News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Lèttre ouverte à Ali Bongo

Le site de la Liberté - AMO le Jeudi 13 Août 2015 à 00:00 | Lu 2711 fois



Grand, tu sais hein! Parfois quand je te parle, même si je suis ton petit, fais quand-même semblant de m’écouter. La dernière fois que je t’ai envoyé une lettre, je t’ai dit que tu ne peux pas enlever le sein de la bouche de l’enfant et espérer que l’enfant supporte. Et moi-même je t’avais dit de libérer le gain pour que la situation se stabilise. Tu as vu, tu as ajouté un peu de gain à chaque fonctionnaire gabonais, tu ne vois pas que personne ne t’embête? Là tu peux même aller regarder tes carnavals au Brésil, quand le Gabonais a sa miette bien augmentée à la fin du mois, mangongo diboko Grand, il s’en fout de tout! Il tape son pot à la Cnamgs (bar moins cher) et il continue sa vie.

Normalement là, tu devais quand même libérer un petit truc à ton bon petit, je te dis hein Grand, c’est quand même grâce à moi que tu as lancé le NSR, les gens te parlaient déjà fort oh! Ton grand là a trop le peigne Afro, il est trop dur avec le gain. Tu as vu non grand? Aujourd’hui même un opposant ne parle plus. Le 25, quand le gain passe, c’est là où tu vois tous les Gaboma faire la pub de Colgate, avec un gros sourire.

Mais Grand, toi qui est au palais là-bas, je ne comprends pas comment tu n’as pas souvent la doc que nous dans le mapane on a. Les grands du quartier ici à Plein-Ciel sont venus me dire que tu dois faire attention avec les wattara (Blancs-Français), depuis que tu es arrivé là avec ton histoire de PSGE, les gars ne te voient plus clair. Ça là, c’est pas le Kongossa. Ils disent que tu ne les calcules même plus quand tu distribues les marchés au Gabon. Je leur ai même dit que nooon! Comment ça? Le Grand lui, c’est l’appel d’offre, si tu es fort tu prends le marché, si tu n’es pas fort le Chinois lui prend tout. Je te dis hein Grand, j’ai même dit ce que tu dis souvent dans tes discours là: «la diversification de l’économie». La phrase là, vraiment c’était même kinda mabé pour que je prononce ça, tu sais que ton petit a cassé le bic depuis kala.

Grand vrai vrai, tu fatigues les Français. J’entends seulement les rumeurs depuis mon pivot que oh! Ton grand là-bas a montré le doigt à Total. J’ai crié ééééhh, ça c’est encore quel palaba? Mapessi m’a dit que oh! c’est ce que le mouna de Chambrier appelle le «redressement fiscal». J’ai dit tsouoooh, le petit de Chambrier là vraiment c’est un sorcier, donc il a créé son parti? C’est Békalé, le gérant de la Gaboprix d’Ozangué qui m’a expliqué que noooon, toi aussi Petit Papa, le redressement fiscal là, ce n’est pas un parti politique, mais c’est le gain que Total nous bouffait depuis kala et qu’il ne voulait pas nous payer. Grand, tu es mon propre Grand mais là je te parle le vrai bwiti, donc la vérité Grand. Fais attention. Les wattara là on senti que vraiment l’allure que tu amènes là, après 2016, ils vont rentrer dans le Ngué! Le Ngué là va tellement les frapper que même un corbeau bleu-blanc-rouge aura du mal à boire de l’eau.

Oh Grand, libère un peu le gain pour eux, donne leur quelques contrats pour que tu ne dormes pas en crocodile. Un œil ouvert et un œil fermé. Tu n’as pas vu qu’après ils ont mis ton téléphone sur écoute? Vraiment ça c’est la vraie sorcellerie. Comment un ivounda comme toi, on peut écouter ton téléphone? Je te dis hein Grand, de toi à moi, vrai vrai! Il y a un nix qu’on veut déjà te coller.

Même ton avion, le Boeing 777, ils disent que ooh! Le Grand a des dettes, donc l’avion ne repart pas au Gabon. J’étais là tranquillement dans mon bwendzè avec mes éléments, j’ai regardé ça en tant que sensé, j’ai dit aux autres que non là les Français veulent finir avec mon Grand. Après ils ont voulu se rattraper en disant que vient au salon là où on te présentait les avions là, là où tu blaguais avec François Hollande là, le gars qui ne s’est pas encore marié là, même pas la dot chez les parents de sa copine. Il voulait que tu banques un avion français, tu fais trop la recette aux Américains. Je te dis hein Grand, ce n’est pas le tabac qui me fait parler comme ça, d’abord depuis qu’il y a trop de contrôles là, Grand tu nous a gaspillé notre business.

Sérieux ivounda, va même voir Papa Andjoua pour qu’il regarde ça bien clair dans le Ndjobi. Si c’est quelqu’un qui te cherche les problèmes depuis le village de François Hollande là-bas, Adié la croix, Ndjobi a bouma ndè! Grand, moi que tu vois là, j’ai beaucoup de choses qui viennent me trouver chez moi ici dans mon mapane. L’autre fois on m’a dit que mais Petit Papa, ton Grand là, il cherche les vrais problèmes avec la torche indigène. J’ai dit ya quoi encore? Ce fou de Simon m’a dit que tu ne veux plus donner le contrat de la SEEG à Véolia, à partir de 2017, les Français ne vont plus exploiter l’eau et l’électricité au Gabon.

Là j’ai pour la première fois cité ton nom: Ali Bongo là, il est comment? Il fume de temps en temps? Je te jure Grand, mangongo diboko Grand, si tu fais ça, c’est là où il y aura la guerre au Gabon. Est-ce que tu peux arracher l’os à un chien sans lui balancer un autre os? Jamais de la vie! Laisse l’affaire de la diversification de l’économie là! Les Français ne vont pas accepter ce que tu fais là. Si tu as vu ça dans tes mimbiri ou tu as dansé le Mukukwe à Glass pour voir ça, je te jure Grand ça là c’est un faux Mukukwe.

N’essaie pas! Essaie même avec l’iboga, mange l’iboga tu verras que le bwiti va te parler et te montrer que les Français là te gardent la colère vrai vrai. Grand, l’autre fois on dansait même déjà la ntcham, un petit du pivot vient nous toli que tu es entrain de construire un autre quai, comme un autre port à Owendo. Il paraît que tu as dis que si on n’a pas un autre port là-bas, les prix des marchandises resteront élevés. Mais Grand, tu veux des problèmes avec la famille Bolloré ou quoi? Les affaires de ports là, ça c’est leur bébé. Ne tente pas l’erreur là. Même l’Anuttc c’est petit, ils ont le titre foncier de tout ça depuis Léon Mba. Vraiment parfois je me dis que mon ivounda là! Est-ce que ses conseillers là lui disent même tout le A1? Ou bien c’est un plan?

Grand, je sais que tu veux bien faire, mais tu fatigues trop les Français, laisse l’affaire là. Appels d’offre ou pas, donne-leur des marchés et tout va bien marcher. Je te dis hein Grand, je suis toujours dans mon quatta et J’écoute bien tous leurs shibas. Dans leurs mbandjas où ils se retrouvent en secret, non Grand! On ne peut pas manger le nom de l’enfant de l’autre comme ça: «Oh Ali Bongo, il se prend pour qui? Les entreprises françaises ne sont pas traitées au même titre que les autres, elles ont toujours eu des avantages au Gabon et ce n’est pas Ali Bongo qui viendra nous soumettre à la concurrence».

Tu entends? Toi aussi Grand donne-leur quelque chose. Même pour la CAN 2017, aucune entreprise françaises ne construit de stade, ils sont fâchés mal mauvais. Je te dis Grand, si tu te baladais dans un pivot sans garde du corps et que tu croisais un entrepreneur français, la bagarre qu’il allait te déclencher là hein! Même Wapacha avec son covo là, ne pourrait pas prendre ta part. Donne-leur même la route PK5-PK12, pourqu’ils ne crient pas. Grand, je sais que parfois tu aimes juste faire ce que tu veux faire, mais là, écoute moi quand même et donne un peu aux Français.

Tu sais ce qu’on dit dans le pivot? Vraiment tu veux que je te dise? Bon je te dis: tu as vu l’autre fois ce qui s’est passé à l’aéroport de Paris? Ton Directeur de cabinet on l’a take pour une affaire qui n’avait ni tête ni queue! Les médias français ont amplifié la chose et c’est devenu une affaire d’Etat. Mais moi ton propre petit, quand j’observe bien, les Français n’avaient vraiment rien contre le grand Accrombessi Nkani.

Quand je tourne bien le sens, ils ont voulu t’envoyer un petit message amical pour te rappeler qu’ils sont là, ils veulent faire des affaires au Gabon. Le pauvre Ya Maixent! Donc ne te fâches pas, ne gifles même personne, comprends juste le message et lâche un peu l’affaire aux wattara de Fala. Grand, je suis fatigué de t’écrire et toi tu ne me réponds jamais, je te dis ooh! Donne quelque chose aux Français. Tu augmentes les salaires des Gabonais et tu ne donnes rien à tes autres enfants les Français? Ne fais pas ça! Grand je t’ai déjà dit oh! Si tu écoutes, c’est bien, mais si tu ne me prends pas au sérieux, c’est aussi à ton niveau là-bas. Vrai vrai, ton petit vient de te donner tout le shiba. Bon, j’enlève le corps.

Ton propre petit, Petit Papa

Jeudi 13 Août 2015
AMO
Vu (s) 2711 fois




1.Posté par TF le 13/08/2015 00:51 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Petit Papa dit les vérités dans ça comédie .....

2.Posté par Véracité le 13/08/2015 03:12 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Petit papa, les gabonais ne peuvent pas oublier le grand mal que leur a causé le régime pdg-bongo-franc-maçonnerie depuis 50 ans. Ce n''est pas une insignifiante augmentation des salaires des agents publics qui va changer quelque chose.

3.Posté par Mebi le 13/08/2015 08:10 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
De quelle augmentation parles-tu ? Tu crois que c''est ce les gabonais méritent comparer à ce son amant accrombessi vole. Pourquoi aimez vous traiter des gabonais de mandiants < il suffit d''ajouter un peu de dolet sur son salaire il va se taire.

4.Posté par Mebi le 13/08/2015 08:18 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Donc tu veux dire que tout le désordre qu''il fait avec sa légion étrangère n''intéresse pas les gabonais. Véracité parle en ton nom et pas aux noms des gabonais. Je vois que tu dragues Ali par tes conseils tu n''auras pas radis il n''est pas OMAR.

5.Posté par PATRIOTE le 13/08/2015 15:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Vraiment entendre des conneries pareilles ça mérite une bonne instruction. Apparemment le petit papa d'Ali, se plait dans la misère que nous impose la France et les Bongo depuis 50 ans.
il faut l'entendre pour le croire ; comment un vrai gabonais peut résonné de la sorte, pauvre minable. Donc pour toi, le pillage à outrance des bongos & scie, et de la France est normale?

Les activistes de la diaspora ont beaucoup à faire, car éduquer 1500000 d'habitants atrophiés du cerveau au 21e siècle, n'est pas une mince affaire. vu que les paroles des colons résonnent encore avec rigueur, dans les têtes des esclaves de la morale.

6.Posté par Le TCHAD sort de la zone CFA le 14/08/2015 09:16 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

Idriss DEBY annonce la sortie de son Pays de la zone CFA

https://www.youtube.com/watch?v=tIvikz6BFHY&feature=youtu.be



Le Franc CFA, arme française de destruction massive de l'industrialisation de l'Afrique

https://www.youtube.com/watch?v=POhAXJ29Tz0

Les Inconvénients du Franc CFA

https://www.youtube.com/watch?v=LauJOD0lkrU


Comment le franc cfa ruine l’afrique francophone
https://www.youtube.com/watch?v=8H-GizK7p98


Franc CFA ou servitude monetaire
https://www.youtube.com/watch?v=cuiGnuP4EOI


Franc CFA ou l'esclavage monétaire de la France en Afrique

https://www.youtube.com/watch?v=Q5f4Evi-_eE



le franc CFA et l’Euro contre l’afrique
https://www.youtube.com/watch?v=XrGtGFvTwNQ


Nicolas Agbohou : "Le Franc CFA est une propriété de la France"

https://www.youtube.com/watch?v=P01Fq66hyts


Discours de J. Cheminade sur le franc CFA et l'euro

https://www.youtube.com/watch?v=lC2AdGKod30


NICOLAS AGBOHOU (GRANDE CONFERENCE SUR LE FRANC CFA A MARSEILLE)

https://www.youtube.com/watch?v=L3O_Jsnv-Gg


EXCLUSIF FRANCAFRIQUE-FCFA / DES REVELATIONS BOULEVERSANTES A PARIS

https://www.youtube.com/watch?v=TNPardAzhOc

Voici comment la France appauvrit l'Afrique à travers le CFA : Nazisme Monétaire

https://www.youtube.com/watch?v=J5tSLfdKPN0

PAYS AFRICAINS: POUVONS NOUS DEVENIR ÉMERGENT AVEC LA MONNAIE IMPOSÉE PAR LA FRANCE? LA RÉPONSE AVEC

https://www.youtube.com/watch?v=1g3o6pLxkGQ


L'esclavage monétaire du Franc CFA et Alassane Ouattara

https://www.youtube.com/watch?v=ZsYCn0Fuseg

listing des vidéos :
https://www.youtube.com/results?search_query=franc+cfa+en+monnaie+de+servitude

Le franc CFA avait été crée en 1853 par la France pour payer les esclaves noirs achetés en Afrique. Pour cela ils avaient crée la Banque du Sénégal, ancêtre de la BEAC & la BCEAO… !



Quand Pékin mène la charge contre Bretton Woods

http://www.jeuneafrique.com/mag/255240/economie/quand-pekin-mene-la-charge-contre-bretton-woods/

Pour concurrencer le FMI et la Banque mondiale, deux institutions multilatérales de développement ont été lancées coup sur coup. Leur principal promoteur ? Pékin, qui compte bien financer à travers elles ses ambitions commerciales à l'échelle mondiale.
À LIRE AUSSI

• Avec l'AIIB, la Chine défie les États-Unis et la Banque mondiale
• BRICS : tous pour un, mais lequel ?
Ça bouge dans l’univers feutré des grandes institutions financières. Le FMI et la Banque mondiale, qui ont longtemps dominé le financement des échanges internationaux depuis Washington, vont désormais devoir composer avec deux grandes banques placées de facto sous l’égide de Pékin.
Première d’entre elles : la Nouvelle Banque de développement (NBD). Créée en juillet 2014 par les Brics (Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud) et inaugurée le 21 juillet dernier à Shanghai, elle doit permettre aux pays émergents un financement alternatif aux institutions de Bretton Woods. La NBD est dotée d’un capital estimé à 100 milliards de dollars (environ 90 milliards d’euros) et sera présidée par un banquier indien, Kundapur Vaman Kamath, nommé en mai pour un mandat de cinq ans. La vocation de cette nouvelle institution : financer des grands travaux d’infrastructures d’intérêt général dans les pays qui en font la demande.


7.Posté par MOULAMBA BONIFACE le 14/08/2015 09:54 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
bonjour petit papa,dit à ton ivounda d'enlever la legion étrangère dans la maison du grand Omar;parceque c'est la maison des gabomas et non les autres:pour le pb des wattarra la aussi il a un peu raison,ces gens las nous ont beaucoup retardés avec cette histoire de france-afrique que meme le vieu Omar ne voyait plus rien;en ce qui conserne le dollet,on ne peut pas donner ici et prendre la bas cameme;et le lendemain la boite de sardine est allé à 400 frcs sans compter les stations qui ont enflammées les prix,serieux petit papa dit à ton ivounda que nous souffrons;n'est pas il avait dit devrait etre heureux que si le gaboma est content?je fais ce que je dis et je dis ce que je fais,ou en sommes nous maitenant?eeehh

8.Posté par Le Gaboma le 14/08/2015 11:57 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Petit papa,ton yaya accrombessi est la cible des premières attentats au Gabon, reste nostalgique de la. franceAFrique tu veras. on a nos intellectuelles au Gabon, pas besoin. de ce profiteur

9.Posté par guerre froide le 14/08/2015 17:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler

démission de ya ali actée par la guerre froide :

https://www.youtube.com/watch?v=nbUbHOJWO7s

10.Posté par Rtg1 le 17/08/2015 03:38 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
BUDGET 2014 : Qu'est-ce c'est que cette histoire de prendre les gabonais pour des tocards ?

A l'allure où vont les choses, le Gabonnais risquera de se réveiller un beau matin, avec un pays hypothéqué par les savants de l'émergence, qui ont crié sur tous les toits leur bonne gouvernance et une meilleure gestion des finances publiques. Pendant cinq longues années, l'exécutif a passé le temps à réinventer la roue, allant de modification en modification des textes qu'il n'a pas pris la peine d'appliquer afin de déceler les anomalies à corriger. A peine assis sur le fauteuil du pouvoir, on a décidé de tout modifier, pour soit disant être plus performant que les anciens bêtas qui les ont précédé. Aujourd'hui le filet s'est entremêlé et la réalité les rattrape après avoir fait la sourde oreille et jouer aux surdoués.

En décembre 2013, la boite aux lettres qui fait office de parlement, avait adopté à l’unanimité, deux projets de loi de finances soumis pour examen par le gouvernement. Il s’agissait du projet de loi de finances exercice 2014 et du projet de la loi de finances rectificative de 2013.

Le projet de loi de finances 2014 était évalué à 3335,8 milliards de francs CFA, soit une hausse de 194,6 milliards de F.cfa par rapport aux 3.141,2 milliards de francs CFA de l’année 2013 qui n'étaient pas plus réalistes que les budgets précédents.

Ce budget s’inscrivait selon le gouvernement, dans la dynamique de l’embellie qu’enregistrait l’activité économique mondiale, marquée par la sortie progressive de crise dans plusieurs pays de la zone Euro. Il se composait de charges et dette publique de l'ordre de 550.062.842.365 francs CFA, de dépenses de fonctionnement évaluées à 1.363.458.671.199 francs CFA, de dépenses d’investissement de 1.322.233.354.986 francs CFA et de prêts, avances et dépôts de 100.000.000.000 francs CFA.

Les dépenses d’investissement, enregistraient ainsi, une hausse de 105,3 milliards de francs CFA pour se situer à 1.322,2 milliards de francs CFA, dont 364,1 milliards de francs CFA, au titre des projets financés sur ressources extérieures.

Pour argumenter sur cette hausse fulgurante du budget entre 2009 et 2014, le gouvernement avait indiqué les sources de financement dudit budget en faisant état d'une hausse de 1,4 % de la production pétrolière en 2014 soutenue par un cours moyen du Brent à 98,5 dollars US. au taux de change moyen estimé à 513,039 francs CFA contre 500 francs CFA projeté en 2013.

Du coté des mines, les prévisions indiquaient que la production progresserait selon le même gouvernement, de 15 % en raison de la bonne tenue de l’activité de la Comilog, de l’accroissement du gisement de manganèse de Ndjolé et de l’or de Bakoudou, avec une production de manganèse qui connaîtrait une hausse de 14,8 %, pour se situer à 4,594 millions de tonnes. L'accroissement de la demande de l’industrie sidérurgique internationale, aurait des conséquences sur le prix de la tonne de manganèse qui enregistrerait une hausse de 2,5 %, pour se négocier en moyenne à 269,2 dollar US.

Les ressources d'emprunt s'élevaient à 484,1 milliards de francs CFA. La part du pétrole dans les ressources propres représentait 1.459,9 milliards de francs CFA correspondant aux remises de lots de pétrole brut à SOGARA, et les recettes non pétrolières évaluées à 1.392,2 milliards de FCFA se composaient de 36,4% d’impôts directs, de 31,3% des droits de douanes et de 29,5% des impôts et taxes indirects. Selon le gouvernement émergent, ce budget traduisait la volonté du gouvernement à prendre en compte les nouvelles urgences sociales, politiques et sécuritaires en vue d’atteindre les objectifs à mi-parcours du PSGE.

Or, ce budget qui n'a jamais été mis en place, encore moins eut un début d'exécution, vient d'être renvoyé au gouvernement, en plein milieu d'année, pour être réexaminé parce que revu à la baisse par le gouvernement qui semble être redescendu sur terre. Arrêté désormais à 2 954,6 milliards francs CFA contre 3 335,8 milliards franc CFA initialement prévues, ce projet de loi rectificative trouverait sa justification essentiellement dans :
la révision des principales hypothèses macroéconomiques ;
la prise en compte de la réorganisation du Gouvernement issue du décret n° 0040/PR du 28 Janvier 2014 portant nomination des membres du Gouvernement de la République.
Les raisons ici évoquées par le gouvernement pour justifier ce rétropédalage ne semblent pas convaincantes, tant elles entretiennent un flou artistique.

Si à travers le communiqué final du conseil des ministres du 27 juin 2014, on peut avoir une idée, bien qu'imprécise des dépenses que ce budget aura à supporter, on peut bien s'étonner qu'un budget se présentant en recettes et en dépenses, en dehors des 270 milliards de financement extérieurs, le gouvernement ait volontairement choisi de ne rien dire sur la provenance des ressources qui alimenteront ce budget rectificatif et d'indiquer les hypothèses macroéconomiques révisées. Pourtant, comme nous pouvons le voir plus haut, il s'était bien livré à cet exercice lorsqu'il s'agissait du budget initial ! Pourquoi ne l'avoir fait pour le budget rectificatif ?

La deuxième raison évoquée par le gouvernement s'écroule d'elle-même par le simple fait que depuis 2009, le Gabon a déjà connu trois premiers ministres et plus quatre remaniements ministériels avec réaménagements des ministères. Pourtant, aucun gabonais ne se souvient que pour ce motif, le gouvernement ait renvoyé une loi de finances au parlement pour rectification d'intitulés. Est-ce à dire que si les hypothèses macroéconomiques étaient restées intactes, la loi de finances aurait été tout de même renvoyée au parlement ? Non messieurs et dames ; ceci ne peut être valable, dans la mesure où la nomenclature budgétaires définit clairement, à quelle administration incombe la gestion de telle ou telle ligne budgétaire. A titre d'exemple. alors qu'au ministère des équipements, des infrastructures et de l'aménagement du Territoire était rattaché à celui du transport, il n'y a pas eu d'intitulé "Equipements, Infrastructures et Aménagement du Territoire et Transport" dans la loi de finances 2013. On voit clairement qu'il y a quelque chose qui ne tient pas la route et que les promesses de lutte contre la pauvreté et la précarité ne sont qu'une propagande.

Gouverner en se servant du mensonge n'arrange rien. Si l'argent n'aime pas le bruit, il n'aime non plus le mensonge, car il est extrêmement difficile de prouver qu'on a les poches pleines alors qu'on a du mal à payer ses factures. Sinon, pourquoi le trésor public est-il encore en train de liquider à compte gouttes, des dépenses de l'année budgétaire 2012 ?

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Dans la même rubrique :
< >

Mardi 29 Novembre 2016 - 00:00 Gabon : Lettre ouverte à Ben Moubamba

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...