News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Lettre ouverte au Président de la République Gabonaise

Le site de la Liberté - H2O Gabon le Mardi 24 Août 2010 à 16:44 | Lu 3259 fois



Lettre ouverte au Président de la République Gabonaise
Association pour la Protection de la Nature et de l’Environnement

« Des hommes et des femmes au service de leur passion »

Régie par la Charte de la Terre


Lettre ouverte à

Monsieur Ali Ben BONGO ONDIMBA,
Président de la République Gabonaise,


Excellence, Monsieur le Président,

Lors de votre dernier déplacement à Port Gentil en Mars 2010, vous avez pris la décision salutaire pour les générations actuelles et futures d’interdire l’importation des sacs plastiques au Gabon, dans le cadre de la lutte contre l’insalubrité, afin de les remplacer par des sachets biodégradables et compostables. Cette décision a fait l’objet de l’arrêté 1489/MECIT/CAB du 16 Juin, théoriquement entré en vigueur le 1er Juillet.

H2O GABON suit cette question avec beaucoup d’attention, ayant, de longue date, sur ce sujet, mené des études de terrain sur la commune de la Ville de Port Gentil en 2007 et sur celle de Minvoul en 2008 et préconisé des solutions fiables.

Or, les mesures annoncées le 9 Juillet par le Ministère en charge de l’Environnement non seulement méconnaissent les expertises scientifiques mais, si elles devaient être appliquées, iraient totalement à l’encontre des objectifs que vous avez fixés. Il convient de préciser quelques termes techniques :

- Sacs ou sachets plastiques conventionnels, ce sont des sacs issus de l’industrie pétrochimique, à base de polyéthylène ou de polyuréthane, dont le temps de dégradabilité et de pollution peut aller de 100 ans à plus de 400 ans. Le recyclage de ces sacs est très marginal voir anecdotique, surtout en terme d’écobilan.

- Sacs ou sachets plastiques oxodégradables ou oxobiodégradables, ce sont des sacs similaires auxquels on ajoute un additif qui accélère la fragmentation Ils ne sont évidemment pas du tout biodégradables. En outre, l’agent fragmentant contient des métaux lourds et des lytiocarbonates ou des molécules chimiques organiques plus ou moins toxiques. Autant dire qu’il n’y a aucun intérêt à utiliser ce type de produit si ce n’est que son prix est moins élevé qu’un produit compostable.

- Sacs ou sachets biodégradables et compostables, ce sont des sacs uniquement composés par des provendes et des résidus de l’agriculture biologique sans O. G. M. (fécule de maïs, gluten de blé ou amidon de pomme de terre), cette matière première est communément désignée par l’appellation BIOPLAST (pour bio plastique). Du fait de l’utilisation de cette matière première sans O. G. M., les bactéries chargées de la dégradation et du compostage du produit ne consomment aucun polluant. Ceci permet d’amender les sols avec un substrat riche.


Le 9 Juillet dernier, le Directeur Général de l’Environnement a cru devoir informer les opérateurs de la plasturgie (fabricants et distributeurs) que dorénavant la norme des sachets et sacs est l’«oxD biodégradable» et sera assujettie impérativement à une certification de biodégradabilité délivrée par « Symphony Environnemental, désignée partenaire agrée par le Gouvernement gabonais en matière de biodégradabilité ».

Cette décision aberrante exige quelques éclaircissements.
Comment une entreprise privée peut-elle agréer et certifier sa propre production, laquelle, de surcroît, ne respecte pas l’Environnement ?

Comment peut-elle imposer ses produits comme standard dans un Etat de droit ?

Comment peut-elle aussi agréer les productions d’autres sociétés par rapport à ses propres critères ?

La solution envisagée par la Direction Générale de l’Environnement est une véritable aberration écologique !

C’est pourquoi, nous comptons sur votre vigilance afin que vos engagements pour les générations futures ne soient pas trahis par des problèmes d’exécution dans la chaîne de décision et pour que vive le « Gabon Vert ».


H2O GABON se tient à la disposition de tous interlocuteurs que vous voudrez bien éventuellement désigner pour apporter tous compléments d’information utiles sur ces questions sensibles relatives à la protection effective de notre environnement.


Je vous prie de bien vouloir agréer, Excellence, Monsieur le Président, l’expression de notre profond respect.


Fait à Port-Gentil, le 23 Août 2010.


Le Président
Henri, Michel AUGUSTE


H2O GABON, Association pour la Protection de la Nature et de l’Environnement
Régie par la Charte de la Terre
B. P. 1991 PORT-GENTIL GABON.
Tél. : 00 241 06 26 25 66 / 07 53 77 70 Courriel : h2ogabon@yahoo.fr


Mardi 24 Août 2010
H2O Gabon
Vu (s) 3259 fois



Du plus récent au plus ancien | Du plus ancien au plus récent

12.Posté par St Pierre le 27/08/2010 01:05 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Rependez vous redresseur de tords. Mais laissez du moins d autres exprimer leurs facons de voir les choses et contribuer à leur maniere dans leur domaine , meme si le bavardage vous sied mieux. C est aussi une voie vers vos ideaux , la liberté d expression et la souplesse d esprit.

11.Posté par St Pierre le 26/08/2010 22:02 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Rependez vous redresseuse de tords. Mais laissez du mois d autre exprimez leur facon de voir les choses et contribuez à leur maniere dans leur domaine , meme si le bavardage vous sied mieux. C est aussi une voie vers vos ideaux , la liberté d expression et la souplesse d esprit.

10.Posté par Ngone le 26/08/2010 21:27 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
J'ai dit et redis qu'on ne peut marcher sur la tête. La cohérence voudrait que notre pays soit déjà un état de droit dans lequel règne démocratie et bien être des populations et donc participation active de tous à ce qui concerne le pays. Si les masses avaient accès à une éducation de base, nul doute que le message passerait sans être obligé d'écrire une lettre ouverte. Que vous le vouliez ou non, tout est lié sinon pourquoi êtes vous obligés de faire une lettre ouverte pour des sacs plastiques si la machine était correctement huilée ?
Je n'ai pas parlé d'un club privé, ne vous fatiguez pas à tordre votre esprit, mon propos est clair.

9.Posté par St Pierre le 26/08/2010 14:23 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
c est effet emeto-cathartique des elections qui explique cette tendance à vomir tout ce qui ne cadre pas avec la vision des guerriers qui monte la garde ici. Au yeux de Ngone , c est presque qu un club privé où on est sensé entretenir la catharsie politique. Le reveil , qui seul permetrait la tolerance, on ne sait pour quand c est programmé.

8.Posté par h2ogabon le 26/08/2010 14:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Je suppose qu'il y a d'autres ONG spécialisées dans l'éducation et le médical. Nous, nous avons choisi le thème de l'environnement, même si nous ne sommes pas aveugles des difficultés bien réelles que vous décrivez. Et nous avons assez de difficultés comme cela à faire entendre notre voix dans les sujets que nous traitons. Que notre exemple soit une invitation pour les autres ONG dans leurs domaines respectifs à faire changer les choses!
Dieu bénisse le Gabon.

7.Posté par Ngone le 25/08/2010 21:43 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
3.Posté par h2ogabon le 25/08/2010 11:52

Cette affaire de sacs plastiques est importante pour H2O Gabon, pour la protection de l'Environnement. N'ayant pas reçu de réponses à nos différentes communications antérieures qui ont pourtant été largement lues, la dernière solution est d'interpeller directement le chef de l'Etat. H2O Gabon est une association apolitique dont le seul but est la protection de l'Environnement. Nous respectons les règles d'un Etat de droit...Une affaire importante, très importante, voire vitale pour les gabonais : des hopitaux sains et accessibles à tous, l'éducation, manger à sa faim. Eh oui, tout en comprenant votre position, je suis d'avis qu'il y a d'autres urgences qui doivent être attaquées. Votre lettre est à votre honneur, votre combat aussi, mais comment voulez-vous que ventre affamé ait une oreille pour saisir ce que vous faites ? Comme quelqu'un l'a dit plus haut, état de droit, démocratie et tout le reste suivra. Faut pas essayer de nous faire avaler que nous pouvons marcher sur la tête ! Sur ce site de discussion, votre lettre est un "intrus", envoyer là directement à qui de droit.

6.Posté par St Pierre le 25/08/2010 18:09 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@ Diaz

Vas y teigneux, debats toi, tu vas finir par trouver la petite bete ! lollll MDR !

5.Posté par h2ogabon le 25/08/2010 12:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Nous travaillons au Gabon tout comme le WCS et le WWF, qui sont des entités financées par des programmes internationaux. A contrario, H2O Gabon est une structure locale apolitique créée par des ressortissants locaux. Nous devons considérer que tout pays est un Etat de droit. Notre mouvement sera rejoint bientôt par des structures locales au Congo et en Mauritanie.

4.Posté par Bongo le 25/08/2010 12:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Et vous pensez que mon Gabon est un état de droit???

3.Posté par h2ogabon le 25/08/2010 11:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Cette affaire de sacs plastiques est importante pour H2O Gabon, pour la protection de l'Environnement. N'ayant pas reçu de réponses à nos différentes communications antérieures qui ont pourtant été largement lues, la dernière solution est d'interpeller directement le chef de l'Etat. H2O Gabon est une association apolitique dont le seul but est la protection de l'Environnement. Nous respectons les règles d'un Etat de droit.

1 2

Dans la même rubrique :
< >

Samedi 17 Septembre 2016 - 14:24 France : Grand Rassemblement Citoyen pour le Gabon

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...