News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Libre circulation des personnes en zone CEMAC à partir de janvier 2014: ce que les Gabonais en pensent

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Lundi 24 Juin 2013 à 08:48 | Lu 873 fois

Le sommet extraordinaire des Chefs d'Etat de la Communauté Économique et Monétaire de l'Afrique Centrale (CEMAC) a favorisé la matérialisation de la décision portant sur la libre circulation des personnes en zone CEMAC. Dès le 1er janvier 2014, il suffira donc désormais pour les populations issues de la CEMAC de présenter une pièce d'identité sécurisée (carte nationale d'identité ou passeport), pour effectuer des déplacements et séjours d’une durée maximale de trois mois dans les pays de la Communauté. La rédaction de Gaboneco.com est allée à la rencontre des Gabonais pour recueillir leur avis sur cette décision que beaucoup confondent encore avec le droit d’établissement. Florilège.



Libre circulation des personnes en zone CEMAC à partir de janvier 2014: ce que les Gabonais en pensent
« Si cette décision paraît pour certains, comme une avancée dans le processus d’intégration sous régionale, il reste qu’elle peut être source de problèmes d'immigration notamment pour les pays comme le Gabon et la Guinée Équatoriale qui possèdent à mon sens tous les atouts pour attirer leurs frères de la sous région (pays stables, meilleur niveau de vie, population faible, pays assez riches, marché ouvert », J-C Ndinga, internaute.

« Je suis pour la libre circulation des biens et des personnes dans la CEMAC. Qui dit libre circulation dit aussi libre circulation des armes en provenance du Tchad, de la Centrafrique et indirectement de la Libye. Ces pays sont de vraies cavernes d'Ali Baba en la matière. Je suis d'autant plus pour, parce que les Gabonais pourront ainsi avoir en leur possession des armes de guerre. Et je demande à voir par quelle magie ce gouvernement d'émergents va empêcher cela. Enfin l'équilibre de la terreur va faire revenir le respect. C'est que les Touaregs font maintenant dans le Sahel », fustige un fonctionnaire ironique.

« La situation de la Centrafrique aurait du servir de leçon avant de prendre une telle décision. En ce moment, la RCA a des problèmes d'insécurité. Il suffit d'avoir une pièce d'identité nationale pour venir au Gabon ou dans d'autres pays. Etait-ce le moment d’ouvrir nos frontières sachant que plusieurs pays de la Communauté sont en crise ? Soyons sérieux!", Paul-Andre L.

« Sans visa, la personne qui entre dans un pays CEMAC est-elle détectable? Si oui, alors la mesure est louable. Dans le cas contraire, c'est une menace pour notre sécurité », Martial Entame.


« C'est une bonne et une mauvaise chose. Bonne car elle favorise les échanges économiques, et mauvaise parce que cet important flux d’entrées et de sorties risque d’aggraver les problèmes d’insécurité dans les différents pays de la zone », Patrick O.

Des discussions animées sur les différents sociaux depuis l’annonce de l’effectivité de cette mesure, il ressort que nombreux sont les Gabonais qui confondent la libre-circulation des personnes avec le droit d’établissement.

La première correspond à la possibilité, pour les citoyens ressortissants des pays de la CEMAC, d’effectuer des déplacements d’une durée limitée à trois mois dans les différents pays de la Communauté. Tandis que le droit d’établissement correspond à une installation de longue durée d’un étranger dans un pays où il bénéficiera du statut d’immigré. Il pourra ainsi, grâce à l’obtention d’un titre de séjour, y travailler, faire des affaires ou encore étudier.

Pour l’heure, il ne s’agit pas de cela en ce qui concerne les pays de la CEMAC qui, en rendant effective la libre-circulation des personnes, souhaite favoriser les échanges entre les populations des pays membres et consolider l’esprit d’appartenance communautaire.

Des mesures efficaces de sécurité, ainsi qu’une harmonisation des fichiers de police et de douane des pays membres, s’imposent afin que cette mesure ne soit pas la porte ouverte à la libre circulation de tous les trafics nuisibles à l’épanouissement de la Communauté.


Publié le 24-06-2013 Source : Gaboneco.com

Lundi 24 Juin 2013
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 873 fois




1.Posté par D.V. le 24/06/2013 10:10 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
pas d enjeu significatif pour le Gabon si ce n est l empirement de sa situation actuelle de pays extraordinairement passoire.

2.Posté par coudou le 24/06/2013 12:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le Gabon sur la route de sa disparition culturelle et ethnique!! vive l'islam, vive l'afrique de l'ouest!!

coudou

3.Posté par AFRICAN AMERICAN le 24/06/2013 12:18 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bientôt tous les ouest-africains en boubou et tous les musulmans seront haoussa du Cameroun ET pourront librement aller du sahel au Congo Brazzaville;les rwandais burundais zambiens congolais RDC ...deviendront Congolais de brazza avec une carte nationale d'identité qui ne sera sécurisée que de nom ils pourront aller d'un bout à l'autre de cet espace sous régional avec en ligne de mire le Gabon l'eldorado rêvé et bonjour aqmi et al qaida et rebelllions en tous genres qui n'hésiteront pas à s'engouffrer dans cette brèche attentats à la voiture piégée prise d'otages détournements d'avions feront leur entrée dans le vocabulaire de nos journaleux et dans notre quotidien.Pour toutes ces arisons cette décision aura du mal à s'appliquer....

4.Posté par Bibang le 24/06/2013 13:07 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le con de la mère d'Ali Bongo

5.Posté par Pierre le 24/06/2013 15:14 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mauvaise idée,bon après c'est mon avis!Déjà qu'on a du mal gérer les flux migratoires une telle décision ne fera qu'aggraver les choses.Je n'ai jamais vu de gabonais qui quitte leur pays pour aller chercher le bonheur au Cameroun,au Congo,ou au Tchad etc.Par contre les camerounais,tchadiens,congolais etc...le font.
Je n'ose même pas imaginer le nombre d'étrangers qui vont envahir notre pays.

6.Posté par LE PANAFRICAIN le 24/06/2013 18:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
LA LIBRE-CIRCULATION DES CITOYENS DE LA CEMAC, EST UNE GRANDE AVANCEE VERS LE PANAFRICANISME. IL APPARTIENDRA AUX FORCES DE L'ORDRE DES DIFFERENTS PAYS D'OEUVRER ENSEMBLE POUR ARRETER TOUS LES VOYOUS QUI S'AMUSERAIENT D'EN FAIRE UN MAUVAIS USAGE.
POURQUOI LE GABONAIS S'EN PREND TOUJOURS AUX AUTRES AFRICAINS?

CHANGEONS NOS MENTALITES!

7.Posté par Maixent Acrombessi le 24/06/2013 21:21 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
ET LES CRIMES RITUELS VONT ÊTRE MULTIPLIER PAR 10 SANS OUBLIER LES BRAQUAGES DANS LES MAISONS CAR YA PAS DE JUSTICE AU GABON, CES DERNIERS VIENDRONS TRAVAILLER POUR LES COMMANDITAIRES .
QUESTION, POURQUOI N'A TIL PAS FAIT UN REFERENDUM? ET LES BAS NGARI , GUY NZOUBA, ROSE , ROGOMBET ETC..............QU'EN PENSENT CES SORCIERS? ,

8.Posté par Inch''allah le 24/06/2013 23:46 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
"...nombreux sont les Gabonais qui confondent la libre-circulation des personnes avec le droit d’établissement. " mon cul ouais!!!!!
qu'est que vous appelez droit d'établissement? suivant cette chimère que vous souhaitez faire comprendre aux gabonais, dites moi pourquoi on n'a régularisé je ne sais combien d'étrangers sans papier y'a un ou deux mois??? ces derniers était pour la libre circulation ou pour le droit d'établissement en rentrant au Gabon?? ceux qui leur ont fait des papiers en bonne et du forme ont ils seulement chercher à savoir comment bon nombre d'entre eux sont rentrés au Gabon?
N'écrivez pas n'importe quoi, mieux "évitez le copy-paste" chers amis journaleux !
Et je ne sais pas vraiment quel effort vous voulez demander à une police / "force du désordre" qui n'arrive même pas gérer l'insécurité à Libreville pour ne pas dire dans le pays entier rien que pour le cas du Gabon!!?
l'établissement des CNI souffre de l'incompétence de notre système(Ministère de l'intérieur) à fournir la dite pièce et à vérifier l'authenticité des documents présentés pour l'obtention de certains titre et droit en territoire gabonais!
Et comme par enchantement...avec la libre circulation toutes ces difficultés vont disparaître!!!......de vous à moi, reveillez vous!!!
On ne souhaite pas contester à tout bout de champs, mais bien que reconnaissant certains avantages, il n'en demeure pas moins qu'il y'a des maux (insécurité,injustice,clientélisme, chômage, infrastructure routière, hôpitaux, habitats, nationalisation d'emploi,corruption des douanes et des poulets, etc..) à régler avant d'aboutir à ce genre de décision. Quelles sont les priorités des gabonais???
Comment retrouverons nous quelqu'un qui ira habiter dans les PK ou à Ntoum pour ne citer que ces deux villes et qui décidera de disparaître dans la nature ? bien qu'il aura prétendu être au Gabon pour deux semaines par exemple( libre circulation) !?

9.Posté par G8 le 27/06/2013 19:40 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Le Gabonais na pas de mot ds ce pays .de quoi parle t'il

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...