News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Louis Gaston Mayila : "Le Gabon est mal gouverné, Ali Bongo doit ouvrir le débat"

Le site de la Liberté - LVDPG - News : Source : Jeune Afrique le Mardi 15 Février 2011 à 21:20 | Lu 4390 fois

Ancien président du Conseil économique et social gabonais, Louis Gaston Mayila est également l’ancien vice-président du Parti démocratique gabonais (PDG). Aujourd’hui, cet avocat de 64 ans est l’un des fondateurs d’une des deux plus puissantes coalitions de partis d’opposition au Gabon, l’Alliance pour le changement et la restauration (ACR), qui a soutenu la candidature de Pierre Mamboundou à la présidentielle d’août 2009. Il négocie actuellement un accord de gouvernement avec le pouvoir. Interview.



Louis Gaston Mayila : "Le Gabon est mal gouverné, Ali Bongo doit ouvrir le débat"
Jeuneafrique.com : Que pensez-vous de la prestation de serment d’André Mba Obame comme président élu du Gabon ?

Pour moi la question du coup d’État électoral est réglée. Le président Ali Bongo Ondimba est certes mal élu, mais il est en place. Il faut s’en accommoder. Néanmoins, la bonne question est de savoir pourquoi cet homme politique en est venu à commettre un acte aussi grave ? À l’ACR, nous avons dit que la résolution de ce problème ne devait pas privilégier la voie répressive. Pourquoi radier de la fonction publique les ministres du gouvernement de Mba Obame ? C’est une mauvaise interprétation de la loi, qui garantit le respect des libertés publiques. Le pays est mal gouverné. Il faut que le président ouvre le débat…

Mais sur quoi voulez-vous débattre exactement ?

La transparence des élections [législatives prévues fin 2011, qui seront manifestement anticipées, NDLR] passe par l’introduction de la biométrie dans l’élaboration des listes électorales. On fabrique déjà des cartes d’identité nationale grâce à cette technologie. Pourquoi hésiter quand il s’agit de l’appliquer aux cartes électorales ? En plus, un pays ami se propose de financer l’opération… Le rôle de la Cour constitutionnelle, qui est comparable à une sorte de deuxième tour où le parti au pouvoir gagne toujours, doit également être discuté.

Un conseiller du président, Michel Essonghe, a pourtant exclu le retour de l’arbre à palabre…

Je regrette mais le Gabon a toujours marché ainsi. Omar Bongo Ondimba discutait, reconnaissait qu’il s’était trompé, tenait compte des avis contraires. Je suis de ceux qui ont claqué la porte quand il y avait des désaccords et sont revenus quand ils étaient aplanis. Discuter, ce n’est pas toujours marchander. On ne peut tout de même pas passer notre temps à applaudir ! J’ai l’impression que les Gabonais qui ont une certaine expérience gênent…

Mais votre coalition, l’ACR, discute déjà avec Ali Bongo pour entrer au gouvernement. Ne lui en avez-vous pas parlé ?

Nous avons mandaté le président de l’ACR, Pierre Mamboundou, pour négocier avec le pouvoir. Les deux parties ne sont pas tombées d’accord sur une plate-forme gouvernementale. Nos émissaires sont toujours en contact et les négociations se poursuivent. La vérité est que beaucoup de divergences subsistent entre nous. Il faut arrêter avec les effets d’annonce. L’interdiction brutale d’exporter le bois en grumes a fait des dégâts. Personnellement, dans la scierie que j’exploite depuis trente ans, il a fallu mettre plus 300 personnes au chômage. Ce n’est pas acceptable. La journée continue va nous faire perdre des points de croissance. Nous voulons le retour d’un scrutin à deux tours.

Que se passerait-il si l’ACR n’entrait pas au gouvernement ?

Dans ce cas, mon vœu est que l’opposition aille aux prochaines législatives en rangs serrés contre le PDG. Dans la situation actuelle, le parti au pouvoir est minoritaire et ne peux en aucun cas l’emporter.

Personnellement, êtes-vous prêt à accepter un poste de ministre ?

Non. Par le passé, j’acceptais un portefeuille après avoir arrêté une feuille de route avec le président. Dans tous les ministères où je suis passé, j’avais un plan et j’ai laissé une empreinte. Dans les conditions actuelles, est-ce qu’on me laissera travailler pour le pays comme je le souhaite ?

Propos recueillis par Georges Dougueli


Mardi 15 Février 2011
LVDPG - News : Source : Jeune Afrique
Vu (s) 4390 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

36.Posté par MBA LEON le 17/02/2011 11:39 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
MAYILA , ali n'est pas bongo tu attendras longtemps avec ton probleme de societe ( scierie) qui ne marche plus . l'affaire du bois est classé comme tu dis pour l'élèction presidentielle de 2009 . vous vous voulez tromper les gabonais le jour et la nuit vous ete ensemble pour negocier vos bricoles des societes . et les problemes du peulpe sont decotés , vous avez trahis le peuple tu changes de parti comme vos vetements sans idologie de base .le peuple est deriere vous . regardez ceux ce passent chez nos freres africains ( tunisie ,egypte et autres ) merci MAYILA continus de negocier avec le gouvernement d'ali et votre ACR . le pdg gaspille l'argent du peuple pour s'est tourne dans la nyanga vous ne reagissez pas ! encore merci a toi et mamboundou . bizou bala.

35.Posté par edritche le 17/02/2011 11:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ TOUT LE MONDE

PMM=MBA ABESS

ça ne sert a rien de vouloir trop discuter

(Mais votre coalition, l’ACR, discute déjà avec Ali Bongo pour entrer au gouvernement. Ne lui en avez-vous pas parlé ?

Nous avons mandaté le président de l’ACR, Pierre Mamboundou, pour négocier avec le pouvoir.).

CE QUE JE COMPREND C'EST TOUT SIMPLEMENT QUE MAMBOUNDOU N'EST PAS AU GOUVERNEMENT PARCEQU'IL A ETE TROP GOURMAND ET LE BIAFRAI A DES POSTES QU'IL GARDE POUR LE NIGERIA (PDG);DE GRACE MAMBONUDOU EST DEJA DANS LA MAJORITE

Que se passerait-il si l’ACR n’entrait pas au gouvernement ?

Dans ce cas, mon vœu est que l’opposition aille aux prochaines législatives en rangs serrés contre le PDG. Dans la situation actuelle, le parti au pouvoir est minoritaire et ne peux en aucun cas l’emporter.

MAMBOUNDOU EST UN CHIEN A TUER COMME ALI LUI MEME C'EST VRAIMENT TRISTE DE VOIR COMBIEN LES GENS DETESTENT AMO ALORS QUE C'EST LE SEUL (AVEC L'UN) QUI NOUS RESTE POUR CHASSER ALI

34.Posté par Exaspération le 16/02/2011 19:04 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
PMM=MBA ABESS

ABESS NOUS A TOUS BERNE.
UNE ENVELOPPE, UN PEU D'AVANTAGE = CHANGEMENT DE DISCOURE.
AUJOURD'HUI PMM BERNE CEUX QUI LUI ONT FAIT CONFIANCE.

QUE LE SANG DES GABONAIS QUI A COULE A PORT GENTIL NE SOIT PAS EN VAIN. UNISSONS NOS EFFORTS NE DESPERONS PAS .
NE NOUS BATTONS PAS PAR CE QUE NOUS APPARTENONS A PAS PAR CE QUE NOUS SOMMES DU PDG OU DE UPG OU DE UN, MAIS PAR CE QUE NOUS SOMMES GABONAIS ET QUE LE GABON NOUS APPARTIENT;
PAR CE QUE NOUS VOULONS D4UN PEUPLE GABONAIS LIBRE D'APPROUVER OU DE DESAPPROUVER UN GOUVERNEMENT

33.Posté par Germain Mba le 16/02/2011 18:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@JE SUIS KINDA (post 29)

'" CONTINUEZ D'INSULTER MAMBOUNDOUNOUS ON AVANCE" pfffff
On voit que vous utilisez deja les mèmes slogan "emergent" que le biafra...On vance brrrrr allez y tranquillement a la soupe que le biafra vous proposes. C'est vraiment pathetique de voir un homme de la trempe de Pierre Mamboundou tomber aussi bas

32.Posté par sorcier le 16/02/2011 17:25 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
A la lecture de l'entretien de Me MAYILA, plusieurs aspects peuvent se dégager. ce qui est pour ma part plus parlant et frappant est que PMM n'a pas gagné les élections de 2009. il a joué un jeu préparé davance dont le seul but était de barréer la route à AMO. PMM s'est copieusement fait bastonné sur les ordres d'ABO (je ne veux pas dire que c'est ce qui a accentué la dégradation de son état de santé). comment comprendre q'il accepte aujourd'hui de négocier avec lui? c'est dégouttant!
les gabonais peuvent désormais comprendre une fois pout toute qui est ce type de PMM. nous avons eu à discuter longuement sur ce site au sujet de l'entrée de PMM au gouvernement. certains nous ont traité de tout et de rien. ils ont même été grandi lorsque le nom de PMM n'est pas sorti dans le dernier gouvernement de la tortue 2. je suis honnette, moi même j'avais hont. mais le journal le Temps nous apprends que " il n'y a pas de vérité que le temps ne révèle". voilà qui est fait.
que ceux qui ont des oreilles entendent et ceux qui ont des yeux voient.

31.Posté par St.Michael le 16/02/2011 16:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@je suis Kinda

1993 (election presidentielle), autant pour moi.

Insulter Mamboundou ne me ressemble pas.
Je refuse toute polemique inutile...Mais j'ai bien la legitimite de me poser des questions sur celui la meme que j'ai vote en 98 et 2005 comme je me suis pose des memes questions sur son semblable Mba Abessolo qui a eu la meme trajectoire politique que ce qui se dessine pour notre compatripote PMM....What a shame!

Peux tu repondre a cette question: Comment expliquer que hier PMM declarait que bongo fils n'atteint pas bongo pere a la cheville, s'il n'a pas travaille pour OBO il ne voyait pas comment il pourrait travailler pour Aliben (les paraloles de PMM en Aout 2009), aujourd'hui, on nous sort le dossier de negociation avec l'usurpateur sous certaines conditions???

Que faites vous de nos freres et soeurs tombes le 04/09/09???
Etes vous aussi insensible que JF Mouloungui et Dana qui sot rentres dans la secte du PDG sans mot a nos martyres du 04/09/09???

Il n'y pas de tabou et il n'y en aura pas avec St.Michael.

30.Posté par Nelson33 le 16/02/2011 16:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Les pourparlers de gouvernement entre M. PMM mandaté par l'ACR et le système bongo-pdg sont un secret de polichinelle pour les âmes éveillées. Je peux aussi comprendre certains adhérents de l'ACR qui avaient foi au personnage et qui refusaient d'admettre que M. PMM soit de mèche avec ce système satanique de bongo-pdg.

Nous avons assisté à une véritable mise en scène depuis l'avènement du multipartisme au Gabon en 1990. Nous avons d'abord eu M. PMA notamment lors des législatives de 1990 et la présidentielle de 1993. Puis M. PMM de 1998 à 2009. Ces 2 M. ont le sang des compatriotes sur leur tête et sur leur conscience.
Les seuls dindons de cette farce satanique c'est bien le peuple gabonais. Et contrairement au compatriote qui a proposé de porter plainte à ces traîtres, moi je propose qu'on brûle leurs biens car la justice n'existe pas au Gabon.

M. PMM et consorts ne sont pas propriétaires de leur électorat et tous les gabonais trompés, humiliés, blessés et révoltés doivent saisir ce vent de liberté qui visite les dictateurs du monde pour mettre fin à ces systèmes diaboliques et inhumains qui pensent à tord ou à raison que nous sommes pleutres et que rien ne peut leur arriver.
Les choses étant désormais clarifiées, nous sommes face à l'histoire ou nous nous mobilisons pour évincer le système bongo-pdg et organiser une élection libre et transparente qui verrait j'en suis certain de nouvelles personnalités à la tête du pays. Ou on s'en remet à l'aquoibonisme et la chanson habituelle "on va encore faire comment".
Ou on accepte une fois pour toute que le Gabon est le royaume des bongos et que nous sommes leurs sujets ou nous prenons tous nos responsabilités pour chasser ces diables de notre pays.

Je termine en soulignant que la libération, l'indépendance du Gabon n'est pas une affaire du Sud, du Nord, de l'Est, de l'Ouest ou du Centre. Ce n'est pas une affaire de partis politiques, de syndicats ou d'associations. Mais c'est bien l'affaire de tous les gabonais qui se sentent méprisés, violentés, brûtalisés, trompés, humiliés et violés dans la terre de leurs pères fondateurs.

Mes chers compatriotes, nous sommes chez nous, c'est notre pays et il n'y a pas raisons que nous mendions chez nous, que nous tirions le diable par la queue chez nous à cause d'une horde d'étrangers et de quelques traîtres comme messieurs PMA, PMM, LGM, PBM, FB, GZN, RNO, MMM, OG, etc.

Mobilisons nous et disons bongo-pdg DEHORS§§§§

29.Posté par je suis Kinda le 16/02/2011 15:59 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@St Michael

Tu dis que t'as voté pour Mba Abessole en 1991?
Ah bon? Mais à quelle élection parce que à ma connaissance il n'y avait pas d'élection au Gabon en 1991.

Continuez d'insulter Mamboundou nous on avance

28.Posté par St.Michael le 16/02/2011 14:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Jusque la, je me suis toujours abstenu de doer mo point de vue sur les incomprehensions de cet grand homme pmm.

Mai on ne peut pas defendre l'indefendable.

Avec cet ''INSIGHT'' de Mayila sur les negociations en cours, PMM devient l'indefendable et je prends mes distances de ce Homme qui s'est trompe de mission.

Mba Abessolo que j'ai vote en 1991 a fait pareille et j'ai pris mes distances de ce cure converti en satan qui a confondu la missio de couper le bois du bord de mer avec celle de couper le bois de nos villages.

PMM tout comme MBA ABESS sont indefendables.

Tout leader gabonais qui s'inspirerait de l'exemple de Mba Abessolo ou PMM auront le meme verdict.

Mba Abessolo qui faisait plus de 80% sur le territoire national ne vaut plus que moins de 1% aujourd'hui. La meme chose arrive a ce PMM qui aussi est parti tres fort en 1998, 2005, mais tres bas en 2009...Que vaudra PMM apres 2010? Nil et ce n'est pas ces alliances contre nature avec le PDG qui vount le relever. Ceux qui onf fait ces alliances inhumaines comme Mba Abessolo, Divoungui, Manganga Moussavou ont ete doublement ecrases et par le peuple et par le PDG.

Que ceux qui ot encore des oreilles ne les bouchent pas.

Ame.

27.Posté par OLAME NDONG le 16/02/2011 14:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
NYANGO,

25 milliairds à la Mairie de NDENDE?

Toi tu es trop fort. Mais comme en réalité tues faible tu ne donneras au cun exemple de détournement..

On en parle en public.

Sois courageux et donne moi avec le sérieux d'un AVC comment til a fait.

Si tu as des documents de preuves: olame.eric@gmail.com.

1 2 3 4
Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...