News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Locales 2013 : Eyéghé Ndong, entre rétrospective et perspective

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Vendredi 27 Décembre 2013 à 07:26 | Lu 1088 fois

Jean Eyéghé Ndong, vainqueur du scrutin des élections locales du 14 décembre 2013 dans le 2e arrondissement de Libreville et candidat à la mairie de Libreville, a été amené, par le quotidien L’Union, à faire le point sur sa participation à ces élections et ce qu’il en escompte. L’économie de cet entretien.



Dans un entretien avec le quotidien gabonais L’Union, Jean Eyéghé Ndong, vainqueur du scrutin des élections locales du 14 décembre 2013 dans le 2e arrondissement de Libreville et candidat à la mairie de la première ville du Gabon, est revenu sur le déroulement des élections, l’implémentation de la biométrie dans le processus électoral et les récents propos de certains responsables de formations politiques après le scrutin du 14 décembre dernier. Tenace, l’ancien Premier ministre continue d’afficher ses ambitions pour l’hôtel de ville de Libreville dont la conquête passe désormais par des arrangements politiques avec d’autres formations, notamment le Parti démocratique gabonais (PDG, au pouvoir) et le Centre des Libéraux réformateurs (CLR, membre de la Majorité républicaine pour l’émergence).

Amené à se prononcer sur les élections échues, premières du genre avec des listes un tantinet biométriques, Jean Eyéghé Ndong souligne que sa famille politique et lui, «sans être naïf», étaient «conscients des pratiques de fraude du parti au pouvoir, le PDG [mais] nous ne pouvons pas faire la politique de la chaise vide indéfiniment. Et être en dehors du jeu politique». Un peu comme pour justifier leur participation à cette consultation avant de préciser, au sujet de la biométrie : «nous pouvions nous passer de cette technologie. Pour compter un collège électoral de 500 000 personnes, il n’était pas nécessaire de recourir à celle-ci. Nous pouvions nous passer de la biométrie. Il y a des bons fonctionnaires au Gabon pour se charger de la gestion des élections dans ce pays».

«Cette biométrie est biaisée», a soutenu le dernier Premier ministre d’Omar Bongo, non sans ajouter que ce n’était qu’«une esquisse, avec la photo sur la carte d’électeur. Laquelle ne dispose pas de code barre. C’est une grosse arnaque du pouvoir. L’opérateur, qui s’est chargée de sa mise en place, devra être interrogé sur le fond».

Appelé à se prononcer sur les combinaisons stratégiques de la course à l’Hôtel de ville, Eyéghé Ndong s’appuyant sur les résultats provisoires actuels, s’est contenté d’indiquer qu’«en tant que tête de proue des indépendants, je réfléchis. Concernant ces résultats provisoires, même si l’on nous dit que c’est peine perdue, nous allons tout de même saisir la Cour constitutionnelle dans le cadre du contentieux».

Au regard de ce que Jean Boniface Assélé, leader du Centre des libéraux réformateurs (CLR), tend la main au PDG, son traditionnel allié, on pourrait penser que l’ambition d’Eyéghé Ndong d’être le maire de Libreville, prend un coup. Le vice-président de l’UN ne se démonte pas pour autant, snobant dans une certaine mesure l’annonce de l’oncle du chef de l’Etat gabonais. «Jean-Boniface Assélé tend la main parce qu’il sent que ses amis de la majorité républicaine pour l’émergence veulent lui jouer un tour. Il croit ne pas être dans les bonnes grâces du PDG. C’est un jeu bizarre dans lequel il faut bien trouver un maire de Libreville. En ce sens, il faut une majorité de session. Permettez-moi de ne pas vous dévoiler mon jeu, même si je reste ouvert aux négociations au-delà des partis. Tout est possible et je garde mes chances», a d’emblée répondu Jean Eyéghé Ndong.

Se prononçant sur les propos du Secrétaire général du PDG, Faustin Boukoubi, qui affirmait que le candidat indépendant Eyéghé Ndong a été élu par les «Pédégistes» du 2e arrondissement de Libreville, l’homme de Nkembo, rétorque : «en affirmant que ce sont les «Pédégistes» qui m’ont élu au deuxième arrondissement de Libreville, le patron du PDG ne semble connaître ni la sociologie de cette circonscription électorale, ni le candidat PDG qu’ils ont choisi pour m’affronter. M. Boukoubi ne connaît pas l’image que renvoie le secrétaire général adjoint du PDG, Léandre Nzué, auprès des populations des quartiers de cet arrondissement».

L’hypothèse d’un échec des négociations devant aboutir à l’élection d’un maire de Libreville n’a pas manqué dans cet échange. «Si les tractations achoppent, j’aviserai. Les locales sont des élections de proximité. Aucun de mes concurrents n’avait un projet. Certains, dont mon challenger, ont fait dans la confusion. Le Plan stratégique Gabon émergent (PSGE), projet de société nationale du président Ali Bongo Ondimba, ne saurait être celui d’un candidat à la mairie de Libreville. La tête de liste PDG, dans ma circonscription, a passé tout son temps à faire l’amalgame.

Il n’y avait aucun contenu dans son discours face aux électeurs», a-t-il expliqué avant de rappeler : «Mon programme pour Libreville est clair. Les problèmes d’insalubrité, l’entretien de l’espace vert, la construction des marchés et crèches municipales font partie de mes priorités pour la première ville du pays. C’est la politique de proximité que tout candidat à la mairie devra normalement défendre. Au lieu de se complaire dans un projet présidentiel qui ne saurait être à l’ordre du jour lors d’un scrutin qui concerne les préoccupations de proximité des populations». Et toc !

Gabonreview

Vendredi 27 Décembre 2013
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 1088 fois




1.Posté par LOLA le 28/12/2013 14:35 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Si les Miènè de glass et de louis acceptent, un gar de Nkembo pourrait accéder à la mairie. A Libreville il y a tourjours de l'alternance à l'hotel de ville entre ls miènès et les Fang. Certes un type de Lalala Fang est sortant, normalement les miènè doivent revenir, mais comme y a pas eu de candidat miènè de l'estuaire, EYEGUE a 80% de chance de l'emporter. Barrot Chambrier est encore jeune et doit rentrer au prochain gouvernement. Ma soeur GONDJOUT qui est de Lambaréné, je n sais pas pourquoi elle vient fourrer son nez dans les affaires de l'estuaire. Je pense qu'elle aurait gagner à demander à la mémé du sénat du lui céder la place si elle voulait sortir du bunker du palais.

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...