News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Lettre ouverte aux Maires de France. Le rôle néfaste de la cellule africaine de l'Elysées au Gabon.

le Samedi 21 Novembre 2009 à 06:00 | Lu 895 fois



Lettre ouverte aux Maires de France. Le rôle néfaste de la cellule africaine de l'Elysées au Gabon.
Lettre ouverte aux Maires de France


Depuis un demi-siècle d'Indépendance, le Gabon rame péniblement pour s'engager dans le processus de développement politique, en dépit des institutions équilibrées léguées par la puissance coloniale, la France. Celles-ci étaient porteuses du relativisme politique et permettaient au plus grand nombre de mettre en débat l'ensemble des inspirations des élites sociopolitiques du pays.

Les différents processus électoraux de 1990 à 2009 n'ont pas permis de valider des élections libres, honnêtes et crédibles. Les nombreuses révisions constitutionnelles ont abouti dernièrement à un vote à majorité relative. Ce qui a divisé le pays quasiment à trois et rejeter les majorités issues des alliances qui permettaient d'élire un président de la République, sans trop de contestation, tout en garantissant la stabilité du pays. Ce n'est pas le cas dans la situation actuelle du pays avec l'élection plus que contestée du fils du défunt président Omar Bongo Ondimba, Ali Ben Bongo Ondimba, le 30 août 2009. Au risque de voir s'y installer une monarchie feutrée.

Après quarante deux ans de règne de son père, installé par la cellule africaine de l'Elysées bien tenue par Jacques Foccart, les Gabonais constatent que ces mêmes réseaux sous le président Nicolas Sarkozy viennent d'être réactivés pour imposer au peuple gabonais l'inacceptable, c'est-à-dire un président de la République non élu, en dépit de la forte mobilisation inédite du corps électoral gabonais et de la nouvelle politique supposée de la « rupture» avec les intérêts liés de la « Françafrique ». Après le Togo, c'est au tour maintenant du Gabon de valider la postcolonie française.

Cette situation est intolérable et ne saurait perdurer tant il est vrai que le monde occidental, à l'instar des élus dont vous les Maires en êtes les dignes représentants, est déterminé plus que jamais à répandre le modèle de la civilisation démocratique dans le monde entier.

L'association de la diaspora gabonaise de France se rapporte à vous, Messieurs les Maires, pour non seulement relayer le cri de l'insoutenable condition politique du peuple gabonais, mais aussi dénoncer l'arrivée en France et le diktat d'un potentat en herbes qui, si on n'y prend pas garde, à en juger par ses premières décisions, amènera le Gabon droit contre le mur.

La Diaspora Gabonaise Unie de France.

Samedi 21 Novembre 2009
Vu (s) 895 fois




1.Posté par Ali7 le 21/11/2009 11:57 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Lettre incomplète. Il faut souligner les incohérences de la politiques françaises avec le pillage de l'Afrique et leur volonté d'empêcher l'arrivée massive des noirs en France. Or personne en Afrique ne veut venir en France si on nous laisse avec nos richesses et surtout qu'on nous laisse élire librement nos dirigeants.

2.Posté par Eboulou le 21/11/2009 15:45 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
En France aucun Africain n' a d' avenir . Pour tous les français intellectuel ou illettrés/ campagnards , les africains ne sont bons que pour le ménage et/ou la prostitution .A un africain avec un Bac +5 ou même plus on répète que le diplôme n' est plus très important mais au français de souche avec son CAP de soudeur ou de boulanger on dit qu'il en a plein dans la tête , les français sont très racistes , condescendants et très jaloux . Aucun Africain, quel que son niveau intellectuel, ne peut être heureux en vivant en France. Tout ce que veut la France est que l' Afrque continue à lui servir de faire-valoir . Il nous faut vraiment notre indépendance , notre bonheur et notre bien-être en dépendent .Commençons déjà par boycotter son projet de faire de l'année 2010 celle de l'Afrique .
Et quelle ironie même , alors que le peuple Africain est à terre , SARKO lui veut faire une fête sur l' Indépendance de ses états. Mais connaît-il réellement la véritable signification de cette notion ? Je crois que son seul objectif est de continuer de se moquer des Africains .Aucun digne fils Africain ne veut délibérément vivre en France .L'Afrique Francophone est écrasée par la France mafieuse, monstrueuse et inhumaine. Nous , Africains , voulons vivre heureux et dignement chez nous , que la France nous laisse tranquilles , nous n' avons pas besoin d'elle, elle est trop envahissante et corrompue .
Que cette France de SARKOZY nous laisse décider de tout ce qui est bien ou mal pour nous .Nous, les nègres avons aussi le droit de vivre , surtout avec toutes nos richesses et nos aptitudes intellectuelles , comme des Humains .

3.Posté par St. Michael le 21/11/2009 20:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Personnellement, je n'attends rien de la France à part qu’ils acceptent ou soient forces d’évacuer leurs mafieux de notre pays.
L’Iran, l’Afganistan et l’Algerie sont respectés par la ‘démocratie’ française par ce que les peuples de ce pays utilisent des méthodes directes légitimes pour se faire entendre : Séquestrer et chasser les mafieux français de leurs pays. Les gabonais doivent faire exactement s’ils veulent obtenir leur indépendance. Faire autrement serait une perte de temps.

4.Posté par Leblagueur le 23/11/2009 09:56 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
http://www.rdpg.org/index.php?option=com_content&task=view&id=6558&Itemid=1

Pour ceux qui prenaient ce rigolo d'Ekogha pour un opposant…

5.Posté par Itut le 23/11/2009 20:20 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Bel initiative,
Ensemble nous sauverons les nôtres.

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...