News & Infos Utiles...
Gabonlibre.com
Gabonlibre.com
News 7J/7&Infos Utiles...
Accueil
Envoyer à un ami
Version imprimable
Augmenter la taille du texte
Diminuer la taille du texte
Partager
Notez

Lettre à Alexis Bengone : le parachutage par son père Jean Eyéghé Ndong,à la tête du 2è arrondissement de Libreville

Le site de la Liberté - Gabonlibre.com : News 7J/7 le Mercredi 19 Février 2014 à 08:17 | Lu 2157 fois

Fortement controversé, le parachutage d’Alexis Bengone, par son père Jean Eyéghé Ndong, à la tête du 2è arrondissement de Libreville, a conduit un militant de l’Union nationale (UN), le fameux parti d’opposition prohibé au Gabon, à envoyer à Gabonreview le libre-propos ci-après. L’auteur s’interroge, s’indigne et suggère un acte salvateur au concerné, membre lui aussi de l’UN. Des enseignements à en tirer.



Mon cher Alexis,

C’est un homme aussi en colère que déçu qui t’écrit. En colère parce qu’il constate aujourd’hui que, par ta faute, l’opinion tend à dresser un parallèle aussi hasardeux que nuisible entre le PDG et l’Union Nationale. Déçu de constater que tu ne sembles point prendre la mesure de la polémique qui grandit et qui est née à la suite de ta nomination comme maire du 2ème arrondissement de Libreville. Tout le monde sait que c’est grâce à l’aura et la popularité de ton père que tu as pu accéder à cette fonction certes élective alors que tu ne figurais qu’en 10ème position sur la liste aux dernières élections locales.

Mieux que quiconque, tu dois savoir que Jean Eyéghé Ndong, ton illustre père, a toujours été accusé par ses détracteurs d’avoir bénéficié de sa parenté avec feu le président Léon Mba pour devenir Secrétaire d’Etat, Ministre Délégué puis Premier ministre. Mieux que moi, tu dois savoir combien il a dû batailler pour que son appartenance au clan Essokè, et à la famille du premier président de la République du Gabon ne deviennent pas pour lui un handicap dans le combat qu’il mène pour un Gabon libre, démocratique et prospère, un Gabon où seul le mérite prime. Oui, le mérite. Un Gabon pour tous.

Dès lors, tu comprendras qu’il est difficile pour moi de voir tous ses efforts, son engagement, ruinés pour tes seuls intérêts personnels. Surtout que, je sens la colère de sa base monter et je vois déjà poindre le spectre d’un rejet brutal de la part de populations qui hier ont adulé notre Eyéghé Ndong national. Souviens-toi, cher Alexis, de Paul Mba Abessole… Souviens-toi de la manière avec laquelle il s’est déconsidéré et de l’indifférence qui entoure désormais ses sorties publiques, sa personne même. Mais, qu’est-ce qui me choque aussi profondément dans cette affaire ?

Je tairai le fait que ton père s’était, à la face du monde, vivement opposé au désir exprimé par Ali Bongo de devenir président de la République au seul motif qu’il est le fils supposé d’Omar Bongo. Tu ne vas me dire que tu as oublié cela ou que tu acceptes que ce discours historique prenne désormais des allures de supplique d’une femme trompée ou de simple coup de folie. Tu n’as pas le droit de faire cela !!! Le 2ème arrondissement n’est, comme le Gabon, pas un legs. Tu ne me feras pas croire que tu maîtrises le contenu de « Libreville pour tous » mieux que Georges Betrand Bekalé, Crépin Ebé Mba, Alain Okoué Ndong, Christine Bourobou, Marcellin Eworo Bekalé et j’en passe.

Je te conseille avant toute chose de prendre le temps de méditer sur le sens et la portée de ta présence à la tête de la mairie du 2ème arrondissement de Libreville. Moi qui milite à l’Union Nationale depuis sa création, moi qui ai perdu mon emploi pour avoir rêvé d’un Gabon meilleur, moi qui connais presque chaque mètre carré du 2ème arrondissement de Libreville, j’aurai moins le droit de décider de l’avenir de mon arrondissement que toi.

Pour quelles raisons ? Pour quelles raisons passes-tu avant Georges Betrand Bekalé et Crépin Ebé Mba ? Pour quelles raisons Christine Bourobou ne peut-elle pas figurer dans le bureau du Conseil municipal du 2ème arrondissement ? Tu comprendras que je suis scandalisé de voir mon arrondissement remis entre tes mains par un tour de passe-passe un peu bancal.

Tu admettras que je suis outré de voir combien tu limites les ambitions de Jean Eyéghé Ndong pour notre pays et te refuses à l’aider à voir au-delà de son fief politique. Pire encore : tout ceci donne l’impression que tout ce qui t’importe en l’espèce est de sortir de la précarité financière et matérielle dans laquelle t’a plongée ton limogeage de la fonction de directeur général des Affaires consulaires pour avoir battu campagne en 2009 pour ton père.

Alexis, si j’ai bien compris, ton père vient de te trouver un boulot. Mais, qu’en est-il des autres qui ont été à ses cotés ? Que dis-tu à tous tes compagnons de l’Union Nationale qui ont été mis dans la rue pour avoir suivis ou Eyéghé Ndong ou Myboto, ou Oyé Mba ou Mba Obame en 2009 ? , Trouves-tu qu’il n’y a vraiment rien de choquant là-dedans ? Alors avec tout ça, tu comprendras que je sois vraiment dégoûté. Dégoûté de la politique ; dégoûté des discours qui parlent du «mérite», du «Gabon pour tous» et qui ne donnent pas les mêmes droits à tous. C’est pour tout ça que je t’invite à démissionner de ta charge de maire du 2ème arrondissement de Libreville afin de permettre de reconstituer un bureau plus conforme aux engagements de Jean Eyéghé Ndong et à la stature que son courage lui a donnée.

L’argument selon lequel tu serais «le plus instruit» sur cette liste ne tient pas. En tant que fils de ton père et cadre de l’Union Nationale, on attendait de toi de l’exemplarité. Tu entaches l’image de ton père et du vice-président de l’Union Nationale, ton parti, notre parti. Nous sommes des milliers à n’avoir pas hérité d’un fief familial, à chercher à mériter notre place au sein de l’appareil et la scène politique nationale par la seule force de notre travail, la constance de nos convictions et notre engagement sur le terrain.

En acceptant ce poste, tu reproduis le pire des systèmes : celui d’un autre âge, celui de nos adversaires politiques amateurs et émergents, celui d’une politique de la rente, où l’on distribue les titres. L’Union Nationale doit être exemplaire à l’égard des Gabonais. Nous devons servir et non nous servir. Et rien d’autre. J’en termine là en te demandant de nouveau de renoncer au poste de maire du 2ème arrondissement. Tu dis que tu n’es pas Ali Bongo. Prouve-le en refusant de perpétuer le népotisme que nous combattons.

Je te remercie et te prie de recevoir, cher Alexis, cher Compagnon, l’expression de mes salutations amicales.

Ildevert Mackanga,

Militant de l’Union Nationale


Mercredi 19 Février 2014
Gabonlibre.com : News 7J/7
Vu (s) 2157 fois




1.Posté par Trésor ABESSOLE le 19/02/2014 09:32 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Ce discours est palpitant et vraiment très touchant. En tant que militant de ce groupe je me permet d'admettre comme on a l'habitude de le dire dans les quartiers quand c'est tordu c'est tordu; quand c'est foutu c'est foutu. Dire que nous avions mis nos vies en danger pour cette cause de libérer le Gabon et beaucoup ont été tabassé et que maintenant c'est ce spectacle désolant qui nous est servi à la place publique vraiment j'ai honte.

Je me dois de reconnaître la qualité de l'homme mais pour des principes de bienséance, il aurait été mieux que ce poste revienne à une personne ayant plus de représentativité. Et surtout sachant ses liens avec Safé. Eh bien le gâteau se partage en famille!

2.Posté par BBSA le 19/02/2014 10:12 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
chèr(e) Monsieur ou Madame,je suis entièrement d'avis avec toi.Nous qui avons eu la chance de travailler dans ce pays sans aucun soutien parental,parce que nos parents sont au village dénués de tous moyens financiers surtout dénuiés de tout nom qui puisse attirer l'attention des quidams qui pensent que ce pays leur appartient .Et qui par la suite avons perdu notre travail par seul motif que nous reffusons l'instauration de la monarchie dans notre pays depuis 2009. Chez qui irions-nous? A qui devons- nous nous adresser?si vous alexis vous vous etes adressé a votre père et il vous retrouvé du travail et ce, grace à nous . Dites nous franchement Alexis à qui devons nous adrsser? Cependant mon combat ne s'arretera pas à cause de vos incartades politiques. Je continue de lutter afin de bouter hors de la gestion de la chose publique au gabon tous ceux qui ont un nom qui s'apparente à tous ceux qui nous font subir maintenant.

3.Posté par Karl Hiboux le 19/02/2014 10:34 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Quel aigri, le pleurnichard d'auteur!!

4.Posté par Tardelli le 19/02/2014 12:28 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
i[Chers frères, qu'est-ce qui vous surprend? C'est ça notre Gabon! Les prétendus donneurs de leçons sont ceux-là qui au quotidien ne donnent pas l’exemple. Le Roi du 2è Arrondissement a intronisé son fils, quoi de plus normal dans notre pays? Et c'est pas terminer, attendez les sénatoriales et vous verrez qui sera candidat!!! Vous croyez vraiment aux discours de ceux qui ont mangé à la soupe depuis des années? Un tronc d'arbre peut-il devenir caïman même après un long séjour dans l'eau? Réveillez-vous chers frères!!!

5.Posté par Gervaise Ambah le 19/02/2014 15:11 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
La plupart des réactions sont insensées pour ne pas dire idiotes.

Elles omettent que le monsieur incriminé ici est d'abord élu local et plébiscité à la tête du CM par ses pairs élus locaux du 2 ème arr- et non imposé par son père!-

Bêteté,tu nous fais mal au Gabon.

6.Posté par Alkazar le 19/02/2014 15:13 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Vous avez compris pourquoi le peuple ne veut plus signer de chèque en blanc à cette oppostion.
@ post 3 : On est dangereux quand on ignore qu'on est con

7.Posté par Germain Mbina le 20/02/2014 05:52 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Gabon libre, quand arrêtrez vous de pirater Gabon Review ? Ayant au moins l'honnêteté de les citer.... Vous faites pitié.....

8.Posté par mbongobadolimiang le 20/02/2014 10:15 (depuis mobile) | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Mon frere ou ma soeur ce fils a papa etait 10 eme sur la liste logiquement ce n est pas lui qui devrait etre maire. Il a été imposè par papa. Qu il ait ete le cas ou non eyeghe ndong n a plus de lecons a donner aux gens.il a juste place le fiston

9.Posté par Gervaise Ambah le 20/02/2014 20:29 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
Merci pour votre courtoisie pour cette clarification qui témoigne de votre lecture du texte de conscientisation à Mr Bengone , ''usurpateur'' de la ttete du CM du 2 ème arr de LBV.

Vous comprenez bien,cher ami,combien de fois il est impensable de remplacer la tête d'une liste quand on en est 10 ème.

C'est pourquoi je serais plus acariâtre que la réaction,ordurière, n° 6.-postée par un certain Alkazar le 19/02/2014 15:13-si on venait à me prouver l'imposture de Mr Alexis Bengone B'Eyeghe en m'envoyant par le présent canal, la liste électorale scannée dans laquelle seraient corroborées les allégations véhiculées par l'article du '' Compagnon'' Ildevert Mackanga.

10.Posté par Alkazar le 20/02/2014 21:49 | Alerter
Utilisez le formulaire ci-dessous pour envoyer une alerte au responsable du site concernant ce commentaire :
Annuler
@post 9
Heureux de savoir que vous êtes dangereux. Ceci au premier degré

Nouveau commentaire :
Facebook Twitter

Gabonlibre.com : Chers intervenants, injure = exclusion définitive de notre...Signalez nous des commentaires hors sujet en cliquant "Alerte"

Depuis quelques temps, les débats sont devenus houleux dans les réactions sur votre site Internet Gabonlibre.com . Si votrese veut un lieu de débats, cet espace n’est pas, et ne sera jamais, la tribune des injures à caractères tribales,racistes, antisémites et même des injures personnelles entre certains lecteurs qui se connaissent aussi bien de façon épistolaire que physique.

Nous traquerons désormais des réactions comportant des injures et, à chaque réaction malveillante, nous n'hésiterons pas à bannir définitivement et sans recours les auteurs tout en les excluant sans réserve de notre base de données.

Injure = Exclusion définitive

Jean Ping Président élu | La Résistance Gabonaise | Histoire du Gabon | MCG | Revue Politique | Revue Economie | Revue Société | Annonces Classées | Société Civile | MDFC | CAPPO | Gabon Occupé par l'imposteur | Les Collabos | Communiqué | Les Réactions | Les syndicats / Grève | Faits Divers | Interpellation | Revue Infos Plus | Education Nationale | Gabon - Diplomatie | Culture / Evènement | Vie Etudiante | Journaux | Interview | Justice ! Affaire à Suivre | Gabon Débat | Sport | Actu Estuaire | Actu Woleu Ntem | Actu Ogooué Maritime | Actu Haut Ogooué | Actu Ngounié | Actu Moyen Ogooué | Actu Ogooué Lolo | Actu Ogooué Ivindo | Actu Nyanga | GabonlibreTV | Présidentielle 2009 | Gabonlibre.com | H. André Mba Obame

Les Articles les plus lus

Gabon : communiqué de presse de la CONASYSED

0 Commentaire - 23/09/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7

Pourquoi les noirs ne s'embrassent pas en public ?

14 Commentaires - 26/06/2016 - Gabonlibre.com : News 7J/7
Incroyable !
Savoir Bien Vivre...