnade très exacerbées et cruellement criminelles.

47 ans de règne de Bongo, asphyxie tout le système économique du Gabon.
Peut-on croire que c'est normal lorsque des milliards se trouvent aux mains d'une horde de voleurs qui affament les citoyens?

Merci!

2.Posté par zedicus le 17/12/2014 09:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ce Régime flou, faux,fourbe et incompétent quoi que vous pensiez doit bouger. Ceux qui crient à la déstabilisation par les puissances étrangères sont eux aussi faux et incohérent car, nous étions tous témoins en 2009 lorsque ceux là ont remercier la France de soutenir le candidat du pdg. Mais aujourd'hui, pourquoi se plaindre si ce choix n'est pas renouvelé? Est-ce que là c'était pas la marque de fabrique de l’influence coloniale? Alors arrêter nous ça.

3.Posté par NDONG MINKO le 17/12/2014 10:31 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mais ne doutons pas trop de ce que Luc Michel vient d'évoquer. Le comportement adopté par la France qui a promis mettre un terme dans la manière de gérer ses relations avec les pays africains, ce calme marqué par le pouvoir français est coupable, et donne raison que la France ne veut pas voir l'Afrique libre. C'est elle qui s'occupe encore actuellement des dictateurs imposteurs en Afrique. La déstabilisation dont il parle pourtant est déjà lancée avec les printemps arabes, avec les mouvements djihadistes en France avec le recrutement des jeunes français partout où ils se trouvent. C'est lancé, car l’Amérique ne tolère pas la manière que la France gère l'Afrique. Cela est malheureusement vrais, mais aussi, nous seront tous encouragé à faire notre forme de djihad.

4.Posté par Bouka Rabenkogo le 17/12/2014 11:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les USA ne sont pour rien. Il s'agit simplement de l'auto-détermination millénariste de l'Afrique. L'Afrique en ce début de millénaire pour ma part, brisera tous ses enclos avec ou sans l'aide de quiconque et cela, dès le départ de la mafia au pouvoir au Gabon. L'effet domino suivra dans toute l'Afrique et dans le reste du monde. Les blancs à la peau noire formatés pour perpétrer l'ordre coloniale et leurs maîtres seront tous chassés. Des nouvelles relations de fraternité avec l'occident et l'orient seront établies pour le Bonheur de l'Humanité tout entière (Liberté-Respect-Amour). L'Afrique est le berceau de l'humanité, le flambeau des nations et la lumière des civilisations. Nos frères des autres continents attestent que: Ce nouveau millénaire est Africain. Alors travaillons dès aujourd'hui pour recevoir nos frères qui ont enfin compris et ont rétabli eux même cette vérité. C'est une lourde responsabilité. Ne nous laissons plus distraire par ses mafieux et ses politiciens dont le degré d'intelligence ne se limite qu'au niveau du ventre et du bas ventre. L'Afrique est le continent du millénaire: "Vérité Vrais".

5.Posté par Mezzah le 17/12/2014 11:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Monsieur Luc Michel est malheureusement en retard par rapport à son temps. Son analyse géostratégique ne tient plus, les peuples expriment le besoin de disposer d'eux-même, de pouvoir exploiter leurs ressources, de désigner leurs dirigeants etc...

Il n' y a pas eu de main invisible américaine derrière ce qui s'est passé au Burkina. La France ferait mieux de soutenir les mouvements des peuples qui veulent des changement au lieu de soutenir des dictateurs et de continuer à piller nos ressources. Quand un individu viole la constitution d'un pays (faux acte de naissance), il ne doit pas être reconnu comme candidat devant concourir à l’élection. La France a eu une prise de position déshonorante sur le coup d'état électoral du biaffrais. Et ça le peuple ne l'oubliera jamais.

Les temps ont changé, et si les USA veulent nous donner un petit coup de main, nous sommes preneurs.

6.Posté par Pala le 17/12/2014 14:30 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
C’est encore une excuse pour empêcher les gabonais de régler leurs problèmes. Vos analyses de belges, descendants de Baudoin on s’en tape ! Quand il s’agit du Gabon, le fruit étant si juteux, ce sont les USA qui sont derrière. Pourquoi tout belge que vous êtes, vous n’êtes pas aller faire vos analyses au Burkina ? Parce qu’il n’ y a pas le pétrole et toutes les autres matières premières ? Fichez la paix aux gabonais ! Belge ! Belge n’est pas gabonais. Votre chef d’état est il faussaire ? Et ce sont les gabonais qui méritent un chef d’état faussaire ? Etes vous des êtres humains ou des monstres, messieurs les belges ?

7.Posté par kofi le 17/12/2014 21:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
poste 4, 5, 6 je suis d'accord avec vous.
Dans son esprit il conçoit mal qu'un peule, surtout de l'Afrique central; le peuple gabonais, enfant docile, et de ce fait privilégié et exploité par la France, puisse un jour décider de prendre son destin en main. Si ce peule aspire a un changement, c'est certainement à cause du voisin, qui lui met des choses dans la tête.
Observe encore.

8.Posté par gabondemocratie le 18/12/2014 00:44 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Monsieur , réveillez vous , nous avons changé d'époque: l'ère de la démocratie souffle en Afrique et il en sera de même pour tous les pays africains priés des dictatures !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

9.Posté par okoukouééé le 18/12/2014 01:24 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Chers frères et sœurs de notre cher GABON,

Depuis qu'Albert Bernard BONGO avait pu accéder à la magistrature suprême de notre pays le Gabon, avec la complicité de Jacques FOCARD et tous les réseaux de la France-Afrique, ce petit pygmée des plateaux s'est investi corps et âme dans un immense programme de déstructuration et d'affaiblissement des institutions du pays: le parlement, la justice et les forces de défense et de sécurité ont été totalement anéantis et dépourvu de tout pouvoir. Le Parlement est ainsi devenu une simple caisse de résonance; la Justice totalement soumise et aux ordres et dépendante du pouvoir exécutif de même que nos forces de défense et de sécurité ont perdu tout sens patriotique.
Au lieu de la Justice, nous avons l'injustice; au lieu d'une armée patriotique qui peut et doit à tout moment être prête à prendre ses responsabilités pour remettre de l'ordre en chassant les imposteurs et faussaires de tout acabit, nous avons une armée de peureux et de couilles mouillées.
Albert devenu Omar ne s'est pas contenté de cela: il a tout mis en œuvre pour appauvrir les Gabonais et s'enrichir lui-même de manière éhontée et criminelle. Les Gabonais ont ainsi été réduits à la précarité et la mendicité dans un pays immensément riche et doté d'énormes potentialités. Tout pour Bongo, sa famille et quelques complices....

Ali Ben ODJUKU Bongo n'a pas changé la méthode qui a fait durer son "père" au pouvoir. Mieux, il est allé plus loin: après son imposture et son coup d'état électoral, il a confié la gestion du pays à une légion étrangère qui pille allègrement le pays et s'enrichit au vu et au su du peuple gabonais qui continue de croupir dans la misère. Ainsi le "vrai président de la République" Maixent ACCROMBESSI, Béninois, s'est fait établir un terminal du Trésor public dans son bureau au Palais de la Présidence et aspire tout ce qui rentre comme recette. Dans cette basse besogne, il est assisté par son frère somalien Liban SOLEMAN et sa "femme" Yves F: MANFOUMBI, le Directeur général du Budget...

Bref, pour ceux qui ne le savent pas, Sidonie Flore ITSIEMBOU KOUMBA épouse OUWE, le fameux Procureur de la République près le Tribunal de première instance de Libreville appartient à cette légion étrangère qui pille le Gabon. Son mari est Camerounais. En mai 1994, elle avait activement participé, avec Alain- Claude BILIE BY NZE, au déshabillage en public du Recteur de l'OUB de l'époque, l'actuel Premier Ministre ONA ONDO. Excessivement ambitieuse, cette dame cupide n'a jamais été une lumière lorsqu'elle était étudiante. Avec un tel Procureur et une justice au pas et totalement corrompue, on ne pouvait pas s'attendre à une décision de justice disant le droit. Tous les ingrédients étaient réunis pour un déni de justice digne du Gabon sous le règne des Bongo.
L'heure de la mobilisation des Gabonais a sonné. Nous devons reprendre le contrôle de notre pays car le plus grand danger qui nous guette, c'est celui de perdre totalement son contrôle la légion étrangère étant confortablement installée à des postes stratégiques et pillant allègrement les richesses du pays.
Président de la République: Ali Ben ODJUKU Bongo (Nigérian);
Directeur de Cabinet: Maixent ACCROMBESSI (Béninois);
Chef de Cabinet: Liban SOLEMAN (Somalien);
Ministre du Pétrole: Etienne NGOUBOU (Béninois),
Les plus grandes Agences crées par Ali sont dirigées par les étrangers amis d'Ali.
Si nécessaire, l'armée doit prendre ses responsabilités et mettre fin à l'imposture et aux pillages. ACCROMBESSI n'a tout de pas marabouté toute l'armée gabonaise avec sa Franc-maçonnerie et son vaudou.
VIVEMENT QUE LE PEUPLE SE LÈVE ET QUE L’ARMÉE NATIONALE PRENNE SES RESPONSABILITÉS. LE GABON N'APPARTIENT PAS AUX BONGO. IL EST A NOUS TOUS.

10.Posté par Jean le 08/01/2015 00:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Un peu d'histoire les amis :
En 1960, indépendance du Gabon au mois d'aout. Les fonctionnaires français voient avec étonnement arriver en rade de Libreville 3 bateaux de guerre américains dont un porte hélicoptères, pour assister aux fêtes de l'indépendance. Les marins descendent à terre et provoquent dans les bars africains autour de Libreville quelques bagarres vite réprimées par les MP (military police). Que venaient il faire ?. L'odeur du pétrole naissant les avait il déjà attirés.
En 1964, le 18 février, coup d'état raté contre Léon M'ba (merci ou pas à De Gaulle qui a envoyé les paras). L'instigateur Obame est mis en prison et l'ambassadeur américain qui l'avait soutenu est expulsé. Depuis cette époque, la France a protégé le Gabon, et ses intérêts au Gabon, nul ne peut le nier. Aujourd'hui, la France complètement soumise aux USA laisse faire les américains en Afrique et je dis à mes amis Gabonais que ce ne sont pas les américains qui vont leur apporter la démocratie. Regardez ce qui s'est passé en Afghanistan, en Irak, en Tunisie, en Egypte, en Libye, en Syrie, ce qui arrive en Afrique occidentale , c'est pour bientôt votre tour en Afrique Equatoriale! La France n'a pas été exemplaire en soutenant des dictateurs, mais en vous tournant vers les américains comme le suggère certains internautes ici, vous allez vous jeter dans la gueule du loup! Petit rappel, plus de 2 millions d'indiens ont été massacrés par l'armée américaine, et je pourrais ajouter tous les millions de morts des conflits cités ci dessus. Le Gabon est un des rares pays d'Afrique qui n'a pas (encore) subit de guerre civile. Pensons y avant de vouloir faire la révolution. Se mettre d'accord avec environ 25 ethnies ce n'est pas évident si vous n'avez pas un homme fort. Bongo n'est pas l'homme qu'il faut c'est certain.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...